Jeudi 21 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Dépollution de la baie de Hann : Plus de 75% des impactés du projet indemnisés

Single Post
Dépollution de la baie de Hann : Plus de 75% des impactés du projet indemnisés

L’indemnisation des impactées par le projet de dépollution de la baie de Hann se poursuit. Après les communes de Hann-Bel-Air et autres, les populations de Thiaroye et Mbao ont reçu leurs chèques des mains du Directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), Lansana Gagny Sakho, et de l’adjoint au Préfet de Pikine. La cérémonie officielle de remise s’est tenue, ce mardi 1er octobre 2019, dans la salle de réunion de la Préfecture de Pikine. C’est la quatrième du genre.

Plus de 75% des personnes indemnisées

Selon le Dg de l’Onas, à ce jour, plus de 75% des personnes impactées ont reçu leur impense pour une enveloppe estimée à plus de 3 milliards de francs Cfa. Et cette étape d’aujourd’hui constitue la dernière ligne droite.

Lansana Gagny Sakho préfère dire des personnes «bénéficiaires» à la place des «impactées» du projet. Parce qu’il s’agit, pour lui, d’«améliorer le cadre de vie des populations».

Outre ces populations, il signale qu’il y a également des industriels qui sont «parties prenantes» de ce projet de dépollution.

L’Onas ne compte pas se limiter seulement à l’indemnisation des impactées du projet. Il compte également accompagner les populations à se réinstaller comme il le faut. Sur ce, Lansana Gagny Sakho précise qu’après avoir remis les chèques, l’Onas va donner le temps qu’il faut à ces populations pour libérer les emprises concernées par le projet.

Par ailleurs, le Dg de l’Onas a fait savoir que les travaux auraient pu démarrer depuis un à deux mois. Mais, «ajoute-t-il, «il y a eu quelques problèmes».

Invite à «une ouverture d’esprit»

L’adjoint au préfet du département de Pikine, Abdou Diop, pour sa part, a invité les populations notamment, celles impactées, à s’approprier le projet, à s’impliquer et à faire preuve de «maturité et d’ouverture d’esprit» afin que les travaux puissent démarrer et terminer sans entrave.

Un projet dont le coût est estimé à 60 milliards

Pour rappel, le coût global de la première phase du projet de dépollution de la baie de Hann est estimé à 60 milliards de francs Cfa. Et cette enveloppe financière a été mobilisée depuis des mois et l’appel d’offre lancé. Mais, jusqu’ici, les travaux n’ont pas été lancés du fait que l'Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a annulé le marché de l'Onas relatif aux travaux de réalisation de l'intercepteur et des stations de pompage dans le cadre dudit projet. Lequel, selon le Dg de l’Onas, va permettre à 500 000 personnes d’avoir accès à un assainissement et à un «meilleur cadre de vie».


Article_similaires
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email