Jeudi 06 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Des experts en aviation appellent à mettre de l'odre aux abords des aéroports

Single Post
Des experts en aviation appellent à mettre de l'odre aux abords des aéroports

Des experts ont recommandé vendredi la mise en place d’un plan ou schéma directeur capable de sécuriser l'espace aéroportuaire sénégalais, en évitant surtout l'installation des populations dans les abords des aéroports. ''Il faut un plan directeur qui définit la vie de l’aéroport et sa mise à jour sur une base périodique'', a suggéré l’ingénieur en aviation civile Mamadou Niang de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM). M. Niang a aussi préconisé l’établissement de ''servitudes'' aux abords des aéroports, pour éviter l’occupation anarchique de leurs alentours, ce qui constitue ''un réel danger'' pour la navigation aérienne. Il s’exprimait à l’occasion de la ''Journée de l’aviation civile internationale'' marquée par la tenue d'un panel sur ''les servitudes aéronautiques, impacts et enjeux sur le plan environnemental'', à l'occasion de la 21ème Foire internationale de Dakar (FIDAK), du 29 novembre au 12 décembre. El Hadji Ibrahima Mané, le coordonnateur général des travaux de l’Aéroport international Blaise Diagne, a, lors du même panel, insisté sur la nécessité de mettre en place un comité de gestion des servitudes aéroportuaires. Ce comité doit, selon lui, se prononcer sur l'attribution des parcelles autour des aéroports, à l'AIBD notamment. Aussi a-t-il proposé l'élaboration d'un schéma directeur d’aménagement des terres situées aux abords des aéroports. Les servitudes aéroportuaires sont des éléments essentiels de la navigation aérienne, selon M. Mané. Elles diffusent des signaux captés par les aéronefs, a-t-il expliqué, soulignant que lorsque ces zones sont occupées, ''les informations ne sont plus fiables et peuvent causer des perturbations pouvant entrainer des collisions et des crashs''. Les participants du panel ont mis l’accent aussi sur la nécessité de mettre un terme à ''l'occupation illégale'' des emprises aéroportuaires au Sénégal. Ils ont souligné la nécessité de sensibiliser les populations sur les risques encourus en cas de non-respect des normes de sécurité de la navigation aérienne. Selon eux, parmi ces risques figure l'occupation illégale du domaine aéroportuaire. BS/ESF


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Contrôleur Aérien

    En Décembre, 2012 (19:21 PM)
    Voilà qui n'est pas rassurant du tout.

    Wade a mis en oeuvre un contrôle des voyageurs (avec prise de photo et d'empreintes, qui coûte 6 Euros à chaque passager), et il n'a même pas été capable d'arrurer la sécurité des passagers avec une occupation anarchique de l'emprise aéroportuaire de l'aéroport. L'article explique qu'aujourd'hui, les liaisons entre la tour de contrôle et les avions peuvent être facilement pertubées par les riverains de la piste. Inquiétant, non ? Surtout que les vols en soirée sont très rapprochés.

    Encore deux ans à tenir : gageons qu'il n'y aura pas d'accident d'ici là.
    • Auteur

      Contrôleur De Contrôle Aérien

      En Décembre, 2012 (00:51 AM)
      si t'es un vrai contrôleur aérien je te retire tout de suite tes diplômes et te conseille d'aller te perfectionner en navigation aérienne. la fréquence atterrissage-décollage de gooy est loin des standards. si tu allais dans les aéroports occidentaux tu auras plus rien à dire. si les équipements existants sont bien entretenus, il y aura aucun problème. gooy est doté des instruments qu'il faut pour aider les avions à décoller ou se poser sans encombres malgré les habitations
    • Auteur

      Instructeur

      En Décembre, 2012 (13:30 PM)
      tu n'as rien compris. les ordures menageres des riverains attirent les oiseaux. ces mm oiseaux aux alentour de la piste constituent un danger. en plus tu as en ce moment des habitation autour de l'ils de la rwy 36 et des immeubles en construction autour de la station vor "yf".
  2. Auteur

    Contre-contrôleur

    En Décembre, 2012 (01:12 AM)
    Tout ça c'est des divertissements. L'aéroport de Dakar a tout le matériel pour des procédures de décollage et atterrissage standards. Le danger ne vient pas de l'impossibilité des avions dotés de la navigation ILS de capter les signaux d'alignement de descente et de cap (LOC), de calcul de distance restante (DME). il paraît que des perturbations étaient possibles mais ne pouvaient venir que des habitations situés tout prêt de l'ILS et d'ailleurs sans grande conséquence car en cas de problème, s'il n'y a pas mauvais temps ou autre situation grave, les avions peuvent utiliser une procédure VFR (vol à vue) en s'aidant des signaux lumineux de la piste étant entendu que les dispositions indiquent au pilote s'il est bien aligné sur l'axe de la piste. Les quatre feux qui émettent alternativement une couleur jaunes et rouges sont allumées en permanence je crois à LSS. Les pilotes peuvent interpréter. Ne vous en faites pas, il y a des gens qui jouent à faire peur tout le monde mais c'est peine perdu car les contrôleurs de GOOY savent ce qu'ils font. S'il ya des habitations qui sont exposés à un danger c'est plutôt les anciens, c'est à dire YOFF sur l'axe de la piste d'envol (piste 18) et la l'axe de la piste d’atterrissage, cad très souvent le 36 (Fann, Mermoz VDN) (selon la direction du vent bien sûr). Le danger vient d'un décrochage prématuré ou d'un décollage interrompu. Et ca se passe majoritairement sur l'axe de la piste avant ou après. Si vous remarquez , les nouvelles habitations sont dans des zones sans danger ni pour elles ni pour les aéronefs.

    • Auteur

      Loi

      En Décembre, 2012 (21:17 PM)
      exacte avec internet facile de verifier tapez top 10 des aeroports les plus dangereux au monde:tenzing hillary,luka au nepal entoure de montagnes.aeroport de gibraltar en pleine ville et croise avec un passage a niveau.aeroport de congognas au bresil entourer d'immeubles etc etc voir les photos c'est impressionnant
    Auteur

    Passager Clandestin

    En Décembre, 2012 (07:11 AM)
    Voilà enfin un débat intéressant sur Seneweb et sans aggressivité, une fois n'est pas coutume.

    Dites voir, les spécialistes, pouvez-vous éclairer ma lanterne ? Je me suis toujours demandé pourquoi il fallait éteindre la cabine en atterrisssant de nuit ? Qu'est ce que ça change ? Est-ce pour que les contrôleurs aériens distinguent mieux l'avion ? Merci de votre réponse.

     :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?: 
    • Auteur

      Passager Ignare

      En Décembre, 2012 (10:58 AM)
      non mon brave, ce n'est pas à cause des lumières....toi en particulier....mais pour diminuer tout excès de carburant, électricité.
    • Auteur

      Airyakalma

      En Décembre, 2012 (15:45 PM)
      bonne question que je me suis moi-même souvent posée. j'ai entendu recement le captain dire "...pour se conformer aux procédures nous allons devoir éteindre les lumières de la cabine pour la configuration d'atterrissage, pour ce qui veulent continuer à lire, ils peuvent utiliser les lumières situés sous les compartiments bagages de cabine..." bizarre, mais peut être que comme le dit passager ignare, c'est pour concentrer l'electricté sur l'avionique, car durant cette phase les groupes électrogènes seront successivement sollicités pour sortir les volets par cran, sortir le train, allumer les feux d'atterrissage, actionner les aérofreins et voire même le retour au fonctionnement de la climatisation (car le clim change de source selon qu'on est en croisière ou au sol) . pour tout ça je suis tenté de croire à cet intervenant bien qu'il parle sur un ton moqueur.
    • Auteur

      Pilote Confirmé

      En Décembre, 2012 (16:26 PM)
      certes, éteindre les lumières fait baisser quasiment de moitié la consommation électrique à bord, mais sur un a320, par exemple, un seul des trois alternateurs permet d'alimenter l'ensemble du réseau électrique de l'avion.
      en fait, c'est davantage pour des raisons de sécurité pour les passagers : en cas de gros problème au décollage ou à l'atterrissage qui rendrait inopérant l'éclairage, les passagers et membres d'équipage seraient moins désorientés que par une coupure brusque de l'éclairage.
      certaines compagnies recommandent également de ne ne pas obstruer les hublots afin que les hotesses et stewarts puissent choisir de quel côté évacuer en cas d'incendie sur un moteur par exemple.
    Auteur

    Nts-

    En Décembre, 2012 (09:03 AM)
    Mettre de l'ordre on a dit.

    L'aéroport de Dakar LSS à Yoff est un aéroport sûr. La piste est assez large et longue pour permettre à n'importe quel avion de s'y poser. Les équipements techniques de l'ASECNA sont aux normes internationales.

    N'oubliez pas que l'avion Concorde s'y posait sans problème dans les années 80'.

    Je préfère de loin l'aéroport LSS à celui de DIASS AIBD.

    Les deux aéroports vont fonctionner en même temps et toutes les Compagnies aériennes choisiront d'atterrir à LSS. AIBD sera comme la basilique de Yamoussoukro. Il sera grand et beau mais il ne recevra pas grand monde. Un gros problème va se poser...

     :sn: 
    Auteur

    B 52 De Louga

    En Décembre, 2012 (10:20 AM)
    ces responsables savent de quoi parler.on a vue l accident du concorde a paris et alentours.attendez un catastrophe de ce genre vous qui occupez cette zone qui va payer le premier...
    Auteur

    Fateko

    En Décembre, 2012 (16:35 PM)
    La carte de debarquement doit etre supprimee parceque ca fait perdre beaucoup de temps a l'arrivee apres des heures de vol on doit changer le systeme. Ce genre de formalite ne mene nulpart.
    Auteur

    Cdb Balthazar

    En Décembre, 2012 (05:29 AM)
    Mes amis - il faut comprendre ke cette sonnette d`alerte s`impose. Le GVT d`Abdou Diouf a attribue des terres alentour de GOOY [Yankee Fox] a des fins electoralistes. La question ki se pose ici n`est pas l`operationnalite des equipemts ou leur disponibilite .... il faut degager de la zone aerportuaire car c`est effectivemt tres dangereux de s`y installer; une derive a l`atterrissage est tjrs possible [ deviation de trajectoire due a un tres fort vent lateral / pour ne pas dire une bourrasque soudaine et inoppinee ] Donc c`est le role des politiques de delimiter cette zone prevue pour des entrepots de fret, de maintenance et d`assistance.Sans verser ds une conjecture inutile , je me rejouis de voir ke LSS sera maintenue en concommitance avec l`AIBD, ce vieux Deume d`ex presi avec sa boulimie fonciere aurait complete sabote la configuration de l`aeronautique au Senegal. mais Grace au Tout puissant notre pays en devenir pourra jouer ds le concert des nations ds ce domaine.
    Auteur

    Ractaw

    En Décembre, 2012 (23:59 PM)
    VR DBT   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email