Jeudi 27 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Diourbel : 10 ans de travaux forcés pour meurtre de sa belle-soeur

Single Post
Photo d'illustration

Khady Gningue, 36 ans, femme de ménage,  a été reconnue coupable du meurtre de sa belle-soeur, Ndèye Diouf qu'elle avait étranglée jusqu'à ce que mort s'en suive le 11 juillet 2015 à Ndoulo (département de Diourbel). A l'origine de cette triste affaire, une banale dispute entre les deux femmes autour du puits. Et parce que Ndèye Diouf s'opposait à ce que Khady Gningue remplisse toutes ses bassines avant quiconque, cette dernière était entrée dans une colère noire. 

Plus tard, elle surprend sa belle-sœur qui revenait du puits, une bassine d'eau sur la tête. Elle la pousse violemment et Ndèye Diouf tombe. Khady Gningue l’assène de coups de bâton. Sous la violence des coups, Ndèye Diouf perd trois dents. Mais Khady Gningue ne s’arrête pas. Et s'acharne sur  sa victime qu'elle étrangle jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus respirer. 

Alertés par les parents et voisins de la victime, les éléments de la brigade de gendarmerie de Ndoulo découvrent le corps sans vie de Ndèye Diouf avant d'aller arrêter Khady Gningue. Placée sous mandat de dépôt à la prison de Diourbel, elle est inculpée pour meurtre par strangulation. 

Devant la Chambre criminelle de Diourbel, hier mardi, Khady Gningue à juré par tous les saints n'avoir jamais eu l'intention d'ôter la vie à la victime. Des déclarations battues en touche par Ngor Ngom, l'époux de la défunte. Il a indiqué que l'acte de l'accusée était prémédité car elle s'était armé de bâton et avait préparé son coup après avoir menacé la victime. 

Le procureur de la république, convaincu de la culpabilité de l'accusée a requis contre elle une peine de prison à perpétuité. Mais pour Me Mounir Balal, le conseil de la défense, aucun élément dans le dossier ne permet d'affirmer que sa cliente avait l'intention de donner la mort. C'est pourquoi il a plaidé pour la requalification des charges en coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. 

Dans son délibéré, la Chambre criminelle a déclaré l'accusée, Khady Gningue, coupable de meurtre. Elle a été condamnée à dix années de travaux forcés. 

Gora KANE - Seneweb.com 


liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Dame

    En Novembre, 2017 (13:11 PM)
    Ngor ngom.loool vrai nom serer
  2. Auteur

    Dame

    En Novembre, 2017 (13:11 PM)
    Ngor ngom.loool vrai nom serer
    Auteur

    Dame

    En Novembre, 2017 (13:11 PM)
    Ngor ngom.loool vrai nom serer

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email