Vendredi 28 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Distribution anarchique d’argent dans les festivités relayée par les médias: A quand la fin de la mascarade ?

Single Post
Distribution anarchique d’argent dans les festivités relayée par les médias: A quand la fin de la mascarade ?

En effet, toute personne de bonne foi conviendra, avec moi, que la gabegie notée dans certaines cérémonies notamment les soirées dansantes ou les événements sportifs particulièrement la lutte est inadmissible. On se glorifie d’être un pays de Téranga, d’entraide et de solidarité mais force est de reconnaitre que ces prétendues vertus ne vont nullement de paire avec l’injustice sociale. C’est uniquement au Sénégal où l’on assiste pour ne pas dire où on permet à une personne d’offrir à une autre devant les caméras de télé des milliers voire des millions de francs sans que l’autorité publique ne réagisse. 

La probité intellectuelle ne m’autorise pas à citer des noms de gens qui croient qu’avec leurs liasses de billet pourront avoir le titre de baron, encore moins ceux de soit disant personnalités politico-religieuses qui raffolent d’être parrain ou marraine de ces activités utopiques. Fort heureusement, celle-ci ne me défend guère de prendre ma plume pour dénoncer cette pratique qui heurte les valeurs sacrosaintes de notre cher Sénégal. 

Certains bénéficiaires de ces folies de grandeur penseront, à tord d’ailleurs, que je suis jaloux de leur position. C’est parce qu’on partage ce beau pays que personne ne doit accepter pour quelque privilège que ce soit que l’on fasse croire aux concitoyens, plus particulièrement aux enfants, des manières de procéder dépourvues de tout sens et par la même ternir l’image de notre pays, qui est de surcroit loin d’un eldorado. 

Ma formation de juriste m’interdit de dénoncer une situation existante sans pour autant pouvoir proposer une alternative. A ce titre, j’interpelle tout le peuple sénégalais à prendre conscience de la gravité, de la dangerosité de ce phénomène et des conséquences qu’il est entrain d’engendrer. 
C’est ainsi que je suggère au gouvernement particulièrement au ministre de la justice de déposer, dans les plus brefs délais, un projet de loi devant l’assemblée nationale tendant à interdire le fait de donner de l’argent publiquement dans les salles de spectacle publiques dont les plus usitées sont le théâtre national Daniel Sorano et le grand théâtre de Dakar mais aussi dans les stades. L’Etat n’interdira pas à une personne de manifester son émotion, toutefois elle ne la fera pas au niveau des édifices publics. 
Quant aux lieux privés, comme les boites de nuit par exemple, cette loi s’appuiera sur la Commission Nationale de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) pour protéger ce principe. Il s’agira de défendre tout organe de presse, de quelque nature qu’il soit, de diffuser des images montrant une personne entrain de donner de l’argent à une autre. 
Il appartiendra à l’autorité publique, régulatrice de la stabilité et de la justice sociale, de prévoir de lourdes sanctions à l’endroit de ceux qui violeraient cette loi. 

A défaut de projet de loi, aux députés qui se ventent d’amorcer une assemblée de rupture, occasion vous est offerte de marquer à jamais l’histoire de ce pays en saisissant par une proposition de loi la commission compétente de la structure où les maux gangrénant la société sénégalaise doivent être expressément éradiqués, en vue de mettre un terme à cette boulimie financière dont l’unique finalité est d’hiérarchiser cette belle nation. A vous de choisir entre la promotion de la justice sociale ou la consécration de l’arrogance dans l’espace public. 

Certes il existe une loi de 1967 qui tendait à réprimer les dépenses exagérées lors des cérémonies familiales mais, malheureusement, celle-ci est désuète. Raison pour laquelle les titulaires d’un déclenchement d’une action législative se doivent de prendre toutes les dispositions nécessaires afin que cette problématique puisse être solutionnée. 

A la lumière de ces précisions, j’ose espérer que chaque citoyen sénégalais a conscience de la portée de cette sonnette d’alarme et que ceux qui président aux destinées de cette nation seront à même de prendre leurs responsabilités face à cette fourberie médiatique afin de rompre d’avec ces actes contraires à nos bonnes mœurs. 

Etudiant en Master 2 de droit Privé, 

Droit des affaires à l’UCAD 


liiiiiiiaffaire_de_malade

29 Commentaires

  1. Auteur

    Really1

    En Mai, 2013 (11:36 AM)
    Ah oui? Je me demande quelle est votre part de responsabilité avec cet article alors
  2. Auteur

    Zou

    En Mai, 2013 (11:43 AM)
    merci bcoup.

    au moins il reste des gens dignes dans ce pays qui va vers la érive morale.

    A Wade ne ns a pas rendu service.

    Pendant 12 ans ça perdurer au senegal.

    • Auteur

      Mereto

      En Mai, 2013 (13:41 PM)
      on se demande même dans quel pays sommes nous.le procureur doit s'auto saisir pour convoquer les gens qui distribuent à tour de bras l'argent dans les soirées et autres manifestations
      quelle activité légale ménent ses grands donnateurs

      pour le grand thèatre il faut fixer la location de la salle à 10 millions et imposer des taxes de 5 000 000 à 20 000 000 les organisteurs des soirées de follie

      l'autorité doit agir le plus rapidement
    Auteur

    Mauvais Alternative

    En Mai, 2013 (11:50 AM)
    Je pense que vous faites fausse route. La question pour moi c'est pour la CREi ou au mieux le fisc senegalaos ne s'interesse pas a cet argent. Aussi bien le donneur et le recevoir ont une obligation de payer des impots sur ces sommes. Tout revenu est imposable surtout que c'est connu de tous a travers les medias.

    Auteur

    Takou

    En Mai, 2013 (11:55 AM)
    Article pertinent !



    Merci pour votre clairvoyance !



    Sans compter tout le mensonge derrriere cette mascarade



    Toute cette forme de griotisme qui se fait appeler art



    • Auteur

      @takou....

      En Mai, 2013 (12:06 PM)
      pertinent...? mon oeil! les gens devraient plutôt s'occuper de leur affaire avant tout...on est dans une république et il n'existe pas une loi morale qui nous gouverne tous...a chacun sa morale wayy...qu'ils dépensent comme ils veulent leur argent, cela ne vous regarde pas...
      mais si vous devriez vous battre pour une société solidaire, pourquoi ne dénoncez vous pas les privilèges des étudiants (bourses, aides, repas subventionnés)...
      je parie que vous faites parti des pauvres qui veulent niveler la société par le bas...
    • Auteur

      Lol

      En Mai, 2013 (12:48 PM)
      eh oui puisqu'on est dans une république et il n'existe pas de moi morale qui nous gouverne tous alors pourquoi ce taper cette loi qui consiste à matter des gens distribuer du fric à tout va et marcher sur des billets à terre, à la télé?
      tu te trompes , ya bien des lois morales dans toutes les républiques, tous les pays, toutes les sociétés. si tu penses le contraire tu délires grave
    Auteur

    Façebookeur

    En Mai, 2013 (11:56 AM)
    Pas mal dja lu sur dakarecho.com
    Auteur

    Alerte !

    En Mai, 2013 (12:01 PM)
    Le grand théâtre doit définitivement être réservé aux cérémonies de remise de diplômes , aux rencontres nationales de réflexion sur le développement des structures de santé, aux problèmes de l'enseignement au sénégal, sur la hausse du chômage, sur l’accès aux soins de santé etc...

    • Auteur

      Défale Nankeu

      En Mai, 2013 (12:10 PM)
      vous exagérez. vous avez cité des domaines ou le sénégal est définitivement largué. le monde ne progresse pas comme ça. les sénégalais n'ont pas les moyens de se payer une politique de recherche scientifique ni d'enseignement de qualité mais peuvent se spécialiser sur d'autres susceptible de supporter ces dernier.

      l'amérique a les meilleures universités du monde mais: vend des armes, héberge la plus grande industrie de divertissement, est une plaque tournante de trafics de toute genre...

      ne faites pas les malins...
    Auteur

    Avis

    En Mai, 2013 (12:01 PM)
    je pense que le champ d'action de l'etat est limité dans ce domaine il ne peut exercer son pouvoir qu'a travers une interdiction des médias (photos, caméras etc) de montrer ces "dépenses". En effet une loi ne peut être votée sans tenir compte des réalités socio_culturelles du pays, or on ne peut empêcher une tierce personne d'accepter de parrainer ou marrainer un événement, et vous savez bien que chez nous le parrainage d'un événement qu'il soit public (anniversaire, combat etc) ou privé (baptême, mariage) implique la distribution de cadeaux par le parrain.



    C'est vrai que cela est indécent mais ce phénomène s'est amplifié ces dernières années à cause de "l'aura médiatique" dont bénéficient les "donateurs" qui sont aidés par des journalistes qui relaient leurs "faits d'armes" à travers les images, ou les show radio ou tv qu'ils animent et exposent ainsi aux yeux et oreilles du peuple cette indécence. "Eteignons" médiatiquement ces gens et vous verrez que ces phénomènes seront moins choquants à nos yeux. Sachant que l'on ne peut empêcher quelqu'un de dépenser son argent comme bon lui semble
    Auteur

    Argeent

    En Mai, 2013 (12:19 PM)
    Et l'argent distribué ça et là par le président Macky Sall, on en parle pas? Il faut d'abord commencer par ceux qui exercent des fonctions publiques avant de s'attaquer aux privés.

    Les personnalités publiques doivent d'abord donner l'exemple, à commencer par le chef de l'Etat, qui sous couvert de ses fonds politiques,distribue de l'argent du contribuable à ses partisans lors de ses visites à l'intérieur du pays.
    Auteur

    Bn

    En Mai, 2013 (12:27 PM)
    Excellente contribution, malgré les coquilles.



    En fait, vous avez raison sur toute la ligne mais il faut situer les responsabilités. D'abord l'Etat que vous avez bien cité mais ensuite et surtout les MEDIAS. Un Etat a un devoir de protection de ses citoyens tant du point de vue sécuritaire que du point de vue des valeurs. N'a-t-on pas vu des lois sur la violence à l'Ecole, sur la consommation de drogue, etc ? Mais cela ne saurait se faire sans des chiffres palpables que l'on peut retrouver dans les médias qui se sont spécialisés sur ces types d'articles. Car ce sont eux, les médias, qui vulgarisent ces scènes indignes et instillent insidieusement dans la mentalité du Sénégalais le gout de se faire chanter, louer, déifier, sur la seule bas e de leurs avoirs. Et puis, il y a que nous n'avons plus de presse mais un puissant lobby GUEWEL qu'il faut casser, en les recentyrant sur des cérémonies plus intimes pour qu'ils exercent leurs métiers sans porter atteinte aux valeurs de la société sénégalaise.

    Conséquence : la plupart des détourneurs au Sénégal le font par souci maladif de réussir telle cérémonie ou tel évènement.



    Malheureusement, ce sont les ministres, DG, députés et autres proches qui donnent le mauvais exemple : madické Niang et Aida Mbodj ont remporté la palme de ce côté avec le défunt régime.



    Malheureusement, le régime de MLacky s'engouffre dans la même voie. CICES CICES CICES + distribution d'enveloppes à des religieux qui ne le méritent pas alors que les braves ouvriers, paysans et chômeurs sont royalement ignorés !!!
    Auteur

    Mon Avis

    En Mai, 2013 (12:57 PM)
    C'est vrai que c'est choquant de voir dans un pays pauvre des gens distribué de l'argent pour se faire voir. Mais je comprend pas pourquoi vous citez la lutte. En plus avant de parler de ce sujet parlez d'abord des problèmes à l'université avec vos camarades étudiants qui s'immolent par le feu. Bala ngey lakh diay lakh lekk ba noppi

    Auteur

    Que Des Renards

    En Mai, 2013 (13:17 PM)
    Ceci me rappelle juste cette fameuse récitation "Le corbeau et le renard". Nous avons d'une part les corbeaux (ndananes) et d'autre part les renards (les griots). La règle est simple, certains ont soif de reconnaissance et sont prêts à tout donner pour que l'on parle d'eux quitte à s'endetter. Ces renards qu'un bœuf ne suffirait pas, savent qui inviter et comment les faire ouvrir le bec pour laisser tomber leur fromage. Et pourtant cette fable nous dit bien "apprenez que tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute". Un griot par essence ne vit que sur le dos des autres et il ne te diront jamais merci gardes un peu pour toi et pour ta famille. le griot ne viendra jamais te demander est ce que tu t'en sors? Ils arrivent à ta fête et ne voient pas les efforts fournis pour faire plaisir à tout le monde. Au contraire, plus il y en a et plus ça va et faut surtout pas oublier de leur donner leur part et leur transport avant qu'ils ne rentrent sinon le lendemain tu feras la une de tous les "journaux"loooooool. Genre celui hier je suis allé à sa fête nada!!, rien!! il ne m'a rien donné. Ki daal yorouko!!. Il a vite oublié ce que tout ce que tu faisais pour lui. Maintenant je ne dénigre personne et je me dis bien sure qu'il y en a même qui ne veulent pas qu'on sache qu'ils sont griots pas par honte d'être ce qu'ils sont mais par honte de certaines pratiques qui leurs sont connues. Cependant le griot peut être un noble s'il le veut mais pour se faire, il faut qu'il renonce à toutes cette inconscience car comme dit Becaye , quand tout le monde se tait pour se concentrer il n'y a qu'eux que t'entends. Je sais que je vais faire des mécontents mais cet article en est la parfaite illustration. wa salam
    Auteur

    Wtf

    En Mai, 2013 (13:22 PM)
    simple a regler envoyer les services impots chez le donneur et le "receveur"
    Auteur

    Bravo!!!!

    En Mai, 2013 (13:35 PM)
    Mon ami, tu es d'une pertinence indescriptible mais comme on dit" discuter avec des idiots c'est apprendre l'algébre à des cochons".
    Auteur

    Djkeem

    En Mai, 2013 (13:39 PM)
    Mais c'est tres simple que l'Etat du Senegal aussi prend sa part du gateau avec le fisc , maisau lieu que vous travaillè pour mettre le pay en bonne marche vous vous preoccupez de ceux Font les autres. Et on a vu Rihanna la semaine passè , distribuir plus de 8000 dollar dans un strip club a Maimi, mais tant qu'elle paye ses tax elle peut ce qu'elle veut avec son argent ,SO I THINK THE BOTTOM LINE IS THE GOVERNEMENT GOTTA GET HIS CUT FROM THE CAKE....... :sn:  :sn:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Dedado

    En Mai, 2013 (13:42 PM)
    Ndeysane se sont les premiers à dire dekk bi dafa metti etc le sénégalais aime trop "le m'as tu vu "
    Auteur

    Hale Bi

    En Mai, 2013 (13:50 PM)
    Un jour j'ai demander à ma mère 100euro pour acheter des chaussures , elle a refusée , quelques instants plus tard une gawlo (griot) vient chez moi et commence à chanter , après ma mère l'à remis 250 euro . Niome dagno âme chance torope
    Auteur

    A Hale Bi

    En Mai, 2013 (13:57 PM)
    hale bi loloudou ame chance déh, niakk féyda leu. nieupp djok dém liguéyi, niom nékk di weurr keur yi di sambay mbayane. de vrai hyènes
    Auteur

    Ask

    En Mai, 2013 (13:58 PM)
    LE PROBEME COMMENCE PAR LES PARRAINAGES ET LES HAUTES PRESIDENCES DE........

    Il faut interdire cela car CEST LE VERITABLE DEBUT DE LA CORRUPTION Cest le debut de Legitimation de largent sale et mal acquis

    Auteur

    K Y S

    En Mai, 2013 (14:06 PM)
    ne vs en faites pas les guas c des pratiques satanique. bande de p d
    Auteur

    Me, Myself And I

    En Mai, 2013 (14:18 PM)
    Tres daccord avec vous, je suis deg de ce pays quand je vois ces choses horribles qui ternissent davantge l'image de cette nation....vous ne verrez jamais en France des autorités parrainées dans des stupidités...dommage pour les senegalais que nous sommes



    Auteur

    Fisc

    En Mai, 2013 (14:51 PM)
    Une loi prend trop de temps avec les décrets d'application qui risquent de ne jamais voir le jour.Que le fisc fasse son boulot. Je suis sur à 60% que la nana qui donnait de l'argent ne paie pas ses impôts en France autrement je vous jure qu'il ne lui resterait que de quoi vivre décemment.



    bref, je pense que c''est de l'argent sale ou obtenu sans contrepartie (travail). Un salaire ne se dilapide pas de cette manière.



    Je ne veu pas faire de l'angélisme, mais des enfants meurent à cause du paludisme, combien de malades dans les hopitaux sans moyens tok di khar yalla.



    Je gagne très bien ma vie en rance mais rouss na li car dans ma famille élargie j'ai des gens qui s'en dans le besoin. Et cela doit être pareil pour ces égarés. Mais comme on dit bien mal acquis ne profite jamais



    Sinon, bonne fête du travail aux travailleurs, à ceu qui n'ont pas de boulot, que Dieu vous accompagne dans vos recherches d'emploi
    Auteur

    Doxondem

    En Mai, 2013 (15:15 PM)
    Folie ou arnaque bien organisèe
    Auteur

    Mamesse

    En Mai, 2013 (16:43 PM)
    Mais c'est la vérité ! Certes, que cela n'arrangerait pas les acteurs et promoteurs de ces spectacles. La pratique extravagante et gibulatoire de montrer son opulence ne fait pas l'unanimité et est contraire à la loi , la religion, ainsi que la morale... dans ce pays.



    Il y'a trop de personnes démunies dans ce pays ! Si on ne préfère pas les aider qu'on leurs donne du respect à ne pas crever les yeux de ces mondanités et fastes à outrance. C'est une moquerie ! Une pratique qu'on nous impose mais qui est à l'antipode de notre réalité.



    N'est-t-il pas insensé de dire, pour la justification, que cela se fait dans nos voisins donc nous devons y consentir. Je dis non ! nous avons, les peuples, nos différences, quoique nous soyons tous d'Afrique ! Et puis dans ce cas, l'on n'est pas intelligent à imiter. Un bon imitateur imite les qualités de ces prochains et non leurs défauts. Ceux qui le défendent y trouvent leurs comptes. On peut les comprendre.



    En fait,il faut savoir aussi que si on veut se développer, on doit abandonner nos mauvaises pratiques de pillages et gaspillages de nos revenus, et se concenter aux bonne pratiques de travailler plus et dépenser utile. Sinon, à jamais , on restera pauvre.

    Ce fléau doit etre combattu avec force, mais il faut de l'audace et de l'implication de gourvernants, comme il est dit par l'auteur de l'article.Ce sera peut etre difficile mais pas impossible.



    En effet, les bons dirigeants définissent de bonnes voies à leurs peuples et leurs donnent la conviction de pouvoir les réaliser pour le mieux-etre collectif. Et ils s'y adhèrent.



    Je suis d'accord à l'éradiction de ce fléau. A l'analyse, cela ne me parait pas une bonne pratique car elle ne fait que l'affaire d'une minorité qui est : les GRIOTS. Qui, en majorité, ne cherchent que l'argent facile. C'est du fainéanisme !



    Auteur

    Akim

    En Mai, 2013 (18:07 PM)
    Facteurs de sous développement ou la recherche d'une reconnaissance sociale se trouve etre les principaux pour ces gens qui n'ont aucun réflexe de bonté vis à vis de leur communauté.Combien de besogneux, d'indigents qui souffrent de faim ou autres , ont ils dépassé en cour de chemin, pour aller étaler leur "honneur" devant les caméras ou des parents ahuris découvrent la vanité nauséabonde de ce parent qui distribue la valeur d'une dépense annuelle au cours d'une soirée. Chers amis, une socièté a besoin de repère et non de laudateurs qui assiègent les télés et radios, d'animateurs dignes et respectables de citoyens de bonne foi. Donner à manger le soir à quelqu'un qui se tortille de faim ou le snober pour aller quémender une douteuse respectabilité à coup de billets , il faut choisir.
    Auteur

    Boom

    En Mai, 2013 (18:51 PM)
    Tout depend de comment l'argent a ete gagné.

    Je ne suis pas contre pour donner de l'argent mais pas pour se faire remarquer c'est mieux en douce.

    Je suis contre dans la mesure où il y a pas mal de gens qui en ont plus besoin et qui souffrent avec la pauvreté dans la quelle ils vivent.
    Auteur

    N'goné Latyr

    En Mai, 2013 (22:50 PM)
    Bonsoir,



    Les griots sont des adonistes qui ont gangréné cette société depuis fort longtemps. Un pays pauvre qui tire le diable par queue où les hommes passent leur temps à danser comme des femmes le sabar, un pays où les enfants talibés sont dans les rues à mendier, un pays où les femmes n'ont plus aucune valeur morale, un pays où les gens passent leur temps à mentir pour un peu d'argent ce pays là ne peut prétendre à l'émergence.

    Ce qui s'est passé samedi dernier est une honte pour tous les sénégalais qui aiment cette nation et ce beau pays où il fait bon vivre.



    Merci,
    Auteur

    Kokou

    En Mai, 2013 (23:20 PM)
    Senegalais race bou yeme laniou...maye khaliss bi amo si yallah ndakh wane wou la...vraiment sama mbok yi li leen interesse(danse, lutte, sokhorante gratuitement,yakh der....)takh na je me sens pas senegalais..

    Deug deug, fo 2 senegalais takhaw dou ma takhaw, ndakh bala nga fay djogue degue fa lo khamni sa yoon nikou si..manam daniouy bakar, bakar Lola....
    Auteur

    Bill

    En Mai, 2013 (02:59 AM)
    Vous avez loupé la cible première de cette distribution qui est d'un autre age. C'est le pouvoir public est le vecteur de ce vandalisme financier. Comment un président peut-il offrir des millions à partager entre des religieux pendant que l'on déplore la mendicité, de surcroît l'errance de jeunes talibés. Certes, la discrétion attribuée à l'autorité publique ne saurait être l'apanage d'une gabegie susceptible d'émulation. Est-ce donc un fait culturel d'une promotion sociale au vu et au su de tout le monde? Quelle est la différence entre la bonté et la générosité? Point de rupture d'avec les traditions, l'humilité est un stade dans la vie d'une nation et ses composantes.
    Auteur

    Omar Sy

    En Mai, 2013 (08:02 AM)
    pour moi ce chanteur est plus con que cette femme traiter de l argent comme ca c est grave

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email