Mardi 25 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Incendie des Parcelles : Le père des victimes fond en larmes en retournant en prison

Single Post
Ousseynou Dias sous escorte a sa sortie de prison pour les obsèques de ses enfants.

Ousseynou Dias n’a pu contenir sa tristesse ce vendredi. Autorisé à venir assister aux obsèques de ses enfants décédés dans l’incendie des Parcelles Assainies, il a d’abord tenté de contenir son émotion, consolant ses proches et leur demandant de se plier à la volonté divine. Il ne tiendra pas longtemps; il s’effondrera lui-même, ensuite.

Tout a basculé au moment de retourner à la prison de Thiès, où il est détenu pour une histoire de drogue. D’après L’Observateur de ce samedi, il a fondu en larmes lorsqu’il prenait congé de sa famille et de ses amis pour regagner sa cellule.

Il était sous bonne escorte d’agents de l’administration pénitentiaire. Il devrait revenir ce samedi parmi les siens pour l’inhumation de ses 5 enfants prévue au cimetière, après la levée du corps à 10 heures à l’hôpital Le Dantec.


liiiiiiiaffaire_de_malade

38 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (06:47 AM)
    Eh oui c'est ça la justice , elle est dure. Espérons que le juge sera clément à son egard: lors de son procès.
    • Auteur

      En Mai, 2017 (06:53 AM)
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
      oui jean paul satre dirait ici que l'enfer c'est les autres
  2. Auteur

    Pour Un Geste Humanitaire

    En Mai, 2017 (06:48 AM)
    C'est au juge de lui accordé une liberté provisoire ,tant qu'il n'est pas encore jugé, il ne peut avoir d’intervention du pouvoir politique au non du sacro-saint de la séparation de pouvoir.

    Nous sommes de tout cœur avec Ousseynou

     :fbtear:  :fbtear:  :fbtear:  :fbtear:  :fbtear:  :fbtear:  :fbtear:  :fbtear:  :fbtear:  :fbtear:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (14:21 PM)
      le pouvoir judiciaire est aux ordres! macky controle l'éxecutif, c'est un dictateuur, il peut le libérer
    Auteur

    Front National Sénégal Sunugal

    En Mai, 2017 (06:50 AM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 



    OUI MAIS EST-CE QUE DEVANT CE DRAME INESTIMABLE EST-CE QUE LA PLUS NOBLE

    ÂME DE NOTRE NATION NE LUI RÉCLAMERA

    PAS DE REFONDER SA FAMILLE SENEGALAISE



     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 



    OUI MAIS C'EST VRAI QUE LA

    LOI C'EST LA LOI EN DURA LEX



     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 



    OUI PEUT-ÊTRE QUE DEMAIN IL NOUS FAUDRA TOUS NOUS RAVISER POUR AVISER UNE CLÉMENCE ICI LA
    • Auteur

      En Mai, 2017 (06:59 AM)
      oui demain dès l'aube à l'heure où blanchit la
      campagne électoral tous nous demanderons
      clémence et grâce à qui de droit au regard de
      tout ce qui est ici en jeu ou en feu de peines !

      oui demain dès l'aube à l'heure où blanchit la
      campagne électoral tous nous demanderons
      clémence et grâce à qui de droit au regard de
      tout ce qui est ici en jeu ou en feu de peines !

      oui demain dès l'aube à l'heure où blanchit la
      campagne électoral tous nous demanderons
      clémence et grâce à qui de droit au regard de
      tout ce qui est ici en jeu ou en feu de peines !
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (07:01 AM)
      oui ici 1 malheur n(arrive jamais seul et nous tous nous
      souffrons avec lui et pour lui en priant pour ses enfants
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (07:05 AM)
      pour qu'un décret en grâce lui tombe
      du ciel, de notre générosité nationale
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (09:13 AM)
      oui la loi c'est la loi mais les lois lois sont issues d'une réflexion humaine pour organiser la vie humaine sur terre ,elles sont à parfaire ,à adapter,a fonction des évolution aucune loi n'est figée.on parle d'exception,certainement des juristes pouvaient nous tailler une robe exceptionnelle pour accorder une liberté provisoire ce père de famille.ne se reste qu'une liberté provisoire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (09:13 AM)
      oui la loi c'est la loi mais les lois lois sont issues d'une réflexion humaine pour organiser la vie humaine sur terre ,elles sont à parfaire ,à adapter,a fonction des évolution aucune loi n'est figée.on parle d'exception,certainement des juristes pouvaient nous tailler une robe exceptionnelle pour accorder une liberté provisoire ce père de famille.ne se reste qu'une liberté provisoire.
    • Auteur

      Mouss1

      En Mai, 2017 (21:32 PM)
      tu parles de quelle loi tu as un cerveau toi ?ou sont ceux qui ont les mains tachée de sang et qui ne sont restés que quelque mois en "prison"? et j'emprunte les termes de cissé lo qui disait que certains grands bâtiments à dakar appartenaient à des dealers et qui ne sont jamais inquiétés. malheureusement ce pauvre père de famille n'a pas eu les moyens de prendre un avocat pour le défendre.il est préférable d'être trafiquant de drogues dures. jusqu'à present mr dias est présumé innocent ;on doit revoir cette justice de merde 3ans de detention sans jugement c'est trop .
    Auteur

    Moi President

    En Mai, 2017 (07:24 AM)
    A la place du Chef de l'Etat, je lui aurais accordé la grace presidentielle. Je suis presque certain que cet evenement fera de lui un citoyen plus responsable. Il aurait sans doute saisi l'occasion pour revenir à la loi et à Dieu pour toujours.

    C'etait l'occasion ou jamais de le ramener sur le chemin de Dieu non sans avoir un petit regard sur sa reinsertion social surtout que d'apres les informations il s'agit d'une affaire de drogue; et donc pas une afaire de crime.......................................
    • Auteur

      Latsabetcha

      En Mai, 2017 (08:05 AM)
      vous(macky) que wade inspire toujours. faites bonne cause. lui, aurait libéré et donné odole.
    • Auteur

      Allo

      En Mai, 2017 (08:29 AM)
      s'il vous plaît mr le president, de par votre station, de par votre grand cœur et générosité, cette justice divine a déjà sanctionné ce prisonnier. je n'ai pas trouvé pire supplice que d être en prison pdt que tes enfants meurent sans secours ni recours dans un feu allumé par les siens. comme bcp de sénégalais cet homme a été puni à jamais pour avoir conduit sa famille à sa perte à cause de ses forfaits.ne soyons pas aussi inhumains que le feu qui a décimé ses enfants. il porte en lui le sceau de tous les prisonniers qui aurait pu bénéficier de votre grâce.mettez svp la forme mais svp liberez le president.merci
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (12:19 PM)
      c'est au juge de le mettre en liberté provisoire ,le président ne peut rien faire,
      tant qu'il n'est pas jugé
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (02:00 AM)
      en fait, il n''a rien fait. il était avec quelqu'un qui avait de la drogue par devers lu s'il était fils de...il n'aurait jamais vu la prison, a fortiori être détenu pour 3 ans sans jugement..
      nous n'avons aucun respect pour la vie humaine et la liberté d'un negre n'est pas sacre.on jette les gens en prison pour un oui ou un non,sans raison aucune..c'est ecuoerant
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (07:49 AM)
    La justice dépend de macky sall il faut qu'il libére ce monsieur arrêter l'hypocrisie parcequil est pauvre bethio à tue 2 personnes il est libre thione seck à voulu mettre à terre notre économie il est libre plus le prometteur de lutte  :emoshoot: 
    Auteur

    Indigne

    En Mai, 2017 (08:05 AM)
    Libéré Mr Dias
    Auteur

    Indigne

    En Mai, 2017 (08:05 AM)
    Libéré Mr Dias

    Auteur

    Indigne

    En Mai, 2017 (08:05 AM)
    Libéré Mr Dias

    Auteur

    Indigne

    En Mai, 2017 (08:05 AM)
    Libéré Mr Dias il a déjà trop souffert

    Auteur

    Indigne

    En Mai, 2017 (08:05 AM)
    Libéré Mr Dias

    Auteur

    Latsabetcha

    En Mai, 2017 (08:05 AM)
    Vous(Macky) que Wade inspire toujours. Faites bonne cause. Lui, aurait libéré et donné odole.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (08:05 AM)
    métina.yalla.na.yalla.may.kholou.moune
    Auteur

    Indigne

    En Mai, 2017 (08:05 AM)
    Libéré Mr Dias il a déjà trop souffert

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (08:13 AM)
    Je voudrai lui présenter mes condoléances et lui envoyer de l argent. Est ce qu' il peut recevoir et retirer un mandat à la maison d arrêt de Thies.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (08:50 AM)
    C'est tout de même impressionnant de voir le sérieux que montre la justice de ce pays nommé Sénégal face à une histoire de yamba et le laxisme dont elle fait montre quand il s'agit de retirer la liberté de circuler aux malfrats qui nous gouvernent.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (14:26 PM)
      avec tous les agresseurs et autres tueurs qui se promènent librement à dakar un gars attrapé avec du yamba est mis entre 4 murs.peut-être qu'il avait refusé de partager l'argent du yamba avec les agents.il y a bien pire que lui par exemple les agresseurs et tueurs de dakar qui eux dorment tranquillement dans leurs familles pour vous agresser tous le soir pour vous dépouiller de vos biens ou même vous couper la gorge et vous jeter à la corniche.libérez ce monsieur waye.il a assez souffert.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (08:59 AM)
    Fo nio Baye Barthelemy dias Moy dokhe sokh lam. Warko mana bayie
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (09:10 AM)
    Mais poitquoi thione Seck est libere et Pas lui?
    Auteur

    Xeme

    En Mai, 2017 (09:59 AM)
    Raisonnons simple. Incendie dans une daara à la Médina, entraînant le décès de 8 talibés. La décision de Macky Sall a été rapide. Il a parlé d'interdire la mendicité, de réformer les daaras. Une certaine presse a été instruite d'une vaste campagne sur l'exploitation des talibés, sur l'irresponsabilité de leurs marabouts et de leurs parents. Nous avons consommé une bonne dose de textes sur la pédophilie de maîtres coraniques, et toutim. Toute personne qui aurait tenté de relativiser a été taxée de rétrograde, d'assassin, de sanguinaire, de terroriste.

    Maintenant, nous sommes face à un incendie qui a fait 5 morts aux Parelles Assainies. La cause est bien connue, un oncle ivrogne qui a mis le feu pour, ensuite, retourner calmement au bar poursuivre sa beuverie. Nous attendons Macky sur les annonces d'interdire ou de réglementer les bars. Nous attendons Macky sur l'interdiction de l'alcool. Nous attendons sa presse sur la diabolisation des ivrognes, sur leurs irresponsabilités, sur les dangers qu'ils font courir à leur monde. A défaut, nous serons bien obligés de penser que tout n'est pas dit.
    • Auteur

      Colombo Outre-tombe

      En Mai, 2017 (14:36 PM)
      l'alcool n'est pas la cause du problème.la question est pourquoi l'oncle a décidé de se débarasser de ses neveux?l'oncle était peut être démuni et ne pouvait plus supporter une responsabilité qui n'était pas la sienne?nourrir 5 enfants c'est pas facile surtout s'ils ne sont pas tes enfants.il s'agit apparemment d'un problème de société où les parents abandonnent leurs enfants leurs responsabilités à d'autres membres de la famille qui eux aussi sont pauvres.mais l'oncle aurait pu les enfants de son frère de sa maison au lieu de les tuer.dans tous les cas l'oncle était probablement dépassés par les problèmes familiaux de son frère et l'alcool n'a fait que lui donner le courage de commettre l'irréparable malheureusement tel un drogué.l'alcool n'est pas le problème mais telle une drogue donne un courage de fou à celui qui veut commettre un crime.le problème à la base est un problème familial où un oncle pauvre est laissé à lui même avec 5 enfants de son frère sous sa responsabilité sans lui en donner les moyens.la vie en 2017 n'est plus comme en 1980.les moyens il n'y a plus malheureusement ni pour soi même et encore moins pour les grandes familles.du courage à monsieur dias.
    Auteur

    Boy Baol

    En Mai, 2017 (09:59 AM)
    Je suis choqué par de telles individues sans coeur ni foi !!!

    Arrêté un homme pour une histoire de drogue et le mettre en détention préventive au bout de 3ans sans jugement. Malheureusement, le sort s'acharne toujours sur lui jusqu'il qu'ilperd toute sa famille .Au moins donner lui une liberté provisoire ou le libérer tout simplement pour l'amour de dieu ça ne vous ferez que bien. Soyez pitié de cet homme qui n'a plus sa raison d'être en prison .

    Président macky sall s'inspire toi de votre ancien mentor M. Wade et le gracie si tu as un coeur. En le voyant sur la photo , vraiment j'ai les armes aux yeux je ne peux même pas s'exprimer se que je ressens dans mon coeur.

    Li metti na trope yalla nalla yalla May kholou mougn ousseynou. .amine.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (10:29 AM)
    ils n'ont fait que l'humilier davantage...au moment du retour en prison.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (11:01 AM)
      wa et les femmes décédées dans la noyades. ces braves femmes qui etaient parties travailler ... les inegalités au sénegal sont juste absurdes. a coté des extremements pauvres on a des extrêmememts riches. mais bon on a beau etre riche dans un pays pauvre, on partage la meme esprence de vie. elle est basse pour tout le monde ici pauvre ou riche. il n y a pas de
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (14:42 PM)
      ah non les riches ont une espérance de vie plus longue.s'ils tombent malades
      ils courent vite à l'hôpital de paris ou londres alors que le pauvre lui s'il a de
      la chance il ira chez les apprentis médecins de l'hôpital principal de dakar
      qui vont le plumer avant de le laisser mourir.il y a une grande différence entre
      la vie d'un riche et celle d'un pauvre.si moustapha niasse était pauvre il n'aurait pas eu son âge qu'il a aujourd'hui.ses promotionnaires pauvres
      ne sont plus là pour parler.la pauvreté les a emporté.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (11:12 AM)
    La République exige l'élargissement de M.Diaz. Notre Justice a des dispositions dans ce sens. Sinon, l'Assemblée nationale, la représentation nationale peut émettre une proposition de loi et la voter. Dans des cas de prononciation de jugement, le cas social doit être évoqué et évalué. Il sert à rien de copier les occidentaux. Même chez eux, ils font du social, une lecture de la société avant d'infliger des sanctions. Pour une affaire de cornet de Yamba, enfermer un père de famille en prison, avec cinq jeunes filles, c'était jeter ces jeunes filles dans les bras de la prostitution. La Justice du Sénégal doit être regardant avant les prononcés de jugement. De toutes les façons, la présidence regorge de transhumants impliqués dans le détournement de fonds publics et qui se voient recevoir des salaires, disposer de voitures de fonction et parfois de bureaux. C'est injuste tout cela. L'État a l'obligation de s'arrimer avec ce que sa société veut. Libérez Diaz, par un élargissement. Une disposition prévue par notre code...
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (11:53 AM)
    Grâce présidentielle obligatoire!!!!!
    Auteur

    Indigne

    En Mai, 2017 (12:05 PM)
    Libérez Diaz vivement?une justice humaniste
    Auteur

    Indigne

    En Mai, 2017 (12:05 PM)
    Libérez Diaz vivement?une justice humaniste
    Auteur

    Sylla

    En Mai, 2017 (13:02 PM)
    toute mes condolehence c dure mes laisse entre les mains d allah
    Auteur

    Ms

    En Mai, 2017 (13:04 PM)
    nous compatissons ous

    c'est extrêmement dur, mais tiens bon
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (14:03 PM)
    3 ans sans jugement pour un joint? Non walaye dites moi que c'est pas vrai. Si oui, Dame Justice a sa par de responsabilité dans ce drame. Pas un, pas deux, pas trois, pas quatre mais CINQ enfants perdus en un clic. Il faut aider waye ce couple (aide psychologique, libération de WEUZ, et que sais je). Yeurmeudé waye yeurmeudé.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (14:10 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (14:25 PM)
    LEGALISEZ LE YAMBA et libérez DIAS !!! un innocent en prison !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (15:06 PM)
    C'est tout simple, au Sénégal il y a 2 justices (pauvres et riches, connus et inconnus), 2 poids 2 mesures. S'il était célèbre ou issu d'une famille de marabout il serait dehors. Le prophète Mouhamed PSL a dit: " Ne connaîtra la paix un peuple où il n'y a ni justice, ni équité"

    Au Sénégal ce n'est parce qu'on a pas de guerre qu'on est en paix, loin de là. Tous ces malheurs qui s'abattent sur nous ne sont que le fruit des injustices.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (18:05 PM)
    Thiey Yalla ! Massa
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (18:05 PM)
    Thiey Yalla ! Massa
    Auteur

    Boy Jiné

    En Mai, 2017 (19:00 PM)
    Nos autorités n'ont pas de coeur, bilahi
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (20:28 PM)
    les parents des victimes Dias inconsolables après l’enterrement…

    Astou, Fama, Manabou, Bébé Ndéye et Gorgui tous les cinq (5) inhumés côte à côte aux cimetières musulman de Yoff à 12h 55. Une foule immense est venue les accompagner à leurs dernières demeures. Parents, amis, voisins, journalistes, hommes politiques ont tous suivi les trois corbillards qui portaient les défunts. Un à un, les corps des victimes sont lentement apportés par les proches et enterrés dans la plus grande sépulture de Dakar.



    L’imam demande aux proches de porter les cadavres dans les tombes respectives, avant de les ordonner de réciter quelques formules. Leur père Ousseynou Karbala Dias a retenu toutes les attentions. Sous escorte policière, il marche lentement et se dirige sur les tombes de ses enfants. Le sourire forcé, le visage ferme, il cherche tant bien que mal à cacher l’émoi qui se lit sur son visage.



    Vêtu d’un boubou bleu et d’une échappe blanche, Ousseynou Karbala Dias se fait consoler par certaines tapes de ses proches ou quelques formules de prières à l’endroit de ses cinq (5) enfants. Ses lunettes noires accrochées sur ses tempes résistent difficilement à sa petite tête. Un chapelet à la main, il égrène les perles en murmurant avec des lèvres sèches.



    A son arrivée à la maison mortuaire aux Parcelles assainies U17, la foule a débordé, des cris et des sanglots venant de tout part sèment la panique. Il retient son attention et prend place tranquillement à coté des siens pour assister aux discours des autorités. Assis au sol, il regarde distraitement les va et vient des hommes. Quelques badauds et voisins encerclent la foule. Des discours fusent de partout. Un homme, sans doute un membre influent de la famille distribue la parole à tour des de rôle. La mére Noumbé, dans un état critique qui était internée à l’hôpital est également venue assister aux funérailles.



    Une longue journée débute après deux (2) jours de tristesse, il doit encore avoir son mal en patience d’ici lundi pour que le tribunal statut sur son sort.



    Décédés par asphyxie # Astou Diaz, Fama, Maman Nabou, Bébé Ndéye et Gorgui, inhumés à Yoff



    (Dakar) Astou Diaz l’ainée, âgée de 17 ans élève en classe de 3e, Fama, 15 ans (voire photo), Maman Nabou, Bébé Ndéye et le jeune Gorgui Diaz, âgé seulement de 4 ans, décédés mercredi dernier par asphyxie suite à un incendie, alors qu’ils dormaient dans leur chambre aux Unités 17 des Parcelles Assainies, reposent désormais au cimetière musulman de Yoff.

    Annoncée, dans un premier temps, pour vendredi 12 mai, l’inhumation des cinq enfants morts dans l’incendie qui s’est déclaré dans leur maison à l’Unité 17 des Parcelles Assainies, a finalement eu lieu, ce samedi 13 mai, dans la matinée. Après la levée des corps à l’hôpital A. Le Dantec.

    Après l’émoi, la profonde douleur et l’élan de sympathie, nées de cette tragédie, une foule de personnes, parents, proches, voisins, notables, autorités locaux et étatique et ceux de la société civile ont fait le déplacement à la maison mortuaire, lors de cet ultime cérémonie d’à Dieu à ces 5 enfants de même père et de même mère.

    De l’hôpital au cimetière de Yoff, ce samedi, l’atmosphère était trop lourde en présence de leur père qui, aussitôt après l’enterrement est retourné en prison, à Thiés.

    Hélas ! Astou Diaz, Fama, Maman Nabou, Bébé Ndéye et le jeune Gorgui, âgé de 4 ans, laissent ainsi derrière eux, un père dans les liens de la détention et une mère admise à l’hôpital.

    La rédaction d’igfm.sn présente ses sincères condoléances à la famille et prie que Dieu les accueillent dans son Paradis céleste !



    Incendie meurtrier aux Parcelles Assainies : Ousseynou Diaz a enterré ses cinq enfants



    Prévu hier, l’enterrement des cinq enfants victimes de l’incendie à l’Unité 17 des Parcelles Assainies, a eu lieu ce samedi au cimetière musulman de Yoff. C’était en présence de leur père, Ousseynou Diaz, extrait de sa cellule pour la circonstance.



    Morts dans un incendie très violent qui serait parti d’une bougie qu’aurait allumé leur oncle maternel, cinq bouts de bois de Dieu ont été mis sous terre ce samedi 13 mai au cimetière musulman de Yoff. Ce, après la levée du corps qui a eu lieu à l’hôpital Aristide Le Dantec.



    Acheminés vers les coups de 12 heures au cimetière Bakhiya, les cinq corps enveloppés chacun dans un linceul ont eu droit à une prière mortuaire dirigée par l’Imam de l’Unité 17. Portées ensuite par des membres de la famille, les cinq dépouilles ont pris la direction de leur dernière demeure, sous les incantations des centaines de personnes venues prendre part à leur inhumation.



    Libéré pour l’occasion par la justice avec qui il a maille à partir dans une affaire de drogue, leur père Ousseynou Diaz a quitté la maison carcérale de Thiès pour les enterrer lui même. Emmitouflé dans une tenue traditionnelle de couleur bleu, celui que ses proches appellent Karballa a donné l’impression de tenir le coup. Pas une seule fois, il n’a prêté le flanc. Mieux, c’est lui qui faisait revenir à la raison ceux qui craquaient. « Calmez vous, je vous rappelle que c’est moi qui ai perdu mes enfants », leur disait il, la mine ferme.



    Après avoir enterré Astou Diaz, Fama Diaz, Ma Nabou Diaz, Bébé Ndèye Diaz et Gorgui Kader Diaz, Karballa est allé ensuite à la maison mortuaire à l’Unité 17, accompagné de gardes pénitentiaires en civil. Même chez sa belle famille, il a fait montre d’une dignité sans pareil au point de susciter des questions dans l’assistance. Tout le contraire de la mère des victimes, internée depuis lors à l’hôpital pour un suivi psychologique. Ndoumé Dièye a été autorisée à prendre part aux obsèques de ses cinq raisons de vivre. Mais la maman poule a craqué. Elle est tombée en syncope en apprenant le retour de ceux qui ont inhumé ses enfants. Les sapeurs pompiers ont été appelés à la rescousse. Aux dernières nouvelles, elle devait être évacuée à nouveau…



    Déchargé – Le père des 5 enfants morts asphyxiés pourrait être libre, lundi



    Ousseynou Dias, le père des cinq enfants morts dans un incendie des Parcelles et qui a été autorisé à se rendre à son domicile hier sous escorte (voir photo) est-il victime d’une injustice ?

    Comme tout le monde le sait, ce mécanicien de profession est présentement en détention à la prison de Thiès depuis trois ans. Pour la petite histoire, alors qu’il revenait à Dakar, il a été arrêté avec son ami parce que les flics avaient découvert du chanvre indien planqué dans le scooter qui les transportait.

    Ousseynou Dias n’a cessé de clamer son innocence et vous savez quoi ? L’affaire a été jugée en début de semaine à Thiès. Il a été déchargé par son ami et, mieux, le parquet a requis sa relaxe. Le verdict sera connu ce lundi.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (21:15 PM)
    4 ans sans jugement pour un histoir de drogue c pas normal moi je dirais ke notre systeme de justice est coupable de ce que lui est arriver



    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (00:13 AM)
    nos prison ne sont pas humaine mais vous me diraient elle reflète le pays.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (00:13 AM)
    Libérez Mr Diaz
    Auteur

    Dolf Lundgrun

    En Mai, 2017 (17:02 PM)
    wé weuz nous souffrons autant que tu souffres tu peux le croire mais c'est la volonté divine mon cher dieu te payera car tes enfants sont au paradis certes mais c'est difficile nakk d'admettre une telle chose tu sais l'état aussi est coupable car s justice t'a retenue et tu n'as pu veiller sur tes adorables filles et ton petit garçon gorgui qui n'as pas pu gouter comme un enfant à l'amour de son papa car 3 ans sans être jugé c pas normal courage tu es un bayy fall

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email