Mardi 18 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Économie circulaire : L'Onudi et l'Ue "impressionnées" par la plateforme industrielle de Diamniadio

Single Post
Économie circulaire : L'Onudi et l'Ue "impressionnées" par la plateforme industrielle de Diamniadio

A l'issue des travaux de la conférence régionale de haut niveau sur "l'Economie circulaire, industries vertes et emplois en Afrique de l'Ouest", qui s'est tenue les 22 et 23 juillet au Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad) à Diamniadio (Sénégal), le représentant résident de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) au Sénégal, Christophe Yvetot, accompagné d'une forte délégation de l'Union européenne (Ue), s'est rendu à la Plateforme industrielle internationale de Diamniadio (P2ID). Ce, pour visiter les installations de la première phase du projet.

Cette visite, qui a eu lieu ce mardi 23 juillet 2019, dans l'après-midi, a été présidée par le ministre du Développement industriel et de la Petite et moyenne industrie, Moustapha Diop.

Sur place, Christophe Yvetot et sa délégation composée notamment, de l'ambassadrice de l'Ue au Sénégal, Irène Mingasson, du directeur général de l'environnement de l'Ue, Daniel Calleja Crespo, entre autres, ont eu droit à une visite guidée ainsi qu'à une présentation détaillée de la plateforme.

Le directeur général de l'Agence d'aménagement et de promotion des sites industriels (Aprosi), Momath Ba, et son équipe ont expliqué à leurs hôtes la mission, la vision qu'elle incarne, les objectifs et l'ambition de cette infrastructure industrielle.

Par ailleurs, le Dg de l'Aprosi a fait savoir que son agence est en train de travailler sur le solaire mais également le recyclage des déchets. Il a aussi indiqué qu'"il s'inscrit totalement et entièrement à l'Écoparc industriel".

Sur ce chapitre, Momath Ba de signaler que l'Aprosi "peut compter sur le soutien de l'Onudi, dont elle a eu l'accompagnement" depuis le démarrage du projet du Parc industriel de Diamniadio. Mais également, elle peut compter sur l'Union européenne et les partenaires qui, selon lui, "sont en train de travailler dans la politique de villes durables".

"Un Parc industriel non polluant"

Selon le représentant résident de l'Onudi au Sénégal, ce parc industriel de Diamniadio est "une plateforme très efficace qui bénéficie de la loi sur les zones économiques spéciales, d'une infrastructure moderne avec un guichet unique qui permet aux entreprises de ne pas avoir à aller démarcher plusieurs ministères".

A en croire Christophe Yvetot, "c'est une infrastructure de première classe mondiale sur le plan technique, avec des hangars qui fonctionnent et avec un traitement des eaux et des déchets. Bref, c'est un parc écologique puisqu'il est non polluant".

"Le Parc industriel de Diamniadio montre trois choses"

Daniel Calleja Crespo, directeur général de l'environnement de l'Ue, quant à lui, s'est dit "impressionné par les installations, par les principes de soutenabilité mais aussi et surtout par le fait qu'il y a des emplois locaux et des possibilités de créer de la richesse, de la prospérité et de le faire de façon soutenable et compatible avec l'environnement".

Pour lui, ce parc industriel de Diamniadio montre trois choses : "la possibilité de développer une industrie forte, compétitive et soutenable en Afrique, les opportunités de l'économie circulaire et de l'économie verte, et enfin, la contribution au développement local et la capacité de générer de la prospérité et de l'innovation".

Aussi le Dg de l'environnement de l'Ue a félicité "les efforts du Sénégal pour promouvoir l'économie circulaire et l'économie verte" qui, selon lui, "sont l'avenir du monde". Avant d'annoncer que "l'Ue est prête à soutenir le gouvernement du Sénégal en ce sens. Et veut aussi que des entreprises européennes viennent s'installer dans le parc industriel de Diamniadio".

"Intéresser les entreprises européennes aux opportunités"

Cette visite de la plateforme industrielle de Diamniadio, selon l'ambassadrice de l'Ue au Sénégal, vise à "intéresser les entreprises européennes aux opportunités qui existent maintenant au Sénégal". Pour Irène Mingasson, "il y a des secteurs porteurs qui créent de véritables nouvelles opportunités au Sénégal. Des opportunités d'investissement, des opportunités d'emplois pour les jeunes, et autres".


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email