Vendredi 23 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Heurts à Cap Skirring : L’ingénieur géologue Amath Bodian retrace l’origine du manque d’eau dans cette localité

Single Post
Amath Bodian, geologue sur le manque d'eau à Cap Skirring
Située dans le département d’Oussouye, la commune de Cap Skirring était le foyer de vives tensions et de violences, ce week-end. A l’origine : le manque d’eau potable dans cette localité. Ingénieur géologue, Amath Bodian a expliqué à Seneweb les raisons de ce manque d’eau dans cette partie sud du Sénégal. 

«La zone de Cap Skirring est caractérisée par une concentration importante d'eaux marines au niveau du continent. Hormis les plateaux de Tandine, Ziguinchor et Oussouye, tout le paysage se situe en-dessous de 20 m d’altitude par rapport au niveau marin.  C’est cette faiblesse des pentes dans la région qui explique, en partie, la formation de ces vastes réseaux hydrographiques communément appelés «bolong» et la pénétration profonde de la marée à l'intérieur du bassin, plaçant ainsi l'ensemble de la Basse-Casamance dans le fief maritime», renseigne un document du géologue Amath Bodian parcouru par Seneweb. 

 Il explique que la nappe d'eau superficielle de Cap Skirring, qui est la principale source d'alimentation en eau de la population, flotte sur de l’eau salée. Et elle est coincée entre deux compartiments salés : d’une part, l’océan Atlantique à l’Ouest et, d’autre part, par les cours d’eau qui forment un réseau hydrographique très dense en doigts de gant appelés «bolong».

Il explique également que la nappe phréatique, captée dans toutes les localités par des puits traditionnels, joue un rôle très important dans l'hydraulique villageoise. Elle est libre et se trouve à quelques décimètres du sol, aux abords des «bolong» et à une trentaine de mètres de profondeur sous les plateaux. Ce qui présente, selon l’ingénieur, un risque de vulnérabilité énorme par l’intrusion saline des «bolong» dont la teneur en sel peut être trois fois plus élevée que celle de l’eau de mer. 

Ces contaminations par intrusion saline sont surtout favorisées, d’après M. Bodian, par la faiblesse de la profondeur de la nappe dans cette zone, accentuant les échanges entre les cours d’eau et la nappe pendant les périodes de crue.

 Il s’y ajoute, dit-il, l’avancée de la mer et la surexploitation de la nappe, en raison du nombre important de forages qui alimentent une centaine d’hôtels et de campements dans la zone. 

Toujours selon l’ingénieur géologue, la pollution observée lors des études menées en 2016, montre que les zones les plus affectées sont les abords des «bolong» où habite la population locale où certains puits ont été abandonnés à cause de l’intrusion saline et d’autres utilisés seulement pendant l’hivernage, quand l’eau de pluie s’infiltre et dilue l’eau salée des puits.

A ce rythme, avertit Amath Bodian, les estimations prédisent que d’ici 200 ans, tous les puits qui captent la nappe superficielle à Cap Skirring seront tout simplement hors service, à cause de la salinité.


liiiiiiiaffaire_de_malade

19 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (15:28 PM)
    bayilene ay doul et le manque d'eau à dakar et banlieue, et le manque d'eau à thies diourbel , touba, fimela, kaolack kedougou dans tout le sénégal . c'est l'incompétence de ce gvnmt qui est à l'origine de ce manque d'eau depuis 2013. A chaque fois qu'il y a pb on déniche un soit disant expert ingénieur ou je ne sais quoi encore pour conter des bobards à la population.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (15:34 PM)
      merci, rien à ajouter. apres 60 ans d'indépendance on en est encore à manifester pour un besoin basique qu'est l'accès à de l'eau potable. tous nos gouvernements successifs se sont distingués par leur manque flagrant du sens des priorités, les pires étant les gouvernements de wade et macky.
    • Auteur

      Fond Du Problème Ailleurs

      En Juin, 2020 (00:05 AM)
      cette importante station nationale du tourisme très prisée par les touristes , français surtout, mérite tout en mieux . hôtels fermés, chômage, manque d'eau , goutte d'eau qui a fait déborder la vase en colère. mr le ministre, sones, sen' eau.. moins de paroles creuses et actions.
  2. Auteur

    Daouda

    En Juin, 2020 (15:42 PM)
    Merci pour ses Eclaissisements monsieur Bodian
    Auteur

    En Juin, 2020 (15:49 PM)
    C'est là qu'il faut mettre une installation de dessalement
    Auteur

    En Juin, 2020 (15:50 PM)
    al hamdulillah excellente analyse. nous avons de grands scientifiques mais le problèmes ils manquent de moyens pour faire bouger les choses. c'est rageant
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (17:32 PM)
      c'est pas 1 manque de moyens mais plutot de volonté. ce problème hydraulique est général au sénégal.
    Auteur

    En Juin, 2020 (16:02 PM)
    Et le manque d,eau a tambacounda, kolda kedougou, mbour.
    Auteur

    Hydrologue

    En Juin, 2020 (16:09 PM)
    Je confirme.
    Auteur

    En Juin, 2020 (16:24 PM)
    Incompétence rek
    Auteur

    Qarr

    En Juin, 2020 (16:39 PM)
    Raison pour laquelle une gestion par anticipation s'impose en investissant dans la désalinisation de l'eau de mer pour aider les populations.
    Auteur

    En Juin, 2020 (18:03 PM)
    Et la pression démographique dans tout ça, de 3 millions en 1960 à 16 millions en 2020.
    Auteur

    En Juin, 2020 (18:26 PM)
    C'est là qu'il faut mettre une installation de dessalement...............OUI
    Auteur

    La Casamancaise

    En Juin, 2020 (18:56 PM)
    Foutaise.. du copie coller nos ingénieurs..

    Pourtant il y'a la casamancaise qui produit des milliers de mètres cubes..

    Ils font comment donc ??
    Auteur

    Diatta

    En Juin, 2020 (19:24 PM)
    Très pertinant mon frère, c'est tres clair
    Auteur

    Citoyen

    En Juin, 2020 (19:53 PM)
    Donnez de l'eau aux populations.

    Avec le projet d'adduction d'eau dans l'ancienne Communauté Rurale de Coubalan avec son partenaire de Cherbourg-Octeville en France, tous les 13 villages étaient servis. Dans chaque maison, il y a un robinet avec 5 châteaux d'eau et 5 Forages interconnectés, pour un peu plus de 980 000 millions de Francs CFA. L'expérience étant concluant; toutes les trois autres Communautés Rurales à savoir Niamone, Tenghory et Ouonck récemment ont bénéficié de ce partenariat avec comme bailleur l'Union européenne et l'Etat du Sénégal. Chapeau bas à Bernard Cazeneuse, Député Maire de Cherbourg, ancien Ministre de l'intérieur et ancien Premier Ministre de la France, qui était venu inauguré ces réalisations.
    Auteur

    En Juin, 2020 (21:15 PM)
    Cheikh anta diop newona au senegal il ya tellement d'eau douce que wariuniou manque ndokh marougnou faye ndokh.
    Auteur

    Hp

    En Juin, 2020 (21:58 PM)
    L'analyse est très pertinente mais je pense qu'il faudrait relativiser un peu et ceci pour plusieurs raisons. D'abord il faut revoir le nombre d'hôtels et de campements qui à mon avis ne font pas 100. Le nombre 100 me semble excessif. Ensuite, ces hôtels et campements ont toujours fonctionné sans que ces problèmes de pénuries d'eau ne se signalent. Le fonctionnement des hôtels des campements ne peut donc pas à lui seul expliquer cette surexploitation dont l'auteur fait cas. En plus c'est une des zones les plus pluvieuses du Sénégal. La véritable explication est à chercher ailleurs. En effet, la récurrence des problèmes d'eau au Cap Skirring et alentours a commencé a se manifestée depuis le démarrage de l'usine d'exploitation de l'eau la "Casamançaise" qui se trouve entre les villages de Boucotte ouolof et du Cap Skirring. C'est à partir du démarrage de cette usine que ces problèmes d'eau ont commencé à se signaler, ce que l'auteur semble ne pas mentionner dans ses explications. Il faut également noter qu'en plus des hôtels, campements et de l'usine, cette zone connait également une forte croissance démographique. Il faut donc situer l'analyse à plusieurs niveaux pour cerner toute la mesure de cette problématique
    Auteur

    Sall

    En Juin, 2020 (23:41 PM)
    Le maraîchage se fait à 30 mètres des belon et n est pas affecté par la salinité donc je doute de la fiabilité de tes études
    Auteur

    En Juin, 2020 (23:50 PM)
    Auteur

    Badara

    En Juin, 2020 (23:52 PM)
    Pertinante analyse
    Auteur

    En Juin, 2020 (03:08 AM)
    reug reug bodian est un grand mythomane !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email