Mercredi 27 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

L’Ascosen demande à l’état de sévir

Single Post
L’Ascosen demande à l’état de sévir
Les consuméristes se rangent derrière l’Artp. Selon le président de l’Association sénégalaise des consommateurs (Ascosen), l’Etat et l’Artp doivent «sanctionner les manquements des opérateurs». Joint par téléphone, Momar Ndao estime «qu’aucun des opérateurs ne devait savoir qui a déposé ou non». Il estime de ce fait que «la lettre collective est une violation des règles». 

Il en veut pour preuve l’article 24 de la loi sur la concurrence. «Le refus de compatir est une entente contre l’avancée technologique», poursuit Momar Ndao. Si le téléphone coûtait cher, il y a aujourd’hui les avancées technologiques qui ont permis l’arrivée de certaines applications comme Viber qui ont eu pour effet de baisser le coût des appels. Une tendance que la 4G peut fortement accentuer au grand bonheur des consommateurs. Suffisant pour que Momar Ndao demande à l’Etat de sévir devant ce qu’il qualifie de «frein donné à cette avancée technologique».

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (17:29 PM)
    A JUSTE RAISON
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2016 (21:53 PM)
      waxal degue yaw representé woulo ken sa boop rek dangaye doul operateur yii linouwax deugue leu ken guenoulen beugue khaliss kaye dieunde par force amoul fene guissougnou ci sen bopp diaye len kenen kou beugue c'est tout
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2016 (23:48 PM)
      reagissez dabord sur la baisse du prix du petrole et de l eclectrice
      tchimmmmm do tous ascoyambartraitrecupide.
  2. Auteur

    Mgueye

    En Janvier, 2016 (19:24 PM)
    je me demande pourquoi les sénégalais ne peuvent pas gérer eux mêmes la 4G ?

    nous vous des compagnies sénégalaises ou sont nos hommes d 'affaires?

    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (02:49 AM)
    Selon le site officiel de l'ASCOSEN, l'association compte 28.000 membres, dont 15 746 titulaires de carte. Des informations qui restent à vérifier, dans la mesure ou le site web ne présente pas une liste consultable desdits membres.



    Ce qui pousse à poser la question de la légitimité et de la crédibilité de cette association qui prétend défendre les intérêts de plusieurs millions de consommateurs. Et encore, que le président (à vie, parce que scotché à son poste depuis la création de ladite association en 1989) ne porte pas le vrai combat des consommateurs. Exemple patent de l'inutilité, ou en tout cas de la non pertinence de l'ASCOSEN, c'est sa non dénonciation de la politique abusive de surtaxation des produits pétroliers par l'Etat pendant plus d'un an. Momar Ndao, prési à vie de l'ASCOSEN, n'a d'ailleurs pas manqué de confirmer sa collusion avec le gouvernement de SMS en marquant son accord avec les dernières baisses insignifantes des prix des carburants et du gaz butane. M. Ndao s'est nettement démarqué des consommateurs, parce que prenant fait et cause fréquemment pour la malgouvernance économique au détriment du pouvoir d'achat des populations sénégalaises.

    L'ASCOSEN devrait maintenant demander à être affiliée au ministère du commerce ou au ministère de l'économie. Sa place n'est pas aux côtés des consommateurs dont il ne porte pas le combat.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email