Vendredi 28 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

La CNTS/FC demande au gouvernement de ‘’réparer l’injustice‘’ dans les entreprises

Single Post
La CNTS/FC demande au gouvernement de ‘’réparer l’injustice‘’ dans les entreprises

Cheikh Diop, le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Force du changement (CNTS/FC), a appelé mardi le gouvernement à ‘’réparer l’injustice qui gagne du terrain‘’ dans les entreprises sénégalaises.

 

‘’Nous demandons au gouvernement de faire l’état des lieux de toutes les entreprises, afin de connaitre les revendications des travailleurs et réparer l’injustice qui y gagne du terrain’’, a déclaré M. Diop, sans autre explication sur ce sujet. Il participait à un défilé organisé par la CNTS/FC, à l’occasion de la Journée internationale du travail.

 

Il a dit que ‘’l’Etat doit mettre en place toutes les dispositions [nécessaires] pour démarrer la campagne agricole ce mois-ci‘’. ‘’Cela lui permettra d’éviter la période de soudure au monde rural, qui souffre depuis la dernière saison des pluies’’, a estimé Cheikh Diop.

 

De nombreux militants des syndicats affiliés à la CNTS/FC ont pris part à ce défilé parti de l’intersection des avenues Malick Sy et Blaise Diagne et se sont rendus au Building administratif.

 

Ils ont emprunté l’avenue Jean Jaurès et la place Washington, avant d’atteindre l’avenue Léopold Sédar Senghor et le Building administratif, point de chute de leur manifestation.

 

Au Building administratif, siège de leur ministère de tutelle (Fonction publique, Travail et Relations avec les institutions), les travailleurs affiliés à cette centrale ont étalé à tour de rôle leurs revendications.

 

Tenant des pancartes et des banderoles, sur lesquels sont écrits les noms des entreprises, les travailleurs ont scandé des slogans liés à leurs revendications.

 

Ils ont demandé au gouvernement de baisser la fiscalité sur les salaires. Aussi ont-ils demandé aux autorités d’octroyer des bourses de travail aux resposnables des syndicats.

 

Les syndicalistes ont salué la baisse des prix des denrées de première nécessité (huile, riz et sucre) par le gouvernement. Ils ont demandé aux autorités de veiller aussi au maintien de la stabilité de la fourniture d’électricité.


liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Ngale

    En Mai, 2012 (17:34 PM)
    Qui de Bakhao ou Cheikh est le plus représentatif ?Les derniers sondages et pointages physiques sont pourtant évidents .Wait and see ou parti-pris ou laisser la Justice suivre son cours?Qui vivra verra .
  2. Auteur

    Leboudoylou

    En Mai, 2012 (18:02 PM)
    Je suis tente de dire que ce cheikh a deja roule pour 3w pour n avoir pas denonce a temps ses ecarts .Autre chose la proliferation des centrales a ne plus en finir me degoute a la limite C est comme si ces dirigeants sont des chasseurs de primes N importe quel individu se leve pour creer sa formation C est pareik pour les partis politiques Il faut arreter ca suffit D ailleurs la presidentielle que nous venons vivre doit vous edifier au moins sur deux points D abord lune majorite silencieuse existe dans ce pays et que les senegalais ne croient plus a la politique pratiquee chez nous Nous constatons avec regret encore une fois que ces gens de politiciens ou syndicalistes ne courent que por leur interet personnel
    Auteur

    Sata

    En Mai, 2012 (19:58 PM)
    Le 21 avril 2011,le gouvernement Indien accorde une ligne de crédit de 27,5 millions de USD pour un vaste programme d'électrification rurale par extension de réseaux moyenne tension et par voie solaire au Sénégal (Phase 2 du programme Indien).Le 20 mai suivant,un appel d'offres est lancé par l'ambassade du Sénégal en Inde et les entreprises indiennes sont seules admis a concourrir pour déposer leurs offres et l'ouvertures des offres est prévue par ASER (Agence Sénégalaise d'Electrification rurale) le 4 juin (curieusement un samedi) .Curieusement également Aliou Niang DG ASER s'autoproclamme président de la commission des marchés et crée sa propre commission d'ouverture et d'évaluation des offres.La suite on la connait le marché attribué illégalement à Lucky Exports est cassé par l'ARMP .Lucky Exports avait commencé à exécuter le marché et tous ont été surpris de voir qu'a la séance d'ouverture des plis du 30 avril 2012 du meme appel d'offres relancé, Lucky Exports soumissionne et a l'offre la moins chére.Lucky Exports doit etre disqualifié pour ce dossier car ayant exécuté une partie de cette meme affaire.

    Auteur

    Sata

    En Mai, 2012 (19:58 PM)
    Tous sont égalemnt surpris de la présence de l'offre de Angelique International Limited .Cette société titulaire du contrat de la phase 1 du programme indien aurait du terminer ses travaux en fin 2010. 16 mois apres cette date ,les travaux de certains villages n'ont pas encore connu de début d'exécution ou ne sont pas terminés,beaucoup de malfaçons constatées aussi bien dans le solaire que dans le réseau.Le sous traitant local de Angelique International Limited ENCO bénéficie d'une impunité totale à l'ASER.D'ailleurs les localités d'un programme de Casamance sous financement espagnol dont ENCO aurait du terminer les travaux d'électrification depuis un an suite à un contrat avec l'ASER se retrouvent paradoxalement dans l'appel d'offres en cours ce qui fausse la concurrence.Il parait que une partie du matériel est stocké par ENCO en Casamance depuis plusieurs mois.Le propriétaire de ENCO est Abdou Sy frere de Moustapha SY.
    Auteur

    Gongo Tigui

    En Mai, 2012 (23:36 PM)
    c'est l'injustice qui empeche des societes comme la senelec de fonctionner normalement.il y a dans cette boite plus de 200 personnes qui occupent le meme poste depuis 10 voire 15 ans sans etre embauchés.ils ont pour la plupart du temps un contrat de journalier.j'en avais en 1998 et je vit au usa depuis 2003. a mon retour j'ai constate que des amis avec qui j'etais a la senelec sont dans la meme situation. nothing change in this country.
    Auteur

    Elan

    En Mai, 2012 (23:46 PM)
    RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIERIEN QUE LA JUSTICE N QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSRIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE

    RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JURIEN QUE LA JUSTICE

    RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIERIEN QUE LA JUSTICE N QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSRIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE

    RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JUSTICE RIEN QUE LA JURIEN QUE LA JUSTICE
    Auteur

    Papi

    En Mai, 2012 (01:55 AM)
    Ces syndicalistes du senegal sont les plus gros frein au développement de l'entreprise.C'est une chose que de revendiquer les conditions de travail,c'en est une autre d’empêcher que les entrepreneurs qui mettent leur capital et leur savoir faire dans une entreprise de faire du profit.

    Qu'est-ce qui empêcherait a ces syndicalistes d'aller créer des entreprises et des emplois?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email