Mercredi 16 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

La spéculation sur le loyer empêche les travailleurs d'accéder à un toit (officiel)

Single Post
La spéculation sur le loyer empêche les travailleurs d'accéder à un toit (officiel)

Le manque de logements dans les centres urbains se traduit par ''une augmentation au-delà de toute limite raisonnable'' du prix des loyers, selon le chef du service régional du commerce de Thiès qui affirme que cette situation a enlevé à la majorité des travailleurs toute possibilité de se loger avec la modicité de leurs revenus.

Serigne Diaw a relevé qu’une intervention des pouvoirs publics ''était donc indispensable pour une remise en ordre rapide dans ce secteur de l’habitat, car dans un contexte international difficile, il s’impose à un pays comme le nôtre, des efforts de rationalisation et des réformes courageuses pour lutter contre le gaspillage et orienter les ressources essentiellement vers les programmes d’amélioration des conditions de vie des citoyens''. 

Dans son exposé, mercredi, lors du CRD spécial sur la baisse du loyer, M. Diaw a dit que ''le gouvernement s’est engagé à donner encore plus d’impulsion aux programmes à fort impact social, pour apporter des réponses concrètes aux urgences sociales (demande sociale) et au besoin à la protection des groupes les plus vulnérables''. ‘’Le logement est une forte demande sociale. Le coût du loyer est devenu trop cher. Des pratiques spéculatives insupportables, qui n’ont que trop duré, exposent des familles entières à la précarité’’, a-t-il martelé, en présence du ministre du Commerce, Alioune Sarr. ''Le gouvernement a pris le pari de promouvoir, par des programmes sectoriels bien ciblés, une forte économie de l’offre.

 C'est pourquoi il a décidé de renforcer les programmes d’habitats sociaux, pour faciliter l’accès à la propriété aux personnes à faibles revenus'', a-t-il ajouté. Selon lui, dans cette perspective, la SNHLM a entamé la viabilisation de plus de 7.500 parcelles sur différents sites de la région de Dakar et à l’intérieur du pays, ainsi que la construction de 3.400 logements à Diamniadio. Serigne Diaw a également dit que la Caisse des dépôts et consignations ''développera un programme de 5.000 logements sociaux à Bambilor d’ici 2017 et l’accélérera de la viabilisation des Zones d’aménagement concerté dans toutes les régions, afin de permettre a tous les citoyens de disposer d’un toit décent'


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Madik

    En Février, 2014 (09:58 AM)
    Si le gouvernement du Sénégal est incapable d'élaborer et de mettre en exécution un vaste programme de construction de dizaine de milliers de villas et d'appartements chaque années, pour au maximum 150.000 FCFA /mois de traites sur un nombre déterminés de d'années pour des villas et appartements 3 ch+Salon+Cuisine+Salle de bain, c'est inutile de parler de règlement du problème de logement dans notre pays. Les ouvriers qui construisent tous les immeubles et les Villas du Sénégal ne gagnent jamais plus de 80.000FCFA net/mois depuis ces trente dernières années et le matériel de construction : fer, ciment, sable, gravier, eau électricité, portes et fenêtres, vaut moins cher qu'en Côte d'Ivoire, Bénin, Cap-Vert, Rwanda, et dans tous ces pays il est possible d'avoir un F4 pour 60.000CFA/mois et pour moins de 8 millions en propriété
    • Auteur

      Deugue Gui

      En Février, 2014 (10:32 AM)
      150.000 cfa me parait excessif. seuls ceux qui ont un salaire superieur ou egal a 450.000 cfa seront en mesure de payer ce montant. l ideal serait de construire des logements sociaux et essayer de faire transformation suivant leur moyen.
      wa salam
    • Auteur

      Splatacr

      En Février, 2014 (15:48 PM)
      les gars, ne révons pas... au début des années 90, les hlm grad yoff et hlm grand médine coutaient 11 milions pour les rdc et 14 millions pour les r+1.

      moins de 150.000, ce sera au mieux à diamniadio, sinon à thiés.
  2. Auteur

    Diaw

    En Février, 2014 (10:19 AM)
    Trop de propagande n'a aucun sens au contraire ça enerve la population et elle reagit negativement. Arreter trop de paroles et ne glisser pas les uns contre les autres .Travailler pour construire beaucoup de logements louer ou vendre moins cher c'est ça la solution. SI NON le peuple commence ò en avoir mal car on a l'impression de retourner comme la periode WADE.
    Auteur

    Maïmoune

    En Février, 2014 (13:34 PM)
    Deug gui : Vous avez raison, je voulais exprimer jusqu'à 150.000 pour un F5. Je rajoute que les Sociétés d'HLM sont aussi privées en France mais leurs prix mensuels sont alignés sur les prix du public et il y a en des milliers de sociétés HLM sur toute l'étendue du pays. Au Sénégal il n' y pas d'autres sociétés HLM, qui n'est active qu'à Dakar, alors qu'il y a la place pour des centaines d'autres dans toutes les régions, voire les Communes
    • Auteur

      @maimoune

      En Février, 2014 (23:16 PM)
      maimoune,f5 a 150ooo, khanaa avec des chambres de 5 métres carre, sans fenètres ? il y a trop de passion dans cette affaire. je crois qu'il faut qu'on soit plus raisonable.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR