Mercredi 27 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

«Tension de trésorerie» : Comment l’Etat traque les ressources de l’Artp

Single Post
«Tension de trésorerie» : Comment l’Etat traque les ressources de l’Artp

A travers un communiqué de presse signé en début de semaine, le ministère des Finances a démenti l’information faisant état de l’existence supposée d’«une tension de trésorerie» au Sénégal agitée par une partie de l’opposition. « Le processus d’exécution du budget 2019 se déroule normalement avec un rythme de recouvrement correct des recettes ainsi qu’une prise en charge satisfaisante des dépenses», ont notamment soutenu les services d’Abdoulaye Daouda Diallo.

Mais, nous avons appris de sources bien informées que ces derniers ont mis la pression sur l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) pour pouvoir redresser la pente.

Selon des sources, dans sa recherche tous azimuts de trésorerie, le ministère des Finances entend braquer les ressources de l’Artp. La manne ciblée: Les redevances et frais de fréquence.

Les opérateurs de téléphonie auraient même été déjà saisis pour que ces redevances, principales recettes de l’Artp, soient directement virées au Trésor public. «C’est une réalité. Mais, pour plus d’informations, je vous suggère d’aller vous rapprocher des services du ministère des Finances », confirme une source, d’une compagnie de téléphonie.

Du côté du ministère des Finances, on nous informe que ces redevances sont recouvrées par la Direction générale des impôts et des domaines (Dgid) parce que « relavant désormais de la fiscalité ».

Mais, les services des Finances se heurtent à un obstacle : « Il n’y a pas de factures émises qui permettent aux opérateurs de payer », d’après nos informateurs. Cette situation est due notamment à la longue absence du directeur général à l’Artp, depuis le 7 avril dernier, date de nomination d’Abdou Karim Sall, à la tête du département de l’Environnement et du Développement durable.  

Il faut en effet préciser que l’Artp a la particularité d’être une autorité, qui a une autonomie financière et de gestion, rattachée directement à la présidence de la République. En tant qu’ordonnateur, c’est le Directeur général qui engage les dépenses par acte, contrat ou marché, fait tenir la compétitivité des dépenses engagées, liquide et constate les dépenses et les recettes de l’Artp et délivre à l’agent comptable, les ordres de paiement et les titres de recettes correspondants.

Selon toujours certaines indiscrétions, des agents de la boite refusent, pour l’instant, d’obtempérer sur la base des recettes de l’année dernière contrairement à la volonté de la tutelle. «Cela risquerait de perturber le fonctionnement de l’Atrp. Nous sommes inquiétés par cette situation », alerte une source.

Cet état de fait, d’après beaucoup d’observateurs, est lié à la supposée tension budgétaire pourtant niée par le ministère des Finances.

On se souvient dernièrement de l’augmentation des frais douaniers sur les conteneurs ayant créé une levée de boucliers de la part des commerçants, des transitaires et opérateurs économiques concernés. Cette hausse estimée à plus 166% sur la grille tarifaire, les importateurs de marchandises est imposée par les dispositions prises par la Direction générale des douanes et qui sont entrées en vigueur le 11 juin dernier.

 

 


liiiiiiiaffaire_de_malade

21 Commentaires

  1. Auteur

    Sonko

    En Juin, 2019 (13:55 PM)
    Athis rekk ..

    Quand on s'entête a ne pas écouter et considérer les propos visionnaires de Ousmane Sonko
  2. Auteur

    Macky

    En Juin, 2019 (13:58 PM)
    Ce pays est foutu : Macky tay-léi na rewmi ni rekk ..

    Dèy démi lebaatt encore ..
    Auteur

    Zom

    En Juin, 2019 (14:19 PM)
    Thiey senegal gars yii yeureum lèn gnou????????????
    Auteur

    Verité

    En Juin, 2019 (14:21 PM)
    Vous allez laisser Macky tranquille et votre sonkolait sera pour 2060
    Auteur

    Pa28

    En Juin, 2019 (14:28 PM)
    Pas de tension budgétaire???

    Alors comment justifier le fait que la BID [banque islamique de développement] ait suspendu tout décaissement sur ses projets au Sénégal pour non-remboursement mensuel des dettes?
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:35 PM)
    Ce gouvernement s'est permis de dilapider l'argent du contribuable lors de la campagne présidentielle et maintenant Macky et sa bande cherchent des moyens. Des pratiques inimaginables dans les pays de droit et de démocratie.
    Auteur

    Bouba

    En Juin, 2019 (14:38 PM)
    Quand un régime tremb’e... Ce n’est quw le début. A bon entendeur.
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:40 PM)
    Cet article est mal écrit. L'auteur ne connaît pas les finances publiques.
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:49 PM)
    Seneweb le bras armé de satan toujours à souhaiter le malheur à vouloir déstabiliser le pays Je me demande même est ce que vous arrivez même à dormir avec vos mensonges Tout à l heure vous écriviez que que le contrat de la SDE a été prolongé alors que c’est juste un délai de passation Vivement Salafiste pour qu’il vous mate. L argent que l on vous paie pour combattre Macky ne vous servira à rien
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:53 PM)
    MOI JE FAIS PARTIE DU TEAM 42%. BA 2024INCHAALLAH LEP DINA LEER
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:54 PM)
    MOI JE FAIS PARTIE DU TEAM 42%. BA 2024 INCHAALLAH LEP DINA LEER
    Auteur

    En Juin, 2019 (14:54 PM)
    S il s averait que Aliou Sall a vole l argent du bled ça ne lui servira rien du tout et la justice doit sévir Sonko le salafiste va bien vous mater une fois elu vous les menteurs de journalistes
    Auteur

    M Bidou

    En Juin, 2019 (14:56 PM)
    Cette tension. Remonte a 2015 amadou ba et macky se sont permis des choses qui risquent durablement d affecter les finances publiques. Ils ont pousse le bouchon jusqu a creer un agent comptable des grands chantiers de l etat en dehors de toute regle de gestion budgetaire et comptable et oriente presque toutes les recettes de l etat vers cette agence ou trone bocoum mouille jusqu au cout dans l affaire khalifa ou ol payait 360 millions sans marche. La paierie generale du tresor est depouilee de ses attributions les pme pmi et certaines grandes entreprises ont mis la cle sous le paillasson ce pays s enfonce ce abdoulaye daouda ne peut rien regler quand. Tout cece n est que la patie visible de l iceberg quand macky quittera le pouvoir ce qui risque d arriver avant 2024 les senegalais seront atterres par l ampleur du desastre
    Auteur

    Damel Fall

    En Juin, 2019 (15:28 PM)
    Ce n'est pas cela une economie.

    On racquette le consommateur tout azimut...Ces redevances sont endernier ressort supporte par le client.
    Auteur

    Nianthio

    En Juin, 2019 (15:59 PM)
    Il y'a des gens ici dont je suis sûr ne savent même pas la différence entre un État et Nation. Les moutons bêlent vous pensez qu'un État responsable va s'arrêter pour pour savoir pourquoi ces animaux belent ils?

    Sonko vocifère par ce que trompé par des gens qui ne peuvent même pas donner la définition et le fonctionnement dun état. Combien d'années Sonko a servi ce pays,allez vérifier si vous trouver quelque-part où on a chanté ses louanges. Depuis qu'il a créé ce syndicat et s'est sucré sur le dos des gens il sort pour dire " je suis blanc comme neige". Croyez le moutons de Panurge
    • Auteur

      Germany

      En Juin, 2019 (16:10 PM)
      va apprendre tes lecons. wakhofi dara ! tu nous parles de sucre et de je ne sais quoi ! bientot votre ql sera pimente idiot.
    • Auteur

      Pas Possible

      En Juin, 2019 (10:57 AM)
      de vrais abrutis quoi !
      avec vos sottises de « définition d’une nation ».
      trêve de théorie théâtralisée, nous avons besoin de dirigeants dites de simple bon sens et de vraies valeurs.
      diekhna !
    Auteur

    En Juin, 2019 (16:16 PM)
    Macky refuse d'augmenter nos maigres salaires alors les produits de premières nécessités vont inéluctablement augmenter. C'est une incohérence notoire pour un Sénégal émergent à moins que le PSE ait tourné en son contraire pour devenir le plan Sénégal endettement. C'est pourquoi Macky ne veut rien attendre quand on parle d'augmentation de salaire. N'arrive- t- il plus à payer les dettes?
    Auteur

    En Juin, 2019 (17:29 PM)
    depuis le 7 avril dernier,.................................
    Auteur

    En Juin, 2019 (19:16 PM)
    Macky il faut l'empaler
    Auteur

    En Juin, 2019 (20:27 PM)
    pourquoi y a toujours greve au niveau du port.Aucun contener ne peut sortir depuis 15 jours
    Auteur

    Quantbusiness

    En Juin, 2019 (22:08 PM)
    Cette histoire de tension de tresorerie est un veritable faux debat dans le mesue ou le budget de l'Etat a toujours accuse un deficit qu'il faut financer. Cela dit, il faut toujours veiller a une forme d'equilibre au jour le jour entre les depenses et les recettes qui sont censees les financer. Avec la technologie qui existe maintenant il est quand meme possible de surveiller cet equilibre certes fragile afin de le corriger avec des emprunts.Tout est fonction de la qualite du traitement de l'information concernant les finances publiques qui a mon avis doit se faire en temps reel. Si les techniciens du ministere des finances (Daouda Diallo hommies) ont une bonne maitrise du cycle et des fluctuations des finances publiques cela devrait aider a minimiser ces tensions de tresorie. Les veritables problemes ou equations economiques du Senegal sont a rechercher du cote variables comme la progression de la dette et la stagnation de la croissance malgre une hausse significative des investissements.
    Auteur

    En Juin, 2019 (06:53 AM)
    Le trou est très très profond, entre 1000 et 1500 milliards comme disait Mamadou Lamine Diallo, et ça date pas d'aujourd'hui: 2014 ou 2015. Comment avons-nous pu voter pour MS.

    On n'a qu'à prendre la fortune de tous les poulars et gars du Fouta pour les taxer et combler le trou baillant. Que les foutankes se cotisent de l'Angola, au Congo, Gabon, Cote d'Ivoire et France métropolitaine.

    Seuls les immigrés senegalais avaient compris qu'il avait un grave problème dans notre pays. Ils ont voté utile. Tout le reste avait été endormi par le couple Faye-Sall. Notre réveil est douloureux. Très très douloureux. Petrole, crise financière de l'Etat, hausse inévitable des prix des denrées, défaut de paiement aux bailleurs et fermeture des Vannes de l'aide au développement. On est mal barré les gars. Que Dieu aide le pays.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email