Vendredi 13 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

[ AUDIO ] Le port de gourdin : qu'est ce que l'Islam en dit ? Par Oustaz Makhtar Sarr

Single Post
[ AUDIO ] Le port de gourdin : qu'est ce que l'Islam en dit ? Par Oustaz Makhtar Sarr

[ AUDIO ] Le port de gourdin : qu'est ce que l'islam en dit ? par Oustaz Makhtar Sarr

 


Article_similaires

28 Commentaires

  1. Auteur

    étudiant

    En Mars, 2012 (19:36 PM)
    c'est désolant désopilant même dégagggggggggggggggggggggggge ces voyous
    • Auteur

      Tiantaa

      En Mars, 2012 (22:15 PM)
      le parachevement du compromis
      republicain
      il s’agit du compromis qui a permis a léopold
      sédar senghor, chrétien de religion de gouverner
      un peuple composé à 95 % de musulmans. on se
      rappelle des liens politiques très étroits que
      léopold sédar senghor a entretenus avec serigne
      falilou mbacké et qui lui valu le très célèbre
      « senghor seng tchi kaw ». bien avant cette
      période, blaise diagne aspirant à la plus haute
      fonction de l’administration française
      territorialisée, sollicitait les prières de cheikh
      ahmadou bamba en lui offrant comme addiya ou
      don pieux du papier pour écriture. il finit par
      devenir le premier député noir l’assemblée
      française (l’aof). ces liens étroits entre le pouvoir
      temporel et la confrérie mouride marquent aussi la
      double décennie de présidence d’abdou diouf. il
      est important de noter le consigne de vote de
      serigne abdoul ahad mbacké en faveur de abdou
      diouf, dans un contexte de grève généralisée,
      d’anarchie et de dérive républicaine, de troubles
      récurrents de l’ordre publique, contexte qui devait
      présider à la création du gign pour stabiliser le
      pays. une année plus tard le conflit entre le
      sénégal et la mauritanie permettait à ceux qui
      savent lire entre les lignes de comprendre que le
      choix portant sur abdou diouf était commandé par
      la sagesse de pouvoir sortir de cette crise avec les
      moindres dommages collatéraux. le choix que le
      vénérable guide avait fait à l’encontre d’une
      grande partie des sénégalais devait montrer que
      les choix opérés par les dépositaires de la sagesse
      divine peuvent être antagonistes voire paradoxaux
      à ceux réalisés par les gens du peuples. ceux-ci
      sont victimes de leurs ressentiments légitimes face
      à la cherté de la vie et des problèmes
      socioéconomiques contingents (logement, cadre
      de vie, emploi, etc.). mais la vision intérieure de
      ces guides authentiques, qui s’articule sur
      l’échelle de temps divin, leur permet de pouvoir
      user de leur raison spirituelle ou intelligence
      agente (aql) pour infléchir par leur position une
      situation donnée, afin de faire parvenir le peuple à
      de meilleurs desseins. aql al awwal ou la raison
      spirituelle première dont dispose l’autorité
      spirituelle le différencie des « citoyens
      ordinaires », qui eux, apprécie la situation
      politique sur la base d’une grille d’analyse
      rationnelle, voire statique. heureux pour nous de
      constater que notre point de vue s’adresse à un
      peuple mûri, de par ses différentes structures
      confrériques, à la science ésotérique. il n’est donc
      pas trop nécessaire de s’attarder sur l’histoire
      entre khidr ou khoudar dans la terminologie wolof
      et le prophète moïse ou moussa (que la paix
      d’allah soit sur eux).
      le premier était doué de la connaissance non
      encore révélée alors que le très saint prophète ne
      pouvait pas accéder à la science cachée qui faisait
      de l’enfant exécuté par khoudar, un futur tyran
      pouvant entrainer ses propres parents à la
      perdition (cette histoire est relatée par le très saint
      coran). cette position anticipative n’est pas
      nouvelle dans l’islam. rappelons celle qu’avait
      prise par abd al rahmane ibn ‘awf en
      ordonnant à l’ensemble de sa famille, ses amis et
      son clan de soutenir seydinana ousmane devant
      la porte des connaissances ali ibn abi talib pour
      l’investiture au poste suprême de amr al
      moumininne ou le commandeur des croyants. on
      comprit plus tard qu’il avait eu une connaissance
      suprarationnelle que l’emir des croyants seydina
      ousmane devait rassembler le très saint coran
      sous sa forme actuelle. il était devenu urgent de
      consigner les sourates révélées au très saint
      prophète de l’islam. sa position n’était ni
      partisane et ni motivée par la recherche de
      l’intérêt personnel car abdourrahmane ibn awf
      était l’un des plus fortunés de sa communauté.
      même si l’on sait au demeurant que ce choix
      s’est fait dans un conseil électif formé de abd al
      rahmane ibn ‘awf, son cousin sa’d, ali ibn abi
      talib, ousmane, al zoubayr, talha (qu’allah soit
      satisfait d’eux). l’autorité spirituelle qui animait
      leurs consciences spirituelles leur avait à
      l’unanimité, inspiré que le choix de seydina
      ousmane était le meilleur. ce que l’imam ali
      savait et acceptait avec sagesse. ils lui prêtèrent
      allégeance sans conditions . la raison spirituelle
      a ses raisons que la raison même ignore.
      ce compromis devait atteindre son apothéose avec
      serigne saliou, le garant et protecteur authentique
      de l’orthodoxie islamique. il soutint ouvertement
      maître abdoulaye wade en sa qualité de disciple,
      position que des allégations mal intentionnées
      cherchent à occulter. le premier acte qu’entreprit
      le président abdoulaye wade, à la matinée de sa
      victoire et dont nous fûmes de témoins oculaires,
      fut de se rendre à touba pour témoigner à son
      guide spirituel sa reconnaissance et pour confier
      la direction spirituelle de son mandat temporel à
      l’autorité spirituelle reconnue à l’unanimité, le
      très ascétique serigne saliou mbacké. telle
      posture a fait d’ailleurs couler un flot impétueux
      d’encre de la part de ceux qui prônent la
      république puzzle ou celle qui consiste à faire une
      accumulation arithmétique des dispositions de
      lois recopiées sur le modèle français sans tenir
      compte de nos réalités historiques, sociales et
      religieuses. le mot laïc est à la mode et est
      d’ailleurs dans ses origines construit et vulgarisé
      par un groupe qui se qualifie de réflexion
      philosophique, et qui en réalité s’évertue de
      briser les symboles des différentes religions, dont
      l’islam comme premier élément du viseur, afin
      que le modèle promouvant l’ordre mondial
      dominant puisse se perpétuer « wakh diou matt
      dofa ka mome ». nous avons une très forte
      présomption que le vent de la liberté destructrice
      des valeurs que nos aïeux, que nos grands pères
      et grands-mères, que nos pères et mères ont
      perpétué dans les germes de nos éducations à la
      vie, souffle et plane telle l’épée de damoclès sur
      les coups innocents de nos familles. nous
      sommes en légitimité de se questionner sur ceux
      qui tirent véritablement les ficelles. ceux-là même
      qui veulent que je sois l’égal de mon guide vers
      la proximité divine. ceux qui veulent que les
      guides de nos ascendants paternels et maternels
      deviennent des « citoyens comme les autres »,
      écrasent nos valeurs fondatrices.
      la république est une et indivisible. dans le cas
      spécifique du sénégal, son indivisibilité est
      intimement liée à l’histoire de nos institutions
      socioreligieuses. refaire l’histoire dans le sens
      inverse, en convoquant un 5 septembre 1895,
      dans la sombre et lugubre salle d’audience de
      saint-louis est récusable à tout point de vue.
      même si la position prise par le candidat
      challenger semble inviter à cette logique qui va
      consister à museler nos guides religieux pour en
      faire des collaborateurs discrets et aphones. la
      voix qui s’était élevée ce jour quant toutes les
      autres se sont abstenues, est gravée à jamais dans
      la conscience collective mouride. cette voix qui
      avait osé défier l’autorité du puissant colon
      oppresseur, tentant vainement d’éteindre la voie
      fédératrice mouride a traversé les âges, a trouvé
      aujourd’hui écho à la voix de cheikh bethio
      thioune. non, nous refusons le dictat idéologique
      et nous le montrerons clairement, dans la paix et
      dans l’amour absolu et inconditionnel que nous
      éprouvons pour serigne touba, par seule la force
      de nos actes électeurs. ceux qui veulent réduire
      ns rapports avec bs autorités spirituelles sont
      invalides à arrêter la mer avec vos bras. en priant
      sur l’eau, cheikh ahmadou a annulé la pesanteur
      qui caractérise l’océan par la seule force de sa
      conviction à l’omnipotence divine. en s’attaquant
      à ses institutions, ces gens ont pris comme cible
      le pôle spirituel revivificateur (al mouddiadid).
      et pourtant, sa miséricorde pour l’humanité
      l’incitait à avertir ses détracteurs en ces termes :
      « man ammanî bis soû i bâ a bid darar ; dounyâ
      wa oukhrâ lâ you fâriqouch charar » ou « celui
      qui se dirige vers moi dans les intentions de me
      nuire, retournera avec préjudice ; et jamais ici-
      bas comme dans l’au-delà, il ne se départira du
      malheur » (diazaou chakhour) . nous ne le
      souhaitons à aucun être humain. mais, « qui s’y
      frotte s’y pique ».
      le compromis républicain est arrivé en phase de
      parachèvement. ce moment va être le premier
      jalon de la soumission totale du temporel dans le
      spirituel. l’alchimie qui va s’opérer va se faire
      même à l’insu du premier intéressé pour ces
      élections, le président sortant. ce patriarche
      patriote, à qui nous souhaitons une longue vie
      pour à la fin, rentrer héroïquement dans l’histoire
      de l’islam dans notre pays, en sa qualité de
      premier président à placer son dépôt temporel
      entre les mains du maître de maîtres, du roi des
      roitelets, je veux dire cheikh ahmadou bamba
      khâdimou rassoul.
      serigne cheikh bethio diaamou serigne saliou
      yalla na fi yagga té wër
      alassane sene, daara touba toulouse
    • Auteur

      Bethio Thioune

      En Mars, 2012 (22:59 PM)
      mane bethio toune tate diamou seytane, sadomasochism , string, grand doxate kaat a mermoz poutchie patchie
  2. Auteur

    Kaw056

    En Mars, 2012 (19:38 PM)
    svp gardez vos gourdon pour que les senegalais vote calmement
    Auteur

    Vladimir Putin

    En Mars, 2012 (19:48 PM)


    IL VIENT CHECHER UNE EXCUSE ET LA CAUSE DU GASPILLAGE DES CAPITAUX C EST LE M 23WADE MO NEKHH KOI BAYYILL COLLEER MOTIFF M23QUI N A RIEN FAIT DE MAL
    Auteur

    Karim Degage

    En Mars, 2012 (19:51 PM)
    NE vous inquietez pas ,ils ne peuvent pas faire peur aux senegalais .QU'ils aillent au diable avec les gourdins.
    Auteur

    Mkaka

    En Mars, 2012 (19:56 PM)
    Et voilà que nous dissertons sur le statut du mboldé en islam! Incroyable!! Ce régime ne nous a pas volé seulement notre argent, nos terres, la respectabilité de institutions, la fierté que nous donnait l'image du Sénégal à l'étranger! Ce régime nous a aussi volés notre intelligence
    Auteur

    Ouf

    En Mars, 2012 (19:59 PM)
    dieuredieuf oustaze pour ses paroles veridiques baséé seulement sur le corant di téréy deugue.alhamdoulilah
    Auteur

    Moi

    En Mars, 2012 (20:02 PM)
    vraiment j´ai pitié de ceux ki ne font rien k´insulter cette personne, avant de le critiker, faites au oins comme lui, aller apprendre le Saint Corant et le maîtriser, ainsi vous saurez comment un bon musulman doit se comporter envers son prochain, c´est vraiment à déplorer cette attitude, oustaz ke Dieu vous Protège et vous Accorde Sa Gratitude, Salam. :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    Auteur

    Toune Thioune

    En Mars, 2012 (20:04 PM)
    imam cha kaw cha kanam senegal amna niou diang quran mais daniouye ragal bou niep waxe deeg legui genrou bethio yi tok lem sene guene

     :tala-sylla: 
    Auteur

    Klaus

    En Mars, 2012 (20:10 PM)
    Voila encore un homme qui dit la vérité mais malheureusement beaucoup de gens au senegal n´aiment pas la vérité parce que ca ne les enrangent pas biLAHI YA beaucoup d´hipocrites dans ce payes.







    Auteur

    Theorie

    En Mars, 2012 (20:11 PM)
    yow marabouyi ngay saaga . sou yebo nga preparer sa mboungal ci narou diakhalnama
    Auteur

    Laye

    En Mars, 2012 (20:12 PM)
    sama wadji liga wakh yeup deugue leu.

    Auteur

    Nts

    En Mars, 2012 (20:30 PM)
    IL FAUT ETRE FONCIEREMENT MALHONNETE POUR CRITIQUER CE PRECHEUR QUI NE FAIT QUE CE QUE L'ISLAM LUI DEMANDE DE FAIRE.LE GOURDIN N'EST PAS UN INSTRUMENT DE TRAVAIL ET IL N'A AUCUN RENDEMENT POUR LA PRATIQUE DE LA RELIGION,MANIFESTEMENT CE MECREANT GORILLE QU'EST BETHIO THIOUNE ESSAYE D'INTIMIDER LES ELECTEURS POUR PERMETTRE A WADE DE FRAUDER, C'EST SCANDALEUX ET CHOQUANT DE CONSTATER LE MUTISME DES KHALIFS GENERAUX QUI ETAIENT S'Y PROMPT A DEMANDER L'ARRET DES MANIFESTATIONS VIOLENTES DS LE PAYS ,IL DEVRAIENT ETRE LES PREMIERS A DENONCER L'UTISALISATION DE CES GOURDINS DS CETTE CAMPAGNE ELECTORALE.POURQUOI ONT ILS PEUR DE BETHIO? LES THIANTACOUNES ONT DEJA SACCAGE LA MAISON DU REPRESENTANT DE LA FAMILLE DE SERIGNE SALIOU,ILS ONT EGALEMENT SACCAGE LE DOMICILE DU FRERE DE MOUSTAPHA CISSE LO,SERIGNE SIDY MOCTAR A L'OBLIGATION DE PARLER AVEC BETHIO POUR LE RETRAIT DES GOURDINS DES SES TALIBES SINON IL SERA RESPONSABLE AU MEME TITRE QUE BETHIO THIOUNE
    Auteur

    Baba

    En Mars, 2012 (20:31 PM)
    menteure on se verra en ville la tu pourra avoir location de connaitre nom gourdin entre tes deux jambes cest une promesse, islan a dit que les menteures doit etre punut. :tala-sylla:  :tala-sylla:  :sn: 
    Auteur

    Pas Dakor

    En Mars, 2012 (21:03 PM)
    je ne suis pa d'accord avec ouztaz.

    Le prophete(saw) et les sahaba circulais partout avec leur epee et poignard.



    Auteur

    Dit Vrai

    En Mars, 2012 (21:05 PM)
    allez au diable, le gourdin est une arme et les armes sont les principaux symboles de l'islam, qui ne prone que la violence dans le monde. le gourdin et l'épée et la sabre sont toujours côte à côte avec le coran. La preuve est a voir tout pays qui se déclare pays islamique, le sabre et l'épée sont sur leur drapeu alors dit nous que l'islam ne connait pas la violence
    Auteur

    Mmsrba

    En Mars, 2012 (21:24 PM)
    Dierejef imam yalna yallah swt yoke sa takhaway thi leeeral bi ngay leerral askanwi.

    si tous les oulemas faisaient comme lui la societe senegalaise irait de l'avant car nos freres catholiques eux ne cessent d'orienter les senegalais de le bon sens et nous leurs en sommes tres reconnaissants.
    Auteur

    Yaakar

    En Mars, 2012 (21:27 PM)
    Je me demande comment des gens peuvent être si stupide pour suivre bêtement des ndiguels que rien ne peut justifier. Les petits marabouts doivent être que des représentant de leur Khalife Général de qui ils doivent tous se référer. Ces petits marabouts ne font qu'exposer leur amour du monde. Ils ont les plus belles femmes à qui ils arrosent de bijoux et d'argent de poches et d'une manière insolente. Personne n'a jamais vu Les Khalifes généraux exposer leur familles. Ces petits marabouts trichent sur l'état de leur chevelure en soignant bien leur apparence. Et lorsqu'ils sont malades, courent en France pour se faire soigner et délaisser Touba et ses bienfaits. Tout est contradiction. Un marabout qui est capable de mentir sur la couleur des ses chevaux ne doivent pas faire l'objet de confiance. La question religieuse est tellement importante que rien ne doit être prise à la légère. Et pour éviter les égarements, il faut pas trop s'écarter de la source. Béthio n'a aucune force sinon celle que l'ensemble de ses talibés lui ont données.
    Auteur

    Bethio

    En Mars, 2012 (21:47 PM)
    bethio mome DOU DIOULITE DOMOU ARAME BOUYE KHAKHE L ISLAM LA REK BEN DIAM BOU BONE LA GEMOUL SERIGNE SALIOU SDAKH
    Auteur

    Sokhenasi

    En Mars, 2012 (21:57 PM)
    yalla nayou yalla doli soutoura

    Auteur

    Matay

    En Mars, 2012 (22:09 PM)
    doyna ware ha douna amoul sola
    Auteur

    Tamba Contre Wax Waxeet

    En Mars, 2012 (22:13 PM)
    Une délégation de prostituées, venues de Dakar, squatte, depuis trois jours, les lieux touristiques de Ziguinchor, dans le cadre de la campagne électorale, informe le journal Le Populaire. Ces professionnelles du sexe ont déjà choisi le candidat des Fal 2012 pour le compte de qui eles ont initié une mission de sensibilisation de leurs camarades péripatéciennes sur les enjeux électoraux. Selon leur porte-parole, Solange Ndiaye, elles ont accueilli avec bonheur les assurances de la coalition des Fal 2012, dont le candidat leur a proposé un ambitieux programme de réinsertion sociale, avec le financement de leurs projets. « Comme toute personne ambitieuse, nous avons jugé vital de voter pour Wade mais aussi, de battre campagne pour sa réélection, avec des visites de proximité dans les lieux touristiques et autres lieux de fréquentation des prostituées », a-t-elle précisé. Révélation de taille, Solange Ndiaye informera que leur fonds leur a été octroyé par une autorité étatique qui les a mandatées à Ziguinchor. « Nous avons reçu nos fonds via un ministre-conseiller de la Présidence qui nous a invitées à rallier le Vieux, le 28 février dernier. Cette somme nous permet de faire le tour du Sénégal », a-t-elle précisé.
    Auteur

    Saliou

    En Mars, 2012 (22:23 PM)
    niak yar rèk motakh guène di dèf comentaire di sagua wayè yène niy saga diamou yalla yi naguène khamni wakh bou bonne yalla garamouco tè kèp cou fonk sa yaye do saga yayou diabour mane nak couma sagua rèk bayinalla ak yalla
    Auteur

    Khadime Nbake

    En Mars, 2012 (00:40 AM)
    danañou souni toubayam defthi kani mom becho
    Auteur

    Pis

    En Mars, 2012 (00:54 AM)
    Au moins il reste toujour des gens qui osent parler pour défendre l'islam

    Que dieu te protège
    Auteur

    King

    En Mars, 2012 (01:14 AM)
    Oustaz yalla na la yalla fay deugg rekk nga wakh, mais c dommage . kan on est ds un senegal ou un espece de bethio ki ne connait rien du coran et ki draine des talibes analphabetes ne savant rien aussi de la religion, cest dire kon va vraiment a la derive. tout ce 'ils font c danser et faire du bruit. VrAIMENT on doit lui femer sa gueule .
    Auteur

    Ba

    En Mars, 2012 (04:22 AM)
    dieureudieuf oustase makhtar sall ligua wakh lépp deguela yalnala yalla faye thui barqué yoonén tui by
    Auteur

    Fatoumata Bintou

    En Mars, 2012 (11:47 AM)
    li d kep kouko deglou yalna yalah dioubanti sa djiko by te idila si yone bou dioub
    Auteur

    Hoafcam

    En Mars, 2012 (12:57 PM)
    Comment reconnaitre béthio le jour du jugement dernier ?

    C'est le mec qui se tient aux portes de l'enfer prêt à entrer, vous le reconnaitrez avec son gourdins ............. et ses thiantakones , lol !!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email