Dimanche 29 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le projet Dakar 2025 veut mettre fin à l’anarchie dans la ville

Single Post
Le projet Dakar 2025 veut mettre fin à l’anarchie dans la ville

Dans le cadre du programme d’urbanisation de « Agenda Dakar 2025 », le comité de pilotage a tenu un atelier pour un aperçu de l’avant projet de rapport final  dans son plan d’action à l’horizon 2035. A l’entame de leur quatrième réunion  de ce vendredi 27 novembre 2015 à Dakar, le comité a fait part des enjeux du projet  du plan d’urbanisation de Dakar et ses environs. Avec l’appui de l’Agence japonais de la coopération international (Jica),  cette réunion a permis  aux acteurs de statuer sur le rapport final du projet.

Le Sénégal, comme la plupart des pays en développement, connait un rythme soutenu de son processus d’urbanisation .Il est marqué par la forte concentration des populations autour de l’agglomération de Dakar, avec sa structure urbaine macrocéphale.


Dans son discours, le secrétaire général du ministère du Renouveau urbain de l’Habitat et du cadre de vie, Serigne Mbaye dénonce que  « nos villes, surtout dans nos pays sous développés, sont généralement mal occupées, l’occupation du sol dans la région de Dakar s’est faite de manière anarchique avec l’émergence d’une banlieue dont une grande partie échappe encore aux règles de planification et d’aménagement rationnel. Cette situation a des conséquences néfastes aussi bien dans la production du cadre bâti que sur la qualité du milieu.  Pour résoudre ces problèmes, l’Etat du Sénégal, avec l’appui de ses partenaires techniques  et financiers, a développé plusieurs programmes de projets pour apporter des solutions au blocage du développement économique et social du pays tout en détruisant le cadre de vie de la population»,   a déclaré M. Mbaye.


C’est cet instrument de planification qui s’appelle tantôt schéma d’aménagement, tantôt plan directeur ou plan d’urbanisme de détail. «C’est ce qui nous a permis d’envisager ce qui doit être mis dans un espace, comment est-ce que les habitations doivent être construites ? Comment est-ce que les voix d’accès doivent être construites ? Comment est-ce que les équipements et les espaces doivent être également distribués ? C’est l’intérêt qu’on a à planifier avant d’avoir les établissements humains. Si on ne planifie pas, c’est l’occupation anarchique. Les conséquences de cette occupation  sont ce que vous voyez, les problèmes des inondations, et d’insalubrité ».


L’intérêt de ce projet pour ladite structure c’est d’avoir le gouvernement japonais et la Jica qui ont accepté d’accompagner le Sénégal pour réviser le plan directeur de Dakar.


« Ce projet va permettre de réviser le plan directeur. Mais également de réaliser un certain nombre de plan d’urbanisme. Le plan directeur prendra en charge pas seulement la ville de Dakar mais les environs de la région et même le pôle urbain de Daga kholpa, qui est un pole à cheval entre la région de Dakar et la région de Thiès », fait-il savoir.


La Jica a subventionné ce projet d’urbanisation de « Dakar 2015 » à hauteur de 2 milliards 602 millions de nos francs. C’est dans ce sens que le représentant de la Jica M. Moto  déclare que «  c’est un investissement très large qui permettra au Sénégal d’émerger vers une voie de développement. Et c’est une bonne planification du projet avec des éléments importants. La Jica de par ma voix réitère son engagement et compte soutenir ce projet jusqu’au bout ».


Pour résoudre le problème de l’inondation et l’occupation anarchique du sol avec l’émergence d’une banlieue, entre autres,  l’Etat du Sénégal avec l’appui des partenaires technique et financier japonais a développé plusieurs programmes et projets pour apporter des solutions au blocage du développement économique et social du pays.
 
 

liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:32 PM)
    Commençons d'abord à appliquer les textes existants, le reste suivra.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:39 PM)
    Moi mon unique et grand probléme à dakar est :

    LE STATIONNEMENT

    Tout est barricadé, tu tournes en rond en rond en rond
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:41 PM)
    Pour Dakar c'est trop tard, c'est foutu

    même almadies c'est le bordel des impasses des crevasses



    il faut tout faire pour que Diamniadio et lac rose ne soient pas pareils
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (19:12 PM)
      merci vous m avez marche sur la langue.si on ne fait pas attention diamniadio et les environ de l aeroport blaise diagne risquent d etre pire.le manque de vision de nos dirigeants a fait que les parcelles assainies ne sont pas devenues le nouveau dakar.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (22:06 PM)
     :brawoo:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :thumbs_up: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (09:13 AM)
    Dakar est maintenant majoritairement habité de paysans. On ne réussira jamais à en faire une ville. C'est trop tard!
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (10:21 AM)
      c'est évident, on a laisse depuis de longues années (depuis la sécheresse de la fin des années 1970) les ruraux coloniser dakar et on se réveille un bon jour pour nous dire qu'on veut en faire une ville moderne. c'est à mourir de rire!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (15:15 PM)
    On essayera tout de même. Bande de pessimistes

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email