Mercredi 27 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Le système des Nations unies annonce des bourses économiques en complément des bourses familiales

Single Post
Le système des Nations unies annonce des bourses économiques en complément des bourses familiales

Le système des Nations unies va aider à la mise en place de bourses économiques, en complément du programme national de bourses de sécurité familiale du Sénégal, "un projet sans précédent en Afrique" que beaucoup de pays du continent devraient suivre, a indiqué Fatoumata Bintou Djibo, représentante résidente du PNUD.

 

"Le système des Nations unies va aider à la mise en place de bourses économiques, en complément des bourses de sécurité familiale. Le PNUD va démarrer cet appui à travers le Programme de développement économique et social (PRODES), par le financement de micros-projets, afin que les populations vulnérables identifiées puissent mener des activités qui vont les sortir de l’assistanat’’, a-t-elle dit, dans un entretien paru dans l’édition de jeudi du quotidien gouvernemental Le Soleil. 

 

‘’Cette politique vise donc à autonomiser cette catégorie sociale. Il y a aussi le transfert d’argent dénommé cash transfert et les bons alimentaires qui aideront ces populations à résister aux chocs’’, a précisé Fatoumata Bintou Djibo, par ailleurs coordonnatrice résidente du système des Nations unies au Sénégal.

 

‘’Le programme national des bourses de sécurité familiale est un projet sans précédent en Afrique. C’est un modèle que beaucoup de pays devraient suivre. Il peut permettre la protection des plus vulnérables, corriger les inégalités et créer une chaine de solidarité’’, a-t-elle soutenu. 

 

‘’En plus, en proposant une bourse conditionnée à l’éducation et à la santé des enfants, les indicateurs des OMD s’améliorent davantage, notamment l’accès à l’éducation pour tous et à la santé maternelle et infantile. Ce conditionnement réglera plusieurs problèmes à la fois’’, a déclaré Mme Djibo.

 

‘’Nous allons poursuivre la politique des cantines scolaires. Nous allons également contribuer à opérationnaliser l’observatoire de la pauvreté, qui permettra de réguler et de suivre son évolution, et les progrès enregistrés par rapport à la mise en place des filets sociaux’’, a encore dit la coordonnatrice résidente du système des nations unies au Sénégal. 

 

‘’Le système des Nations unies contribue aussi à la réflexion stratégique. Il va également mener le plaidoyer auprès d’autres partenaires stratégiques pour la mise en place d’un fichier unique sur les groupes vulnérables. Ledit fichier est central dans la réussite des filets sociaux’’, a-t-elle poursuivi.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Latdior2012

    En Octobre, 2013 (12:00 PM)
    Le pays va maintenant déléguer la gestion d'une partie de sa population aux Nations-Unies! C'est vrai qu'elle gère déjà les forces armées de plusieurs de nos pays: Congo, Côte d'Ivoire, Mali, Sud Soudan,....Aucun pays arabe, il faut le remarquer. L'eau nous échappe, les télécoms, le port, l'aéroport, la monnaie, l'espace aérien et maritime, les zones de pêches, les grandes entreprises industrielles, les banques, les assurances,...mais que gérons-nous?  :sn:  :sn:  :sn: 
  2. Auteur

    Deugue Dji

    En Octobre, 2013 (13:16 PM)
    JE PARIE QUE IL N'Y AURA PAS BEAUCOUP DE REACTIONS A CE GENRES D'ARTICLES. LES FEDAYINS DE WADE ET DE KARIM QUI SQUATTENT LE NET N'AIMENT PAS CES GENRES D'INFORMATIONS. LES JALOUX VONT DE PLUS EN PLUS NOIRCIR. AVEC MACKY LE MEILLEUR EST A VENIR
    Auteur

    Deug Dji

    En Octobre, 2013 (13:18 PM)
    CES GENRES D'INFORMATIONS N'INTERRESSENT PAS LE CLUB DE MACKYYAKHISTES QUI PEUPLENT LE NET ET QUI NE PEUVENT PAS VOIR MACKY EN PHOTOS. MACKY VA REUSSIR SON MANDAT ET PERSONNE N'Y PEUT RIEN. APRES L'AUGMENTATION DU SALAIRE DES FONCTIONNAIRES, LES 50 000 FAMILLES PAUVRES (SOIT AU MOINS 500 000 PERSONNES TOUCHEES), LES MOINS DE CINQ ANS QUI NE PAIERONT PLUS LES CONSULTATIONS ET SOINS A L'HOPITAL, LES 8000 JEUNES RECRUTES, LES 15 000 JEUNES DE L'AGENCE DE SECURITE, LE FONGIP, LE FONSIS, LE BNDE ET MAINTENANT CE PROJET. BIENTOT IL FERA BON DE SE PROMENER SUR LE NET SANS RENCONTRER CES FEDAYINES DE KARIM ET DE WADE, L'INSULTE A LA BOUCHE
    Auteur

    Lxx

    En Octobre, 2013 (13:25 PM)
    Comment l'Afrique doit faire pour se développer?Réduction de la pauvreté et assistanat sont différents de développement endogène et souveraineté!La mondialisation doit se faire sur la base d'échange véritablement équitable.Mais cela n'est pas pour demain quand on sait que la nature humaine est encline à la domination-entre autres tares-.Et surtout les pays dits"riches"qui se servent à l'oeil chez les moins"nantis".Tendance à la démocratie, en dedans,Dictature, en dehors. Mais il faut faire très attention à la nouvelle idéologie mondiale,celle de la citoyenneté qui demande plus de justice,de bien-étre,un meilleur cadre de vie,etc...Les politiques semblent déconnectés de cette réalité.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email