Dimanche 25 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Les Dakarois au pied du mur des lamentations

Single Post
Les Dakarois au pied du mur des lamentations

Les usagers se désolent et lancent un cri de détresse à l’endroit des autorités pour trouver des solutions durables à ces phénomènes qui gangrènent la vie du peuple. Ce dernier, exposé, est souvent victime des agressions à cause des coupures d’électricités qui sévissent dans Dakar, mais aussi au renchérissement du coût de la vie. Il crie son désarroi.

Les Sénégalais ne sont pas indifférent aux difficultés du moment. Tout y passe, coûts exorbitants de la vie, délestages récurrents et intempestifs. Ce qui accentue leur courroux. Mme Badji est notre première interlocutrice. Selon elle, « les délestages causent énormément de problèmes. Tous nos matériels sont endommagés, les machines, les réfrigérateurs, les téléviseurs ». A cela, s’ajoute les coupures d’électricité. Mme Badji : « mon mari est un informaticien, mais il ne travaille presque pas faute d’électricité ». Ce qui selon elle risque d’avoir des conséquences sur le quotidien. Car pour elle, si son mari ne travaille pas, la marmite ne va pas bouillir. En plus, « il ne pourra par « subvenir aux besoins de sa famille ». Interpellée sur la hausse des coûts du transport, elle avoue qu’elle n’en voit « aucune utilité dans la mesure où les gens sont dépourvus d’argent à cela s’ajoute la cherté du cout de la vie ».

Abdou khadre Sy, est lui, vendeur de produits cosmétiques. « Je pense que les coupures de courant sont un problème qui ne sera jamais réglé parce que l’Etat fait abstraction des choses prioritaires et dépense des milliards pour ses propres intérêts » s’indigne-t-il. Même son de cloche chez M Sissokho, professeur de droit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Celui-ci pense que « les prix du transport sont devenus excessifs pour les usagers ». Or, poursuit-il « les populations peinent à trouver de quoi manger. Donc, elles ne peuvent pas supporter les prix exorbitants avec la conjoncture actuelle ».

Par ailleurs, M. Sissokho affirme que « les délestages sont dus à la hausse du prix du pétrole. Pour faire face, l’Etat peut augmenter, mais de manière raisonnable et équilibrée ». D’autre part il se lamente sur « les coupures d’électricité qui sont imputables à un défaut de politique énergétique et le gouvernement doit mettre en place un programme énergétique en rapport avec l’Etat et les bailleurs », indique –t-il.

Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Mougnelene

    En Décembre, 2010 (09:24 AM)
    aller dancer o fesman et arreter de faire chier,tout largent est labas
  2. Auteur

    Rabat

    En Décembre, 2010 (09:30 AM)
    parfaitement d'accord avec la méthode !!!! la population est trop passive au Sénégal!!! comme on le dit souvent ( trop de paix , c'est pas bon!!!!!)

    les gouvernant sont vraiment nuls!!! une équation que personnes, dans toute horde de ministre ne peut régler!!!!

    ça vais qd même peur!!! ou est passé l'expertise sénégalaise tant vanté dans le monde!!!! de Sénegal qui à formé tant de cadre n'arrive pas un régler un problme depuis maintenant combien d'année ?????

    0 mon avis c'est aussi bine que les Sénégalais se trouvent dans ces difficultés!! ça les amènera à réfléchir une fois dans l'urne!!!!! Au lieu de vendre sa voix électorale à cette question : est qu'il faut échanger sa voix à 5000f durant une soirée électorale et vivre le calvaire pendant 7ans???? si oui voter encore papi Wade!!!!!

    moi je peux dire que je vais parti des privilège de l'alternance mais j ai toujours voter contre papi àpres 2000!!!
    Auteur

    Fipou

    En Décembre, 2010 (09:55 AM)
    Dafa diot niou fipou

    contre tous ces ripou

    dafa diot niou watie ci mbedemi

    mobilisewou contre sunuy enemmi

    doyeul neniou si yi le khètou ingerence

    Famille wade def nio colonisé té war nanio dieul sunu independance

    fok nieup gueneu si keuri

    Marche pacifique way bouko diare niou boyal mbed yi ni keurigne

    Dioubeuli Palais

    Dak lene, né lene Oust du BALAIS!!!!!!!

    Denio beug tekki, denio beug khey

    denio beug salaire ni niom nieup key

    SENEGALAIS fier

    Way teng na ba si sunu gale frere

    QUE FAIRE?

    Khana les dégager d'ici

    SI SI SI SI

    SENEGALAIS DIOK DIOK DIOK BOK AVANT K IL NE SOIT TROP TARD
    Auteur

    Wild Powder

    En Décembre, 2010 (10:21 AM)
    je propose que l'on change le nom du senegal pour quelque chose qui ressemble plus au sénégalais comme :

    KharLand !!!!!
    Auteur

    Wild Powder

    En Décembre, 2010 (10:26 AM)


    Et encore chers Dakarois,



    ne vous plaignez pas !!! Savez vous que dans les régions certains sont délester pendant 15, 20, voir même plus de 24 heures dans l'indifférence générale !!!!



    apres ca on entend tout les seneglais dirent " Senegal Mo koh Nekh !!!!!
    Auteur

    Lebouc

    En Décembre, 2010 (11:15 AM)
    qui vivra verra lou way def boppam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR