Mardi 26 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Les ex-détenus de Salif Sadio racontent...Dans l’enfer des otages

Single Post
Les ex-détenus de Salif Sadio racontent...Dans l’enfer des otages

Les 8 militaires qui étaient pris en otage par des maquisards du Mfdc dirigés par Salif Sadio sont revenus de loin, de très loin. Ils ont conté aux services de renseignements de l’Armée sénégalaise les conditions de leur détention dans l’enfer de leur prison qu’ils disent si… proche des habitations gambiennes. Certains parmi ces ex-otages continuent de bénéficier d’un encadrement psychiatrique, car présentant des symptômes de graves traumatismes.


Depuis leur rapatriement au Sénégal, le dimanche 9 décembre 2012, à bord d’un avion militaire affrété par la Gambie, les huit militaires sénégalais détenus pendant toute une année par Salif Sadio, le chef de guerre du Mouvement des forces démocratiques de Casa­mance (Mfdc), ont été gardés en observation et pour des soins à l’Infirmerie hôpital militaire de Ouakam (Iho). Depuis samedi dernier, trois d’entre eux ont été autorisés à regagner leurs domiciles respectifs. Toutefois, ils ont été convoqués pour hier après-midi dans les locaux de l’Iho. Les cinq autres sont encore à l’Iho où ils continuent de bénéficier d’un encadrement psychiatrique sous la direction du Dr Campbell. Les otages libérés gardent des séquelles de leur enfermement et révèlent des «symptômes traumatiques psychiatriques inquiétants liés aux conditions de leur détention».


Une prison si… proche de la Gambie

Les otages qui étaient arrêtés par les maquisards dirigés par le chef de guerre de «Atika» en décembre 2011 et janvier 2012, ont raconté de manière détaillée les conditions de leur détention aux enquêteurs de la sécurité militaire sénégalaise. Une équipe de la Direction de la documentation et de la sécurité extérieure (Ddse) de l’Armée nationale a eu à les interroger à plusieurs reprises pendant de longues heures, afin de procéder à «un débriefing» comme on le dit dans le jargon militaire. Les otages ont notamment expliqué «avoir été gardés dans un endroit fermé, entre quatre murs, un bâtiment aux allures d’une prison avec une longueur d’environ 6 mètres et une largeur de 4 mètres. Ils ont toujours été gardés ensemble et ligotés». L’indication d’une construction en dur leur servant de geôle a fait penser à la Ddse que les otages auraient été gardés en territoire gambien, surtout que les services de renseignements de l’Ar­mée sénégalaise avaient reçu une information selon laquelle les otages se trouveraient depuis plusieurs mois sur le sol gambien précisément dans le district de Soma, non loin de la frontière entre le Sénégal et la Gambie.  

Sur ce point, les ex-otages ont indiqué ne pas savoir leur lieu de détention. «La seule certitude est que ce n’était pas dans le maquis car, nous avons localisé avec précision les positions de Salif Sadio et de sa bande dans le maquis et il n’y existe pas de construction en dur. Autrement, nos avions et hélicoptères de reconnaissance au­raient identifié le bâtiment et cela pourrait servir de cible à des bombardements», explique un officier sénégalais. Notre interlocuteur se veut formel : «Dans les cantonnements de Salif Sadio, on ne trouverait que des bunkers c’est-à-dire des excavations fortifiées, des caches creusées dans le sol comme on en avait trouvé à Youtou, une des bases de Salif Sadio qui avait été démantelée.» Il s’y ajoute que les témoignages des otages précisent que leur lieu de détention se trouverait en zone habitée car, ils entendaient des conversations et des bruits domestiques. «Quand on nous sortait, nous avions systématiquement les yeux bandés et les mains entravées», a déclaré un des otages. Seulement, poursuit-il, «il nous arrivait d’entendre les tirs d’obus de l’Armée sénégalaise qui pourchassait les troupes de maquisards ainsi que les vrombissements du Rallye-guerrier. Nous craignions beaucoup de faire l’objet de bombardement».


Une vie d’otage : «On avait un repas pour la journée»

Les otages affirment n’avoir pas fait l’objet de sévices ou de brimades de la part de leurs geôliers. «Ils étaient plus ou moins bien traités. Ils recevaient une alimentation frugale. Un petit déjeuner leur était servi et un seul repas l’après-midi, toujours entre 15 heures et 17 heures. Ce traitement ne procède pas d’un quelconque ostracisme car, même les rebelles n’ont qu’un repas par jour.» Les otages avaient eu à bénéficier de visites de représentants de la Croix-Rouge. Ils ont ainsi raconté à la Ddse : «A chaque visite de la Croix-Rouge, nous étions conduits en brousse, les yeux bandés et nous étions attachés à l’aller comme au retour. Nous étions ramenés dans les mêmes conditions, après le départ des représentants de la Croix-Rouge. La Croix-Rouge nous offrait toujours des effets comme des sacs de couchage, des couvertures et des médicaments et nous permettait d’envoyer des messages à nos familles. Nous étions dans une situation d’enfermement 24 heures sur 24.» En cas de maladie d’un des otages, les geôliers faisaient venir une personne qui lui prodiguait des soins.


Un sauveur nommé Président Yahya Jammeh

La libération des otages n’aura pas été simple. Le père Don Angelo Romano de la congrégation catholique Sant’Egidio s’est beaucoup employé pour obtenir la libération des otages. Il confirme avoir rencontré à ce sujet Salif Sadio ainsi que, le mois dernier, le Président gambien Yahya Jammeh. Don Angelo Romano tient à indiquer avec fermeté : «Avec toute mon autorité, je m’inscris en faux con­tre toute idée de paiement de rançon. Aucune rançon n’a été payée par personne. La libération des otages est un geste de bonne volonté de Salif Sadio et des maquisards. Nous travaillons pour le retour de la paix et nous avons senti une bonne volonté de part et d’autre. Je vous dis ouvertement qu’il n’y a pas eu de conditions posées par le Mfdc pour la libération des otages. Dès notre premier contact avec le Mfdc dans le cadre de notre mission de médiation, Sant’Egidio a demandé la libération des otages comme un geste humanitaire. Il est heureux que le Mfdc ait accédé à notre demande.»

L’homme d’église joint par téléphone depuis Rome, interrogé sur les conditions de détention des otages, explique : «Nous n’avions jamais rencontré les otages mais, nous avions des informations sur leur état par le biais de la Croix-Rouge. Les otages ont eu à envoyer des messages à leurs familles par le truchement de la Croix-Rouge». Le père Angelo ne peut confirmer ou infirmer si les otages étaient détenus en terre gambienne. Pour lui, le plus important est qu’ils soient maintenant libres et qu’une bonne perspective s’offre pour le retour de la paix en Casamance car, insiste-t-il : «Notre travail a pu convaincre Salif Sadio et les autres responsables du Mfdc.» Sant’Egidio a travaillé de façon autonome, souligne Don Angelo. «Nous avons notre équipe qui a travaillé sur le terrain de façon autonome et a fait du travail qui a donné de bons résultats et nous sommes tout à fait disposés à poursuivre notre médiation.» C’est dire que la médiation de Sant’Egidio n’a rien à voir avec l’implication de l’ancien ministre Robert Sagna, qui a eu à faire lui aussi une mission de bons offices.

Le Président Yahya Jammeh aura cependant été celui qui aura beaucoup pesé pour débloquer la situation. Avant l’acheminement des otages par vol militaire à Dakar, le chef de l’Etat gambien a eu à les recevoir pour leur dire qu’il se félicite d’avoir participé à leur libération. Yahya Jammeh s’était fait un plaisir d’offrir de nouveaux habits aux otages fraîchement libérés et leur a tenu un discours de paix et de fraternité. Il leur a notamment confié qu’il s’était certes impliqué à la demande du Président Macky Sall mais que, même si le chef de l’Etat sénégalais ne le lui avait pas demandé, lui Yaya Jammeh allait le faire en raison des liens séculaires qui existent entre peuples gambiens et sénégalais séparés par les colonisateurs. «Nous avons le même peuple. On trouve par exemple des Jammeh (ou Diémé c’est selon) au Sénégal comme en Gambie.»


liiiiiiiaffaire_de_malade

19 Commentaires

  1. Auteur

    Amoureux

    En Décembre, 2012 (13:26 PM)
    Bonjour les gas j ai un sérieux probléme , je demande conseil aux hommmes d 'expérience et femmes aussi ! depuis quelque temps une belle fille passe devant notre maison le matin quand elle va au boulot , elle me plait lolll bilaye je vous assure , et chaque que je la vois pour parler avec elle , jai la trouille , je pense a toutes sorte de chose par exemple : que dois je dire , pour avoir son numéro , es ce qu'elle va s'arreter pour me parler , es ce qu elle ne va pas m ignorer ,. Please j aimerai savoir la démarche à suivre pour la parler . 

    Cest serieux . :-D  :-D  :-D  :love:  :love:  :love:  :sn:  :sn:  :sn:  :-D  :-D  :-D  :love:  :love:  :love:  :sn:  :sn:  :sn: 

    • Auteur

      Senenmut

      En Décembre, 2012 (14:41 PM)
      toi là avec tes faux problémes... mais bon est en dans seneweb on a du tout!
      sinon plus sérieusement, à quel jeu joue yaya jammheh? si un seul instant nos autorités pense que le président gambien est disposé à coopérer honnêtement avec notre pays, elles se trompent. yahya est le principal soutien des rebelles qui sont installés au environ de kanilaye afin de le soutenir en cas d'attaque de la propre armée gambienne et aussi de l'armée sénégalaise. ceci explique tout simplement que yayah est en phase de panique et de paranoia, du ses gestes insensés. ce qui se passe actuellement est tout simplement une ethnicisation du probléme casamanco-sénégalo-gambien avec d'un coté le mfdc et yayah a dominante diola et les autres. le sénégal doit juste savoir que yayah est en situation de faiblesse. donc ce conflit peut se régler de manière psychologique en évitant absolument le coup de feu qui risque de pousser dans les derniers retranchement et produire l’irréparable. une guerre psychologique peut venir à bout de yayah, il faut savoir la mener savamment avec parcimonie, intelligence et à trés long terme. : remercier yayah faire fonctionner une pseudo diplomatie, tout en installant un dispositif militaire d'encerclement, d'isolement diplomatique, soutenir l'opposition gambienne, créer une scission avec la création d'un groupe armé gambien implanté à la frontiére séné-gambienne et défendu par l'armée sénégalaise, ce groupe ne devra jamais affronter frontalement jammeh mais passera à la tv, les journaux, armée fictive etc. lui rendre la monnaie à sa pièce de soutien et de refuge au mfdc. qu'attend le gouvernement;
    • Auteur

      Ze

      En Décembre, 2012 (15:59 PM)
      d abord ne lui donne pas l impression de guetter tous les jours son passage, ni d être impressionné.
      ne la regarde pas les yeux degoulinant de desir.ne fais pas comme tout le monde. fais semblant de l'ignorer. les femmes n aiment pas les gnak fayeda mais adorent être remarquées

      puis, un beau jour, adresse-lui ouvertement et avec beaucoup d'assurance un gentil compliment ( pas du tout vulgaire, pas familier, et surtout pas au milieu de tes copains). un compliment chaste comme tu en ferais à ta sœur quand elle se pare pour un mariage. et débrouille toi pour qu'elle y réponde " merci " avec un sourire . (si jamais, elle y répond par le mépris, surtout ne te fâche pas et n'insiste pas....et excuse-toi gentiment, rien n est perdu..)

      puis, fais toi désirer quelques jours. disparais de sa vue. quand tu reviendras, salue-la avecle sourire, regarde la avec repect et sans désir trop apparent (le visage souma rak, pas les fesses ou mbarka ndiaye ), sois naturel et comme désintéressé. obtiens qu elle te rende chaque fois ton salut avec le sourire.

      une fois que tu auras forgé cette image du gars correct, ame fayeda ak foula , respecté et apprécié par son entourage, si l'occasion se présente, présente-toi à elle ou mieux débrouille-toi pour que quelqu'un qu'elle semble apprécier te présente à elle. surtout trouve pour ce jour des mots simples pour lui témoigner ton admiration. mais sois bref et sincère.
      puis, surprends la avec un geste tres attentionné et plus intime : rends lui un service, fais lui un petit cadeau, invite la, ........ ce sera selon l intérêt qu elle semble te porter.
      si elle veut vraiment de toi, tu le sauras tres vite. ca sera alors à toi de conclure. sinon passe à la prochaine.
      conseil: il faut toujours mener trois campagnes en parallele
      bonne chance
    • Auteur

      Strats

      En Décembre, 2012 (18:15 PM)
      yaya est un idiot il pense qu on ne sait pas que c est lui qui tire les ficelles si c etait salif sadio seulement son desire de vengeance ferait qu il tuerait les prisonniers sans calcul. la rebellion n a pas les moyens d entretenir des prisonniers au moment ou ses combattants ne mangent pas a leur faim ils volent pour survivre .yaya a la trouille de macky il multiplie les erreurs(prisonniers ,affaire tabara samb ) pour intimider macky .on va l avoir
    • Auteur

      Mendy Kandjiaf

      En Décembre, 2012 (23:27 PM)
       :haha:  le mot otage n'a pas Ça place dans ce cas bien prÉcis. les bidasses senegalais Étaient des prisonniers de guerre de vrai pow mia et non des otages civils. voilas une fois libÉrÉes vous continuez votre politique de l'autriche ndiobÉntaaye rambathieu. une entre vos mains, la santÉ des ex prisonniers de guerre passe en second plan pour un contre briefing renseignement pour planifier vos futur offensifs contre sadio. atika attend vos guerriers du dimanche et leur chef jules diop la fouine patineur rÉorganisaient la stratÉgie de guerre contre le mfdc. comme les naufragÉs du joola les militaires sÉnÉgalais prisonniers de guerre du mfdc Étaient mieux traitÉs en gambie qu'au sÉnÉgal.
    • Auteur

      Mendy Kandjiaf

      En Décembre, 2012 (23:52 PM)
       :haha:  voir photo salif sadio dans sa base  :up:  qui frÉquent le sÉnÉgalais devient pire que le sÉnÉgalais lolll une premiÈre du jamais vu  :up:  un marabout casamancais avec ses talibÉs sÉnÉgalais en fidÈles disciples tous assis par terre a mÊme le sol sans nattes raphia pas mÊme un pagne manjaque, les seurous ndjiago mandjiago de luxe. les talibes qui Écoutent religieusement le sermon de leur khalife gÉnÉral casamancais baye salif saliou sadio. a voir les disciples, les entendre hurler a tue tÈte dieureu dieuff seurigne casamance, seugne sadio yaye dagueu boumou gathieu thi kassamansse. seugneu sadio ya you mome, bou ngniouye doundeu, ak bougniou dÉÉ yeupp ya ngiou mome, ya ngniouye yiliff. baye sadio ya ko yorr, baye sadio super thioff.  :up:  waye lalle lÉne seurou ndiago waye! mandjiago djiouth ndiak ndiago ndiak waye .  :haha:  ex pow mia, riz blanc long, thiep dioutirr arrose de sooh lait caillÉe  :haha:  waye khame nguÉnÉ kassamace neex na.   
  2. Auteur

    Fam

    En Décembre, 2012 (13:32 PM)
    si tu l'aborde naturellement elle t'ecoutera faut pas avoir peur qui ne risque rien ,n'a rien.
    Auteur

    Patriote

    En Décembre, 2012 (13:33 PM)
    fier de nos soldat!! :sn: 
    Auteur

    Indigné

    En Décembre, 2012 (14:01 PM)
    Laisser Salif SADIO se pavaner comme ça sur la frontière Sénégal-gambienne est une erreur monumentale. Il faut inscrire ce criminel dans la liste noire des terroristes et mettre sa tête à prix. Il faut tout simplement supprimer ce terroriste, sinon il n'y aura pas de paix en Casamance. Au nom de quelle légitimité il se permet de tuer et de détenir des innocents sous prétexte de revendications indépendantistes? Bombarder ses positions militaires si elles se trouvent en territoire sénégalais, et fermer les frontières sud avec la Gambie et la Guinée. Ainsi il n'aura plus de base arrière.



    Indigné

    Auteur

    Bobodioulasso

    En Décembre, 2012 (14:33 PM)
    calcules d abord votre difference d' ages : ensuite tes intentions (mariage;ou simple nid de plaisir ) & enfin ta poche :pour l entretien des hanches,du ventre ,des cheveux des bethios de la couchette etc etc etc etc etc etc .si tout ce dispositif est en place alors vas y & fais gaffe
    Auteur

    Mara

    En Décembre, 2012 (14:57 PM)
    franchement plus con que les sudistes tu meyrs koi

    nio khamné khekh rek ak rayanté

    pov con :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :up:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Nadite2011

    En Décembre, 2012 (15:33 PM)
    DIEU est grand

    il ne sent meme pas gener lorsqu il prononce les soldats senegalais,l etat du senegal

    que le bon DIEU vient en aide le senegal.

    je pense que ce probleme doit etre resolu par les habitants de la casamance

    a chaque fois,ils sont les victimes de guerre

    jamais? ce monsieur ne va pas attaque la capitale du baol,djolof,cayor.etc

    il restera toujours enferme au sud?

    et vous savez,si la majorite de la population senegalaise n etait pas musulmane

    jeunes casamancais,vous avez vu l example a travers le monde,plus proche de nous,le RDC.

    mais grace a l islam,et la majorite de la population n est pas interrese par le sud du pays.

    ils disent que c est l insercurite qui gere labas.

    si ce n etait pas ces facteurs,

    il y aura une guerre civile tres dure pours les civiles casamancais

    je sais qu un aujourdhui viendra,yahya djiame,tombera ?on utilisera et entra en casamance avec une forte armee, bien protegee pour regler ce conflit.

    en ce moment,ce sera seulement les civiles casamancais qui seront victimes de la guerre.

    jeunes casamancais reveillaient vous avant que l heure sonnera.

    il faut que certains se sacrefient pour les autres.

    il faut aimer son pays,sa ville natalle,ca fait partir des prieres agregees?elevees?

    gere ta maison avant qu un etranger vient occuper ton repas de midi,thiebu djieun penda coly.



    Auteur

    Vivadiambar

    En Décembre, 2012 (15:42 PM)
    Commentaire numéro 7, c'est toi le pov con! N'insulte pas les sudistes man! Nous sommes un seul et même peuple. Je te rappelle aussi que y a plein de casamancais dans l'armée et beaucoup ont payé de leur vie la défense de l'intégrité territoriale et de l'unité nationale. Vive les Diambars!
    Auteur

    Babs

    En Décembre, 2012 (15:46 PM)
    AMOUREUX !!!!!!! de quelle planéte viens tu???????????????????? LOL
    Auteur

    Sow Diatta

    En Décembre, 2012 (16:38 PM)
    Ma solution pour la crise de la CASAMANCE: il envoyé une mission secréte en gambie et tué yaya jammeh; fermé la frontiére entre la gambie et la guiné : posté des commandos sur ces frontiéres et commencé a ratissé large vers ces frontiéres et tué ces rebelle comme des moustiques MA SOLUTION

    Auteur

    Yow

    En Décembre, 2012 (18:20 PM)
    Certains senegalais sont cons quoi. Vous accusez vos voisins a tort et a travers alors que vous devez vous regarder devant un mirroir et vous demandez la question pourquoi nos voisins nous "HAISSENT".
    Auteur

    Pfdffff

    En Décembre, 2012 (18:21 PM)
    Meme les auditions des ex otages sont etalées a la presse .. cela dit que le secret defense n'existe plus ...héééé oui ainsi va le senegal
    Auteur

    Karen

    En Décembre, 2012 (18:58 PM)
    Il sera puni.
    Auteur

    Hfhfuu

    En Décembre, 2012 (19:10 PM)
    longlife gambian ,longlife jammeh
    Auteur

    Bakh

    En Décembre, 2012 (19:44 PM)
    yaya moye rebel bou mak bi
    Auteur

    Ndella6

    En Décembre, 2012 (20:50 PM)
    Depuis plus de 7 mois que les Senegalais residant en Arabie Saouidite couurent derriere l'obtention de passports.



    Le techncien affecte a Djedah pour les depots et l'obtention des passports s'est dit indigne de cette situation car les autorite senegalaises n'ont pas paye les facture d'internet depuis plus de 6 mois. Consequences, la compagnie Saoudienne de telephonie a tout bonnement coupe les services. Voila que maintenant beaucoup de compatriotes eprouvent des difficulte a deposer ou meme a trouver des passports . document sans lequel les senegalais de Saudi ne pourront renouveler leur cartes de sejours communement appeles Iqamas. On fait appel aux autorites competentes de nous venir en aide le plus rapidement possible.
    Auteur

    @otage

    En Décembre, 2012 (20:58 PM)
    Pourquoi avoir montré les otages à visage découvert? Ce n'est pas sérieux  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    • Auteur

      Mendy Kandjiaf

      En Décembre, 2012 (23:39 PM)
       :haha:  @ otage tu ne t'es pas rincÉe les yeux lorsqu'il exhibe un cadavre d'un casamancais supposÉe appartenir a l’escadron du commandant francois biagui  :haha:  qui ne vous dit pas que le mdfc a filmÉ et photographier leurs prisonniers de guerre comme en irak ou a guantanamo. le livre de marut en montre ce que pratique l’armÉe sÉnÉgalise en casamance.
    Auteur

    Moussa Kamara

    En Décembre, 2012 (22:48 PM)
    le premier rebelle c/est yaya dieme



    Auteur

    Fdjhyb

    En Décembre, 2012 (23:50 PM)
    il ne faut jamais mettre de l'essence dans un feu qui s'éteint ;

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email