Lundi 01 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Libération du Sénégalais ayant eu une altercation avec deux Bissau-guinéennes

Single Post
Libération du Sénégalais ayant eu une altercation avec deux Bissau-guinéennes

Alioune Badara Diagne, le commerçant sénégalais placé en garde à vue depuis samedi à São Domingos (Guinée Bissau), à la suite d’une altercation avec deux Bissau-Guinéennes, a été libéré ce mardi, a appris l’APS de source sécuritaire.
 
L’élargissement de M. Diagne a été rendu possible grâce à une médiation entre l’ambassade du Sénégal à Bissau, le ministère bissau-guinéen de l’Intérieur et la Maison de la CEDEAO à Ziguinchor.
 
Le commerçant fait actuellement route vers Ziguinchor, où il exercice son commerce.
 
Alioune Badara Diagne avait été conduit au commissariat de São Domingos, localité du nord de la Guinée Bissau, par un policier en civil. 
 
Il venait d’avoir altercation avec deux Bissau-Guinéennes. Les deux filles seraient entrées en colère après qu’il leur aurait adressé des paroles en wolof. 
 
Les deux Bissau-Guinéennes ne comprenant pas cette langue, le ton serait alors monté. Le commerçant a par la suite été conduit au commissariat, où il a ensuite été placé en garde à vue.



6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (15:45 PM)
    c'est tres bien fait pour lui.Le wolof ne se parle qu'au Senegal.c'est une langue de barbare,nous ne voulons pas de cette langue chez-nous a BISSAU.
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2016 (16:53 PM)
      il faut rendre la monnaie. on est dans l'espace cedeao. dont la guinée bissau fait partie. en plus, tous les bissau guinéens viennent ici au sénégal se prendre des papiers sénégalais. c'est de la xenophobie et du racisme.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Gal Gui

    En Octobre, 2016 (16:46 PM)
    C parler une langue strangere qui la conduit a la police mais Dan's kel monde sommes nous et dautant plus ke le wolof se parle a Bissau please nopalou Len yala ko def wolof bi fepp ngako degue si sou region bi.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (16:51 PM)
     :bindeu:  :angle: 

     :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (22:30 PM)
    Même le président Bissau guinée parle wolof. Un grand monsieur et c'était lui le propriétaire de saf bar à pikine....
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (08:02 AM)
    Dans ce pays,c'est la Loi de la jungle.C'est un danger d'y aller,tu peux te faire descendre facilement.
    Top Banner
    Auteur

    Delouka

    En Octobre, 2016 (08:24 AM)
    la presse doit arrêter de nous livrer ces informations sans aucune explicité comment peut-on arrêter quelqu'un ici a sao-domingo une localité de la guinée à peine 32 km du senegal dont la quasi totalité de ces citoyens comprennent le wolof et sans qu'aucun témoin ne puisse nous dire ou traduire ce que le senegalais aurait dit d'horrible à son concitoyen qui lui a valu son arrestation

    c'est une véritable danse des mots   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email