Jeudi 26 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Mbour - Chef collectivité lébou : Badou Ndoye intronisé Jaraaf

Single Post
Mbour - Chef collectivité lébou : Badou Ndoye intronisé Jaraaf
Figure de proue de la communauté leboue et du monde de la pêche, le vieux Badou Ndoye a été intronisé Jaraaf (chef de la collectivité) de Mbour, ce samedi.

Une première à Mbour qui n'a jamais eu de chef lébou. Ce qui pousse le nouveau Jaraaf à dire : ''Mbour entre dans l'histoire ! Parce qu'il y a des réalités qui étaient juste centrées au Cap-Vert''.

En effet, pour être choisi Jaraaf, il y a des préalables et des règles à respecter. Gardé par le chef des 'Sumbars' (une assemblée traditionnelle) pendant huit jours pour lui éviter tout contact avec la population, une pratique appelée 'Boof' (couver) : divers rites sont suivis avant d'aboutir à l’intronisation.

Le nouveau Jaraaf se fixe pour missions de défendre la coutume, faire la médiation sociale, plaider les intérêts de sa communauté. Il va présider aux destinées de la communauté, en compagnie de Papa Dame Gning 'Ndey-ji Reew', de El Hadji Sembene 'saltigue', de Doudou Ndoye 'Lamane' et des 'frei' qui sont les représentants des jeunes.

Leur sacerdoce sera d'assister la population. Le Jaraaf a, par ailleurs, invité les pêcheurs à respecter l'evolution des petits pélagiques.

Une belle ambiance a été assurée par des femmes aux tenues multicolores qui ont présenté des chorégraphies de 'Goumbé' et de 'Ndawrabine'. Des pans importants de la culture léboue ont été revisités devant une foule nombreuse.



6 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2020 (15:36 PM)
    ce jaraaf n'est jaraaf qu'aux yeux d'un lébou qui le aimerait bien le reconnaître.



    pour celui qui n'est pas lébou, il est juste badou ndoye.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (15:37 PM)
      tout comme le prétendu torodo du fouta ne l'est que dans la communauté haal poular, pour celui qui n'est pas poular, il est juste n'importe qui.
  2. Auteur

    En Octobre, 2020 (16:09 PM)
    Il n'y a pas de notabilité léboue à Mbour. Fous nous la paix.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (16:22 PM)
    A ouakam y en 4 ou 5 au total. A quoi serve t ils?
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (16:39 PM)
      qu'est-ce qu'on ne pas lire à cause d'un cloxn qui se dit "djaraff" ? eux au moins (j e parle des dignes lébous de oakar) sont chez eux et peuvent en être très fiers ! ce ne sont pas des badolos, pillards et malhonnêtes ! et toi ? a quoi tu sers ? a déverser son aigreur sur un clavier d'ordi ? c'est toute l'histoire de ce pays de gueulards toujours prompts à l'ouvrir pour dire n'importe quoi. tu sais ce qu'ils te disent les lébous ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (10:08 AM)
      les lébous de dakar (je ne parle par de ce clown) sont des gens dignes, humbles et respectueux qui gèrent leurs biens sans déranger tous ces badolos qui te ressemblent. ce ne sont pas des voleurs et des menteurs ! le cap vert, de ngor à rufisque, est leur terre. que cela te dérange, tu peux aller t'étrangler ou te pendre si ça te dérange. personne ne pleurera sur ton sort de gueux aigri et agité !
    Auteur

    Yeet

    En Octobre, 2020 (18:07 PM)
    Je ne suis pas Lebou, mais je ne comprends pas les freres qui appellent ça "merde"!!!!

    Ce n'est qu'une manifestation culturelle purement senegalaise!!!! Ou est le mal dans tout ça????

    L eJaraaf ne vient ni des arabes ni des eurpeens!!!!! On devrait s'en rejouir!!!!

    Auteur

    En Octobre, 2020 (19:19 PM)
    Moi qui croyais que ses jaraafs et autres ndaye Dji reew ne concernaient que les 12 pegnetieus des lebous de la presqu'île du Cap Vert ? Le quartier tefess de Mbour ne faisait pas partie de cette "République Leboue ".
    Auteur

    En Octobre, 2020 (22:49 PM)
    Depuis la nuit des temps, un État doit être capable au moins d'assurer la sécurité, de donner l'eau et le pain aux administrés. S'il en manque un seul, il disparaît.

    Face à l' affaissement de l'autorité de l'État, nous sommes là oisifs à voir l'émergence de nouveaux pôles de pouvoir. Après les religieux et les mourides, bien assis, place maintenant au déploiement des puissances traditionnels... Attention, attention, attention.

    Il n'y a plus d'empire pour coordonner tout ce beau monde. Donc que l'État se ressaisisse eb assurant correctement ses missions d'intelligence d'action pour satisfaire les aspirations de la nation. Encore une fois, attention. Ça va vers une mutation qui va imploser et désintégrer le Sénégal

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email