Lundi 18 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Obama dénonce " toute discrimination fondée sur la croyance ou la religion "

Single Post
Obama dénonce " toute discrimination fondée sur la croyance ou la religion "

L'ancien président américain Barack Obama est sorti de son silence lundi par la voix d'un porte-parole, dix jours après son départ de la Maison-Blanche, pour encourager les Américains à manifester en défense de la démocratie.

Pas de mention de Donald Trump. Sans jamais mentionner Donald Trump, qui a succédé au démocrate le 20 janvier, le porte-parole de Barack Obama, Kevin Lewis, a indiqué dans un communiqué que l'ancien président se félicitait "du niveau de mobilisation" dans le pays, alors que des manifestations contestent la politique du président républicain, notamment son décret fermant les frontières aux réfugiés et aux ressortissants de sept pays musulmans pendant quelques mois.

"Désaccord fondamental". "Le fait que des citoyens exercent leur droit constitutionnel d'assemblée, de mobilisation et de se faire entendre par leurs élus correspond exactement à ce que nous voulons voir lorsque les valeurs américaines sont en jeu", a déclaré le porte-parole. "En ce qui concerne les comparaisons avec les décisions de politique étrangère du président Obama, comme nous l'avons entendu auparavant, le président (Obama) est en désaccord fondamental avec la notion de discriminer des individus en raison de leur croyance ou de leur religion", a ajouté ce porte-parole.

Les lignes rouges ont visiblement été franchies. Barack Obama avait indiqué avant son départ qu'il se tiendrait en retrait du débat politique, sauf si certaines lignes rouges étaient franchies. Ses critères, énoncés lors de son ultime conférence de presse le 18 janvier, incluaient notamment : "la discrimination systématique, les obstacles au droit de vote, les tentatives visant à faire taire les voix discordantes ou la presse ou encore l'idée d'expulser des enfants qui ont grandi ici et qui sont, à tous égards, des enfants américains".

Pour le Secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, la question du soutien du Parti socialiste à la candidature de Benoît Hamon ne se pose pas.


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (21:01 PM)
    Non mais seneweb vous êtes vraiment nul, même pas capable de copier/coller correctement. C'est quoi le rapport entre Benoît Hamon et Obama..pfffff
    • Auteur

      Linda Mujer

      En Janvier, 2017 (23:39 PM)
      mon clavier fait des caprices: "infestés de pakistanais", "c'est vrai que"...je vous prie de bien vouloir excuser les fautes de frappe et rectifier de vous-mêmes..
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (21:51 PM)
    tu n'as rien a dire. tu etais a sa place avant hier. tu pouvais regler definitivement le probleme des immigres. tu ne l'a pas fait. donc tais toi.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (22:44 PM)
    obama doit arrêter de se prendre pour un messie. Il a terminé son mandat et, par décence, doit éviter de gêner son successeur. Il doit se comporter comme tous les autres présidents américains avant lui, c'est à dire s'effacer de la vie politique au moins pour un temps. Donald trump n'a pas besoin de lui pour se casser, très bien tôt, le nez!

    Auteur

    Linda Mujer

    En Janvier, 2017 (23:33 PM)
    Dans combien de pays les israéliens sont ils interdits de séjour, non seulement pour le soi-disant problème palestinien, mais encore et surtout pour le simple fait d'être juifs? Combien de milliers de chrétiens d'Orient sont morts pour le simple fait d'être chrétiens dans leurs pays respectifs , ou furent obligés de les quitter ? Obama lui-même, dans son choix des réfugiés à protéger, discrimina des milliers de ces chrétiens d'Orient, préférant faire entrer aux USA le plus de musulmans possible.

    Dans combien de pays le fait d'être un non-musulman vous empêche-t-il d'emprunter certaines autoroutes? Le "for muslim only" de l'Arabie saoudite n'est que le plus spectaculaire de ces mesures. Que de crottes d'hypocrites! Que de lâches en bandes, manipulés par les réseaux dits sociaux! Désormais, il suffit d'un "twitt " pour que tous ceux qui hier encore pleuraient , ou faisaient semblant de pleurer, sur les attentats de Charlie Hebdo, la promenade des Anglais à Nice, le Bataclan, l'aéroport de Zaventhem, qui plus en plus en rajoute, recommencent à nous chanter le refrain "pas tous des terroristes"! Certes, mais , en supposant que "seulement" dix pour cent desdits en soient....10% sur un peu plus d'un milliard de musulmans, cela suffit largement pour empoisonner l'air de la planète.

    CQFD: hier, pendant que le premier ministre "dhimmi" du Canada protestait contre Donald Trump, une mosquée déguisée en entre culturel musulman essuyait des tirs de Kalashnikov. Principal suspect, un blanc-bleu canadien nous dit-on en faisant semblant d'oublier que son complice et mentor est un marocain avec passeport canadien, clairement identifié.

    Combien d'entre vous ont -ils lu le décret qui fait pousser des cris d'orfraie aux suppôts de Georges Soros et Obama? Les clauses y sont claires et empreintes de discernements logiques et irréfutables. Mais dans la tête des ignorants susnommés, discernement égale discrimination. Des milliers de cons qui ne protestent pas lors de la visite d'un président chinois( exécutions en rafales, avortements presque obligatoire de foetus dès que l'échographie révèle qu'il est de sexe féminin, écrasement des Ouïghours, vos frères de religion, etc...), d'un prince d'Arabie Saoudite, cet enfer où les femmes n'existent qu'à travers et sous le patronage des mâles et n'ont toujours pas le droit de conduire une voiture...Ne parlons pas du maire pakistanais de Londres. Le Pakistan! Je ne sache pas qu'il fasse bon vivre en tant que femme libre au Pakistan. Il ne fait même pas bon vivre en tant que pakistanaise dans les quartiers infstés de pakistanais à Londres ou ailleurs en Angleterre.

    Hé! Ho! Les terroristes musulmans n'ont pas attendu le fameux décret de Trump, pour occire des occidentaux, ou semer le chaos dans les pays où l'islam st majoritaire. C'eest vrai que, dès qu'il s'agit de massacrer, eux ne font pas dans le détail!

    Mais pour une gourde comme Kim Kardashian, Orlando, San Bernardino, le marathon de Boston avec les frères Tchernaiev, "c'est hors-statistiques"! Elle a dû lire ces dernières avec son gros derrière!

    Si Donald Trump avait été là pour signer un décret de bannissement des immigrés musulmans à la veille de 9/11, les deux tours jumelles de New-York seraient encore intactes. Las! Les chiens aboient, la caravane de Donald Trump avance. Il est le 45è président des Eats-Unis.Les "has been" devraient enfin apprendre à fermer leurs caboches. Obama a tout fait pour détruire l'Amérique. Rancune de bâtard, rage de métis avec la mélanine, pour ne pas dire le cul, constamment entre deux chaises , absence de "coming out" en tant que client des saunas homosexuels de Chicago, appelez cela comme il vous plaira. Il est "out". Qu'il la ferme!
    Auteur

    Aaa

    En Janvier, 2017 (08:53 AM)
    ABOMA c'est un Africain, le pouvoir c'est pour toujours pour lui. Le monde vous a écouté depuis 8 ans maintenant l'ère d'Obama est terminée comme ce fut le cas de Bush il y'a un peu plus de 8 ans. Allez cultiver la terre et

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email