Mardi 22 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Préparatifs du 15ème Sommet de la Francophonie : Le comité de pilotage satisfait des travaux du Centre de conférences de Diamniadio

Single Post
Préparatifs du 15ème Sommet de la Francophonie : Le comité de pilotage satisfait des travaux du Centre de conférences de Diamniadio

A l’issue de sa quatrième mission au Sénégal, le Comité de pilotage de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) s’est déclaré, hier, très satisfait de l’état d’avancement du centre international de Conférences de Diamniadio qui abritera le 15ème  Sommet en novembre 2014.

Devant la presse hier, le président du Comité de pilotage de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), le conseiller spécial du président Abdou Diouf, M. Ousmane Paye a déclaré que la mission qu’il vient de conduire est satisfaite de l’avancement des travaux du Centre international des conférences de Diamniadio. Entouré du secrétaire général du ministère de la Culture, Birane Niang, le représentant du Secrétaire général de l’Oif a tiré le bilan d’une mission de trois jours à Dakar. Durant ces trois jours, le Comité de pilotage et les différentes commissions mises en place par le Sénégal pour l’organisation du 15ème Sommet de la Francophonie ont fait le point sur différents sujets relatifs aux assises de novembre 2014 qui verront la participation de près de 77 chefs d’Etat et de gouvernements des pays membres de l’Oif. Dès son arrivée à Dakar, la mission de l’Oif s’est rendue mercredi 9 juillet à Diamniadio pour visiter le chantier du centre de Conférences avec son imposant programme architectural de 20.000 m2 dont plus de 12.000 m2 en surface bâtie.

 Cette mission de l’Oif, selon Ousmane paye consistait à la revue des travaux des équipes en place. « C’est un grand optimisme et une satisfaction réelle qui se dessinent dans ce qui a été vu et ce qui a été fait en termes de respect des pré-requis techniques et manuels remis au Sénégal pour l’organisation matérielle et technique du sommet », a souligné Ousmane Paye. Selon lui, en présence des techniciens, architectes, planificateurs, l’entrepreneur, les représentants du groupe prestataire, Michel Attias, la délégation générale à l’organisation du 15ème Sommet, des responsables des différentes séquences du Sommet, nous avons visité de long en large tous les coins et recoins du Centre international de Diamniadio », a révélé M. Paye. Très confiant, il a ajouté que le Centre international de Diamnidio est un lieu prestigieux qui n’a rien à envier à ceux du monde. Sur la réception du centre, le secrétaire général du ministère de la Culture, Birane Niang a confirmé que le mois de septembre est la date-butoir. Il a annoncé qu’il est prévu une visite des précurseurs des délégations invitées, de l’Oif et du protocole qui feront le tour du Centre et des installations hôtelières. Revenant sur le Centre, Ousmane Paye s’est dit rassuré de ce qu’il a constaté avec ce millier d’ouvriers qui s’activent sur le terrain. Le conseiller du Secrétaire général de l’Oif a rappelé que le Sénégal a une forte expérience en matière d’organisation de grands sommets et rencontres ajoutant que près de 80 manifestations d’environnement seront organisées.

Il a cité la réunion des maires francophones, les assises de la presse francophone organisées par l’Union de la Presse francophone (Upf) du 19 au 23 novembre 2014, le village francophone au Grand Théâtre, etc. Sur ce point, le secrétaire général du ministère de la Culture a appelé les jeunes et les femmes à s’approprier du 15ème Sommet qui leur est dédié. Ousmane Paye a dit une fois de plus que le 15ème Sommet de Dakar sera de haut niveau car deux documents essentiels seront à adopter par les chefs de délégation. Il s’agit de la stratégie économique du futur et de la stratégie jeune du futur. « Le Secrétaire général de la Francophonie veut une cohérence, car la jeunesse est une question centrale du Sommet, de même que les femmes », a-t-il poursuivi.

Revue des commissions
Au cours de cette mission de l’Oif, les délégations  ont échangé sur  la revue du travail préparatoire technique et scientifique du Conseil d’orientation. Les sept commissions que sont la sécurité, la logistique, la liaison, le protocole, l’administration, les finances et la santé ont présenté des exposés.

A quatre mois du sommet, Ousmane Paye s’est dit rassuré par l’avancement des réflexions de l’évolution sur la Déclaration de Dakar qui a déjà été présentée au Conseil permanent. Pr Penda Mbow, ambassadeur représentante personnelle du chef de l’Etat et El hadji Hamidou Kassé, président du Comité scientifique, a-t-il rappelé ont pris part à la dernière Cpf de Paris, en juin dernier. La prochaine Cpf, sorte de conseil d’administration, a-t-il annoncé se déroulera à Dakar, le 25 novembre 2014 avant de céder la place à la Conférence des ministres francophones (Cmf).

El hadji Abdoulaye THIAM


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    N'importe Quoi !

    En Juillet, 2014 (19:48 PM)


    Une véritable perte de temps.



    Occupons nous de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique.



    La Francophonie n'est pas notre pays ni même notre but.





  2. Auteur

    Pharoahs

    En Juillet, 2014 (21:38 PM)
    La Francophonie devrait etre un formidable outil de travail pour tous les étudiants des pays Francophones : facilité la circulation des étudiants ; les échanges entre Université , le développement des universités et la création de laboratoires ....étudier des projets de développement....qu'on le veuille ou non c'est un formidable avantage de pouvoir parler la meme langue de Dakar à Djibouti et d'Alger à Brazzaville
    Auteur

    Gangstastyle

    En Juillet, 2014 (23:53 PM)
    "Entre les colonisés, le colon s'est arrangé pour être l'éternel médiateur.

    Il est là, toujours là. Même absent il est là, jusque dans les conciliabules les plus secrets.

    Quand le Noir déclare en Français qu'il rejette la culture française, il prend d'une main

    ce qu'il repousse de l'autre, installant en lui, telle une broyeuse, la machine à penser de l'ennemi".

    Jean Paul Sartre

    Préface à Hosties noires de Senghor (Il ne faut pas rigoler ...)  :sad:  :sad:  :sad: 
    • Auteur

      Hecta

      En Juillet, 2014 (00:14 AM)
      n'importe quoi. les hispaniques n'ont pas de culture à cause de l'espagnol ?
      et si on arrêtait de tout ramener au débat noir/blanc ? c'est fini ça, maintenant, cap sur l'avenir.

      la langue française a l'avantage de combler beaucoup de manque de nos langues traditionnelles et de nous faire parler la même.
      mais il faudrait progresser vers l'anglais comme le rwanda, le français est à présent une langue morte et les français essaient de la raviver en afrique, ce qui ne nous est pas favorable.
    Auteur

    N'importe_quoi

    En Juillet, 2014 (02:51 AM)
    La Francophonie, la France-Afrique, etc... On tombe pieds et poings liens dans tous les panneaux,
    Auteur

    Pharoah

    En Juillet, 2014 (07:58 AM)
    la bêtise a de l'avenir au Sénégal.....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR