Samedi 30 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Révélations de nos compatriotes étudiants d’Arabie Saoudite : Hajj nul pour 80% de pèlerins sénégalais

Single Post
Révélations de nos compatriotes étudiants d’Arabie Saoudite : Hajj nul pour 80% de pèlerins sénégalais

 Si dans chaque bus en provenance d’Arafat et de Mouna, il y avait un étudiant sénégalais qui connait la géographie et la langue de travail, les chauffeurs égyptiens n’allaient pas se perdre et contraindre les pèlerins à marcher sur des kilomètres en tournant en rond. Tel est l’avis de l’Union des étudiants sénégalais résidant en Arabie Saoudite.

(Envoyé spécial à La Mecque) - Les étudiants sénégalais résidant en Arabie Saoudite estiment que près de 80 % des pèlerins sénégalais n’ont pas accompli correctement leur Hajj. Face à la presse à Macca, l’Union des étudiants sénégalais impute ce manquement aux autorités sénégalaises qui ont envoyé des missionnaires ne maîtrisant ni l’arabe ni l’anglais, encore moins la cartographie du pays. ‘Nous avons rencontré beaucoup de pèlerins égarés qui ne cessaient de nous raconter leur mésaventure. Plus grave, certains ne savaient même pas comment faire la Tawaf, d’autres ne connaissent pas où commencer pour marcher entre Safa et Marwa’, dira Mourtada Guèye, le président de l’Union des étudiants. Et de dénoncer la mise à l’écart des étudiants sénégalais qui ne demandaient qu’un pécule pour aider leurs compatriotes.‘Nous avons déposé dans les délais requis une liste de nos membres auprès du consul général à Djeddah, mais à notre grande surprise, on nous a notifié à la dernière minute que personne n’a été retenu’, se désole le président Guèye qui dénonce un manque de considération.

A la question de savoir si cette décision ne serait pas due aux comportements peu orthodoxes de certains des leurs, Mourdada Guèye rejette en bloc les accusations souvent portées contre eux faisant croire aux pèlerins que la plupart d’entre eux sont des escrocs qui arnaquent les Sénégalais. ‘Notre association compte 150 étudiants qui ont tous leur carte de séjour et qui sont inscrits dans le fichier du consulat sénégalais et personne n’a jamais été impliqué dans une quelconque affaire d’escroquerie’, renseigne-t-il. Notre interlocuteur reconnaît, toutefois, que ‘d’autres étudiants sénégalais venant des pays limitrophes comme le Yémen, l’Egypte viennent clandestinement profiter du pèlerinage pour commettre certains actes, et à chaque fois, c’est nous les locaux qui sommes indexés alors que nous sommes innocents’. Selon les étudiants sénégalais d’Arabie Saoudite, il est très difficile, voire risqué pour eux de commettre des actes réprimés par la Charia, alors que dans les pays limitrophes, les gens sont plus libres parce qu’on n’y applique pas la Charia. Proposant des esquisses de solutions, ils soutiennent que, ’autant les autorités les mettrons à l’écart, autant les difficultés liées au pèlerinage seront toujours là, en permanence’. Si dans chaque bus en provenance d’Arafat et de Mouna, il y avait un étudiant sénégalais qui connait la géographie et la langue de travail, les chauffeurs égyptiens n’allaient pas se perdre et contraindre les pèlerins à marcher sur des kilomètres en tournant en rond. ‘Pour rejoindre Mina ou la Mecque, certains ont payé jusqu’à 150 Riyal pour une distance de 10 km’, ajoute Mourtada Guèye qui informe qu’une demande d’audience sera adressée au chef de l’Etat pour discuter avec lui des difficultés liées au pèlerinage. ‘Nous pensons que le président ne reçoit pas la bonne information, et il doit savoir que le Hajj, qui est le cinquième pilier de l’Islam, ne se limite pas à l’hébergement et au transport. Le Hajj, c’est aussi l’accomplissement correct des rites et les missionnaires que nous avons vus n’étaient que de simples touristes’, dira-t-il.

Le consul général du Sénégal à Djeddah, interrogé, a balayé d’un revers de la main les propos des étudiants. ‘Je confirme que nous avons reçu la lettre adressée par eux, et nous avons recruté au moins quinze parmi eux par le biais d’une Ong saoudienne, car le quota qui nous a été alloué ne devait pas dépasser trente-cinq’, renseigne Cheikh Guèye qui se dit très étonné d’entendre les étudiants se prononcer ainsi. Toutefois, il reconnaît comme les étudiants les manquements liés au transport des pèlerins : ‘Nous l’avons tous constaté, mais la responsabilité incombe aux autorités saoudiennes qui ont recruté des chauffeurs qui ne maîtrisent pas le terrain.’



liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Titeuff

    En Novembre, 2010 (11:17 AM)
    nul pourquoi est ce que vous etes en contacte direct avec dieu pour savoir
  2. Auteur

    Mik

    En Novembre, 2010 (11:31 AM)
    ils sont dans les secrets de dieu pour connaitre ce qui est valable est ce qui nul,,,,nit dafay wakh lou rafet
    Auteur

    Stop

    En Novembre, 2010 (11:41 AM)
    YALLA REK MOO KHAM  :tala-sylla: 
    Auteur

    Adia

    En Novembre, 2010 (12:38 PM)
    Simplement parceque les Etudiants Sénégalais en Arabie Saoudite, n'étaient pas recrutés par la Commission au pélerinage et qu'en particulier , il n yavait un de leurs membres dans chaque bus transportant les pélerins de Arafat à Mouna, pour 80 pour cent des Sénégalais, le Hadj est nul: çà c'est la meilleure de l'année!

    Le Scoop de l'année!

    Déjà, dans notre pays, chacun croit détenir la science, maintenant si ceux qui vont à l'Etranger apprendre, versent eux aussi, dans le non fondé pour dire le moins, cela devient cafouilleux!

    En tout état de cause dés lors qu'ils ont assisté et participé à Arafat, aux priéres, ils peuvent dire : Alhamdoulillah!
    Auteur

    V

    En Novembre, 2010 (13:50 PM)
     :sn:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :tala-sylla:  :up:  :cry:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Goop

    En Novembre, 2010 (15:42 PM)


    je vous donne le site du GIE

    Auteur

    White Powder

    En Novembre, 2010 (18:08 PM)




    Comme d'hab c'est le bordel !!!! D'ailleurs comme partout au senegal !!!!!
    Auteur

    Zoura

    En Novembre, 2010 (10:23 AM)
    sheikh mourtada ragalal yalla si say kaadu,dioullit day am kersa tadi wakh louko woor,etudiants caire yi daaw ken rek lenfi xam kou dem maaka,ren aussi ken demoufi donc bayil toumaal guinganiouy toumaal souniou kanamou mbokou senegalais yi,encore une foi ragalal yalla dioullit dou wakh louko woroul

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email