Mercredi 29 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Drogue saisie au Port : 900g de cocaïne volés, 3 nouvelles arrestations, 15 experts d'Interpol à Dakar

Single Post
Drogue saisie au Port : 900g de cocaïne volés, 3 nouvelles arrestations, 15 experts d'Interpol à Dakar

Du nouveau dans l'affaire des 798 kg de cocaïne saisis au Port de Dakar pour laquelle Seneweb annonçait en exclusivité qu'il manquait 80 kg de la drogue.

Selon les informations du journal Enquête, 900g de la drogue saisie ont été volés avant d'être retrouvés par les limiers de la Sûreté urbaine de Dakar.

Ce, à l'issue d'une opération qui a abouti à l'arrestation des mises en causes  dont l'un est un très grand trafiquant de drogue.

La première personne a été arrêtée, dans la nuit du vendredi au samedi dernier, aux Parcelles Assainies en possession de 100 grammes de drogue dure.

Interrogée par les limiers, elle a balancé le nom de son fournisseur. Une perquisition au domicile de ce dernier a permis de mettre la main sur 800 grammes de cocaïne.

Le présumé cerveau, B. Thior, est un influent baron du trafic de la drogue dure, renseigne L'Observateur. Le journal rapporte qu'il a été trouvé sur eux 1,9 kg de cocaïne.

Les mis en cause sont placés en garde-à-vue à la Sûreté urbaine de Dakar.

Interpol à Dakar ce mardi

L'enquête sur la drogue saisie au Port de Dakar n'est pas seulement l'affaire de  la Brigade d'intervention polyvalente (Bip) et de l'Umcc, une unité mixte composée d'éléments de la douane et des autres forces de défense et de sécurité.

Lyon, Rio de Janeiro, Lunda et Accra ont dépêché 15 experts d'Interpol à Dakar.

Ils arrivent dans la capitale sénégalaise, ce mardi 2 juillet, par vols spéciaux, Interpol a reçu, hier, l'accord de l'État du Sénégal pour venir enquêter sur cette affaire.

Déjà, il y a eu de nombreuses arrestations dont le commandant et les membres de l'équipe du navire.

Suspicion de complicités

Cette affaire est partie pour être un gros scandale. Les 80 kg de drogue disparus suscitent la suspicion  au sein des Douanes.

Selon des sources policières jointes par L'Obs,  les personnes interpellées ne peuvent avoir aucun accès au lieu où la drogue a été gardée puis mise sous scellée.


Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Kos

    En Juillet, 2019 (10:07 AM)
    "......Nombreuses arrestations dont le commandant du navire et ses membres..." mais dites les autres personnes arrêtées surtout sénégalaises. Donnez nous les informations. "....15 experts de ceci ...de cela...." dites nous les sénégalais qui ont importé la drogue, donnez leur noms complets et publiez leur photo que tout se sache sinon c'est pas la peine de nous dire que le commandant et les membres de l'équipage sont arrêtés cela est 1 évidence donc pas 1 information digne d'un journaliste.

    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (10:28 AM)
      comment veux tu qu'ils donnent des noms alors que l'enquête est en cours, laisse nos vaillants enquêteurs faire leur job espèce de zèbre.
  2. Auteur

    En Juillet, 2019 (11:43 AM)
    Tieuy Sénégal, trop de voleurs dans ce pays. Comment des douaniers peuvent ils détourner 80 kilos de la drogue saisie. Dans ce même pays, on a un président qui volé jusqu’à être multimilliardaire.

    triste quoi ce qui se passe au Sénégal.
    Auteur

    Kos

    En Juillet, 2019 (11:47 AM)
    Je vois que tu fais partie des journaleux qui n'ont que l'insulte à la bouche. Comment dire qu'on a arrêté le commandant et l'équipage du navire? C'est une ÉVIDENCE d'arrêter quelqu'un qui a convoyé environ 1 000 kgs de produits interdits.C'est pas une information dis je. Si vous ne pouvez pas informer juste et vrai taisez vous en attendant que l'enquête soit bouclée alors! Vous êtes nuls comme vos crayons. Merci pour les mots déplacés que vous avez voulu ajouter à votre commentaire car ça fait partie de votre éducation et formation : l'insulte.
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Juillet, 2019 (11:57 AM)
    mdr............
    Auteur

    En Juillet, 2019 (12:11 PM)
    Nul n'est censé ignorer qu'à la douane du Port de Dakar, se trouvent les plus grands corrompus , déjà qu'ils rackettent pour sortir les containers et font durer pour amasser encore plus d'argent illicite !



    Pendant ce temps, la famille régnante peut tranquillement magouiller pour faire disparaître les preuves de leurs corruptions dans l'affaire pétrole/gaz....



    Interpol par contre ne vont pas se laisser acheter comme les douaniers, DG sénégalais !
    Auteur

    En Juillet, 2019 (12:11 PM)
    Nul n'est censé ignorer qu'à la douane du Port de Dakar, se trouvent les plus grands corrompus , déjà qu'ils rackettent pour sortir les containers et font durer pour amasser encore plus d'argent illicite !



    Pendant ce temps, la famille régnante peut tranquillement magouiller pour faire disparaître les preuves de leurs corruptions dans l'affaire pétrole/gaz....



    Interpol par contre ne vont pas se laisser acheter comme les douaniers, DG sénégalais !
    Auteur

    En Juillet, 2019 (12:17 PM)
    Kaolack-Kaffrine / De la drogue et de faux médicaments d’une valeur de 240 millions CFA découverts par la Douane dans une berline de marque Peugeot 505.



    Pendant que les Unités douanières du Port de Dakar affutent leur dispositif pour plus de surveillance et de sécurité de la chaîne logistique maritime internationale, lequel dispositif a permis de prendre en charge le Navire « Grande Nigéria » battant pavillon italien sous consignation Grimaldi Sénégal SA et sous manutention Dakar Terminal au Port de Dakar, la lutte contre le trafic de faux médicaments, une autre forme de criminalité transfrontalière, se poursuit partout sur le territoire douanier national.

    Dans la Région douanière Centre, des éléments de la Subdivision des Douanes de Kaolack ont intercepté dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 juin, une Peugeot 505berline bourrée de faux médicaments et contenant de la drogue. La prise a été effectuée au cours d’une opération montée par le Chef de Subdivision Mame Assane Cissé et les agents des Douanes Mohamet Ndao et Mounirou Ndiaye.

    Elle s’est déroulée entre 23 et 4 heures dans le rayon Gniby et Guiguinéoau nord, et Kaffrine et Ngandaau Sud.



    Résultats de l’opération: 5Kg d’amphétamine, une drogue très prisée et conditionnée en comprimés ont été découverts cachés dans la cargaison de faux médicaments. Ces médicaments sont composés de flacons de paracétamol sirop, de boîtes de Diclofenac, de Diclopara forte, de paracétamol comprimés 500, de pearieactin, et d’aphrodisiaques (powerga 100, puregrey 100).

    La valeur des médicaments est estimée à 11 millionset celle de l’amphétamine à 229 586 000 Francs CFA.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (12:22 PM)
    Scandale foncier à la Patte d’Oie- Entre accaparement de terrains, détournement d’objectifs, gâteaux partagés avec de gros bonnets…: Adama Faye et Mansour Faye au cœur de l’affaire

    Rien ne vaut d’être un proche d’un homme ou femme de pouvoir de nos jours. Surtout quand il s’agit d’un frère ou d'une sœur d’un couple présidentiel. Ce scandale foncier, aux allures d’accaparement de terrains dans la zone de la Patte d’Oie, l’illustre bien. Et, il a été constaté que des milliers de m2 sont désormais entre les mains des deux frères de la Première dame du Sénégal, Marième Faye Sall.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (12:23 PM)
    Le truchement et la tricherie sont érigés en règle dans la gestion des affaires publiques. L’affaire du scandale, découverte dans la zone de Patte d’Oie, reste une illustration de taille. Les deux frères, Adama et Mansour Faye, Ministre de l’Hydraulique d’alors, sont cités dans une affaire de détournement d’objectif et d’accaparement de terrains de milliers de m2, devant abriter un projet de l’Office national de l’Assainissement (Onas) dans la zone de Patte d’Oie.







    La source de Leral, précise et donne la localisation du terrain sur lequel les frères de la Première Dame ont mis la main. D’après elle( la source: ndlr), il s’agit d’une grande partie des terrains qu’occupaient les agriculteurs, déguerpis et qui évoluaient dans le maraîchage de légumes et autres plantes, fleurs, etc.







    Ainsi, les deux frères de Marième Faye, Adama Faye et Mansour Faye, cités dans cette affaire, ont utilisé un subterfuge très astucieux pour rentrer en possession de ces terrains. Présentement, regrette la source, les deux frères impliqués dans cette transaction foncière ou détournement d’objectifs, bénéficiant de bails, sont en train de partager les terrains.







    Dans cette affaire scandaleuse, la source, précise que les bénéficiaires actuels des terrains sont le personnel de l’Onas, des gouverneurs et autres grosses pointures du régime. Et, il a été révélé que sur le périmètre en question, il y avait un canal érigé. Mais ce canal est en train d’appartenir au passé. Les deux frères, détenteurs de bails et autres papiers de légitimation et de légalisation afférents, ont détruit le canal pour se projeter dans la seconde phase de l’opération. Les frères Faye cherchent présentement, à faire la viabilisation, avant d’autoriser les bénéficiaires, à débuter la construction de leurs édifices et bâtiments de prestige.







    D’ailleurs, le même Adama Faye est aussi, cité dans une autre affaire foncière dans la zone d’Ouest Foire, précisément à côté de la Mosquée Verte. Très ingénieux et stratégique, l’homme s’est attaqué à l’embellissement de cette mosquée, dont on dit qu’il a construit à côté, un immeuble très imposant. Mais, ce dernier, a attendu la période de la Korité pour construire le mur autour de ses terrains, afin de les sécuriser. « Sa stratégie était de ne pas faire de bruit dans la réalisation de ses travaux. Puisque les populations de cette localité étaient une fois sorties pour protester contre son entrée en possession des terrains du quartier », a fustigé la source .

    Auteur

    En Juillet, 2019 (12:25 PM)
    Sonko accuse Baba Diao de blanchiment, de fraude fiscale par voie légale pour 100 milliards ...





    Il y a un an, à l’occasion de l’adoption de la LFR 2018, le Gouvernement avait institué un « Prélèvement sur les opérations de consignation de produits pétroliers et d’avitaillement en hydrocarbures des navires battant pavillon étranger », je dénonçais ici cet impôt qui était taillé sur mesure pour la société suisse ADDAX ENERGY S.A., coupable de fraude fiscale.

    Ce prélèvement était le petit arrangement entre amis et copains pour soustraire cette société à ses obligations fiscales. Jusqu’à présent, les redressements dument établis contre ADDAX à hauteur de 100 milliards de francs CFA, ne sont pas recouvrés par l’administration fiscale... Vous noterez que ce montant équivaut à la baisse des recettes fiscales que la majorité mécanique va entériner.

    Cerise sur le gâteau, par lettre n°0168/MEFP/CAB/CT.TEA du 11 mars 2019, le tout puissant ministre des Finances a suspendu le recouvrement de cet impôt voté par notre vaillante Assemblée nationale et budgétisé pour plusieurs dizaines de milliards.

    Le même ministre ne s’est pas privé, par lettre n°2078/MEFP/MDB/sp du 19 mars 2019, d’accorder un régime de faveur en matière de contribution économique locale aux entreprises et établissements hôteliers, dont le syndicat patronal est dirigé par un dignitaire de votre régime, challenger perdant de madame la maire de Podor…

    Je rappelle à mes très « chers collègues » que l’article 67 de la Constitution du Sénégal pose le principe de la légalité de l’impôt, qui signifie que « la loi fixe les règles concernant l'assiette, le taux et les modalités de recouvrement des impositions de toutes natures ». Seule l’Assemblée nationale est compétente en la matière.



    Monsieur le ministre, un cocktail de roublardise, de démagogie, d’incompétence, de boulimie et de manque de patriotisme n’a jamais produit un bon résultat en matière de gouvernance publique. Aujourd’hui, vous êtes rattrapé par sept ans de contrevérités et le peuple, hélas, va souffrir des conséquences catastrophiques de l’irresponsabilité de votre gouvernement.

    Auteur

    En Juillet, 2019 (12:37 PM)
    Qu’est-ce qui a permis une telle prise d’une telle importance ? Sans doute le mouvement noté il y a quelques semaines au niveau des effectifs de la douane au port de Dakar, où beaucoup d’officiers supérieurs ont été mutés vers d’autres horizons.



    Aussi les observateurs trouvent-ils curieux que ce soit justement au lendemain de ces affectations, que les deux prises successives ont été opérées. Si l’on sait qu’un gramme de cocaïne coûte environ 65.000 francs Cfa, on comprend aisément l’importance de ces deux prises. Cela représente pas moins de 65 milliards de nos pauvres francs, qui auraient pu échapper à la vigilance des gabelous s’il n’y avait pas ces nouvelles affectations. Il ne s’agit guère ici de persifler sur le dos des douaniers qui viennent de quitter le port de Dakar pour d’autres postes mais, il est tout de même curieux que c’est juste après leur départ que ces opérations se sont déroulées avec succès.



    Car, à l’évidence, ce trafic entre le Brésil et l’Angola via le port de Dakar n’est pas nouveau. Certaines sources affirment qu’il s’agit d’un trafic qui dure déjà depuis plusieurs années et donc, plusieurs de francs se sont envolées au nez et à la barbe des gabelous, à moins que ce soit avec la complicité de certains d’entre eux. Il se susurre d’ailleurs que lors de l’opération qui a permis les deux prises, un officier aurait reçu une proposition indécente de la part de l’un des trafiquants arrêtés, qui lui proposait la somme de 80 millions de francs pour fermer les yeux.



    S’agirait-il d’une pratique qui avait déjà cours avant l’arrivée des officiers affectés récemment au port ? Mystère. Toujours est-il que, selon nos sources, les renseignements qui ont permis ces prises et les arrestations consécutives datent d’il y a plusieurs mois, sans que cela ait donné lieu aux réactions idoines des gabelous.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (13:06 PM)
    NOUVELLE SAISON DE NARCOs!!!!!!!!!!!!!!

    TITRE: LE CARTEL DAKAR

    Auteur

    En Juillet, 2019 (13:16 PM)
    Un pays NE peut etre prospere avec la CORRUPTION le mensonge est la tricherie simply is that !!!
    • Auteur

      Sandokan Boy Pikine

      En Juillet, 2019 (13:42 PM)
      even though the same thing is going on all around the world? even the us where the president sold out to foreign lobbies and uses his power for his personal business gain?its called emolument.
      truth is the same shit is taking place all over. all governments are corrupt to a certain point. unless you opt to be different. then you end up like khadaffi. or sankara. real talk....
    Auteur

    Doof

    En Juillet, 2019 (13:17 PM)
    THIEY SENEGAL SATHIE MO FI KHEW??? A BON ENTENDEUER SALUE??
    Auteur

    En Juillet, 2019 (14:35 PM)
    Mais mon frere les USA est un pays prospere, la france la meme chose tout le monde se tue pour y aller.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (14:46 PM)
    Boy Pikine qui joue a l'inteligent Khadaffi etait un plus grand voleur lui est toute sa famille il vont y vivre toute le reste de leurs vie ils sont tres riche deambde a sa femme est a ces enfants qui vivent en Jordanie.
    Auteur

    Inter

    En Juillet, 2019 (16:26 PM)
    Interpole doit amener la dynastie Faye Sall en rentrant
    Auteur

    Mamm

    En Juillet, 2019 (01:15 AM)
    Voilà pourquoi on veut

    éloigner certaines communautés de la gestion du pouvoir. De l'indépendance à l'arrivée de Macky au pouvoir ,tout était fait pour que les postes sensibles ne soient jamais confiés à une catégorie de la population. Une façon de les tenir dans l'ignorance des magouilles qui s'y font au profit de ceux se croient le ou les peuples élus de la République. Toute cette agitation autour du pétrole n'est que le prolongement de cette tendance de ces mêmes voyous de la république à toujours s'accaparer de toutes les richesses à leur seul profit. Je suis étonné de la position de certains jeunes fesant partie des bannis d'hier quand ils s'attaquent bêtement à Macky.Comme des moutons de Panurge. Évidemment quand on ignore tout de son passé ,on se trompe très souvent de combat.
    Auteur

    Mamm

    En Juillet, 2019 (01:15 AM)
    Voilà pourquoi on veut

    éloigner certaines communautés de la gestion du pouvoir. De l'indépendance à l'arrivée de Macky au pouvoir ,tout était fait pour que les postes sensibles ne soient jamais confiés à une catégorie de la population. Une façon de les tenir dans l'ignorance des magouilles qui s'y font au profit de ceux se croient le ou les peuples élus de la République. Toute cette agitation autour du pétrole n'est que le prolongement de cette tendance de ces mêmes voyous de la république à toujours s'accaparer de toutes les richesses à leur seul profit. Je suis étonné de la position de certains jeunes fesant partie des bannis d'hier quand ils s'attaquent bêtement à Macky.Comme des moutons de Panurge. Évidemment quand on ignore tout de son passé ,on se trompe très souvent de combat.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email