Dimanche 29 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

SERVICE DE CARDIOLOGIE DE L’HÔPITAL ARISTIDE LE DANTEC : L’insuffisance cardiaque, principale cause des hospitalisations

Single Post
SERVICE DE CARDIOLOGIE DE L’HÔPITAL ARISTIDE LE DANTEC : L’insuffisance cardiaque, principale cause des hospitalisations

Plus de 200 participants réfléchissent sur l’insuffisance cardiaque et sur les techniques de sa prise en charge au cours du 2e Congrès international de la Société sénégalaise de cardiologie (Sosecar) qui s’ouvre aujourd’hui.

L’insuffisance cardiaque en Afrique sera au cœur de la réflexion de plus de 200 participants lors du 2e Congrès international de la Société sénégalaise de cardiologie qui démarre aujourd’hui, ce jusqu’au 27 novembre 2010.

L’insuffisance cardiaque est un « dysfonctionnement du cœur », c’est-à-dire, lorsque cet organe n’assure plus le débit sanguin nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. « L’insuffisance cardiaque, c’est la voie finale de toutes les affections cardiaques qui ne sont pas bien traitées. Elle est la principale cause d’hospitalisation. Elle représente entre 37 et 40 % des hospitalisations dans notre service cardiologie à l’Hôpital Aristide Le Dantec », explique le président de la Société sénégalaise de cardiologie (Sosecar), Serigne Abdou Bâ, Professeur titulaire de la Chaire de cardiologie à la Faculté de Médecine de Dakar.

Le Pr. Moustapha Sarr a levé le voile sur les contenus des thèmes des communications notamment l’utilisation de l’électricité dans la prise en charge de l’insuffisance cardiaque, ou encore des stratégies préventives de cette affection. « Nous allons échanger sur tous les aspects de l’insuffisance cardiaque et ses formes particulières. L’adaptation de la technique d’électricité ne devrait pas poser de problème au Sénégal », note le Pr. Sarr. Il a aussi fait savoir qu’il est prévu un symposium sur les développements récents d’exploration cardiaque par l’échographie, un autre symposium sur la « rythmologie », sans oublier celui axé sur une nouvelle molécule dans le traitement de l’hypertension artérielle.

Selon le Pr. Abdou Bâ, entre 200 et 300 participants sont attendus à ce congrès qui a pour parrain le médecin colonel Mady Oury Sylla. Il fut le premier cardiologue sénégalais à s’intéresser au cathétérisme cardiaque et à l’implantation de Pace Maker au Sénégal. « Ce congrès est aussi l’occasion de rendre hommage au Dr Oury Sylla pour le service qu’il a rendu à la cardiologie. Il était le chef de clinique à la Faculté de médecine de Dakar et directeur de l’Hygiène et de la Protection sanitaire », explique le Pr. Serigne Abdou Bâ. La cérémonie d’ouverture prévue ce jeudi 25 novembre, à 17 heures, sera présidée par le ministre de la Santé et de la Prévention, Modou Diagne Fada.

liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Boy Brooklyn

    En Novembre, 2010 (05:01 AM)
    y a combien de ministres au senegal
  2. Auteur

    Boy Brooklyn

    En Novembre, 2010 (05:01 AM)
    y a combien de ministres au senegal
    Auteur

    Boy Brooklyn

    En Novembre, 2010 (05:02 AM)
    y a combien de ministres au senegal
    Auteur

    Boy Brooklyn

    En Novembre, 2010 (05:02 AM)
    y a combien de minstres au senegal
    Auteur

    Faye

    En Novembre, 2010 (12:09 PM)
    ca serais mieux si c etais diriger par eva marie cooll seck comme ministre de la sante

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email