Vendredi 21 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Tassette : La Banque mondiale investit 100 millions de dollars pour des ouvrages hydrauliques

Single Post
Tassette : La Banque mondiale investit 100 millions de dollars pour des ouvrages hydrauliques

Dans le cadre du Projet eau potable et assainissement en milieu urbain (Peamu), une délégation du Groupe de la Banque mondiale a effectué, ce mardi 26 juin 2018, une visite des chantiers des ouvrages hydrauliques de Tassette (région de Thiès), en compagnie du Directeur général de la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones). Ce, afin de faire le point sur la conduite dudit projet.

Une visite à l'issu de laquelle, Seydou Bouda, administrateur pour le Sénégal au conseil d'administration du Groupe de la Banque mondiale, s'est dit rassuré. Car, dit-il, les responsables des chantiers sont "optimistes" et les entreprises en charge des travaux ont promis de livrer les ouvrages à temps. Et ont même soutenu que l'eau sera disponible dans le réseau de Dakar au courant du mois d'août prochain.

Il s'agit, selon lui, d'un grand projet structurant qui va permettre à la Sones de faire face à la demande fulgurante du liquide précieux, notamment à Dakar, en attendant la mise en œuvre de la troisième usine de traitement d'eau potable de Keur Momar Sarr.

Le représentant de la Banque mondiale ajoute que le coût global du projet est de 100 millions de dollars Us (50 milliards de francs CFA). Un montant financé par la Banque mondiale et réparti en deux tranches dont 70 millions pour la première.

Par ailleurs, Seydou Bouda s'est réjoui du fait que la Banque mondiale soit associée à ce projet "ambitieux" du gouvernement du Sénégal. Un projet qui, pour lui, vise à "assurer la disponibilité constante" de l'eau potable pour les populations urbaines.

Le niveau d'exécution des travaux jugé "très satisfaisant"
Selon Amadou Diallo, coordonnateur dudit projet, le niveau d'exécution des travaux ainsi que le taux d'exécution financière, qui tourne autour de 52%, et le taux d'exécution physique sont "très  satisfaisants". Prévus en février 2019, il précise que les deux réservoirs d'eau de Tassette seront finalement réceptionnés au mois d'octobre 2018.

Mieux, il ajoute que les entreprises en charge des travaux sont mêmes en avance. Parce que, le projet devait être bouclé en 2021.

"30 000 mètres cube d'eau mobilisés par jour"
Amadou Diallo a aussi noté que le projet va permettre de mobiliser 30 000 mètres cube d'eau par jour. Une quantité qui va s'ajouter à la production actuelle de Dakar. Il permettra également de renforcer la production vers la Petite côte (Thiès et Mbour).

Momath Cissé, vice-président de l'Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen), estime que ce projet d'urgence est venu à son heure. Car, souligne-t-il, "les consommateurs souffrent du manque d'eau".

Mais, le plus important, pour lui, c'est le respect des délais. Sur ce, il a invité les entreprises à travailler d'avantage afin que les ouvrages soient livrés à date échue.

Le Directeur général de la Sones, Charles Fall, pour sa part, s'est aussi dit optimiste par rapport au respect de la date de réception des ouvrages. Avant de remercier et féliciter la Banque mondiale pour son accompagnement dans le cadre de ce projet.


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email