Jeudi 20 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Témoignage de Serigne Saliou Thioune : "Sokhna Mbossé m'a élevé comme son propre fils"

Single Post
Témoignage de Serigne Saliou Thioune : "Sokhna Mbossé m'a élevé comme son propre fils"

Lors du petit petit-déjeuner royal organisé à Dianatou, Serigne Saliou Thioune a rendu un vibrant hommage à Sokhna Mbossé. Pour le khalife des Thiantacounes, cette dernière est sa mère biologique tellement ils sont proches. Avant de terminer son discours, il a tenu à remercier ses frères qui se sont constitués en bloc derrière lui pour le soutenir.

liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2019 (20:48 PM)
    Plusieurs articles sur Sokhna aida et Serigne Saliou ohhh

    Le Magal ne se limite pas à ses 2 personnes. Seneweb toujours dans sa politique de dénigrer le mouridisme.

    Aller chez les hizbu, chez Serigne Mountakha, chez etc

    Nooon li eup na



    Eupassss
  2. Auteur

    En Octobre, 2019 (20:49 PM)
    OK mais elle t'a enculée comme un bambin
    Auteur

    En Octobre, 2019 (22:18 PM)
    Cette histoire me rappelle le film Balle Poussière avec les ROBEUSES et les PAGNEUSES à la conquête de Demi-Dieu.

    Auteur

    En Octobre, 2019 (07:39 AM)
    Seneweb me rappelle le la RTS des années 90... Un matraquage médiatique de merde, alors que l'essentiel se trouve ailleurs... Allons voir ailleurs, d'autres sites ou forums font largement mieux...
    Auteur

    En Octobre, 2019 (08:57 AM)
    Peut être que c'est parce que je ne suis pas habitué à entendre une femme dire de tels propos (par exemple dire à une femme comme elle yaye sama serigne, entendu que Serigne est attribué à un homme, comme dire serigne bi, pour dire eh monsieur) je suis resté interdit. En plus la voix de la veuve de Béthio, sohna adjia machin, disant à Adjia diallo "yaye sama serigne" m'a paru bizarre, difficilement audible. C'est en fait comme une nafègue qui parlait, une flagorneuse. Je ne dis pas qu'elle est nafègue mais ces propos transpirent du nafèguisme. Bon de toute façon, Awa Watt a avoué de façon éhontée son lesbianisme dans un pays au ce sujet est tabou. Donc entendre une femme faire du dieubeulou (entendu que l'on utilise se terme aussi pour désigner la nuit où une épousée est présentée à son mari en vue de consommer le mariage. On dit diebalnaniouko dieukeurame) auprès d'une femme n'est point surprenant.



    Donc Sokhna Aida doit hériter des femmes laissées par Béthio. Au besoin elle doit en épouser d'autres, comme Béthio aimait bien le faire. Nous assistons là à une révolution!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email