Jeudi 21 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Thierno Seydou Nourou Tall, médiateur et acteur remarquable de l’histoire

Single Post
Thierno Seydou Nourou Tall, médiateur et acteur remarquable de l’histoire

Né en 1874 à Nioro du Sahel (Mali), Thierno Seydou Nourou Tall était décrit comme une des personnalités les plus fortes de l’islam au Sénégal et un grand médiateur. Qu’à cela ne tienne, il recevait en toute simplicité ses disciples sur une natte devant son domicile du quartier du Plateau.

Décédé le vendredi 25 janvier à l’âge de 116 ans, rapporte le quotidien Le Soleil dans son édition des 26 et 27 janvier 1980, Thierno Seydou Nourou Tall a été inhumé dans l’après-midi même dans l’enceinte du Caravansérail, sur la Corniche Ouest, dans un carré offert par l’État et où se trouve aujourd’hui son mausolée.

Le khalife de la famille omarienne est mort à quatre jours de la célébration par la communauté musulmane de la naissance du prophète Mohamed (PSL). El Hadj Seydou Nourou Tall a, selon différents témoignages, toujours observé une certaine discrétion, jouant un rôle d’arbitre.

Il est encouragé en cela par l’Administration. Il s’est surtout attaché à conseiller et à soutenir le khalife de Tivaouane, fidèle ainsi à la promesse faite à son directeur de conscience El Hadj Malick Sy. Thierno Seydou Nourou Tall est l’inspirateur de la réunion des Moukhaddam (grands dignitaires) tidianes, le 12 mai 1957 de Tivaouane.

Il était aussi le principal soutien du khalife général des Tidianes, Abdoul Aziz Sy (1957-1997), promoteur et animateur du Comité de réorganisation islamique, créé en décembre 1957 à Dakar, et qui regroupait des responsables musulmans sénégalais. Au plan politique, il fut moins réservé, se montrant favorable au Bloc démocratique sénégalais (BDS), le parti de Léopold Sédar Senghor, dans les compétitions électorales.

En même temps, il se fait remarquer par des interventions en faveur de l’Administration coloniale française de 1940 à 1945. Les obsèques du marabout, le 25 janvier 1980, se sont déroulées en présence du khalife général des Tidianes, El Hadji Abdoul Aziz Sy et de nombreux membres du gouvernement, entouré d’une foule massive, note Le Soleil.

Le journal indique que dès l’annonce du décès, le président de la République (Léopold Sédar Senghor) était allé s’incliner devant la dépouille mortelle. Le Premier ministre (Abdou Diouf) s’était également rendu au domicile du défunt, ainsi que le président de l’Assemblée nationale.

Grande figure religieuse, El Hadji Seydou Nourou Tall était le petit-fils d’El Hadji Omar Foutiyou Tall, et le compagnon d’El Hadji Malick Sy, rappelle dans son hommage Le Soleil. Le marabout, souligne le journaliste, fut un témoin privilégié et un acteur remarquable de l’histoire du Sénégal et de toute l’Afrique occidentale, pour avoir vécu les époques charnières d’avant la pénétration européenne, de la colonisation et des indépendances. Thierno Seydou Nourou Tall a traversé une grande partie du 20-ème siècle, assistant à la chute de l’empire toucouleur du Tekrour, l’un des derniers grands empires précoloniaux africains, avec la prise de Sikasso par les Français en 1898. Pour Le Soleil, le chef de l’État, Léopold Sédar Senghor avait perdu en lui un de ses plus fidèles et de ses plus vieux amis.

El Hadji Seydou Nourou Tall est entré dans la postérité avec la même stature peu commune, cet inimitable port du turban et avec ce visage blanchi par la barbe et la moustache, qui créent les figures de légende. De son vivant, le chef religieux s’est distingué par ses appels à la concorde, la justice, l’esprit de tolérance, de pardon et d’expansion du Coran dont il était profondément imprégné avant d’en faire un code de conduite permanent tout au long de ses 116 années d’existence.

Ami fidèle du président Léopold Sédar Senghor, il fut également l’un des meilleurs compagnons de El Hadji Malick Sy (1855-1922) et leurs rapports, souligne-t-on, étaient comme ceux qui ont existé entre le prophète Mohamed et Abou Bakr. Le 25 janvier 1980, étaient présents au lieu d’enterrement, les ministres Amadou Clédor Sall, Alioune Badara Mbengue, Adrien Senghor et Jacques Diouf, le gouverneur du Cap-Vert (actuelle région de Dakar), le maire de Dakar, Lamine Diack ainsi que plusieurs ambassadeurs et responsables politiques.

Il y avait aussi le khalife général des Tidianes, El Hadji Abdoul Aziz Sy, El Hadji Amadou Ndiéguène, grand marabout à Thiès, et Thierno Mountaga Tall, petit-fils du défunt. Qualifiant la disparition de Thierno Seydou Nourou Tall de perte cruelle, El Hadji Abdoul Aziz Sy a souligné dans son oraison funèbre que Thierno (Seydou Nourou Tall) était le Thierno de toutes les confréries islamiques du Sénégal, en raison de ses origines et de sa sollicitude à l’égard de la communauté musulmane du pays.

Le marabout était lui-même symbole d’unité, élevé dans la rigueur morale et la pure tradition studieuse et de noblesse qui caractérisent les descendants et successeurs de grands guerriers de l’islam. Thierno Seydou Tall descendait directement de Cheikh El Hadji Omar Foutiyou Tall, d’Attigh, roi haoussak et de Sadiga Hamady Niankité Soundiata, roi du Gadougou malinké. Une triple ascendance faisant du disparu un trait d’union entre les grandes ethnies malinké et foulani de l’Afrique occidentale.

Il tirait sa vaste culture arabo-musulmane des solides études coraniques et théologiques menées de Kayes à Tivaouane, en passant par Boghé et Saint-Louis et nombre de centres d’études islamiques tout aussi prestigieux. Thierno Seydou Nourou Tall ne se voulait pas seulement un leader du spirituel, mais également un homme d’action toujours préoccupé par un meilleur devenir de ses semblables.

À Dakar, le mausolée où il repose – non loin du centre-ville, sur la Corniche Ouest-est devenue un lieu de prières, de recueillement et de pèlerinage pour de nombreux fidèles musulmans. Le lycée d’application de l’ex-École normale supérieure et des allées dans le populaire quartier de Niarry Tally portent le nom de Thierno Seydou Nourou Tall.


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Sy

    En Janvier, 2017 (09:56 AM)
    PAIX A SON AME
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (10:00 AM)
    Yala na gnou Yala taass si barkeme
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (10:16 AM)
    Thierno Saydou fut un fidèle collaborateur des colons qui a bien servi la France, plutôt que l'Islam. il n'a jamais dit non aux exactions des toubabs. C'est ça la vérité.
    Auteur

    Zz

    En Janvier, 2017 (10:19 AM)
    BYILENE DI CHANGE histoire bi. Ce gars n est pas un heros car il a commit du genocide. Si vous ne me croyez pas, allez a l Ifan sur la corniche. Vous y trouverez des archives. C est des personnes comme lui qui ont batti le terrain pour les colons. Apres avoir conqui beaucoup de territores dans le continent africain, ils ont tout foutu en l air en tuant des milliers de personnes afaiblissant l empire qu il a battu. Par la suite, le blanc a profite de cette faiblesse pour nous coloniser. Et de nos jours on pait leurs pots casses. Je pense qu on devrait enlever sont de partout inclues les ecoles.
    • Auteur

      Sopey Nabi Psl

      En Janvier, 2017 (12:29 PM)
      poste 3 zz ton grand père a envoyé ton père a l école des blancs et ton père ta envoyé a école des blancs pour que tu puisse apprendre la langue française eux aussi ont aide le blanc a nous coloniser lui il fut un heros de l islam et ton grand pere fut qu oi ?
    • Auteur

      Sopey Nabi Psl

      En Janvier, 2017 (12:29 PM)
      poste 3 zz ton grand père a envoyé ton père a l école des blancs et ton père ta envoyé a école des blancs pour que tu puisse apprendre la langue française eux aussi ont aide le blanc a nous coloniser lui il fut un heros de l islam et ton grand pere fut qu oi ?
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (10:22 AM)
    Il est né en 1864 et non en 1874. Il a vécu 116 ans (1864 - 1980).
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (11:06 AM)
    Il n' a rien fait de mieux et de plus que Samory Touré dans l'islamisation des Malinké!!!!!!
    • Auteur

      Sopey Nabi Psl

      En Janvier, 2017 (12:47 PM)
      poste 6 thierno seydou paix a son âme a fait mieux et plus que samory toure qui fut déporté par les colons et ce n est pas le cas de thierno seydou quant a l islamisation des malinkes thierno seydou a enseigne le coran a des fidèles et aider des démunies dans la sobriété pendant ce temps qu est ce que ton grand père a fait comme faits d armes
    • Auteur

      Sopey Nabi Psl

      En Janvier, 2017 (12:47 PM)
      poste 6 thierno seydou paix a son âme a fait mieux et plus que samory toure qui fut déporté par les colons et ce n est pas le cas de thierno seydou quant a l islamisation des malinkes thierno seydou a enseigne le coran a des fidèles et aider des démunies dans la sobriété pendant ce temps qu est ce que ton grand père a fait comme faits d armes
    Auteur

    Mbidou

    En Janvier, 2017 (11:31 AM)
    L article oublie de préciser qu' il a soutenu Senghor contre Mamadou Dia. Dire que les hal poular ne font que du "neddo ko banndum" est un gros mensonge.
    • Auteur

      Anonyme

      En Janvier, 2017 (12:01 PM)
      mamadou dia n était pas peul à leurs yeux parceque sa mère était wolof du baol donc ils étaient plus proche de leur cousin senghor qu' un peul qui ne comprenait rien de la langue pulaar.
    Auteur

    Omar Mbagam Ndir.

    En Janvier, 2017 (11:32 AM)
    En tant qu'historien ayant des sources officielles, vous devriez avoir l'honnêteté intellectuelle de vos propos en ne vous cachant guère sous l'anonymat de l'inexistence faussant le débat d'idées...

    Pour lors, il n'est pas nécessaire de poursuivre avec vous une quelconque production.../...

    Vous prétendez avoir de véritables sources apportant une réelle contradiction à cet article que vous pensez simplement galvaudant l'histoire, dites franchement, véridiquement votre pensée en ne vous soustrayant point derrière cette couardise anonyme voire prenant un pseudonyme.../...

    En somme, assumons-nous et surtout cessons d'être vulgaires,vindicatifs voire nous retrancher dans une grossièreté nous cantonnant dans une forme péremptoire d'une négation absconse... A bon entendeur, salutation contributive alimentant le débat d'idées et excluant toute forme de pensée unique... Nul n'a le monopole de la vérité d'où vous puisiez votre source car l'histoire ne cesse de se répéter dans la falsification, pour preuve l'homme noir n'étant pas rentré dans l'histoire de l'humanité ; ça vous rappelle une atteinte injurieuse proférée dans notre pays dans un creuset du savoir par un vulgaire paltoquet.../...
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (12:01 PM)
    génocidaire de peuls
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (12:05 PM)
    Allez vendre votre grande histoire et vos grands personnages aux autres en respectant la géographie: cette famille a eu plus d'impacts sur les Bamana que sur sur les Malinké.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (14:46 PM)
    Cette article manque de rigueur sur certain point.Le Royaume du Tekrour n'a rien a voir avec l'empire de El Hadji Omar....Les époques des deux sont tellement éloignes.
    Auteur

    Pape

    En Janvier, 2017 (16:01 PM)
    PAIX A SON AME!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email