Vendredi 15 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Un Magal sans train : "Le ministre a commis une erreur"

Single Post
Un Magal sans train : "Le ministre a commis une erreur"

Le gouvernement a interdit l’usage du train pour le Magal 2018. Une mauvaise nouvelle pour les pèlerins qui avaient l’habitude d’emprunter ce moyen de locomotion pour se rendre dans la ville sainte.


Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (12:21 PM)
    On n'a presque jamais entendu parlé d'accidents de train et ca aidait pour le transport mais il fallait qu'ils forcent tous a Ila Touba.

    Ils sont vraiments irréfléchis et stupides. pourquoi ne pas demander l'opinion des gens d'abord.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (13:44 PM)
      parcequ il n y a jamais eu d accident que ca ne peux pas arriver,que dieu nous en garde mais si ca arrivait vous alliez dire que le presi n a pas pris conseil du bateau le jola,cancre
    • Auteur

      Amadou Kone

      En Octobre, 2018 (15:47 PM)
      nos dirigeants manquent réellement de vision et sont pas des stratèges.
      le projet du ter n'occupe qu'une partie du tronçon (dakar/rufisque).
      il suffisait d'aménager une gare à sébikotane et assurer la navette entre les gares de colobanne, thiaroye et rusique vers sébikotane par des bus.
      ainsi le train sera fonctionnel entre sébikhotane et touba
  2. Auteur

    Magal Touba 2018 Sant Ak Sant

    En Octobre, 2018 (12:22 PM)
     :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 

     :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 

     :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Magal Touba 2018 Sant Ak Sant

    En Octobre, 2018 (12:23 PM)
     :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 

     :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 

     :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

    magal de touba 2018 ! sant rekk ak sant rekk ! bon magal 2018 ! au sénégal a l'afrique et au monde !

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Amnésique

    En Octobre, 2018 (12:58 PM)
    LA SECURITE AVANT TOUT ...PAR MANQUE DE ......PLUS DE 2000 SENEGALAIS ET ETRANGERS SONT DANS LES ENTRAILLES DE L OCEAN ATLANTIQUE(LE DJOLA)
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (13:10 PM)
      mais les problèmes de sécurité ne persistaient plus avec le train il y'a maintenant des années, il fait partie même des moyens de magal les plus surs parce qu'on ne monte plus en haut et que les forces de l'ordre y étaient aussi et qu'il ya une certaine fréquence notée. et pour parler de transport c'est la securité et la freqence + confort et prix

      khana khamone autorail touba lay dem
    Auteur

    Mare-à-boue

    En Octobre, 2018 (13:06 PM)
    Dans un pays normal, ce malade de Petit Pagne et le personnage qu'il vénère, cet autre malade baiseur d'enfants (demandez-vous pourquoi il avait des talibés?), devrait être mis à l'arrêt pour nuisance publique. Ces gens-là ne croient en rien et ils se disent musulmans! Le Sénégal, un pays de malades et d'hypocrites, à commencer par tous ces soit-disant mare-à-bout, tous suceurs de sang des pauvres.



    Il faut vraiment investir dans l'éducation, c'est le seul moyen de lutter contre le fanatisme et l'obscurantisme :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

    Le mouridisme, un danger pour le Sénégal

    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (14:54 PM)
      n4 je suis mouride et je suis ok avec toi mais je te rapelle que la pedophilie est autorisée en islman a moins que ça soit sur des jeunes garçons je ne crois pas que s saliou faisait ça
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (14:54 PM)
      n4 je suis mouride et je suis ok avec toi mais je te rapelle que la pedophilie est autorisée en islman a moins que ça soit sur des jeunes garçons je ne crois pas que s saliou faisait ça
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (14:54 PM)
      n4 je suis mouride et je suis ok avec toi mais je te rapelle que la pedophilie est autorisée en islman a moins que ça soit sur des jeunes garçons je ne crois pas que s saliou faisait ça
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (14:54 PM)
      n4 je suis mouride et je suis ok avec toi mais je te rapelle que la pedophilie est autorisée en islman a moins que ça soit sur des jeunes garçons je ne crois pas que s saliou faisait ça
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (14:54 PM)
      n4 je suis mouride et je suis ok avec toi mais je te rapelle que la pedophilie est autorisée en islman a moins que ça soit sur des jeunes garçons je ne crois pas que s saliou faisait ça
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (14:54 PM)
      n4 je suis mouride et je suis ok avec toi mais je te rapelle que la pedophilie est autorisée en islman a moins que ça soit sur des jeunes garçons je ne crois pas que s saliou faisait ça
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (14:54 PM)
      n4 je suis mouride et je suis ok avec toi mais je te rapelle que la pedophilie est autorisée en islman a moins que ça soit sur des jeunes garçons je ne crois pas que s saliou faisait ça
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (14:54 PM)
      n4 je suis mouride et je suis ok avec toi mais je te rapelle que la pedophilie est autorisée en islman a moins que ça soit sur des jeunes garçons je ne crois pas que s saliou faisait ça
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (14:54 PM)
      n4 je suis mouride et je suis ok avec toi mais je te rapelle que la pedophilie est autorisée en islman a moins que ça soit sur des jeunes garçons je ne crois pas que s saliou faisait ça
    Auteur

    Anonymexpert

    En Octobre, 2018 (13:10 PM)
    En interdisant la circulation du train , Macky et son régime veulent montrer aux pèlerins l'autoroute Ila-Touba qu'ils ont construit pour avoir un Ndigueul de vote ou prière pour un deuxième mandat   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  



    NB: Wade plus bâtisseur et plus mouride que Macky a tout fait pour avoir un Ndigueul de vote ou prière pour un troisième mandat en 2012 Wayé dara  :nono:  :nono:  :nono: Le khalife Général serigne Mountakha a trouvé une nouvelle façon de contrer les pressions exercer contre lui , en disant aux hommes politiques d'aller dans le mausolée de serigne Touba et de faire leurs prières labàs :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup: 
    Auteur

    Lamine Golo

    En Octobre, 2018 (14:49 PM)
    Merci Beaucoup Monsieur le Président D'avoir pensé a la sécurité des Pèlerins "First"

    Mieux vaut prévenir que guérir." Il faut en tout prendre des précautions afin d'éviter au maximum les difficultés. Il est en effet plus aisé d'empêcher une situation délicate ou un problème douloureux, que de les résoudre.

    Lo deff nonoula   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

    Lo Beugeu Deff Nonoula   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

    Lo Khalat Bay def sakh Nonoula   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

    Sall Ngarri Bravo!!!!





















    Merci Beaucoup Monsieur le Président D'avoir pensé a la sécurité des Pèlerins "First"

    Mieux vaut prévenir que guérir." Il faut en tout prendre des précautions afin d'éviter au maximum les difficultés. Il est en effet plus aisé d'empêcher une situation délicate ou un problème douloureux, que de les résoudre.

    Lo deff nonoula   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

    Lo Beugeu Deff Nonoula   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

    Lo Khalat Bay def sakh Nonoula   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

    Sall Ngarri Bravo!!!!
    Auteur

    Le Ministre Délégué Chargé Du

    En Octobre, 2018 (16:11 PM)


    Les justifications de la décision de suspension du trafic ferroviaire de voyageurs pour le Magal 2018

     

    Les travaux de grande envergure liés au TER sur le tronçon Dakar Diamniadio ainsi que l’état de vétusté de la voie ferrée sur l’axe Thiès Touba ne permettent pas d’assurer l’exploitation des trains voyageurs du Magal de Touba dans des conditions de sécurité optimales.

    En conséquence les autorités ont pris la sage décision de surseoir, exceptionnellement, pour cette année 2018, au transport des pèlerins par voie ferroviaire.

    Toutes les dispositions seront prises par ailleurs pour que l’acheminement des pèlerins par la route se fasse dans les meilleures conditions, à travers notamment la  mobilisation de Dakar Dem Dik et l’ouverture au trafic d’une large partie de l’autoroute Ila Touba.

    On ne mesure pas suffisamment les prouesses réalisées chaque année pour assurer des circulations ferroviaires du Magal en toute sécurité, compte tenu de l’état de vétusté des infrastructures. Il arrive un moment où le risque sécuritaire  doit être évalué et apprécié et le Ministère des Infrastructures et  des Transports  doit avant tout veiller à la protection des usagers du rail.

    Il s’y ajoute que depuis de nombreux mois, le tronçon Thiès Kidira  n’est quasiment plus circulé. L’embranchement Diourbel Touba qui n’heberge que les circulations du Magal, fait l’objet tous les ans, grâce à la subvention du Ministère des Finances, d’importants travaux de confortement et de restauration des emprises. Ces Travaux ne suffisent plus pour assurer un haut niveau de sécurité.

    Le réseau ferroviaire doit, en réalité, être profondément rénové. Les deux Etats du Sénégal et du Mali ont sollicité et obtenu le soutien de la Banque Mondiale et de l’Agence française de développement qui permettra d’engager, dans les meilleurs délais, les travaux de modernisation de l’infrastructure ferroviaire sur l’axe Dakar Bamako.

    A l’issue de ces travaux, les conditions d’exploitation actuelles du trafic de fret et de voyageurs ne seront plus qu’un lointain souvenir, et les pèlerins du Magal de Touba pourront reprendre un train sûr, rapide, fiable et confortable.

     

                                                                   Abdou Ndéné Sall
    Auteur

    Le Ministre Délégué Chargé Du

    En Octobre, 2018 (16:11 PM)


    Les justifications de la décision de suspension du trafic ferroviaire de voyageurs pour le Magal 2018

     

    Les travaux de grande envergure liés au TER sur le tronçon Dakar Diamniadio ainsi que l’état de vétusté de la voie ferrée sur l’axe Thiès Touba ne permettent pas d’assurer l’exploitation des trains voyageurs du Magal de Touba dans des conditions de sécurité optimales.

    En conséquence les autorités ont pris la sage décision de surseoir, exceptionnellement, pour cette année 2018, au transport des pèlerins par voie ferroviaire.

    Toutes les dispositions seront prises par ailleurs pour que l’acheminement des pèlerins par la route se fasse dans les meilleures conditions, à travers notamment la  mobilisation de Dakar Dem Dik et l’ouverture au trafic d’une large partie de l’autoroute Ila Touba.

    On ne mesure pas suffisamment les prouesses réalisées chaque année pour assurer des circulations ferroviaires du Magal en toute sécurité, compte tenu de l’état de vétusté des infrastructures. Il arrive un moment où le risque sécuritaire  doit être évalué et apprécié et le Ministère des Infrastructures et  des Transports  doit avant tout veiller à la protection des usagers du rail.

    Il s’y ajoute que depuis de nombreux mois, le tronçon Thiès Kidira  n’est quasiment plus circulé. L’embranchement Diourbel Touba qui n’heberge que les circulations du Magal, fait l’objet tous les ans, grâce à la subvention du Ministère des Finances, d’importants travaux de confortement et de restauration des emprises. Ces Travaux ne suffisent plus pour assurer un haut niveau de sécurité.

    Le réseau ferroviaire doit, en réalité, être profondément rénové. Les deux Etats du Sénégal et du Mali ont sollicité et obtenu le soutien de la Banque Mondiale et de l’Agence française de développement qui permettra d’engager, dans les meilleurs délais, les travaux de modernisation de l’infrastructure ferroviaire sur l’axe Dakar Bamako.

    A l’issue de ces travaux, les conditions d’exploitation actuelles du trafic de fret et de voyageurs ne seront plus qu’un lointain souvenir, et les pèlerins du Magal de Touba pourront reprendre un train sûr, rapide, fiable et confortable.

     

                                                                   Abdou Ndéné Sall
    Auteur

    Le Ministre Délégué Chargé Du

    En Octobre, 2018 (16:11 PM)


    Les justifications de la décision de suspension du trafic ferroviaire de voyageurs pour le Magal 2018

     

    Les travaux de grande envergure liés au TER sur le tronçon Dakar Diamniadio ainsi que l’état de vétusté de la voie ferrée sur l’axe Thiès Touba ne permettent pas d’assurer l’exploitation des trains voyageurs du Magal de Touba dans des conditions de sécurité optimales.

    En conséquence les autorités ont pris la sage décision de surseoir, exceptionnellement, pour cette année 2018, au transport des pèlerins par voie ferroviaire.

    Toutes les dispositions seront prises par ailleurs pour que l’acheminement des pèlerins par la route se fasse dans les meilleures conditions, à travers notamment la  mobilisation de Dakar Dem Dik et l’ouverture au trafic d’une large partie de l’autoroute Ila Touba.

    On ne mesure pas suffisamment les prouesses réalisées chaque année pour assurer des circulations ferroviaires du Magal en toute sécurité, compte tenu de l’état de vétusté des infrastructures. Il arrive un moment où le risque sécuritaire  doit être évalué et apprécié et le Ministère des Infrastructures et  des Transports  doit avant tout veiller à la protection des usagers du rail.

    Il s’y ajoute que depuis de nombreux mois, le tronçon Thiès Kidira  n’est quasiment plus circulé. L’embranchement Diourbel Touba qui n’heberge que les circulations du Magal, fait l’objet tous les ans, grâce à la subvention du Ministère des Finances, d’importants travaux de confortement et de restauration des emprises. Ces Travaux ne suffisent plus pour assurer un haut niveau de sécurité.

    Le réseau ferroviaire doit, en réalité, être profondément rénové. Les deux Etats du Sénégal et du Mali ont sollicité et obtenu le soutien de la Banque Mondiale et de l’Agence française de développement qui permettra d’engager, dans les meilleurs délais, les travaux de modernisation de l’infrastructure ferroviaire sur l’axe Dakar Bamako.

    A l’issue de ces travaux, les conditions d’exploitation actuelles du trafic de fret et de voyageurs ne seront plus qu’un lointain souvenir, et les pèlerins du Magal de Touba pourront reprendre un train sûr, rapide, fiable et confortable.

     

                                                                   Abdou Ndéné Sall
    Auteur

    Le Ministre Délégué Chargé Du

    En Octobre, 2018 (16:11 PM)


    Les justifications de la décision de suspension du trafic ferroviaire de voyageurs pour le Magal 2018

     

    Les travaux de grande envergure liés au TER sur le tronçon Dakar Diamniadio ainsi que l’état de vétusté de la voie ferrée sur l’axe Thiès Touba ne permettent pas d’assurer l’exploitation des trains voyageurs du Magal de Touba dans des conditions de sécurité optimales.

    En conséquence les autorités ont pris la sage décision de surseoir, exceptionnellement, pour cette année 2018, au transport des pèlerins par voie ferroviaire.

    Toutes les dispositions seront prises par ailleurs pour que l’acheminement des pèlerins par la route se fasse dans les meilleures conditions, à travers notamment la  mobilisation de Dakar Dem Dik et l’ouverture au trafic d’une large partie de l’autoroute Ila Touba.

    On ne mesure pas suffisamment les prouesses réalisées chaque année pour assurer des circulations ferroviaires du Magal en toute sécurité, compte tenu de l’état de vétusté des infrastructures. Il arrive un moment où le risque sécuritaire  doit être évalué et apprécié et le Ministère des Infrastructures et  des Transports  doit avant tout veiller à la protection des usagers du rail.

    Il s’y ajoute que depuis de nombreux mois, le tronçon Thiès Kidira  n’est quasiment plus circulé. L’embranchement Diourbel Touba qui n’heberge que les circulations du Magal, fait l’objet tous les ans, grâce à la subvention du Ministère des Finances, d’importants travaux de confortement et de restauration des emprises. Ces Travaux ne suffisent plus pour assurer un haut niveau de sécurité.

    Le réseau ferroviaire doit, en réalité, être profondément rénové. Les deux Etats du Sénégal et du Mali ont sollicité et obtenu le soutien de la Banque Mondiale et de l’Agence française de développement qui permettra d’engager, dans les meilleurs délais, les travaux de modernisation de l’infrastructure ferroviaire sur l’axe Dakar Bamako.

    A l’issue de ces travaux, les conditions d’exploitation actuelles du trafic de fret et de voyageurs ne seront plus qu’un lointain souvenir, et les pèlerins du Magal de Touba pourront reprendre un train sûr, rapide, fiable et confortable.

     

                                                                   Abdou Ndéné Sall
    Auteur

    Le Ministre Délégué Chargé Du

    En Octobre, 2018 (16:11 PM)


    Les justifications de la décision de suspension du trafic ferroviaire de voyageurs pour le Magal 2018

     

    Les travaux de grande envergure liés au TER sur le tronçon Dakar Diamniadio ainsi que l’état de vétusté de la voie ferrée sur l’axe Thiès Touba ne permettent pas d’assurer l’exploitation des trains voyageurs du Magal de Touba dans des conditions de sécurité optimales.

    En conséquence les autorités ont pris la sage décision de surseoir, exceptionnellement, pour cette année 2018, au transport des pèlerins par voie ferroviaire.

    Toutes les dispositions seront prises par ailleurs pour que l’acheminement des pèlerins par la route se fasse dans les meilleures conditions, à travers notamment la  mobilisation de Dakar Dem Dik et l’ouverture au trafic d’une large partie de l’autoroute Ila Touba.

    On ne mesure pas suffisamment les prouesses réalisées chaque année pour assurer des circulations ferroviaires du Magal en toute sécurité, compte tenu de l’état de vétusté des infrastructures. Il arrive un moment où le risque sécuritaire  doit être évalué et apprécié et le Ministère des Infrastructures et  des Transports  doit avant tout veiller à la protection des usagers du rail.

    Il s’y ajoute que depuis de nombreux mois, le tronçon Thiès Kidira  n’est quasiment plus circulé. L’embranchement Diourbel Touba qui n’heberge que les circulations du Magal, fait l’objet tous les ans, grâce à la subvention du Ministère des Finances, d’importants travaux de confortement et de restauration des emprises. Ces Travaux ne suffisent plus pour assurer un haut niveau de sécurité.

    Le réseau ferroviaire doit, en réalité, être profondément rénové. Les deux Etats du Sénégal et du Mali ont sollicité et obtenu le soutien de la Banque Mondiale et de l’Agence française de développement qui permettra d’engager, dans les meilleurs délais, les travaux de modernisation de l’infrastructure ferroviaire sur l’axe Dakar Bamako.

    A l’issue de ces travaux, les conditions d’exploitation actuelles du trafic de fret et de voyageurs ne seront plus qu’un lointain souvenir, et les pèlerins du Magal de Touba pourront reprendre un train sûr, rapide, fiable et confortable.

     

                                                                   Abdou Ndéné Sall
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:11 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:11 PM)


    Les justifications de la décision de suspension du trafic ferroviaire de voyageurs pour le Magal 2018

     

    Les travaux de grande envergure liés au TER sur le tronçon Dakar Diamniadio ainsi que l’état de vétusté de la voie ferrée sur l’axe Thiès Touba ne permettent pas d’assurer l’exploitation des trains voyageurs du Magal de Touba dans des conditions de sécurité optimales.

    En conséquence les autorités ont pris la sage décision de surseoir, exceptionnellement, pour cette année 2018, au transport des pèlerins par voie ferroviaire.

    Toutes les dispositions seront prises par ailleurs pour que l’acheminement des pèlerins par la route se fasse dans les meilleures conditions, à travers notamment la  mobilisation de Dakar Dem Dik et l’ouverture au trafic d’une large partie de l’autoroute Ila Touba.

    On ne mesure pas suffisamment les prouesses réalisées chaque année pour assurer des circulations ferroviaires du Magal en toute sécurité, compte tenu de l’état de vétusté des infrastructures. Il arrive un moment où le risque sécuritaire  doit être évalué et apprécié et le Ministère des Infrastructures et  des Transports  doit avant tout veiller à la protection des usagers du rail.

    Il s’y ajoute que depuis de nombreux mois, le tronçon Thiès Kidira  n’est quasiment plus circulé. L’embranchement Diourbel Touba qui n’heberge que les circulations du Magal, fait l’objet tous les ans, grâce à la subvention du Ministère des Finances, d’importants travaux de confortement et de restauration des emprises. Ces Travaux ne suffisent plus pour assurer un haut niveau de sécurité.

    Le réseau ferroviaire doit, en réalité, être profondément rénové. Les deux Etats du Sénégal et du Mali ont sollicité et obtenu le soutien de la Banque Mondiale et de l’Agence française de développement qui permettra d’engager, dans les meilleurs délais, les travaux de modernisation de l’infrastructure ferroviaire sur l’axe Dakar Bamako.

    A l’issue de ces travaux, les conditions d’exploitation actuelles du trafic de fret et de voyageurs ne seront plus qu’un lointain souvenir, et les pèlerins du Magal de Touba pourront reprendre un train sûr, rapide, fiable et confortable.

     

                                                                   
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (23:14 PM)
      ceux qui parlent ont déjà oublié bateau le joola, le sénégalais ne cherchent que la facilité jamais la sécurité et si les rails sont défctueux cette année est ce pas plus sage d'attendre l'année prochaine. le gouvernement aussi doit se pencher comme priorité sur l'axe dakar bamako via thiès, source de grande économie pour les populations riveraines
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:21 PM)
    Nous avons mobilisé 250 bus neufs Dakar Dem Dick pour 4000 f le billet Dakar-Touba donc moins cher que les 5000f pour le train . La sécurité n’est pas assurée avec le Train .
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:21 PM)
    Nous avons mobilisé 250 bus neufs Dakar Dem Dick pour 4000 f le billet Dakar-Touba donc moins cher que les 5000f pour le train . La sécurité n’est pas assurée avec le Train .
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:31 PM)
    Ce sont les Mouride qui ont amener le rail a Touba par leur propres moyens malgré les colons, et l'épidémie de peste, la crise des années 1930... En un temps record, nos arrières grands parents ont toujours prie le train d'ou la chanson Autorail Touba laniu jjeum Barisakhay. Donc c'est une dimension symbolique !
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:39 PM)
    avec le train ils ne payaient pas leur place voila la raison  :contaan: 
    Auteur

    Mare-à-boue

    En Octobre, 2018 (20:19 PM)
    Dans un pays normal, ce malade de Petit Pagne et le personnage qu'il vénère, cet autre malade baiseur d'enfants (demandez-vous pourquoi il avait des talibés?), devrait être mis à l'arrêt pour nuisance publique. Ces gens-là ne croient en rien et ils se disent musulmans! Le Sénégal, un pays de malades et d'hypocrites, à commencer par tous ces soit-disant mare-à-bout, tous suceurs de sang des pauvres.



    Il faut vraiment investir dans l'éducation, c'est le seul moyen de lutter contre le fanatisme et l'obscurantisme  :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot: 



    Le mouridisme, un danger pour le Sénégal. Tout-bas, le lieu de toutes les ignominies. Mako wax té nieup kham naniou degueu bou werr leu

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email