Mardi 12 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Vélingara – Démantèlement du cantonnement militaire du village de Nianao : La Dirpa rassure des populations transies de peur

Single Post
Vélingara – Démantèlement du cantonnement militaire du village de Nianao : La Dirpa rassure des populations transies de peur

Avec la fermeture de cantonnement militaire de Nianao, les populations de cette localité située sur les bordures de la frontière bissau-guinéenne, sont transies de peur. Elles redoutent le regain de banditisme des coupeurs de route et du vol de bétail.

Depuis le lundi 27 janvier dernier, les militaires ont rangé leurs bagages, enlevé toutes leurs installations et détruit ce qui ne leur était plus utile et sont partis vers une destination inconnue des populations. Le chef de village, Boubacar Baldé, qui s’est confié aux confrères d’une radio locale, Tewdu Fm, a dit : « On n’a rien compris. On ne sait pas ce qui a commandé cette délocalisation de cantonnement militaire, mais c’est nous exposer au danger. Si on a mis ce cantonnement juste à la frontière, c’est parce que le besoin a été senti par tous.

 Les militaires ont aidé à réduire le vol transfrontalier. Malheureusement, c’est au moment où les bandits ont commencé à se signaler à nouveau que l’on prend cette décision. C’est scandaleux ! ».

La Direction des relations publiques des Armées (Dirpa) rassure les populations de Nianao sur leur sécurité. Selon son directeur, le Colonel Abou Thiam, la levée d’un cantonnement ne signifie pas « absence de dispositif de sécurité ». En zone sud, le maillage sécuritaire est en train d’être revu. « Nous avons apprécié d’une manière générale la situation sécuritaire. Nous avons vu que la présence de poste militaire dans chaque village est une contrainte. Le départ des militaires de certains villages entre dans le cadre de l’organisation générale du dispositif sécuritaire dans la zone », dit le Colonel Thiam.


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Mendy Casa

    En Janvier, 2014 (10:22 AM)
     :up:  VIVE LA CASAMANCE INDÉPENDANTE  :up: 
    • Auteur

      Man Maa Ko Wax!

      En Janvier, 2014 (10:55 AM)
      l'heure est aux grands ensembles mon frère. imagines un peu une casamance indépendante entre la gambie et la guinée bissau. cela mènerait à quoi? a un pourrissement des relations entre socés et diolas....
  2. Auteur

    Le Feu

    En Janvier, 2014 (11:09 AM)
    le colonel DIAGANA de la coopérative militaire habitat n'est pas sérieux; les maisons MBAMBILOR 5 ne sont pas livrées depuis la réception il Ya de cela 3 mois!
    Auteur

    Ris

    En Janvier, 2014 (12:51 PM)
    VIVE L'RMEE VIVE LE SENEGAL
    Auteur

    Inn

    En Janvier, 2014 (14:46 PM)
    Il y aura le grand ensemble, les 3 B (Banjul-Bignona-Bissau) qui constitue un même peuple et ce sera viable. Mandingues, Diolas, Peuls s'entendent bien.
    • Auteur

      Sene

      En Mai, 2014 (19:42 PM)
      essayez de trtavailler et pensez a construire de grands ensembles viables! vos petits villages ethniques ne survivront pas le 22eme siècle! les occidentaux viendront vous mettre les fers a nouveau!
      l'africain ne comprendra jamais son monde! il est entrain de danser toujours dans sa foret tenebreuse!
    Auteur

    Sene

    En Mai, 2014 (19:33 PM)
    J'esperer que que cette supposee redisposition des militaires va contribuer a securiser le pays. Il fallait d'abord communiquer qvedc les populations, les rassurer avant de plier baggage comme des lapins!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email