Mardi 02 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

2EMES JEUX DE LA CEDEAO A ACCRA (GHANA)

Single Post
2EMES JEUX DE LA CEDEAO A ACCRA (GHANA)

(Accra) C’est ouf de soulagement que les responsables de la délégation sénégalaise peuvent pousser. Ces derniers étaient angoissés depuis le depuis le début des compétitions d’athlétisme, attendant avec impatience cette médaille qui tardait à venir. Finalement, il a fallu attendre la dernière journée des compétitions d’athlétisme pour que Cheikh Baba Badji (longueur) et Sadibou Diédhiou (javelot) offrent au Sénégal ses premières médailles de bronze qui valent leur pesant d’or. Il faut surtout que reconnaître que ce n’était pas évident pour ces athlètes qui ont voyagé dans des conditions très difficiles. 

Rien que pour regagner Accra, ils ont dû faire un grand détour en passant par Abidjan, ensuite Naïrobi, Abuja, avant d’atterrir à Accra, soit 26 heures dans l’espace aérien. Une situation qui peut expliquer les contre-performances de certains de leurs camarades qui n’étaient pas en jambe. Même si Sadibou Diédhiou a décroché la médaille de bronze dans le concours du javelot, force est de remarquer que c’est une contre-performance pour cet athlète qui avait remporté la médaille d’or lors des derniers championnats d’Afrique de la Région Ouest en avril dernier à Abidjan. 

Quant à Cheikh Baba Badji, il a fallu qu’il bataille ferme pour être sur le podium, surtout qu’il avait manqué son premier et n’avait pas pu faire mieux au second. Il s’est finalement rattrapé au troisième pour décrocher cette médaille de Bronze.Toutefois la délégation peut se frotter les mains pour le moment en attendant de pouvoir décrocher d’autres médailles avec les lutteurs qui ont réalisé, hier, un sans faute pour se placer tous en finale dans les compétitions individuelles.En lutte, en effet, le Sénégal a pu placer cinq (5) finalistes en individuel. Après la perte de sa médaille d’or en équipes devant le Niger lundi, hier, la sélection nationale de lutte du Sénégal s’est rachetée en plaçant tous les cinq lutteurs en finale. Il s’agit de Sidy Dieng (60 kg), Pape Diable Ndiaye (65kg), Ibra Diouf (70kg), Oumar Diouwané (75kg) et Mbar Mbaye (80kg). 

Une façon de montrer que la défaite face au Niger en poule n’était qu’un incident de parcours. L’équipe nationale de lutte traditionnelle africaine sait se faire respecter. Après avoir été dépossédée de sa médaille d’or acquise à Abuja lors de la première édition en 2011, elle a confirmé sa suprématie en individuels. Le capitaine Ibra Diouf et les siens n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires. 

Même les Nigériens, qui les ont battus la veille en équipe, ont fait les frais de cette furia sénégalaise. Les lutteurs, qui doivent redescendre dans l’arène d’Accra Stadium, devront en plus des finales individuelles, disputer aussi le match pour la médaille de bronze face au Togo, une équipe largement à leur portée.En boxe, cet après-midi, à partir de 16 heures, les deux boxeurs sénégalais, Pape Mamadou Mbacké Ndiaye, 56 kg (qui n’est autre que le frangin du champion d’Italie et d’Europe, Mamadou Aly Ndiaye) et Djibril Ndiaye (75 kg) seront sur le ring pour y affronter respectivement un boxeur nigérian et un adversaire malien.


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email