Dimanche 31 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

Attaques contre le Cng : Les coaches ne sont "pas d'accord" avec les lutteurs

Single Post
Attaques contre le Cng : Les coaches ne sont "pas d'accord" avec les lutteurs

Omez Diagne, secrétaire général de l'Association des entraîneurs de lutte, se démarque des lutteurs dans leur combat contre le Comité national de gestion (Cng) de la lutte. Dans un entretien avec Sunu Lamb, il conteste la forme.

"Je ne suis pas d'accord. Il y a un règlement qui régit les lutteurs, ils ont accepté ces règles, rappelle-t-il. Ils peuvent demander un changement mais cette procédure n'est pas la meilleure. Dans l'ensemble, on ne peut changer un règlement à travers la rue et en cours du jeu."

Omez Diagne estime qu'"fédération ne peut pas exister pour le moment car pour ce faire, il faut des ligues, des districts or, il n'y en pas dans l'arène".

En outre, le secrétaire général de l'Association des entraîneurs de lutte demande aux lutteurs d'associer "l'ensemble des acteurs de la lutte". Il signale que, par exemple, "les présidents d'écuries ne sont pas impliqués".


liiiiiiiaffaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    Padre Feliz

    En Mai, 2018 (11:05 AM)
    Il faut faire baisser le taux des sanctions financières de 3/4
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (11:31 AM)
    il faut supprimer ce pseudo sport. Ca ne sert a rien :thumbsdown: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (11:33 AM)
    Ils doivent régler ce problème, sérieusement je trouve abusé de prendre le cachet des lutteurs parce qu'ils ont reçu des avertissements, c'est comme si dans un match de football on dit les recettes des équipes sont diminués en fonction des cartons jaunes ou rouges.



    Pour les coaches, Omez parle t il au nom de tous les coaches car j'en ai entendu beaucoup se plaindre.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (11:42 AM)
    Au moins un qui garde la tête froide et qui lit les règlements! Comme il dit, les changements ne so font pas dans la rue ou en s’insultant dans la presse. Asseyez vous, discutez et trouvez un compromis qui arrange tout le monde. Les lutteurs ont signe leurs contrats en toute connaissance de cause, ils se se font appliquer des textes en conséquence. Il faut qu'ils reviennent avec des propositions et les discutent calmement. Après tout le CNG c'est pas Alioune Sarr
    Auteur

    Heuchy

    En Mai, 2018 (11:43 AM)
    Les 1er concernés de la lutte sont les lutteurs. Coach manager tous derrière ces lutteurs

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (11:45 AM)
    ce sont les lutteurs qui sont les acteurs principaux, le CNG doit degager
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (11:52 AM)
    quand la gestion de la lutte passera entre les mains des lutteurs ou entre les mains des gens qui leur sont redevables il n y aura plus de lutte ;;avant le cng on avait jamais vu un sport aussi mal organise , on cassait les arenes , on avait tout le temps des match nuls ;; alors si vous faites partir le cng la lutte va disparaitre et cette arene en finition ne servira plus a rien a moins qu on en fasse un stade de foot ball ou de basket ball ou autre chose
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (11:55 AM)
    Les gars les senegalais n'aiment pas les regles, on vous dit n'emmenez pas plus de 20 accompagnants eh bien ne le faites pas mais vous emmenez 45 voir 50, les sanctions sont bonnes selon moi il faut maintenir la cadence si les lutteurs veulent continuer alors il faut que les regles soient respectées et la on aura un beau sport bien encadré avec des gens sensibles au regles et qui respectent le jeux. Wasalam
    Auteur

    Tab

    En Mai, 2018 (12:10 PM)
    Il faut laisser les sanctions

    Créer un institut de prévoyance des maladies

    Verser intégralement l'argent des sanctions pour cette institut

    Obliger les promoteurs à verser 1Pour cent dans les caisses de cet institut après chaque signature de combat

    Obliger les lutteurs à verser 1000francs par mois c'est à dire 12000 francs par an

    Tout ceux ci permettra aux lutteurs de se faire soigner en cas de maladie
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (13:06 PM)
    IL FAUT COMMENCER DANS LA RUE POUR SE RETROUVER SUR UNE TABLE



    C CELA LE NEGOCE LA LUTTE



    LES PRINCIPAUX CONCERNES INITIENT , S'ENGAGENT



    ET LES MANAGEURS LES ACCOMPAGNENT



    SEULS LES LUTTEURS EN ACTIVITES POUVAIENT DIRIGES CE COMBAT



    C'EST UN FAUT DEBAT LOSRQU'ON DIT QU'IL N'YA PAS DE LIGUES



    CAR L CNG (COMITE DE NORMALISATION) N'A JAMAIS INSTALLE UNE LIGUE DANS UNE REGION



    ALORS QU'IL ORGANISE CHAQUE ANNEE LE DRAPEAU DU CHEF OU CHAQUE REGION EST REPRESENTE.



    C N'EST PAS DIFICILE SAUF SI L CNG N VEUT PAS D'UNE FEDERATION

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email