Jeudi 14 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Conclusions assises de la lutte : Vers une diminution de la ponction sur les cachets des lutteurs

Single Post
Conclusions assises de la lutte : Vers une diminution de la ponction sur les cachets des lutteurs

L'Association des lutteurs en activité aura au moins réussi une chose : pousser le ministre des Sports Matar Bâ à revoir certaines sanctions que le Comité national de lutte (Cng) leur imposait. Joint par téléphone par "Seneweb", Mbaye Jacques Diop, chargé de communication au ministère des Sports, a confirmé les rumeurs selon lesquelles des compromis ont été trouvés pour satisfaire toutes les parties.

"Les sanctions financières seront revues à la baisse au moins de 10 %", selon Mbaye Jacques Diop. Et ce n'est pas tout, puisqu'il nous révèle que "le nombre de sorties délibérées des lutteurs durant le combat a été revu à la hausse. Maintenant, les lutteurs auront droit à plus de trois sorties délibérées".

Pour rappel, deux sorties délibérées d'un lutteur étaient synonymes d'une lourde sanction, puisque le lutteur incriminé se voyait délesté de 15 % de son cachet. Des lutteurs comme Gris Bordeaux de l'écurie Fass et Lac de Guiers 2 de l'écurie Walo en ont fait les frais en perdant respectivement sept et six millions de leur cachet, lors de leur dernier combat de lutte. Ce qui avait soulevé l'ire du monde de la lutte.

Autre point abordé par le ministre Matar Bâ, c'est l'élargissement du Cng à toutes les composantes de la lutte. "Mais cela ne voudra pas dire que les pouvoirs d'Alioune Sarr au sein de l'instance dirigeante seront diminués", précise le chargé de communication Mbaye Jacques Diop. Ce qui laisse penser qu'Alioune Sarr sera finalement maintenu à la tête de la structure qui gère la lutte au Sénégal.

Pour finir, le chargé de communication du ministère des Sports nous renseigne que les décisions finales seront rendues publiques par le ministre Matar Bâ d'ici le 15 novembre, pour que la saison puisse démarrer enfin avec sérénité.


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:12 PM)
    et le promoteur lui n a jamais rien a payer comme amende
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:59 PM)
    Les sorties délibérées ne doivent pas être la cause d'arrêter le combat mais doit être comptabilisées à la fin du combat, en cas de match nul, pour donner la victoire à l'adversaire.Par exemple le combat PAKALA- GRI2 nous a laissé dans notre faim Alors qu'il fallait laisser le combat se terminer pour donner le verdict

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (17:59 PM)
    Franchement Alioune Sarr amoul njabot. Il devait avoir la décence d'arrêter après toutes ces années mais surtout avec la façon dont il a été traité. A la limite sakh dafa warona guéd sou féké diap nani c'est la lutte qui a besoin de lui et non l'inverse.



    Autre chose l'État doit veiller à ce que les lutteurs payent les impôts. Il doit y avoir une retenue à la source sur les cachets à reverser au titre de l'impôt sur les revenus. C'est inadmissible que l'Etat investisse des milliards en infrastructure pour les lutteurs alors qu'en retour ils ne daignent payer un seul sou à l'Etat. C'est incompréhensible se faire un cachet de 50 millions et ne pas payer 5 millions au moins ce à L'Etat.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (03:43 AM)
    Une diminution de la ponction c'est une augmentation de l'indiscipline chez les lutteurs. Ils sont presque tous immatures
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (07:42 AM)
    C'est normal m, il faut être immature pour pouvoir déshabiller devant des dizaines de milliers de personnes.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email