Jeudi 02 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Racisme dans le football : Le Portugal choqué, Marega voudrait "un geste fort"

Single Post
Racisme dans le football : Le Portugal choqué, Marega voudrait "un geste fort"
La sortie du terrain du Malien Moussa Marega, dimanche 16 février, lors du match Guimaraes-Porto, fait scandale au Portugal. L'attaquant, ciblé par des insultes racistes, reçoit un soutien massif, notamment du monde politique. Lundi 17 février, il s'est confié à RMC sur cette "grosse humiliation" et le problème, toujours sans solution, du racisme dans le football.

Difficile de ne parler que de football au Portugal, lundi 17 février. La course au titre apparaît au second plan après l'incident survenu la veille lors du match entre le Vitoria Guimaraes et le FC Porto (1-2). Moussa Marega, auteur du deuxième but des Dragons, a quitté le terrain en colère, ne supportant plus les insultes racistes qu'il recevait depuis les tribunes du stade.

"Une grosse humiliation" qui secoue tout le Portugal

L'attaquant malien s'est exprimé au micro de RMC Sport, au lendemain de cet incident à caractère raciste. Il a déclaré se sentir "mieux" mais que dimanche, "c'était beaucoup plus difficile". "Je me suis vraiment senti comme une m***. C'était vraiment une grosse humiliation. Ça m'a vraiment touché. Mais bon, le match est passé, je suis rentré et du moment où j'ai revu mon fils, j'ai retrouvé le sourire", a-t-il confié, remerciant au passage toutes les personnes l'ayant soutenu.

De nombreuses personnalités du football ont posté des messages de soutien au buteur sur les réseaux sociaux. La Fédération portugaise de football, elle, a communiqué : l'instance estime que les insultes racistes à l'encontre de Moussa Marega doivent être "sévèrement punies". Le Premier ministre, Antonio Costa, a réagi aussi : "Nous devons tous exprimer notre solidarité envers lui et le refus total de ce type de comportement."

Même le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, a fait part de son indignation et de son soutien à l'écart du football de Porto. La presse portugaise a aussi unanimement pris position contre le racisme. "Nous sommes Marega", a notamment titré A Bola, l'un des principaux quotidiens de sport du pays.

"On ne peut pas continuer à jouer alors que des gens se moquent de votre couleur de peau"

À RMC, Moussa Marega a expliqué que les injures ont commencé dès l'échauffement, ce que son entraîneur, Sergio Conceiçao, avait déjà assuré dimanche. "C'était juste 2-3 personnes. Les voir faire des cris de singe ou des cris racistes... ça doit arriver à tous les joueurs dans le monde du football à mon avis. Quand ils ne sont que 2 ou 3, on s'en fout, on peut continuer à jouer. Mais quand c'est presque le stade entier, ce n'est pas possible. On ne peut pas rester comme ça, continuer à jouer un match alors que des gens se moquent de votre couleur de peau", a développé l'international malien, âgé de 28 ans.

Moussa Marega se dit d'autant plus choqué qu'il a porté les couleurs du Vitoria Guimaraes, entre 2015 et 2016, et qu'il n'avait jamais eu de problème avec les supporters jusqu'à dimanche. "Jamais je n'aurais imaginé que ça puisse arriver ici. J'ai été prêté à Guimaraes, j'ai toujours respecté ce club et ces supporters. J'ai fait une grosse année avec Guimaraes, j'ai mis 14 ou 15 buts avec eux. (…) Quand j'ai rejoué avec Porto contre Guimaraes et que j'ai mis un doublé, je n'ai fêté aucun de mes buts. À la fin des matches, j'applaudis les supporters de Guimaraes. A chaque fois que je joue contre eux, je pense à eux. (...) Ce qui s'est passé m'a choqué, surtout de la part de ce club. Je ne savais pas que ce club avec des imbéciles comme ça dans ses tribunes."

Marega souhaite plus que des slogans et des discours

La police portugaise a indiqué qu'elle étudie les images de surveillance du stade Dom-Afonso-Henriques pour identifier les personnes qui ont insulté Moussa Marega. Ce dernier, qui a quitté le terrain en se faisant remplacer et en dépit du désir de certains joueurs qui souhaitaient le voir rester, "aimerait que les matches s'arrêtent" en cas d'incident comme celui survenu dimanche.

"Il faudrait un geste fort de la part des arbitres, de la ligue", poursuit Moussa Marega. L'Aigle voudrait davantage d'action. "Je vais parler franchement, tout ce qui est slogan, "no to racism", tout ça, c'est n'importe quoi. C'est juste des photos. Tu rassembles deux équipes, c'est beau, on partage ça sur les réseaux sociaux etc… Ça sert à quoi ? Ça ne sert à rien du tout", pense-t-il. Les années passent et le fléau du racisme met toujours à mal le football et ses acteurs.

liiiiiiiaffaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2020 (07:12 AM)
    Moussa il faut arrêter d être faible T avais pas à quitter le terrain C est un act de faiblesse totale de ta part!!! A ces gens il faut leur montre ta force mentale et humaine ils ne sont pas mieux que toi seras toujours confronté à ces trucs ne cherche jamais la compassion. Nous avons aussi des enfants nés ici en Europe qui jouent au foot et ils doivent être forts mentalement et continuer leur vie. Personne n’est supérieur à personne Mais il faut te départir d cette mentalité africaine de chercher à se victimiser Kopf hoch bro
    • Auteur

      Bossreply_author

      En Février, 2020 (07:47 AM)
      desolé mais ya pas de faziblesse dans sa reaction ca commence comme ca et ca va se terminer par des stade entier qui vs insulte car comme tu dis tu dois etre fort moussa lance comme etoo et les autres un message fort que cela ne doit pas arriver meme pas un mec na le droit de t insulter ds un stade c dommage de penser comme ca mon grand regret c de voiir que ses coequipiers au lieu de lui etre solidaire et de sortir essayer de lke retenie en disant c pas grave non monsieur c grave etune equipe on joue ensemble on perd ensemble mais on reste solidaire en tout bravo moussa et bon courage faut pas laisser c genre de comportement sevir ds le foot et la vie de tout les jours que lon soit né en afrique ou en europe le respect c un minimum
    • Auteur

      L'homme Pire Que L'animal

      En Février, 2020 (08:12 AM)
      supers idiots de racistes. ils oublient qu'ils ont le même sang rouge et vont aussi...aux toilettes, même couleur, là aussi et loin d'être blanche et de sentir bon. la fifa ne peut pas continuer d'être aussi lâchement passive.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2020 (11:10 AM)
      tu déconne toi, ce mec est né en france et il y a grandi. il a juste choisi de jouer avec l'équipe du mali. nerfs solide, je ne crois pas que c'est toi qui le lui conseiller cela.
  2. Auteur

    Panafricain

    En Février, 2020 (07:18 AM)
    Avec tout le respect, Marega va faire bouger les lignes avec cet acte. Faut que les lignes bougent les instances UEFA, FIFA parlent beaucoup sans agir et c’est la meilleure manière quitte à choquer faut aller dans ce sens. Bravo à Marega et shame à ses coéquipiers qui ont tenté de l’arrêter sans pour autant se joindre à lui pour sortir du terrain. L’humain a plus de valeur que la gloire et l’argent ! Alors vive Marega
    Auteur

    Salif

    En Février, 2020 (07:20 AM)
    Ces joueurs nous emmerdent avec ce complexe. Mais les singes ressemblant à des blancs existent non! Alors pourquoi vouloir s'approprier ces cris de singe. Faites comme si c'était des singes du nord qui criaient dans les gradins
    Auteur

    Salif

    En Février, 2020 (07:23 AM)
    Le singe capucin à face blanche existe. Ces footballeurs africains n'ont rien compris.
    Auteur

    En Février, 2020 (07:28 AM)
    Marega le but recherché est de te déstabiliser et t as prete le flanc le portugais n est rien du tout c est les derniers partout Et puis ta race est superbe ne cherche jamais la compassion chez personne je vis depuis 30 ans ici en Allemagne et quand ma femme est venue me rejoindre je lui ai dit de ne jamais pleurer ou pleurnicher devant un européen Jamais !!!La vie est belle Wu Allah swt nous protège Amine
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2020 (09:31 AM)
      et le pitre est que plus de la moitié de la population portugaise a du sang africain d’après des tests adn récents!!! tu as vu la reconstitution faciale de l’ancêtre des anglais , l'homme de chaddar " ( je suis pas sur de l'orthographe) ? il était noir§§§je comprends pas qu'on s'approprie ces cris de singes , ça m’énerve!!! il faut leur botter le cul sur le terrain et leur montrer qu'un "singe" est meilleur q'eux et c'est à eux d'avoir honte qu'un singe les batte!!! arrêtons d'éttre dans l’émotionnel et la victimisation c'est le but recherché!! mon gars , l'afrique est le berceau de l'humanité dont tous les humains sont issus, c'est déjà une très grande fiertÉ et puis si tu connais ta glorieuse histoire africaine meme celle de kankan moussa, soundjata,tombouctou et ses lettrés, empire du mali, etc.. déja tu leur chies dans la raie du c...lll!!!soyez fiers africains et il y a vraiment de quoi l'être!!tu es issu du berceau de l'humanité et de la civilisation et si tes ancétres n'avaient pas eu le courage d'aller explorer le monde et sortir de l'afrique, sa "race" ne serait pas née
    Auteur

    Unpassant

    En Février, 2020 (07:43 AM)
    Ce n’est pas une humiliation pauvre con, même si tu as eu raison de quitter la pelouse. Relevé la tête et sois fier de toi, de la couleur de ta peau, de ton talent. Méprise les imbéciles qui ont insulté la plus grande star du football Portugais, Eusebio. Il était Noir.
    Auteur

    Eskey

    En Février, 2020 (08:08 AM)
    Les portugais sont naturellement haineux, c'est dans leur adn ! Aucun savoir vivre, mais, je suis solidaire avec tout les noirs qui vivent dans ces putains de pays de merde tels que Italie, Espagne, Grèce, Russie, Maghreb... Etc.. Bref la liste est longue, mais on les emmerde !
    Auteur

    Poudeurbi

    En Février, 2020 (08:34 AM)
    Voilà un pays pauvre qui a plutôt intérêt à monter un visage séduisant mais badolo xamoul bopam !
    Auteur

    Ndamal...

    En Février, 2020 (08:50 AM)
    De vrais abrutis, ces racistes de portugais, italiens et espagnols . Ce sont le plus souvent dans ces pays de merde , où les cris de singe se sont le plus illustrés dans les stades de football. Et pourtant ce qu'ils oublient, c'est que dans un passé récent, ils servaient de mains d'oeuvres dans des pays comme l'Allemagne, la France ou l'Angleterre car ils étaient très pauvres .

    Moussa, ne te laisses pas déstabiliser par cette bande de racistes qui sont en réalité comme les vrais singes car ceux sont eux qui poussent ces cris de merde ...





    Auteur

    En Février, 2020 (09:29 AM)
    Ok si je comprends bien, un noir qui travaille dans une entreprise au Portugal, en France ou ailleurs peut se faire traîter de singes, de négros sans problème. S’il se fâche c’est parce que c’est une faiblesse de sa part...

    Dites moi où est la différence entre un footballeur qui se fait insulter dans son lieu de travail à savoir le terrain de foot et un bureaucrate qui se fait traiter de la la même manière...



    Je pense que les occidentaux ont fort à faire avec ces comportements rétrogrades plutôt que de venir dans nos pays nous parler de l’évolution de nos mœurs
    Auteur

    En Février, 2020 (10:01 AM)
    a part d'être poilus les portugais c'est la vermine de l'europe
    Auteur

    En Février, 2020 (10:01 AM)
    Marega est né il sait ce que c'est le racisme. Les européens et les arabes identifient les africains aux singes .C'est pas facile de jouer un match où la majorité des supporters vous traitent de singe.

    Ses coequipiers devraient être solidaires et quitter la pelouse avec lui.
    Auteur

    Makakula

    En Février, 2020 (10:02 AM)
    les footballeurs de couleur doivent quitter le terrain pour marquer leur désaccord mieux prendre une journée Trêve pour l'ensemble des joueurs noir des championnats d'Europe
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2020 (16:12 PM)
      ce sera un prétexte pour les exclure définitivement des championnats européens!!! vous connaissez pas les vices des blancs : "de coupable" ils se transforment 'en victimes"!!!! ils sont déja arrivés à faire croire m^me à certains noirs que la colonisation et l'esclavage étaient des maux nécessaires parce qu'on était des "bêtes" et ils nous ont "humanisés"!!!! tout est propagande , vices,; manipulations et mensonges!!!
    Auteur

    En Février, 2020 (10:20 AM)
    c'est à la fifa de sévir

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email