Vendredi 20 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Serigne Hady Sylla, marabout du Géant du Baol - «Tapha Tine ne gagnera plus de combat si…»

Single Post
Serigne Hady Sylla, marabout du Géant du Baol - «Tapha Tine ne gagnera plus de combat si…»


Le serigne Hady Sylla réagit suite à la sortie du Géant de Baol, Tapha Tine, qui a récemment déclaré qu'il avait écarté toutes les personnes qui ont un rapport avec le bœuf immolé à la Médina.

«D’un côté, je ne peux condamner Tapha Tine.  C’est son staff qui a failli. Daouda Ngom ne devait pas mettre cette affaire (bœuf immolé à la Médina) sur la place publique. Vous n’avez jamais vu un ancien diplomate révéler les secrets d’un Etat. Daouda Ngom est allé trop loin. Il nous traite de soi-disant marabouts. Nous avons fait nos preuves devant lui. Quand j’ai entendu Tapha Tine dire à la télé qu’il n’était au courant de rien, j’ai rigolé. Les lutteurs doivent savoir perdre dignement. Après chaque défaite, ils essaient de trouver un bouc-émissaire. Tapha Tine était au courant de tout dans cette affaire. A la minute qui suit l’immolation du bœuf, Max qui ne se sépare jamais de lui et qui est le commanditaire de tout cela  nous a appelés au téléphone pour nous dire que ce que nous faisions était sur le net. Si Tapha Tine n’enterre pas cette affaire du bœuf immolé, il ne gagnera pas de combat de si tôt. Je ne peux pas comprendre qu’on veuille en faire toute une histoire alors qu’il était au courant de tout. Nous ne sommes pas comptables de sa défaite parce que nous avons été écartés au dernier moment.»

 

POURQUOI LE BŒUF A ÉTÉ IMMOLÉ PUBLIQUEMENT

«Daouda Ngom (entraîneur et président de la commission règlement et discipline) a fait une sortie dans vos colonnes pour parler de cette affaire (bœuf immolé à la Médina). Il m’a nommément cité. Pourtant, il n’est pas assez impliqué dans cette affaire pour en parler. Tout est parti de Alassane Sèye, un marabout venu du Niger pour un autre travail. Par coïncidence, il a été engagé par un proche ou bailleur de Tapha Tine du nom de Maguette dit «Max» pour la préparation mystique de son combat contre Balla Gaye 2. Nous devions unir nos forces.

Alassane Sèye utilise la magie noire. Et moi, le Coran, mais je travaille aussi avec les djinns. La veille du combat, mes djinns m’ont fait savoir que l’adversaire (Balla Gaye 2) allait faire une offrande, tête de bœuf. Pour conjurer ce mal, il fallait égorger un bœuf de telle couleur dans un carrefour, en plein jour, à partager en 63 tas et non 64. Nous en avons parlé à Maguette qui nous a mis en rapport avec Daouda Ngom. Il a acheté la bête. Quand nous sommes arrivés à la rue 11 de la Médina, c’est Alassane Sèye qui est descendu le premier. Il a fait son rituel autour de la bête. A mon tour, j’ai fait mes incantations pour neutraliser l’animal qui a fini par rendre l’âme avant qu’on ne l’égorge. Après cela, nous sommes partis. Daouda Ngom (entraîneur et président de la commission règlement et discipline) a fait une sortie dans la presse pour se dédouaner. Mais il est au cœur de la défaite de Tapha Tine.»

 

CE QUE LES DJINNS LUI ONT DIT LE JOUR DU COMBAT

«Le jour du combat, en rêve, mes djinns m’ont informé que Tapha était atteint mystiquement. J’ai personnellement appelé Daouda Ngom pour lui dire que Tapha Tine allait perdre l’usage de ses bras au coup de sifflet et aurait du mal à voir son adversaire. J’ai dit à Daouda que j’avais la potion magique pour contrer le mauvais sort jeté à Tapha ; deux petites bouteilles d’eau mystique. La première bouteille devait servir à se laver les bras avec pour retrouver leur usage. Et la seconde contenait un liquide à ingurgiter 4 fois avant de laver la figure avec le reste. Si Tapha Tine l’avait fait, il allait non seulement retrouver l’usage de ses bras, mais aussi voir son adversaire.»

 

DES DECHETS A LA PLACE DES GRIS-GRIS

«Le jour du combat, Alassane Sèye et moi avons trouvé à la Médina (vers 12 heures) dans une pièce une cinquantaine de marabouts. Alassane Sèye (l’autre marabout) est sorti aussitôt et m’a dit qu’il n’y avait que des déchets à la place des gris-gris. N’étant pas rassuré, il a demandé à faire un sacrifie : un coq noir pour sauver Tapha Tine. Nous l’avons égorgé et enroulé dans un tissu rouge. En allant au stade, Tapha Tine a marché dessus pour sortir. Il avait aussi un bain mystique, un gris-gris à mettre et un boubou à porter. Mais, on nous a fait savoir qu’un autre marabout lui avait interdit de porter de boubou noir. C’est comme si l’on nous sous-estimait. Contrairement à Alassane et moi, les autres marabouts avaient chacun une longue barbe et un grand chapelet. C’est dommage. La qualité d’un marabout ne se mesure pas par la taille de sa barbe, de son grand boubou ou encore de son chapelet.»

 

POURQUOI TAPHA TINE ÉTAIT MYSTIQUEMENT DÉSARMÉ

«Quand nous sommes arrivés au stade, il y avait un surplus d’accompagnants. Il fallait trier. Malheureusement, Alassane et moi avons été bloqués à la porte. Max et Daouda Ngom ne répondaient pas au téléphone. Personne n’a pensé nous faire entrer au stade pour assister Tapha Tine. Après avoir attendu pendant 1 heure, nous avons boudé. Nous sommes rentrés avec les deux précieuses bouteilles qui devaient sauver Tapha Tine. Et, ce qui devait arriver arriva. J’avais dit à Daouda Ngom que Tapha Tine ne lèverait pas les bras. Et le déroulement du combat m’a donné raison. Dans l’arène depuis 1999, j’ai travaillé avec des lutteurs plus cotés que Tapha Tine. Parmi les grands lutteurs, il y en a un qui peine à avoir un combat. C’est un grand traître. C’est la première fois que je collabore avec Tapha Tine. Et la seule fois que je l’ai rencontré, c’était le jour du combat.»

Source : GFM

 
Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    Ousbill

    En Février, 2014 (18:29 PM)
    pfffffffffffffff  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :haha: 
  2. Auteur

    Dia L Alemand

    En Février, 2014 (18:50 PM)
    Wakh apres combat yomb na
    Auteur

    Hadj

    En Février, 2014 (18:51 PM)
    prenez garde, j'ai pitié de mon ame que Allah me pardonne et pardonne tous les musulmans ùais j'ai pitié de vous car soit vous faites semblant de ne pas croire au jour du jugement dernier, soit vous faites des malades, Allah soubana watalla ne pardonne pas le chirk, les infidèles parmis les gens du livre ainsi que les associateurs iront au feu de l'enfer pour y demeurer éternellement, toute la création ceux sont eux les pires. vous faites de l'association et vous n'avez même pas peur, prenez garde, prenez garde...................
    Auteur

    Ripripeu

    En Février, 2014 (19:06 PM)
    TAPHA NDEKEH KHEUREUM KATLEU :-D  :-D  :-D  :-D 
    Auteur

    Yeufou Doff

    En Février, 2014 (20:22 PM)
    Qui gagne dans la lutte? c'est juste certains promoteurs et certains lutteurs une trentaine.



    Qui perd dans la lutte? plusieurs millions de jeunes sénégalais qui perdent leur temps surtout dans les commentaire et qui parfois y laissent la vie.



    Qui en profitent pour faire leur publicités? des marabouts véreux et des voyants menteurs comme Salbé ndom, Idrissa ndiaye et beaucoup d'autres menteurs pendant ce temps le monde évolue et le Sénégal s'arrête.

    Auteur

    Dave

    En Février, 2014 (20:58 PM)
    Tu ne devrait pas t'appeler Hady!

    J'espère que ton nom ne vient pas de Serigne Hady Touré parce que un homonyme à ce grand homme ne doit pas en spectacle aux médias sur des choses bannis par l'islam, à savoir le maraboutage!
    Auteur

    Sérigne

    En Février, 2014 (21:19 PM)
    gros nul rien dans le cerveau que dans la connerie  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    New York

    En Février, 2014 (21:26 PM)
    CHIRK CHIRK SVP ARRETEZ VOUS ETES MUSLIMS

    C HORRIBLE
    Auteur

    Pfff

    En Février, 2014 (22:12 PM)
    N'importe loi mais je rigol koo c'est quoi se boedel.mais niaw Balla gaye2 molénn eupeu boppa fouff.mbeur mou yallah ngemb kokou songua doussa diamm. tu dit tapha tine na pas levé ses main pourtant il a barré les coup de Balla il a même frappé Balla un moment. en plus tu dit il voyais pas mais il reculé donc il voyais bien Balla.looool Sénégal mo nekh loi.les lutteur c'est pr sa après la lutte il auront rien pas d'argent parce que il Clac tout vers les marabout. tchimmmm
    Auteur

    Ndam

    En Février, 2014 (22:37 PM)
    Je travaille avec le coran et des djinns.

    Plutôt je leurre les gens avec le coran pour travailler avec chaytan.

    En plus ce qui m'agace avec ces marabouts c' est qu'ils reconnaissent jamais leur incapacité,tjrs s'il faisait ça s'il faisait ça... délouléne ci yallah.
    Auteur

    Serereeeeeeeeeeeee

    En Février, 2014 (00:42 AM)
    bilahi tapha tine moo niaww ! ki com "issa ndioupoulé" cé un oiseaux si certain ne koné pas cet oiseau ! :-D 
    Auteur

    Boy Laobe

    En Février, 2014 (00:47 AM)
    S`ils sont tout ce qu`ils disent pourquoi donc ils ne peuvent pas nous garantir au moins une coupe d`Afrique ou une medaille d`or olympique dans n`importe quelle dicipline? On parle trop au Senegal.On pense etre ce qu`on est pas.arretez ces choses et allons travailler et adorer a Dieu.Nous savons tous que les autres pays sont tres loin de nous.Salam
    Auteur

    23 Trois

    En Février, 2014 (02:08 AM)
    seneweb attualiter way
    Auteur

    Tiakaye

    En Février, 2014 (08:16 AM)
    Une vaste fraude au contrôle de change est au cœur d’une information judiciaire ouverte mercredi à Monaco. Au moins 21 pays africains en ont été les victimes et plusieurs centaines de millions d’euros sont en jeu.



    C’est à un immense schéma de fraude, touchant au moins une vingtaine de pays africains et impliquant la BNP Paribas, auquel la justice monégasque a décidé de s’attaquer. Le procureur du Rocher a annoncé, mercredi 19 février, avoir ouvert une information judiciaire contre X pour blanchiment, recel de blanchiment et fraude au taux de change dans l’affaire dite de la “lessiveuse africaine”. Dans cette histoire s’accumulent depuis des années plusieurs milliers de chèques douteux déposés sur des comptes bancaires à Monaco appartenant à des ressortissants de divers pays africains.



    “C’est une heureuse surprise car nous avions envoyé plusieurs courriers au procureur de Monaco depuis avril 2013 et nous commencions à penser qu’il renâclait à agir”, s’est réjouit Sophia Lakhdar, présidente de l’ONG anti-corruption Sherpa, interrogée par FRANCE 24. Elle affirme l’intention de Sherpa de se porter partie civile dans une affaire qui n’a cessé de prendre de l’ampleur.



    L’instruction monégasque va devoir déterminer la chaîne de responsabilité dans un série de transactions financières douteuses qui ont fait perdre plusieurs centaines de millions d’euros à une vingtaine de pays africains. “On doit même pas être loin du milliard d’euros”, estime Jean Merckaert, administrateur de l’ONG Sherpa qui a suivi l’histoire depuis ses prémices.



    Tout commence par un lanceur d’alerte, ancien salarié de la BNP Paribas Wealth Management de Monaco, quidivulgue en 2013 un audit interne de la banque que FRANCE 24 a pu consulter. Il révèle un drôle de manège, entre 2008 et 2011, sur certains comptes de ressortissants de plusieurs pays africains. Un nombre anormalement élevé de chèques, libellés en euro et sans rapport avec l’activité déclarée des clients concernés, sont déposés sur les comptes. L’enquête interne se concentre sur l’activité des clients malgaches tout en soulignant que des faits similaires concernent des chèques en provenance du Gabon, du Burkina Faso et du Sénégal*. "Dans le cas des comptes de clients malgaches étudiés, il apparaît que la banque ne maîtrise pas totalement l'arrière-plan économique d'opérations susceptibles d'être en infraction avec la réglementation du pays de domicile des clients", conclut le document.



    Des chèques sans d’ordre qui font désordre



    En clair, la filiale monégasque de la banque française n’a pas fait suffisamment attention aux fonds qui arrivaient sur ces comptes. Il s’agissait pourtant de capitaux rapatriés à Monaco sans passer par la case taux de change, ce qui prive le trésor des pays africains d’importantes rentrées fiscales. Dans le cas malgache et pour un seul compte, les dépôts de chèques douteux s’élèvent à 10 millions d’euros. “Madagascar est en outre le plus petit des joueurs dans cette affaire”, souligne Jean Merckaert.



    Comment fonctionne cette “lessiveuse africaine” ? Des touristes ou travailleurs expatriés sont incités par des commerçants et hôteliers locaux à payer en chèques libellés en euros plutôt qu’en monnaie de ces pays. Subtilité de l'affaire : on leur demande de ne pas indiquer d’ordre. Ces chèques sont ensuite revendus à des intermédiaires qui y inscrivent le nom des titulaires des comptes et les font parvenir à Monaco.



    Pour l’heure, l’identité des bénéficiaires finaux de ce trafic de chèques est inconnue. “Nous espérons que la justice permettra de l’établir mais on peut supposer qu’il s’agit soit de riches particuliers qui cherchent à sortir de l’argent à l’insu des autorités de leur pays, soit des entrepreneurs locaux ou français qui veulent faire sortir leur bénéfice discrètement ou des organisations criminelles qui s’en servent pour blanchir leur argent”, estime Jean Merckaert.



    L’instruction devra aussi établir l’ampleur de cette affaire sur le sol monégasque. Rien ne dit que la BNP Paribas est la seule banque à avoir accueilli les comptes douteux. Les sommes qui sont, ainsi, perdus pour les finances des pays africains pourraient alors être encore plus conséquentes.



    *Une enquête préliminaire du parquet de Monaco, en 2013, a pu déterminer qu’au moins 21 pays, essentiellement d’Afrique francophone, sont concernés.
    Auteur

    Mukhamed Mukhtar Baabu

    En Février, 2014 (21:20 PM)
    degla
    Auteur

    Mbd

    En Février, 2014 (16:42 PM)
    tapha ta bien fait de revoir ton entourage ya beaucou de traitre mai cest le bon dieu qui donne la victoir la defaite balla gaye est proche ca na rien na voir avec ta prochaine victoir esseye daller voir tous les marabouts qui voulut travaillez avec vous tu sauras beaucoup choses ils tons vendu au staff de balla gaye je ne veut pas citer des noms mai ya na au tours de toi

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR