Lundi 21 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Sortie de crise : Louis Lamotte demande l’arrêt du championnat professionnel

Single Post
Sortie de crise : Louis Lamotte demande l’arrêt du championnat professionnel

L’ancien président de la Ligue sénégalaise de football professionnel a évoqué des pistes de solutions pour remédier à la crise qui secoue le football professionnel au Sénégal. Devant la décision de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) de vouloir casser le verdict rendu par la Commission des recours dans l’affaire du Guédiawaye football club, le stade de Mbour, entre autres sujets brûlants, Louis Lamotte donne la recette d’un retour de la paix dans les stades et invite les différents responsables à la retenue.

Des conseils prodigués également au président de la Fsf. «Nous devons pacifier l’espace avant la Coupe du monde. J’ai du mal à envisager que le football soit tiraillé, déchiré, au moment où le pays a besoin d’unité et de mobilisation pour accompagner l’équipe nationale au rendez-vous du Monde. Nous ne pouvons pas nous payer ce luxe. Cet appel vaut également et particulièrement pour les dirigeants de la fédération sénégalaise de football et de la Ligue professionnelle.

Arrêtons le championnat professionnel, le temps d’engager des concertations responsables et constructives autour des questions qui sabordent le football de l’élite. Ayons également le courage, dans la recherche de solutions définitives, de l’objectivité et du réalisme, qui ont tant manqué dans les jugements et les décisions antérieures», martèle Louis Lamotte, cité par le quotidien Lobservateur.

«L’association, en évinçant Jappo de Djamil Faye, devait tout bonnement retourner en amateur, conformément à son statut. Les instances n’ont pas joué leurs rôles dans la recherche d’une solution juste dans cette affaire. Peut-être que la personne de Djamil a pu, un moment, déranger ? Mais de là à lui intenter un procès de délit de sale gueule… La décision du comité d’appel est l’occasion de corriger une injustice criarde, dans l’intérêt exclusif du football », conseille-t-il pour dénouer la crise au Gfc.


Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (13:25 PM)
    Arrêter le Championnat ??, pourquoi ne pas arrêter le sport au Sénégal pendant qu'on y est?

    ce Monsieur là m'a bcp déçu lors de son débat à trois dans la campagne pour la présidence de la FSF. KOU WAKH FEGNE
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (13:39 PM)
    si parce que le championnat a perdu sa credibilite cette annee.les mbourois doivent pardonner.il y a eu dans le passe 2 pays sudamericains qui se sont fait la guerre pour un match de foot,et pourtant,ILS se sont reconcilies,ILS s,affrontent encore dans le sport
    Auteur

    Khibrim

    En Février, 2018 (14:02 PM)
    Merci M. Lamotte pour votre position lucide par rapport au cas GFC
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (14:22 PM)
    Lamotte nel moute tu n' as plus rien a dire dans le management du sport senegalais tu as montre tes limites surtout lors des dernieres elections de la federation.



    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (15:19 PM)
    vous avez raison cette fédération est la plus nulle la plus incompétente la plus médiocre de l'histoire sportive du Sénégal ils sont tous des magouilleurs
    Auteur

    Likhew

    En Février, 2018 (16:18 PM)
    La fédération s'est arrangée hier pour rallier tout le monde à un championnat illégal car sachant qu'une stricte application de la sentence du TAS va entraîner la rétrogradation de la Linguère qui allait entraîner une recomposition de tous les autres championnats, un chamboulement total en quelque sorte.

    Je crois savoir que Ouakam avait demandé qu'on arrête le championnat le temps que le TAS se prononce mais la ligue aurait répondu qu'elle aurait les moyens techniques de tirer toutes les conséquences qui résulteraient d'une décision défavorable.

    Je ne crois pas au principe de droit acquis évoqué par monsieur Sow pour le maintien de la Linguère, car à ce principe s'oppose l'engagement de le FSF devant la FIFA et la CAF à organiser un championnat à 14 équipes ? or la FSF a d'abord organisé il y a quelque temps un championnat de 13 équipes avec l'exemption de Guédiawaye, ce que Ouakam n'a pas eu pour faire pire avec un championnat à 15 équipes et qu"adviendra t'il si Jamil obtient gain de cause devant le TAS, donc il faut bien réfléchir à la suggestion de Lamotte
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (16:35 PM)
    Heureusement qu'il y a encore des gens lucides au Sénégal. La position de L'amitié est vraiment une position courageuse. Diamil va gagner dans la mesure où il a le droit avec lui la fédération fait de la politique et veut confier Guediawaye à 'APR pour un deuxième mandat que les Sénégalais de donnerons de toutes façons pas. In cha Allah. Wasalam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR