Vendredi 20 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sport

Tony Sylva, ancien gardien de but des Lions : « J’ai dit à Giresse que je suis intéressé par le staff»

Single Post
Tony Sylva, ancien gardien de but des Lions : « J’ai dit à Giresse que je suis intéressé par le staff»

On ne l’a pas entendu depuis très longtemps. Tony Mario Sylva, ancien gardien de but de l’équipe du Sénégal, a reçu Stades à cœur ouvert. Les sujets de l’heure ont été passés en revue notamment l’équipe nationale et son nouvel entraîneur, mais aussi ses affaires personnelles, sa reconversion, etc. Tony donne son avis sur la nouvelle équipe de Giresse, le transfert de Demba Bâ à Chelsea, les difficiles moments de Papiss Demba Cissé à Newcastle, El Hadji Diouf, les prétendants à la cage sous Giresse. Aucune question n’est occultée. Il évoque également sa rencontre avec Giresse qui lui a proposé le poste de préparateur des portiers de l’équipe nationale. «Oui, je suis intéressé», répondra-t-il à Gigi. Tony est l’invité de la rédaction de Stades.


Entretien


Tony, depuis quelque temps, on ne vous voit plus. Qu’est-ce que vous êtes devenu ?


C’est vrai que depuis 2010 j’ai arrêté de jouer. Cela s’explique par des soucis, mais c’est des choses qui arrivent dans la vie. Pour le moment, je me suis retiré un peu du football pour bien réfléchir sur mon avenir.


Vous allez avoir cette année 38 ans et on voit des gardiens de but qui jouent jusqu’à 40 ans…


(Il coupe) Ce qui m’a surtout poussé à prendre du recul ce sont mes problèmes de transfert entre Trabzonspor et Lille (Ndlr : Le LOSC avait déposé une plainte auprès de la FIFA contre Tony pour «rupture abusive de contrat»). Cet épisode de ma carrière m’a causé pas mal de soucis. Le contentieux est allé même jusqu’au Tribunal Arbitral du Sport. Cette affaire m’a dégoûté. J’avais un autre aperçu du football en Turquie. Cet épisode judiciaire m’a beaucoup affecté.


Le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) a tranché en faveur de Lille ?


Oui, on a tranché en ma défaveur ; ce que j’ai toujours contesté parce que j’étais dans mes droits. Quand je quittais Lille, j’avais 28 ans et le règlement dit qu’à cet âge, si tu as déjà fait trois ans avec le club, tu peux résilier ta dernière saison si tu veux. Ce que j’ai fait et les dirigeants de Lille étaient surpris que je quitte le club comme ça. Et ils ont opposé un niet catégorique jusqu’à me poursuivre en justice et contester ma qualification à Trabzonspor. Cette séparation leur a fait mal et ils m’ont reproché d’avoir rompu mon contrat d’une manière unilatérale. Et je persiste encore que tout cela était faux.


Depuis 2010 vous ne faites rien. Vous êtes dans quelles activités ?


Je suis dans mes affaires… (rires)


Quelles affaires ? Vous êtes dans quoi ?


(Il rigole) Je suis dans l’immobilier et d’autres choses aussi. Bayil nonou rek…(Ndlr : Laisse comme ça).


N’empêche, vous vous entraînez toujours pourtant…


Oui je m’entraîne toujours, je maintiens la forme. Je suis tout le temps à l’Olympique Club où j’ai un moniteur qui me suit, qui s’occupe bien de moi.


Donc, on peut considérer que Tony Sylva a mis fin à sa carrière de footballeur ?


Oui. C’est dommage pour moi. Si on avait par exemple un bon niveau de championnat de football, j’allais pouvoir jouer encore quelques années au Sénégal comme l’avait fait Cheikh Seck à l’époque. J’en profite pour lancer un appel aux dirigeants pour qu’ils revalorisent notre championnat.


Y a-t-il des clubs sénégalais qui vous ont approchés ?


Oui, il y en avait en 2010 quand je suis rentré. Mais je n’étais pas très très chaud quoi.


Quel club vous avait contacté dans ce sens ?


Il y avait le Jaraaf par exemple (Il rigole) et…. (Il ne termine pas sa phrase).


La Jeanne d’Arc naturellement….


Non, non. Ils ne se sont pas manifestés. Honnêtement, il n’y avait que le Jaraaf qui était intéressé.


Avez-vous toujours envie de jouer ?


L’envie est toujours là, mais on manque de compétitions. C’est mon boulot ça. Pendant toute ma vie, je n’ai fait que jouer au foot. En un moment donné j’ai dit que ça suffit, il faut que j’arrête même si j’ai encore envie de remettre les gants.


L’envie est là et vous n’êtes pas encore vieux pourquoi vous voulez rester les bras croisés sans faire de démarches allant dans ce sens ?


J’ai mes raisons. Je ne peux pas raconter les détails. (Il éclate de rires).


Mais raconter, cela ne veut pas dire que votre dernier transfert est tourné au vinaigre que vous allez arrêter brusquement votre carrière sans transition.


Non, il n’y a pas que ça. Il y a aussi un autre facteur lié à ma vie privée sur laquelle je ne veux pas revenir.


Vous n’êtes pas obligé d’entrer dans les détails mais les problèmes familiaux arrivent à tout le monde. Il faut lever un coin du voile de cette affaire.


Justement, c’est pourquoi je ne veux pas en parler. En tout cas, ces problèmes ont beaucoup contribué à ma décision d’arrêter ma carrière. (Ndlr : Il fait allusion à son divorce émaillé de procès judiciaires).


Pour parler de l’actualité, le Sénégal a eu un nouveau sélectionneur en la personne d’Alain Giresse après quelques moments d’errements. Quel commentaire en faites vous ?


Je pense qu’il était temps pour nos dirigeants de trouver un entraîneur parce que le temps ne nous attendait pas. Maintenant c’est fait, bienvenue à Giresse. Il faut le laisser travailler dans la durée et on verra les résultats. Quand on vient d’arriver, c’est un peu difficile. Il faut une période d’adaptation mais Giresse est quelqu’un qui connait plus ou moins l’Afrique. Il connait l’environnement africain.


Dans le contexte actuel du football sénégalais avec le manque de résultats, avez-vous espoir que Giresse pourra réussir certains défis ?


Absolument. Déjà Giresse est un bon communicateur et il est habitué maintenant à certaines velléités du football africain. Gigi a de la personnalité et du caractère. Je ne doute pas qu’il pourra réussir au Sénégal. Il a la capacité de réunir tous les joueurs et les galvaniser, leur tenir un discours de guerrier pour les booster et revigorer un peu leur moral, leur mental. Je crois que Giresse peut bien réussir avec le potentiel de joueurs sénégalais.


Justement en parlant de Giresse, il a évoqué votre nom en conférence de presse comme un potentiel candidat au poste d’entraîneur des gardiens de l’équipe nationale. Est-ce que ce poste vous intéresse ?


Oui, pourquoi pas ! J’ai rencontré Giresse dans ce sens. On a discuté et il m’a posé la même question, je lui ai répondu que je suis effectivement intéressé si c’est pour servir mon pays.


Est-ce qu’il vous a concrètement proposé le poste ?


On est en phase de discussions seulement. Il m’a dit qu’il va consulter la Direction technique et il va revenir vers moi. Actuellement Giresse n’est pas là, il est allé à la CAN et dès son retour on pourra évoquer ça et essayer de concrétiser. Moi, je suis de toute façon toujours partant pour aider mon pays surtout en équipe nationale. Quand il sera de retour, je vais être fixé.


Est-ce que vous avez posé des conditions ?


No pas de conditions. Je ne pose pas de conditions pour servir mon pays. On s’est vu juste pour une prise de contact. On a échangé quelques paroles et il voulait juste avoir une idée de ma volonté, de ma détermination et surtout de mon envie d’occuper ce poste.


Beaucoup trouvent bien entendu que vous avez le profil pour occuper ce poste de préparateur de gardiens de buts, vu votre expérience. En revanche, le poste de team manager qu’occupait Ferdinand Coly est supprimé. Est-ce que vous ne vous attendiez pas non plus à cumuler indirectement les deux postes ?


C’est vrai que ce sont deux choses différentes. On fera certes la part des choses, mais si on peut aider en même temps ailleurs, pourquoi pas. C’est vrai, si cela se concrétise, je serais là comme grand frère, comme dirigeant mais aussi comme préparateur des portiers le poste pour lequel je suis contacté. Je suis un jeune retraité et je crois pouvoir remplir pleinement ce rôle.


Vous parlez de jeune retraité, cela veut dire que vous songez à votre reconversion. C’est quoi la reconversion de Tony Sylva ?


(Il éclate de rires)… Ça, est une vraie question piège (Il se ressaisit). Si tout va bien, je veux vraiment être le préparateur des gardiens. Si Alain Giresse me le confie bien sûr.


Vous ne comptez pas rester éternellement préparateur des gardiens quand même. Comptez-vous toujours rester dans le football en étant entraîneur d’équipes de football par exemple ?


Oui, je pense à faire mes diplômes d’entraîneur, bien sûr. Quand j’ai rencontré Giresse, la première chose qu’il m’a demandé c’est, est ce que je suis en train de faire mes diplômes. J’y pense et je crois que j’y arriverai petit à petit. Avec mon expérience, je pense que c’est faisable.


D’autant qu’en tant qu’ancien international et expérimenté, vous passez directement le premier degré. Vous êtes exempt d’examen…


Oui, oui. J’y pense vraiment. Je crois que je vais le faire. Je ne vais pas m’arrêter là. Cela va beaucoup m’aider. J’ai côtoyé de grands entraîneurs et j’ai joué au plus haut niveau. Cela me servira.


Naturellement vous regardez la CAN en Afrique du Sud. Qu’est-ce que cela vous fait de la suivre sans le Sénégal ?


C’est triste, malheureusement. Une CAN sans le Sénégal, c’est un peu triste de la regarder en tant que Sénégalais. Tout le Sénégal aimerait voir notre pays se qualifier à la Coupe d’Afrique, mais c’est la loi du football. C’est des choses qui arrivent en football.


Le Sénégal a un gros potentiel de joueurs en équipe nationale. Quel regard portez-vous sur cette équipe qui peine à s’imposer en Afrique ?


Je crois que c’est l’envie qui manque à certains joueurs. La plus part, c’est des joueurs qui viennent d’Europe et ils n’ont pas la culture sénégalaise. Aujourd’hui, tout joueur peut se permettre de porter le maillot national, mais la tunique est très lourde et forte. Le maillot national c’est tout un peuple. Il faut laisser les intérêts personnels et se donner à fond quand on vient en équipe nationale. Malheureusement beaucoup de jeunes oublient ça.


Un nouvel entraîneur arrive. Il y a quatre prétendants au poste de gardien de buts à savoir Coundoul, Ousmane Mané, Khadim Ndiaye et Cheikh Tidiane Ndiaye. Quel regard portez-vous sur ces quatre portiers ?


C’est vrai que je n’ai pas l’opportunité de travailler avec certains d’entre eux, mais je les observe quand même. Chacun a ses points forts, ses manquements et ses faiblesses.


Coundoul par exemple avec qui vous avez joué…


Bouna a été ma doublure. Il a réussit de bons matchs avec les Lions, surtout contre Cameroun (Ndlr : Bouna Coundoul qui a été préféré pour la première fois à Khadim  Ndiaye par Amara Traoré le 04 juin 2011 à Yaoundé, a été époustouflant contre les Lions indomptables 1-1 lors des éliminatoires de la Can 2012). Mais à la Can à Bata, il est passé à côté. Mais cela n’en demeure pas moins qu’il reste un grand gardien. Il a de l’expérience, il n’est pas à écarter. On ne peut pas juger la valeur d’un gardien sur trois matchs.


Ousmane Mané, gardien des Olympiques…


Je crois qu’on l’a un peu vite propulsé. C’est un bon gardien, mais on devait le laisser apprendre encore sur le banc de l’équipe A. On l’a jeté un peu vite au charbon. Il fait des erreurs de mains, mais c’est des choses à travailler. Il ne faut pas avoir peur de dire les choses comme telles. On devait le laisser murir. Il a manqué de maturité dans plusieurs matchs. Il fallait lui laisser le temps d’apprendre, de grandir. Il a des qualités mais on l’a trop vite propulsé au devant de la scène.


Khadim Ndiaye qui joue cette année au Jaraaf après une pige de quelques mois en Suède…


Il a réussit pas mal de matchs à ses débuts en équipe nationale. Mais les gens prennent très vite de décisions au Sénégal. Je n’ai pas la chance de travailler avec lui, mais je sais qu’il a une bonne relance. Même si la lecture de jeu lui manque.


Cheikh Tidiane Ndiaye avec qui vous avez joué en équipe nationale…


J’ai connu Cheikh, on a été en sélection pendant quelquefois. Il a des qualités mais il manque de concentration dés fois. S’il se concentre bien il peut réussir de gros matchs comme il l’a fait en fin d’année lors de Rennes / Paris St Germain. Il faut qu’il travaille la concentration. Maintenant, il est mûr, il devrait avoir le mental de ne pas tomber dans certaines fébrilités ou distraction sur le terrain. Un gardien de but doit savoir se concentrer et maîtriser la trajectoire du ballon pour pouvoir être en bonne place.


Parmi ces quatre, qui a la faveur des pronostics en équipe nationale actuelle ?


(Rires). C’est à eux de prouver han. On verra après qui va être plus prédisposé à être titulaire. Ils partent en chance égale et chacun va essayer de convaincre le coach. En équipe nationale, il faut une concurrence loyale. Moi je l’ai vécu sainement avec Omar Diallo à l’époque. D’abord, il faut se respecter soi même pour faire du bon travail.


Si le sélectionneur devait vous demander un titulaire en tant qu’entraîneur des gardiens, vous choisiriez qui ?


C’est à eux de me prouver d’abord la prétention à un poste de titulaire. Il y aura des entraînements qui permettront d’avoir une idée de la forme des uns et des autres. Au moment venu on saura. Il faut être constant aussi tous les week ends lors des matchs en club. C’est des détails, mais c’est important comme moyen d’évaluation.


Demba Bâ a signé à Chelsea dans un grand club. Quelle lecture en faites vous ?


Demba je le connais depuis très longtemps quand il était petit. Il était l’ami de mon petit frère. Je sais qu’il vient de loin. Il mérite tout ce qu’il est en train de vivre. Il a travaillé durement, j’en sais quelque chose. Seul le travail paye. Il s’est battu pour arriver là. Je suis content pour lui et je salue toutes les performances qu’il est en train de réaliser. Espérons qu’il va continuer comme ça.


Est-ce qu’il a le mental de réussir à Chelsea pour ne pas faire comme ses ainés dans les grands clubs comme Diouf et Diao à Liverpool, Mame Biram à Manchester ?


Ha oui, je n’en doute pas. Je pense que Demba a regardé le rétroviseur de ses ainés pour voir pourquoi ils n’ont pas réussi dans les grands clubs. Surtout El Hadji qui avait vraiment les moyens de s’imposer là-bas. Mais tout le monde connait El Hadji Diouf. Techniquement il est plus fort qu’Eto’o et Drogba. Pourquoi eux ont réussi dans les grands clubs et pas lui. C’est parce qu’El Hadji n’a pas su gérer son image, c’est important. En Europe, les dirigeants se parlent et se filent des infos sur les joueurs en cas de recrutement. Mais pour revenir à Demba Bâ, je crois qu’il peut effectivement s’en sortir vu son vécu. Demba va nous surprendre.


Comment voyez-vous le cas Papiss Cissé qui a du mal à s’imposer cette année à Newcastle ?


Je l’ai vu jouer et j’ai constaté que Newcastle joue avec deux attaquants qui ont le même style de jeu. Demba et Papiss ont le même profil. Donc l’entraîneur est obligé de décaler quelqu’un à côté. Et généralement celui qui a moins de réussite va trinquer, sombrer même peut être. Mais Papiss est un excellent attaquant, buteur très puissant. Il semble avoir aussi un gros mental. Il a marqué beaucoup de buts en Allemagne et lors de son arrivée à Newcastle. L’essentiel est de ne pas douter. J’espère qu’avec le départ de Demba Bâ il va retrouver son efficacité dans l’axe. Il a beaucoup de qualités, il va revenir et relever les défis.


Vous suivez l’Angola à la CAN, future adversaire du Sénégal aux éliminatoires du mondial 2014. Sont elles jouables les Palancas Negras ?


L’Angola a une bonne équipe qui joue collectivement. Non seulement ils ont un bon collectif, mais aussi ils ont quelques bonnes individualités. Ils ont un attaquant qui joue bien de la tête (Ndlr : Il fait allusion à Manucho)… (Il éclate de rires). Il faut surtout le surveiller… (Rires encore)


Vous connaissez bien ce joueur, il vous rappelle de mauvais souvenirs…


(Rires à la folie) Oui, Oui. Je ne veux pas me rappeler cet épisode. En 2008, ce n’était vraiment pas moi quoi. (Ndlr : A la CAN 2008 à Tamale au Ghana, l’attaquant angolais Manucho avait crucifié Tony Sylva 3-1 avec un doublé de la tête qui avait éliminé le Sénégal dés le premier tour et une démission en pleine CAN de l’entraîneur Henryk Kasperczak). Je ne veux même pas penser à cette CAN cauchemardesque.


Depuis que vous avez décroché, on a du mal à vous trouver un remplaçant. Qui peut être selon vous, votre vrai successeur ?


Tout le monde demande ça. Mais on va trouver. Je crois que Bouna ou Mané peut être mon potentiel remplaçant. Cheikh Ndiaye n’est pas mal non plus. Peut être même dans le championnat sénégalais que je ne suis pas trop. Chacun a son style, il est un peut difficile de trouver un gardien qui a le même profil que moi.


Quel est votre meilleur souvenir en équipe nationale ?


Je crois que c’est trois dates. La première c’est la qualification en coupe du Monde à Windhoek en Namibie (1-5). La deuxième est la finale de la CAN en 2002 à Bamako contre le Cameroun et enfin le match d’ouverture de la coupe du monde 2002 contre la France (1-0). C’est des moments qui restent inoubliables pour moi.


Quelle est votre plus grosse bévue dans les cages ?


C’était à Lille en 2004 ou 2005. On jouait contre Troyes. Y avait une action, un tir que je prenais et la balle passe entre mes jambes. Dafma yalli quoi… (Éclats de rires). Cela ne m’est jamais arrivé. Heureusement, on a gagné. Toutefois je pouvais me permettre parce qu’à l’époque, je faisais partie de ceux qui ramenaient les points. J’étais au sommet de mon art.


Et en équipe nationale ?


(Il réfléchit un peu en regardant le plafond.….) Ah ! C’était contre la Guinée en 2006 en Egypte avec Kaba Diawara (Ndlr : ancien attaquant de la Guinée et de l’OG Nice, actuellement consultant à Canal+. Tony avait loupé le ballon qu’il voulait dégager et Kaba Diawara en a profité pour ouvrir le score. C’était en quart de finale de la Can 2006 Sénégal / Guinée 3-1). Ce sont des bourdes dont je ne veux pas du tout m’en rappeler. (Rires).

Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Boy Dakar

    En Janvier, 2013 (18:41 PM)
    j'ai trouvé un billet paris dakar ( aller seulement ) à 350 euro . en même temps j'ai essayé de comparer le prix du billet Dakar Bamako , à ma grande surprise ça coûte plus de 300 euro pour aller , et 550 euro pour aller /retour ( je trouve ça trop cher vù que Dakar est à 45 mn ou 1h temps de vol. na Etat bi wagni affaire bi bokkk salam











    j'ai trouvé un billet paris dakar ( aller seulement ) à 350 euro . en même temps j'ai essayé de comparer le prix du billet Dakar Bamako , à ma grande surprise ça coûte plus de 300 euro pour aller , et 550 euro pour aller /retour ( je trouve ça trop cher vù que Dakar est à 45 mn ou 1h temps de vol. na Etat bi wagni affaire bi bokkk salam
    • Auteur

      Lola

      En Janvier, 2013 (18:57 PM)
      la vie au sénégal est trop cher , en + de ça ils sont pauvre =) c'est vraiment dommage
    • Auteur

      Lola

      En Janvier, 2013 (18:59 PM)
      @boy dakar

      la vie au sénégal est trop cher , en + de ça ils sont pauvre =) c'est vraiment dommage 
    • Auteur

      Mendy Kandjiaf

      En Janvier, 2013 (02:28 AM)
       :haha:  qu'il est bÊte ce type. montrez sa tÈte on verra les sÉquelles que les sÉnÉgalais l'on fait subir un traumatisme qui dÉpasse tous les frustrations.
  2. Auteur

    Kumpa

    En Janvier, 2013 (18:44 PM)
    salut, je voudrais savoir si une carte de residence espagnole peut servir en france, car je voudrai partir la bas trouver kelke chose, ou trouver une association ki peut me guider. merci
    Auteur

    Recrutement

    En Janvier, 2013 (18:48 PM)
    Recrutement fonction publique ... fonctionpublique.gouv.sn
    Auteur

    Boy [email protected]

    En Janvier, 2013 (19:00 PM)
    Trop facile 'sama goal' il faut que tu ailles faire une formation pour non pas devenir coach des gardiens de l'equipe nationale mais entraineur d'un club ou des lions .Le pays vous sera reconnaissant pour les services que vous lui avez rendu mais de grâce n'en profitez pas pour mettre giresse en difficulté.

    Dans des pays qui se respectent lorsqu'on prétend coacher une équipe il faut certes (même si c'est pas nécessaire )avoir une expérience professsionnelle mais surtout suivre des cours et obtenir le diplôme d'entraineur.
    • Auteur

      @ Boy Casamance

      En Janvier, 2013 (19:25 PM)
      pourquoi pas @casamamce.sn au lieu de .fr.... arretez d"etre complexé...
      wa salam
    Auteur

    Eros

    En Janvier, 2013 (19:24 PM)
    vous avez bien parle tony j'ai apprecie votre franchise en general sur toutes les questions une chose qui manquent cruellement au senegal LA FRANCHISE meme les maras n'ont pas cette qualite alors que l'islam c'est sa ... bonne continuation une reussite avec l'equipe nationale et surtout passez les diplomes c'est la base good bless senegal amine
    Auteur

    Kaary

    En Janvier, 2013 (21:44 PM)
    vous avez bien parle pour elhadji diouf
    Auteur

    Ouii

    En Janvier, 2013 (22:16 PM)
    je suis daccord pour le poste d'entreneur de gardien tony c'est un bon il ne truche pas.en + il le merite pour tous se kil a fait pour le senegal et l'equipe national.
    Auteur

    12 Gainde

    En Janvier, 2013 (22:55 PM)
    Non je sui pas d'accord il refuse tout le temps d'être remplaçant en équipe du Sénégal et il est rester 8 ans remplaçant à monaco
    Auteur

    Les Lions 2014

    En Janvier, 2013 (23:04 PM)
    Non tony,la jeunesse ne peut pas attendre.ET ILS ONT TRES TRES TRES FAIM.

    Les Africains sont vraiment gourment. Tu as fais ta carriere.ET PUIS On n´a pas oublier les sorties de boite de nuits pendants les competitions.
    Auteur

    Samba Ba

    En Janvier, 2013 (23:26 PM)
    tony il et bon god bless you men
    Auteur

    Mooo 100% Mooo

    En Janvier, 2013 (08:27 AM)
    J'aime bien Tony Sylva et je pense que c'est l'un des meilleurs gardiens du monde de tous les temps.Et j'espère qu'il va passer de bons moments maintenant à Dakar ! c'est beau Dakar,très beau !
    Auteur

    Oh! Oooh!!!

    En Janvier, 2013 (09:08 AM)
    ENFIN QUELQU'UN QUI PENSE RATIONNELLEMENT CONCERNANT OUSMANE MANE. IL N'EST PAS ENCORE MATURE, ET NE MERITE PAS D'ETRE TITULARISE EN EQUIPE NATIONALE A.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR