Samedi 04 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

Vidéo - AC Milan : Kevin Prince Boateng, nouvelle victime du racisme en Serie A

Single Post
Vidéo - AC Milan : Kevin Prince Boateng, nouvelle victime du racisme en Serie A
La bêtise a encore frappé en Serie A. Jeudi après-midi, alors que l’AC Milan affrontait Pro Patria en match amical, la rencontre a dégénéré lorsque les supporters de l’équipe de Serie C2 se sont mis à scander des chants racistes à l’encontre de Kevin Prince Boateng, après 25 minutes de jeu. Le milieu de terrain ghanéen a alors enlevé son maillot et s’est dirigé vers le vestiaire, accompagné de ses coéquipiers. La rencontre n’a pas repris et une enquête devrait être ouverte par la Ligue italienne.

Le racisme semble avoir de beaux jours devant lui dans le championnat italien, et ce n’est sans doute pas la rencontre entre Pro Patria et l’AC Milan qui va démentir ce triste constat. Jeudi après-midi, la club lombard se déplaçait sur la pelouse de l’équipe de Serie C2 pour un match amical. L’occasion pour certaines énergumènes de se faire remarquer e scandant des chants racistes à l’encontre de Kevin Prince Boateng. Les grands classiques de la compilation racistes sont chantés, insultes et cris de singes volent à tout va.Mais trop c’est trop pour le milieu de terrain ghanéen, qui perd ses nerfs, arrête le jeu et tente d’atteindre ces pseudos supporters en leur expédiant la balle d’une puissante reprise de volée.

Touché par ce qui vient de se produire, Boateng regagne les vestiaires, accompagné de ses coéquipiers et du staff milanais, la rencontre ne reprendra pas. "Nous sommes déçus et tristes. Il faut arrêter ces actes déplacés. Nous sommes désolés pour tous les supporters qui sont venus aujourd’hui pour assister à une belle journée de football. Nous reviendrons et nous sommes désolés pour le club et les joueurs de Pro Patria. Mais nous ne pouvions pas prendre d’autre décision. J’espère que ce sera un signal important", a fait savoir Massimiliano Allegri, l’entraîneur de l’AC Milan.

Une scène qui n’est hélas pas un cas isolé dans le championnat italien, gangrené par un racisme ambiant envers les joueurs d’origine africaine. Avant Boateng, Samuel Eto’o ou Mario Balotelli avaient eu à faire face à pareille situation, mais ni l’international camerounais ni l’attaquant italien n’avait quitté le terrain pour faire interrompre la partie. Avec l’initiative du Ghanéen, qui n’a pas accepté de poursuivre le match, après seulement 25 minutes de jeu, accompagné de tous ses coéquipiers, un signal fort a été envoyé aux instances transalpines, qui vont devoir réellement tout mettre en oeuvre pour que ce genre de scènes ne se reproduisent plus.




liiiiiiiaffaire_de_malade

19 Commentaires

  1. Auteur

    Ngor

    En Janvier, 2013 (19:17 PM)
    sawye golo dou dara,yangui ame saye milliards rék moye lessentiel.tous les africain des singes wayes.mako wakh.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
  2. Auteur

    Spaghttii

    En Janvier, 2013 (19:21 PM)
    les italiens sont des ignorent en matiere de integration des immigrè et de boateng donc je n'ait plus d'estime apres avoir utilisè le ghana pour avoire la vitrine du mondiale et apres se ritirè a 24 ansmais dans se cas la je suis d'accord du geste mais attention ils etait moins de 100 pesonnes sur un stade de 5.000 place
    Auteur

    Jac

    En Janvier, 2013 (19:30 PM)
    Boateng est à félicité pour avoir choisi de venir jouer chez lui. Chacun a ces convictions et ces principes. Il est parti car il estime que le sérieux qu'il voulais n'y(FFG) était pas réuni. Et ce qui pense que seule les africains sont des demeurés ont maintenant des preuves tangibles de leur erreur.
    Auteur

    Ada

    En Janvier, 2013 (19:30 PM)
    sauf qu'ils étaient à Milan et non à Rome...
    Auteur

    Che

    En Janvier, 2013 (20:01 PM)
    TRES BON GESTE IL FAUT QU'ON FASSE COMPRENDRE A CES BA.TARDS DE RACISTES QU'UN SEUL JOUEUR PEU CREER LE FIASCO TOTAL DE MILLIERS DE SUPPORTAIRES QUI ONT PAYE LEUR TICKET.



    BRAVO
    Auteur

    Puncheur

    En Janvier, 2013 (21:08 PM)
    bien dit Lick.... :up:  :up:  :up: 
    Auteur

    Tiscali

    En Janvier, 2013 (21:21 PM)
    Pourquoi avant d'ecrire vous ne prenez pas la peine de bien lire et relire les infos a vs reprenez... Le match n'ètais pas a rome, mais a BUsto Arsizio, pres de Milan... A bon entendeur....
    • Auteur

      Jaraf

      En Janvier, 2013 (22:43 PM)
      tu as raison mon frère , journaliste yi dagnoo wara informe wu avant d'écrire , vraiment quand j'ai vue l'élément sur tg4 sama yaram dafa daw,même moi ça m'a arriver juste 2 jours des mon lieu de travaille. c une salle de jeux interdit au mineur 18 ans!il était avec son fils'je suis aller lui parler pr le mineur,il m'a répondu vulgaire yaw yaa guen mais du khalebi pourquoi mano gnibi sa reew..
    Auteur

    Ass

    En Janvier, 2013 (22:07 PM)
    Il est saluer son acte humaine sachant se pays itali est l un des pays les plus raciste su monde

    J en sais qlq chose

    Suis taximan a barcelone

    C est gents disant les moeur de l europe sont

    D une degree de racisme incroyable

    Mais c est cause de nos compatriote qui cive chez eux qui se fait pas respecter

    En faisant toujour la mm chose vante ambulant de la chauvette

    • Auteur

      Omso

      En Janvier, 2013 (22:20 PM)
      dans la vie il fo etre digne de soi et mourir dans la dignité merci boating thank you boating you are the best
    • Auteur

      Ifbergamo

      En Janvier, 2013 (22:25 PM)
      je suis avec boa sur le fait qu'il ait quitte le terrain mais il n'est pas un intelligent de degager le ballon sur les gradins car il y avait des enfants et il pouvait faire mal . le match se jouait a busto dans la province de varese là où se trouve l'aerport de milan : match amical non serie a , varese non rome seneweb desole ce st les lecteurs qui vs informent quel type de journaliste vs etes ?
    Auteur

    Moi224

    En Janvier, 2013 (22:35 PM)
    Eh bien quand les italiens viennent en Afrique, on peut les acceuillir mais il faut savoir comment certains d'entre eux sont et au moindre débordement en Afrique leur montrer qu'on est aussi chez nous.
    Auteur

    Le Sénégalais

    En Janvier, 2013 (23:38 PM)
    Ce n'est pas que sur le terrain le raciste en Italie, c'est partout. La plupart des italiens sont des cons et se croient mieux que

    tout le monde. Bêtes et méchants il le sont réellement.
    Auteur

    Galsen1

    En Janvier, 2013 (01:33 AM)
    l'equipe de 2000 est allée en 1/4 de finale de la coupe du monde et le senegal n'a même pas un bon stade ni de deuxieme stade. Faut se poser des questions les senegalais, ne soyons pas bête.

    FOU KHALIS BI DIARRE

    BANDES DE VOLEUR

    CHERCHER LES COUPABLES

    ON PAIE LES PEAUX CASSEES AUJOURD'HUI PAS DE STADE....

    Auteur

    Dame

    En Janvier, 2013 (01:40 AM)
    italiani sono di merda
    Auteur

    Domisénégal

    En Janvier, 2013 (10:16 AM)
    Bravo. Les italiens toute façon ce sont des moins que rien.
    Auteur

    Mouhamed Messi

    En Janvier, 2013 (10:56 AM)
    je suis vraiment désolé.mais y a pas koi en faire 1 scandale .ce n est k de la jalousie.il fo arrété d en faire une information.
    Auteur

    Diop

    En Janvier, 2013 (13:57 PM)
    c'était a busto a 40 km de la frontiére suise 20 km de milan la ville de varese pas a rome merçi
    Auteur

    Milanos

    En Janvier, 2013 (14:50 PM)
    seneweb informez vous bien le match c,etait a varese et non a rome.....

    Auteur

    Linx

    En Janvier, 2013 (02:12 AM)
    ICI EN ESPAGNE, ILS SONT RACISTES LE JOUR, LA NUIT ELLES TE COGNENT, T ATTAQUENT POUR AVOIR DES RELATIONS SEXUELLES AVEC TOI LE NOIR, SI JAMAIS TU ACCEPTES TU ES DINGUE. UNE ESPAÑOLA M'A DIT, MOI J'AIME LES NOIRS MAIS LE JOUR JE NE L AI ACCOMPAGNE JAMAIS SOUS LES YEUX DES PERSONNES, JE LA LAISSE TOMBER ET POURTANT ELLE M'A SUCER MEME LE TOILE NOIR DE MON SEXE.
    Auteur

    Rightright

    En Janvier, 2013 (14:31 PM)
    Je pense que c'est la meilleure solution pour stopper le racisme dans le milieu du sport.La FIFA n'a pas la volonté de frapper fort.Il faut que tous les joueurs fassent comme lui en cas de chants racistes.Merci Boateng
    Auteur

    Lick1239

    En Janvier, 2013 (13:32 PM)
    En janvier 1944, alors que les armées alliées font route pour libérer Rome occupée par les nazis, le pape Pie XII exige, curieusement, qu'aucun soldat noir, africain, antillais, ou américain, ne soit déployé aux portes du Vatican.



    En août 1988, le secrétaire particulier de Jean-Paul II, l'évêque zaïrois Emery Kabongo, est sauvagement agressé, officiellement par des inconnus, à Castel Gandolfo, la résidence d'été du souverain pontife pourtant si bien gardée.



    Aujourd'hui, les prêtres africains, en poste ou de passage au Saint-Siège, se disent discriminés. Plusieurs ont même été bannis, pour avoir prolongé leur séjour italien, au-delà de la limite autorisée. Ils sont désormais mendiants et sans papiers.



    Quant aux religieuses africaines, que les congrégations romaines font venir, pour palier la crise des vocations, elles constituent une main d'oeuvre corvéable à merci.

    Désemparées, beaucoup d'entre elles échouent dans la prostitution !



    Ce livre, fruit d'une minutieuse enquête, dévoile les ombres et contradictions d'une institution, qui n'arrive toujours pas à se débarrasser de ses propres préjugés sur les Noirs, qu'elle considérait jadis à l'image, non pas de Dieu, mais du diable !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email