Samedi 28 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Affaire Guy Marius Sagna : Boun Abdallah évoque le respect des institutions

Single Post
Affaire Guy Marius Sagna : Boun Abdallah évoque le respect des institutions


liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2020 (06:25 AM)
    Menteur sans vergogne. Compare La France zu Sénégal. Et les gilets jaunes ne sont pas des casseurs, les casseurs c'est les black blocs au solde du gouvernement Francais.



    Yow teddjal sa gatr, teddjal sa boun bi Abdallah di negne manifester te so wakhe gnou teggal. Domeram
  2. Auteur

    En Février, 2020 (06:59 AM)
    Vous n'avez pas fait respecter le tribunal de Louga attaqué violemment par des hors la loi appuyés par des religieux. Ce ne sont pas les institutions qui vous préoccupent non...

    C'est plutôt Macky Sall, sa réélection... Rien qui touche les institutions du Sénégal
    Auteur

    Doyna Warr

    En Février, 2020 (07:42 AM)
    Ce regime me degoute franchement, chaque jour ak finouye guene, kii bouko kéne tontou, dafaye sondé .



    Ce regime me degoute franchement, chaque jour ak finouye guene, kii bouko kéne tontou, dafaye sondé .

    Ce regime me degoute franchement, chaque jour ak finouye guene, kii bouko kéne tontou, dafaye sondéCe regime me degoute franchement, chaque jour ak finouye guene, kii bouko kéne tontou, dafaye sondé . .

    Ce regime me degoute franchement, chaque jour ak finouye guene, kii bouko kéne tontou, dafaye sondé .
    Auteur

    En Février, 2020 (08:09 AM)
    Ce gars est devenu complètement fou après son hospitalision à se demander si les médecins français ne lui ont pas donné une substance pour qu il délire à vie comme ça il peut leur signer n importe quel contrat.
    Auteur

    Abus De Langage

    En Février, 2020 (08:23 AM)
    La plus haute institution qui soit c’est l’ÊTRE-HUMAIN LUI-MÊME, PEU IMPORTE SON GRADE OU SON TITRE !



    Il faut en finir avec ce vocabulaire imbécile inventé par les Colons pour subjuguer les colonisés ! C’est choquant de voir des polotikssiens réutiliser cette même rhétorique pour tenter de museler les populations à qui ils doivent tout !

    Soit le Sénégal est redevenu un petit royaume et donc il faudra l’officialiser, soit le pays est une démocratie et à ce moment-là cela exige que le vocabulaire soit adapté à la réalité !

    Je répète que nous sommes tous des institutions sur pieds ! Le président de la république n’a aucune préséance sur le reste des citoyens ! La personne du président n’est pas plus importante que celle des citoyens qui lui ont confié mandat, qui le nourrissent, le logent, pourvoient à tous ses besoins ! Le palais présidentiel n’est pas « sacré » , ses résidents encore moins !

    Les journalistes Sénégalais ont la responsabilité de cesser de collaborer sémantiquement avec les régimes totalitaires dans l’objectif de dominer les populations !

    Finissons-en définitivement avec tout ce glossaire archaïque, obsolète et trompeur !
    Auteur

    En Février, 2020 (08:32 AM)
    c gas est un vraiment un CORONAVIRUS
    Auteur

    En Février, 2020 (08:36 AM)
    Bounn Dionne billahi Soo dewé khamni Yalla nélawoul.yalla nagnou Yalla aaté ak yaw fii dounya Wal aakhira. Yaagatoul Les sénégalais seront témoins inchaa Allah
    Auteur

    En Février, 2020 (09:26 AM)
    VOILA UNE PERSONNE QUE LES SÉNÉGALAIS NE SUPPORTENT PLUS MÊME EN PHOTO

    CE BOUNOVIRUS EST LA PIRE DES MALADIES
    Auteur

    Sonkolait

    En Février, 2020 (11:12 AM)
    guy marius sagna ne sortira jamais de prison tant que le dictateur macky sall ne le libérera pas, car il n'y a pas d'oppopsition au sénégal
    Auteur

    En Février, 2020 (14:03 PM)
    Une institution incarnée par un corrompu ne mérite nullement notre respect
    Auteur

    As

    En Février, 2020 (09:51 AM)
    En tant que Président j'aurais demandé à ce proche collaborateur d'observer une pause dans ses sorties médiatiques , en quelques jours il a dit tellement de choses là il fallait juste de la retenue ou de la proportion qui ont beaucoup fait défaut à notre avis et c'est dommage .

    Dans l'affaire Guy M SAGNA ce qui est reproché c'est une détention jugée arbitraire, en conséquence le fait qu'il bénéficie d'une liberté provisoire comme ses pairs manifestants en attendant d'être jugé ne veut pas dire qu'on enlève à l'institution manquée de respect le droit de se faire respecter, elle ne peut défendre ce droit que devant le juge, c'est à dire qu'à la date fixée pour le jugement, cette solution nous préserve de la détention arbitraire comme nous avons eu à en connaître avec l'affaire imam Ndao !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email