Lundi 26 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Bataille de Dékheulé : "Lat Dior a été achevé par Socé Sow" (Pr. Mbaye Thiam)

Single Post
Bataille de Dékheulé : "Lat Dior a été achevé par Socé Sow" (Pr. Mbaye Thiam)
Professeur d'histoire, membre du comité de rédaction de l'histoire générale du Sénégal, Professeur Mbaye Thiam a fait une révélation de taille sur la mort de Lat Dior.

Lors d'un panel, l'enseignant a affirmé que le héros national a été tué par un certain Socé Sow.


liiiiiiiaffaire_de_malade

66 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (13:18 PM)
    18 minutes. ce n'était même pas une bataille. un accrochage par hasard. et avec ça on fait toute une légende. j'aimerai voir la vidéo de cette séance en entier. le prof m'a l'air agacé avec sa réponse, sans doute harcelé par les tenants de la légende.
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (14:01 PM)
      18 minutes ou 20 minutes ou 1 heure de temps n'ont aucune importance (on peut même être tué en seulement une seconde de combat) . l'essentiel, c'est que lat dior est mort les armes à la main en combattant pour la libération de son pays.
      voilà ce qui est important et non point combien de temps a duré la bataille de dékheulé.
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (14:24 PM)
      donc, vous qui dites ne pas croire que lat dior combattait pour libérer son pays , le cayor, vous pensez que lat -dior combattait juste dans une intention suicide ? il a fait tout cela, tous ces combats qui l'ont mené au rip, qui ont causé autant de morts pendant 25 ans (témoignage de faitdherbe), tout ça...pour rien, juste pour tuer et être tué? etes vous réellement saint d'esprit? ou alors dites moi, vous, pourquoi lat dior a combattu 25 ans le toubab jusqu'à y laisser sa vie!
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (18:12 PM)
      c'est vous qui emmerdez . alors que les rapports de ceux qui étaient présents à cette bataille disent tous comment lat dior est héroïquement mort les armes à la main ( confirmant les récits oraux des tiedos de lat dior survivants de cette bataille), vous vous permettez, vous qui êtes nés hier, de raconter des mensonges sur la mort de lat dior! c'est donc vous qui nous emmerdez
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (23:26 PM)
      bien fait pour la gueule de lat dior !
      ce voyou a trahi et livré aux français l’on grand père sidiya diop prince du waalo qui avec alboury appelait à la première résistance nationale
      lat dior est un mythe inventé par senghor
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (00:20 AM)
      quelle légende? ce prof avec ses 18mn n'est pas crédible. c'est ça des historiens? ils vont tout simplement nous faire prendre pour argent comptant les mensonges du colon.
      si vous ne la saviez pas lat dior a combattu le colon pendant 25 bonnes années. lat dior était un vrai preux tiéddo wolof. d'ordinaire c'étaient pas les thiam qui relataient notre histoire.
    • Auteur

      Fall Nande Ak Thiolom Fall

      En Avril, 2020 (12:15 PM)
      capture du prince du walo sidya ndatte yalla diop, héros national sénégalais méconnu
      par: monsieur amadou bakhao diaw - seneweb.com | 01 août, 2014 à 17:08:57 | lu 108793 fois | 108 commentaires
      single post
      capture du prince du walo sidya ndatte yalla diop, héros national sénégalais méconnu

      il y a lieu de s’insurger contre des ‘’ historiens malfrats’’, qui tentent de falsifier notre histoire par l’occultation et l’ensevelissement des œuvres de nos grands patriotes. grand patriote, sidya diop dit sidya léon diop, fait partie de ces figures historiques sénégalaises, africaines que d’aucuns ont tenté d’effacer de la mémoire collective, leurs œuvres. nous disons ‘’histoire cachée’’, en ce sens, qu’à travers le sénégal, aucune rue, aucune infrastructure, aucun programme d’histoire ne porte le nom de ce grand résistant.


      il ne s’agit pas de faire l’histoire pour l’histoire, ni de ‘’stigmatiser l’histoire’’. il est question d’amener les uns et les autres à comprendre le comportement subliminal de sidya diop, de notre passé, pour mieux agir sur notre présent et notre futur.


      en son temps, ‘’le poète-historien’’ était plutôt préoccupé à familiariser les sénégalais à ses propres ‘’héros’’, en ignorant royalement sidya diop. contrairement à nos compatriotes historiens , tels que : el hadji amadou sèye, boubacar mansour aw, mbenda ndiaye cissé, amadou amady diop, mamadou gaye, moussa guèye, papa aldiouma fall etc.


      d’ailleurs, à partir de leurs études, une remarquable synthèse a été réalisée dans wikipédia (1), sur ce grand disparu :


      ‘’ sidya diop était le fils de la reine ndaté yalla mbodji et du béthio (gouverneur du walo occidental) sakoura diop. il fut, au même titre que lat dior, el hadji oumar tall ou alboury ndiaye, l'un des plus grands résistants contre la colonisation au sénégal, plus particulièrement au waalo. malgré cela il est beaucoup moins connu que les autres résistants contre la colonisation au sénégal.


      ‘’ sidya diop naquit à nder en 1848, où eut lieu le mardi 7 mars 1820, le grand suicide collectif des femmes de nder, auquel sa grand-mère, fatim yamar khouryaye mbodj, a participé. il naît deux ans après l'accès au trône de sa mère en 1846, à la mort de ndjeumbeut. sidya diop appartenait à la lignée maternelle des tédyek.


      ‘’ À l'âge de dix ans, sidya diop devenait l'héritier du trône au waalo, mais, trop jeune pour régner, il fut écarté par les français, et c'est le prince loggar fara peinda madiaw khor diaw qui sera installé comme brak. les partisans pour le règne du jeune sidya entameront une lutte acharnée contre la décision des français.


      ‘’entre 1858 et 1859, date à laquelle le waalo fut entièrement conquis, les français entament une grande répression, plusieurs villages sont incendiés et plusieurs chefs locaux et résistants qui menaient la guérilla tels que youga faly ou birane gaye, seront tués ou envoyés en exil au gabon. soulignons que les villages de l'île de dialang ou dialagne furent brûlés, comme l'atteste la revue maritime de l'aof. birane gaye était un noble de cette contrée car étant un diaadior. un peu plus tard, tandis que le cousin de sidya diop, ndiack coumba mbodji, a été désigné chef de canton de nder par les colons dans le but de calmer les révoltes des partisans de sidya diop, celui-ci sera envoyé à saint-louis, à l'École des otages des fils de chef, dans le but de l'assimiler à la culture française. là-bas, faidherbe en fit son fils adoptif. sidya, après avoir été à alger, au lycée impérial en 1861, revient à saint-louis, ou faidherbe l'inscrit à l'école des frères. faidherbe le rebaptisa sidya léon diop. bon élève, il fut remarqué par son intelligence, son habilité pour les stratégies militaires. en effet il avait été nommé sous-lieutenant en 1868 à l'âge de 20 ans.


      ‘’installé comme chef de canton à nder, sidya se rendit compte de la raison pour laquelle faidherbe l'avait mis à l'École des otages, dans le but de tuer en lui toute volonté de résistance contre les colons. À partir de cette prise de conscience, il refuse de collecter les impôts, très élevés, auprès des habitants du canton, il organisa une scolarisation en masse au waalo. il commence également à nouer des liens avec plusieurs résistants de la localité. mais un jour les princes du waalo se réunirent pour une cérémonie royale à mbilor. sidya faisant partie de la noblesse s'y rendit. arrivé à la cérémonie, le gueweul madiartel dégueune mbaye (griot) de la cour royale refusa de chanter les louanges de sidya diop, car pour celui-ci, il avait trahi les siens, car assimilé à la culture occidentale et portant des vêtements occidentaux. cet événement réveilla pour toujours sidya diop, qui alla à la rivière où les braks prennent leur bain royal, avant l'investiture. il se fit tresser sa chevelure à la manière des tiedos et renonça à jamais à l'administration coloniale française, ainsi qu'a tout ce qui s'y rattache, y compris la langue française. après cela il fut reconnu par tous ses semblables brak du waalo, et fera tout pour libérer son royaume. il rejoint la lutte de lat-dior du cayor et de amadou cheikhou ba, marabout toucouleur du fouta. il organisa, lui et ses tiedos, une grande insurrection. alliés à plusieurs résistants, ils combattent de façon très dure les colons. il réussit à récupérer les provinces annexées. les colons finirent par accepter sidya diop comme chef supérieur du waalo, car la lutte était très éprouvante pour les français. cet événement permit également d'instaurer une dynamique, et de faciliter la lutte de lat-dior, qui était redevenu damel du cayor.


      ‘’sidya diop était désormais à la tête d'une puissante armée, reconnue par les colons dans leurs écrits comme puissante et efficace. seules les villes de richard-toll, dagana et lampsar refusaient de se soumettre au nouveau brak, et de rester du côté français. yamar mbodji, de la famille royale, diooss organisa avec les français une campagne contre sidya diop, et sont parvenus à organiser un coup d'État contre le brak sidya, qui, destitué par la force, se réfugia en mauritanie auprès de son cousin ely ndjombött, roi du trarza. au waalo, les colons reprirent les pillages, les incendies, les exécutions des partisans de sidya. du trarza, sidya envoya des lettres d'appel à l'aide, à alboury ndiaye roi du djolof, et lat-dior, le 23 juin 1875 et le 12 juillet 1875.


      ‘’lat-dior ngoné latyr diop était désormais l'allié des français, en particulier du colonel brière de l'isle. ensemble ils organiseront la capture de sidya diop. lat-dior répondit à l'appel de sidya diop, et lui envoya des troupes à bangoye, mais il s'agissait en réalité d'un guet-apens. sidya diop s'y rendit seul avec son état major. une fois arrivé, les troupes envoyées par lat-dior tuérent 12 de ses officiers dont le prince loggar sayoo yacine pathé mbodj capturèrent sidya, le blessèrent et l'emmenèrent à saint-louis chez le gouverneur valére, c'était le 21 décembre 1876. trahi par lat-dior, sidya à saint-louis sera jugé par un tribunal colonial le 17 janvier 1877. en février il sera déporté au gabon dans un asile, sur une île nommée neugé neugé, en pleine forêt équatoriale, à l'âge de 28 ans. là-bas, sidya gagna la sympathie des officiers colons, qui décidèrent de le ramener au sénégal, sous prétexte qu'il souffrait de maladie mentale. il embarqua dans un bateau à destination de dakar, mais une fois arrivé à dakar, le gouverneur brière de l'isle refuse son retour et exige son renvoi immédiat au gabon. meurtri, sachant qu'il ne pourra plus retourner au sénégal, son pays natal, sidya ndaté yalla diop se suicide en se tirant une balle au cœur, le soir du 26 juin 1877. depuis 1996 le maire de la commune de dagana ne cesse de demander aux autorités françaises et sénégalaises de procéder au rapatriement de son corps du gabon au sénégal’’.


      papa adiouma fall, dans une tribune du quotidien ‘’le soleil’’ du samedi 12 et dimanche 13 octobre 1985, rapporte le télégramme n° 99 du 15 décembre 1875, par lequel bolignac, commandant à richard toll, transmettait la lettre de lat dior au gouverneur de saint-louis : voici le contenu : ‘’le but de cette lettre est pour vous faire connaitre que sidya est entre mes mains et je l’ai pris à gouye mbeuthe où je suis. si vous le désirez, je vous le rends avec ses sujets qui sont avec lui ou si vous le voulez je vous le rends tout seul. si sidya s’y refuse, je le tuerai et vous porterai la tête et les jambes et je renverrai ses sujets dans le walo ou je ferai comme vous voudrez’’.


      sidya était d’origine féodale, mais sa vision patriotique prenait des longueurs sur celles de ses contemporains. il lui était facile, étant ‘’fils’’ de faidherbe, de servir comme supplétif au colonialiste et devenir gouverneur du sénégal, à l’instar du général dodds, mulâtre né à saint-louis. car des bacheliers, des sous-lieutenants, en 1868, ça ne courait pas les rues au sénégal. mais il a pris le parti d’être à coté de son peuple. cheikh anta diop devrait être fier de sidya, s’il a eu l’opportunité de le ‘’rencontrer’’ dans le cadre de ses recherches. car il fut un précurseur en défense de nos langues en renonçant à pratiquer la langue française comme instrument de domination.


      donc, son attitude contredit cet adage selon lequel, s’agissant de ceux qui ont failli à leur devoir patriotique: ‘’ ils sont tous les mêmes’’. non le sénégal a eu de tout temps, d’ardents patriotes qui ont su choisir entre ce qui est bien ou mauvais pour leur peuple. c’est pourquoi nous nous devons, de les rendre hommage, à la dimension de leurs œuvres.


      bien vrai, par la bande, des autorités municipales d’un département du waalo avaient, à un moment donné, remis sur le tapis le problème du rapatriement de ses restes mortels, mais c’était de façon purement politicienne qu’autre chose. et dans le quotidien walfadjri du 07 aout 2003, nous n’y avions pas dissimulé nos craintes en son temps. a-t-on entendu reparler de ce dossier par ce maire (qui disait avoir localisé la tombe de sidya diop à ningué-ningué, au gabon), lorsqu’i l a fait son entrée dans le gouvernement de wade ? n’était-il pas plus outillé, à cette époque, de réaliser ‘’son projet’’ en tant que ministre ?


      si certains ‘’historiens’’ rechignent de parler de cet officier sénégalais et par voie de conséquence à le cacher à notre vaillante jeunesse, c’est par ce que l’exemple qu’il symbolise gène beaucoup d’individus qui ont largué nos valeurs cardinales, hier comme aujourd’hui.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (20:12 PM)
      on a tout compris! vous voulez nous vendre un "héros qui n'a jamais combattu, qiui a été arrêté exilé et qui est mort en residence surveillée! qui est fou?
    • Auteur

      Bissou Reply_author

      En Avril, 2020 (15:48 PM)
      tu crois a ces 18 mns? ce sont les archives des français.ce soit disant professeur n’a fait que copier les archives français . Ça m’etonne que tu doutes du heroisme de lat dior qui s’est battu pendant des annees avec les français.tu me sembles suspect et complexè a la fois. sois fier de nos hero’s nationaux.
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (13:20 PM)
    jusqu a present,les senegalais ne s aiment pas.les senegalais qui sont a l etranger preferent acheter chez le chinois,le blanc,l indien ou l arabe que chez leurs compatriotes.il ne faut jamais que l autre senegalais soit plus riche qu eux,contruise des immeubles au pays etc..il y a meme des senegalais qui parlent du mal des autres devant les blancs.surtout les senegalais d italie.ils se font la guerre tout le temps.c est ca notre pays
    • Auteur

      Rousseynu

      En Novembre, 2019 (14:45 PM)
      ceux là qui ont ''écrit'' ce torchon de l'histoire général du senegal doivent etre les derniers à parler et les premiers à se taire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (10:43 AM)
      oui tu as parfaitement raison , mais la veritable cause est que , quand leurs confréres senagalais achete chez eux ils cherchent à l'escroquer en multipliat le prix par 10.après leurs chaleureux salamalecs ( fo deukeu si senagal, yaw nio bok serigne , akassa ya bakh way ….).voila purquoi on préfere allait chez le chinois ou le marocain qui reste professionnel et raisonnable.
      pour la même marchandise, le confrere senegalais te la céde 2 fois plus chere que le chinois ou marocain.moi en tout cas je les évite à abidajan...
    • Auteur

      Bissou Reply_author

      En Avril, 2020 (15:52 PM)
      tu crois a ces 18 mns? ce sont les archives des français.ce soit disant professeur n’a fait que copier les archives français . Ça m’etonne que tu doutes du heroisme de lat dior qui s’est battu pendant des annees avec les français.tu me sembles suspect et complexè a la fois. sois fier de nos hero’s nationaux.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:24 PM)
    Combien de kilomètres entre Ndande et Dékheulé ?
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:29 PM)
    Mon frere si un sénégalais est comme tu l écris ici : c’est son problème laisse le comme il est et la vie continue. Il y’a des bonnes gens et de mauvaises gens Ne fais jamais du mal à ton prochain....ni le lui souhaiter
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:34 PM)
    Ce forgeron veut sa revanche avec l'histoire
    Auteur

    Hiram

    En Novembre, 2019 (13:42 PM)
    Tous nos Grands - Marabouts avaient collabore avec le Colonisateur. Mais cette page de l'histoire ne sera malheureusement jamais raconte par les Senegalais.. La verite est que nos ancetres etaient des CONNARDS qui manquaient de vision, de courage et surtout de fierte. Ils ont ete facilement reduit en esclaves avant d'etre colonises. Il faut oser dire la verite a nos jeunes pour que l'histoire ne se repete pas. Si l'afrique est aujourdhui a la peripherie de la civilisation universelle ( Une afrique pauvre et malade ) c'est parceque nos ancetres etaient tres faibles d'esprit . Pour changer les choses il faut avoir le courage d'accepter les erreurs commises par nos anciens erreurs qui ont conduit l'afrique dans les tenebres pendant presque 600 ans. Si nos anciens avaient ete vaillants, valereux et travailleurs , ils ne nous auraient pas laisse ce leg qui fait de l'afrique la risee des continents
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (14:24 PM)
      merci
      tous ces "marabouts" que l'on sacralise aujourd’hui ont bel et bien aide les colons!
      et ca continue
    • Auteur

      Verite

      En Novembre, 2019 (14:41 PM)
      je ne dirai pas que nos ancetres etaient des connards mais plutot des peureux des fusils des blancs. je peus t'assurer que c'etait seulement des combats ave armes blanches tout serait different car ce n'est pas pour rien que les heros africains ont pu mobiliser beaucoup de combattants autour d'eux.
    • Auteur

      Mbacke Diop

      En Novembre, 2019 (15:22 PM)
      en tout cas on ne pourra pas compter sur des gens au cerveau bkesse comme toi pour redresser d'afrique !!! quest ce que valent 600 ans sur 10.000 ans d'histoire des civilisations africaines ? tu es aussi ignorant que sarkozy en tout cas ...
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (20:31 PM)
      tu es bien renseigné ..hana tes arrières grands parents qui t'ont raconté l'histoire étaient des gueweuls....( car ils n'étaient pas concernés ) ou tes arrières font partis des lâches qui vendaient nos parents pour qu'ils deviennent esclaves ...
      ne prends pas le cas de tes grand parents pour le général....
      wasalam .
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (09:34 AM)
      merci
      et il faut y ajouter dans le cas d'espèce que lat dior était un pillard chef de gang. l'intérêt du kadjor ne l'a jamais préoccupé.
      senghor en a fait un héros et un modèle pour les jeunes lorsqu'il cherchait des figures fortes de l'histoire pour la jeunesse. il n'a pas voulu froisser les france en proposant de vrai résistants.
    Auteur

    Singe.

    En Novembre, 2019 (13:47 PM)
    Avec le bruit sourd et terrifian d'un fusil, ou pire, un Canon, ...c'etait facile pour le Blanc d 'intimider l'africain et le posseder.

    Voila un detail tres important que vous ne verrez nulle part. dans les recits ou livres.

    Et pourtant a la base de toute conquete internationale du colon.

    Ensuite le blanc vous donne des habits, des botes, des casques, de l'eau de vie tout ca pour lui ressembler et quitter le manteau de singe...!

    et.. le tour est joue'...









    Avec le bruit sourd et terrifian d'un fusil, ou pire, un Canon, ...c'etait facile pour le Blanc d 'intimider l'africain et le posseder.

    Voila un detail tres important que vous ne verrez nulle part. dans les recits ou livres.

    Et pourtant a la base de toute conquete internationale du colon.

    Ensuite le blanc vous donne des habits, des botes, des casques, de l'eau de vie tout ca pour lui ressembler et quitter le manteau de singe...!

    et.. le tour est joue'...

    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (18:09 PM)
      si c est a se refaire, une arme biologie fera l'affaire contrairement au canon, le cov19 est un exemple. les soumises auront leur vacin et les resustant mourai comme des cafards. mon frere le seul issue pour l'afrique c'est la science et les technologie. nous remplacé mosqué et eglise a des université, ecole centre de recherche, investir dans l'education de masse au nouvel sciences
    Auteur

    Dou

    En Novembre, 2019 (14:01 PM)
    Lat dior notre héros national, les jaloux vont mourir
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:03 PM)
    Thiey mbaye thiam. HISTORIEN
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (15:12 PM)
      en fait quelle est sa spécialité? je le vois intervenir sur tout, sous plusieurs casquettes
    • Auteur

      En Novembre, 2019 (20:26 PM)
      lat dior a laissé ses chaussures à dioyine dans le sine pour ne pas être tué avec maba un combat qu'il a causé entre sérére et toucouleur qui vivait en parfait armonie waba djiba la rek
    • Auteur

      En Novembre, 2019 (20:26 PM)
      lat dior a laissé ses chaussures à dioyine dans le sine pour ne pas être tué avec maba un combat qu'il a causé entre sérére et toucouleur qui vivait en parfait armonie waba djiba la rek
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (11:25 AM)
      espèce de menteur!parce que sérère et toucouleurs se disent maintenant cousins, il faut sacrifier le wolof lat dior dans cette affaire? pourquoi ne dites vous pas qu'à keur ngor, ton bour sine avait détalé comme un lapin devant lat dior et le frère de maba (oui, lat dior agissait sur ordre de maba et était accoba=agné d'un frère de maa)? bour sine a laissé son tiaya, ses sandales, mais aussi ses femmes à keur ngor, dont l'une a même été réduite en esclave sexuelle par le frère de maba.
      et à somb (où ton bour sine se battait lâchement à domicile), l'armée du sine était appuyée par l'armée des toubabs qui voulait en profiter pour faire la fête à lat dior. c'est pourquoi lorsque maba est mort, lat dior s'est replié car le sine n'a jamais été un objectif pour lui.
      si sérère et toucouleurs avaient toujours vécu en paix comme vous le prétendez, pourquoi mbégane ndour a-t-il tué éli bana sall, trois siècles avant somb?
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (18:18 PM)
      au lieu de nous demander de faire des investigations, toi qui prétend que lat dior ne fut pas wolof, dis nous ce que tu as trouvé. dis nous ce qu'etair lat dior s'il ne fut pas wolof.
      lat dior était wolof et père et de mere. après "bamba n'était pas wolof ", voilà le " lat dior n'était pas wolof"! décidément !
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (22:52 PM)
      mais mon ami bamba s'apelait amadou ba. depuis quand ba est wolof?tu ne trouveras mbacké dans aucun livre d'histoire.
    Auteur

    Benewaye5

    En Novembre, 2019 (14:05 PM)
    C bon continuer votre courte vue.....c ce que les colons ont ecrit, mais n'est ce pas c memes bandits de grands chemins qui ont exploites, vendus, deshumaniser nos ancetres partout dans le monde et ki continuent a le faire de nos jours...?!!



    Dans tous les cas il n'est pas permis a tout le monde de bien comprendre la victoire de Lat Dior sur les colons!

    ....Macky traverse le cayor sans pour autant y avoir passe.....avec ses hommes de paille et antivaleurs en tete Der la Science, homme religieux qui continuent a exploiter les talibes, apres avoir travaille avec les colons pour dechoir nos anciens rois......, les jean paul diass, yerim seck, idrissa seck, madiambal diagne, souleymane jule diop, farba ngom, blaise diagne, cisse lo,...sont l'incarnation moderne des traitres d'hier.... la liste est longue et ses sans limite..... tous ces antivaleurs qui pensent seulement q la fin consiste a se faire remplir le ventre et observent sa majeste l'aprenti dictateur 2.00 mentir comme bon lui semble, l'ex aprenti de sa majeste le va-nu pied abdoulaye wade,l'aprenti dictateur 1.00, aujourd'hui en fuite.

    La ou, l'homme sans esprit voit la defaite de Lat Dior et ses hommes, l'homme de valeur y voit par contre la Grande Victoire Finale, sans conteste des hommes dignes de valeurs, vous serez a jamais miserables car vous n'etes pas capables de comprendre ce qui fait la force de l'individu au cayor ..... allez comprendre q l'on utilise pas le meme metre pour mesurer, on en vous vaux pas!
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (14:15 PM)
      et ce sont ces hommes de très peu de valeur qui nous gouvernent depuis 1960, le mode traditionnel d'accession au pouvoir ayant été bouleversé avec la colonisation, ce qui explique l'état dans lequel notre pays se trouve aujourd'hui.
      lat dior est mort comme il l'avait souhaité lui-même: libre! libre ! lui vivant, le cayor n'a jamais été sous une quelconque domination. il aurait pu suivre les conseils de serigne touba qui lui demandait de renoncer à la lutte armée, maintenant que tout semblait perdu, et de consacrer sa vie, aux côtés de lui, à la religion. lat dior refusa poliment en lui faisant savoir qu'il avait déjà donné sa parole de défendre son pays et qu'il la tiendra jusqu'à sa mort. aujourd'hui, que vaut la parole d'un dirigeant dans notre pays? qui est près à mourir pour sa parole?
      lat dior aurait pu se rendre aux colons et être déporté, comme béhanzin, comme samory touré et tant d'autres.
      mais il a préféré la mort à la captivité et au renoncement, mort par refus de la domination avec sa célèbre phrase: "gane dou tabakh" ou "l'étranger ne construit pas".
      aujourd'hui, dans nos pays, des valeurs comme dignité, ngor, diom, sont en grande souffrance car les choses ont été inversées: ceux qui devaient être derrière sont passés devant. et ils s'évertuent chaque jour qui passe à détruire l'image de nos anciens, pour justifier leur statut présent.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (00:03 AM)
      hé suffit ! l'histoire t'a laissé derrière. ces pages que tu ouvres ne sont point utiles à notre peuple. on ne nous attend pas
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (00:03 AM)
      hé suffit ! l'histoire t'a laissé derrière. ces pages que tu ouvres ne sont point utiles à notre peuple. on ne nous attend pas
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (00:03 AM)
      hé suffit ! l'histoire t'a laissé derrière. ces pages que tu ouvres ne sont point utiles à notre peuple. on ne nous attend pas
    Auteur

    Madior Fall

    En Novembre, 2019 (14:06 PM)
    avant dékheulé (où lat dior est mort de la plus glorieuse des morts), il y'a eu Ngol-Ngol, mékhé, louga, koki, pathé badianne où lat dior a écrasé des colonnes de spahis et officier français, pendant que la plus part de ceux qui dénigrent lat dior aujourd'hui sont incapables de dire où étaient leurs grands pères en ces temps là.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (00:48 AM)
      m'boul aussi.

      daniougno rakh... ay seuti mangane kat akki diam gno fiyy diémeu sopi thiossane.
    Auteur

    Word !

    En Novembre, 2019 (14:07 PM)
    la Pseudo histoire du Sénégal ne peut s'envisager en dehors de celle de l'afrique de l'Ouest !

    les Almoravides, l'Empire du Ghana, l'Empire du Mali, l'Empire du Songhaî, le Cahor, le Cabu

    les Ashanti, le Royaume de Dahomey, etc....



    Ne nous arrêtons à la segmentation faite par les Occidentaux à Berlin.



    Le Sénégal c'est l'Afrique de l'Ouest !
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:17 PM)
    Les français ont toujours opéré comme ça c'est avec cette meme "Modus operandi" qu'ils continuent à controler nos pays 0Ils prennent quelqu'uns les privilégies par rapport au reste et ses gens font le boulot à leur place et défendent leurs interets une belle exemple est la SONATEL non seulement l'objectif de la colonisation est là (prendre les richesses du continent par la pratique de prix usuraires et l'utilisation de technologies obsolettes (internet lent et hors de portée) pour retarder avoir anniler tous progres scientifiques) mais aussi l'instrumentalisation des ses employés qui sont devennus ses "Socé Sow" modernes
    Auteur

    Sauvegardez Avant Suppression

    En Novembre, 2019 (14:57 PM)
    L'HISTOIRE EST COMPLEXE.



    Le premier soin du général Faidherbe, lorsqu'il reprit, en juillet 1863, le gouvernement de la colonie,

    fut de faire construire deux autres postes, l'un à Thiès même, l'autre à Nguiguis, au centre du pays.

    Il rétablit Madiodio, poursuivit Lat-Dior et le défit complètement à N'Dary. Mais ce dernier, loin

    d'avoir perdu courage, reparut bientôt sur la frontière du N'Diambour et put même, grâce a la défection

    des alliés indigènes, surprendre et massacrer à N'golgol la garnison de Nguiguis (29 décembre 1863).

    Dès qu'il eut appris cette nouvelle, le gouverneur Faidherbe partit à la tête d'une forte colonne et,

    le 12 janvier 1864, il infligeait à Lat-Dior, près de, Loro, une défaite sanglante.



    Pendant ce temps, il y avait dans le Saloum un prophète nommé Maba qui essayait, d'abord avec l'aide

    de Macodou, puis tout seul après la mort de celui-ci, de détrôner le roi du pays et de nous chasser de

    la contrée. Maba envahit le Djotof et vint menacer le Cayor (juin 1865) mais les colonnes qui parcouraient

    le pays, la réoccupation de Mérinaghen et la création du poste de Coki lui avaient fait remettre à plus tard

    l'exécution de ses projets. Heureusement il n'eut pas même le temps d'y songer; le nouveau gouverneur,

    le colonel Pinet-Laprade, qui avait succédé au général Faidherbe, le poursuivit jusque dans le Rip et,

    après l'avoir battu, le 30 novembre 1865, près de la forêt de Paouas (non loin de Nioro, capitale du pays),

    livra aux flammes trente de ses villages avec toutes les récoltes de l'année. Les bandes de Maba se reconsti-

    tuèrent cependant au commencement de l'année 1867 et le colonel Laprade dut leur infliger de nouveau une

    sévère leçon (combat de Somb, 18 juillet). Quelques mois après (mars 1869), poussé par Ahmadou Cheikou,

    marabout du Toro qui prêchait alors la guerre sainte, Lat-Dior, qui avait été autorisé à rentrer dans son

    pays et avait même été nommé chef du canton de Guet, chercha à rallier ses anciens partisans pour nous chasser

    du Cayor. Cette tentative ne fut pas couronnée de succès; battu une première fois à Mekké (9 juillet) et une

    seconde fois à Louga (16 septembre 1869), il n'osa plus nous attaquer et se contenta de nous faire une guerre

    de partisans qui dura jusqu'à la fin de l'année. Une nouvelle défaite, qu'il essuya le 17 décembre à Sallen,

    l'obligea de s'enfuir jusque dans le Rip, où il resta pendant plusieurs mois. Enfin, en 1871, ayant manifesté

    un profond repentir, il fut reconnu comme damel et replacé à la tête du Cayor. Quatre ans plus tard; Lat-Dior

    combattait à nos cotés contre Ahmadou-Cheikou, son ancien allié, qui se faisait infliger, les 9 et 16 février 1875,

    deux sanglantes défaites à Diawara et à Boumdou près Coki. Jusqu'en 1882, la conduite de Lat-Dior fut des plus correctes;

    il ne fit aucune difficulté de nous accorder les terrains nécessaires à la construction du chemin de fer

    de Dakar à Saint-Louis et nous demanda de reconnaître à sa place, comme damel, son cousin Samba-Laobé, au nom duquel

    il continua cependant à gouverner. Cependant, lorsqu'on voulut commencer les travaux du chemin de fer,

    il fit savoir au gouverneur qu'il s'y opposerait par la force, mais il n'osa pas attendre l'arrivée de nos troupes

    et se réfugia dans le Baol. Le gouverneur, M. René Servatius, mit alors le Cayor sous le protectorat de la France,

    annexa le N'Diambour et nomma un nouveau damel, Amary-Ngoné-Fall II.



    Sambà-Laobé, pourchassé de toutes parts, capitulait peu de temps après (2 mai 1883) et, pour nous montrer que sa

    soumission était sincère, il rallia de son propre fait un certain nombre de ses compatriotes, puis marcha a leur

    tête contre Lat-Dior qui avait reparu dans le pays et qui n'osa pas l'attendre (juillet 1883). Comme Amary-Ngoné

    n'avait aucune autorité, on profita de l'incident pour le faire abdiquer et Samba-Laobe, réélu damel grâce à

    notre influence, confirma le protectorat de la France sur le Cayor, céda à la coloniale N'Diambour et le canton

    de Mérina N'Guick et s'engagea à laisser continuer les travaux du chemin de fer (août 1883).



    Le Cayor jouissait d'une tranquilité absolue depuis cette époque, lorsqu'au mois de mai 1886 une querelle de

    famille s'éleva entre Samba-Laobé et Ali-Bouri, roi du Djotof. Samba, sans prévenir le gouverneur, voulut

    régler le différend par les armes: il attaqua Ali-Bouri et fut battu; mais, comme le gouverneur, pour le punir,

    lui avait infligé une amende de 20.000 francs, il ne trouva, rien de mieux, afin de payer cette amende, que de

    dévaliser nos traitants. Un officier, le capitaine Spitzer, fut aussitôt envoyé pour lui faire des remontrances;

    mais l'entrevue, qui eut lieu à Tivavouane, dégénéra bientôt en lutte à main armée et, après un combat singulier

    qui dura plus de douze minutes, Samba-Laobé fut tué par le sous-lieutenant de spahis Chauvey, commandant le peloton

    d'escorte de M. Spitzer. Lat-Dior avait profité de ces événements pour rentrer dans le pays, espérant ressaisir le

    pouvoir et sur l'ordre qui lui fut donné de sortir du Cayor, il feignit d'obéir et se retira vers l'est; puis,

    faisant un brusque crochet, il marcha sur Dekkelé, son ancienne résidence, où il faillit surprendre les deux pelotons

    de spahis du capitaine Vallois qui faisaient boire leurs chevaux. La lutte fut vive, mais rapide.

    Au bout d'un quart d'heure, l'ennemi prenait la fuite et Lat-Dior était tué avec ses deux fils et soixante dix-huit de ses guerriers.
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (15:19 PM)
      document sans source? version d'une seule partie, sans doute. et document contradictoire avec le récit du capitaine vallois qui n'a jamais parlé d'un repli de lat -dior à dekheulé, mais d'un combat frontal entre les troupes de lat dior et les siennes et de la mort de lat dior à la suite de ce combat frontal. malgré son caractère partisan manifeste (le colon considérait lat dior comme un terroriste et un brigand, tous comme les isareliens considèrent les palestiniens résistants comme des terroristes), ce document recèle quand même des faits qui confirment que lat dior a passé toute sa vie à lutter contre le colon, pour le chasser du cayor.
      faithderbe dans "le sénégal, la france dans l'afrique occidental", a clairement confirmé que lat dior a combattu la france pendant 25 ans (qui a fait mieux?) avant de succomber à dékheulé! donc tous ces écrits du colon, malgré leur caractère partisan et leur propension à peindre lat dior sous les traits d'un brigand, confirment en même temps l'héroïsme de ce dernier dans le contexte de la résistance à la colonisation.
      par exemple, si vous consultez les archives des soldats allemands qui avaient occupé la france, vous verrez qu'ils y évoquent les résistants français non pas comme des héros, mais comme des bandits de grands chemin et des terroristes qui frappent et "fuient".
      ce qu'ils ne disent pas (et pour cause!) c'est que le seul fait d'avoir dit non! et de les affronter par les armes (alors qu'ils auraient pu faire comme tout le monde: accepter la domination et se résigner), font de ces résistants de véritables héros!
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (16:12 PM)
      ne faites pas attention à la "censure de seneweb". parfois, quand il y'a des réponses sur un même messages, certains posts en réponse sont supprimés. ecrivez vos messages en bas, non pas en réponse, mais comment un nouveau post. et mettez y les arguments dont vous parlez.
      a propos de sidya ndatté yalla diop, vous dites que lat dior l'a trahi? je vous demande de consulter le document "une source de l'histoire du sénégal" de yves st martin. vous y verrez avec des références à l'appui que sidya ndatté yalla avait servi comme lieutenant des sphahis pendant des années aux côtés du toubab, avant d'être réformé pour "troubles mentaux". c'est uniquement après son renvoi de l'armée française qu'il se transforma en résistant (peut-être par rancoeur) , alors que lat dior avait déjà bouclé plus de 15 ans de lutte contre le toubab et ses spahis parmis lesquels figuraient sidya.
      donc sidya étaient du côté du colon, il était un spahi au même titre que ces nombreux traitres qui étaient du côté du toubab. donc quand lat dior a conclu des accords de paix avec le toubab, il n'a trouvé aucune scrupule à leur livrer sidya qui n'avait jamais épousé sa cause et qu'il regardait toujours comme un spahi.
      pour l'autre soi disant résistant dont vous faites sûrement allusion, je veux nommer ahmadou cheikh, il faut savoir que c'est ce dernier qui avait lui même attaqué le cayor avec comme allié...sidya ndatté yalla diop (tiens, tiens...). ce ahmadou cheikhou attaqua le cayor dans une intention colonialiste , histoire d'annexer ce royaume sous couvert d'une guerre sainte.
      lat dior a résisté , a été aidé dans cette résistance avec le colon, avec qui il était en bons termes, et a tué l'envahisseur, ce qui est de bonne guerre!
      a part sidya et ahmadou cheikhou qui ont été sacrifiés par lat dior à juste titre, cite moi un seul autre résistant qui n'a jamais rien entrepris contre lat dior et que lat dior aurait trahi! un seul!
      sidya était spahi repenti mais lat dior le regardait toujours comme spahi et ne le lui a jamais pardonné de même qu'il ne lui a jamais pardonné le fait qu'il se fut allié à ahmadou cheikhou contre le cayor.
      voilà la réalité! on parle beaucoup de sidya et de la prétendue trahision de lat dior contre lui, mais on ne raconte pas vraiment ce qu s'est réllement passé
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (16:42 PM)
      réponse censurée? je t'ai dit d'écrire tout à fait en bas. fais un nouveau commentaire et non une réponse pour éviter la "censure". je te répondrai. mais si tu publie tes réponses sous ce même commentaire, ça marchera pas
    Auteur

    Boy Maroc

    En Novembre, 2019 (15:07 PM)
    Un grand a vous merci Madior fall. Li ngua wakh kou mou nekhou sa thiapa ndaye. VOILA ma ko wakh
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:08 PM)
    Ce Mbaye thiam n'est ni historien ni professeur, il faut qu'il arrête son cinéma insipide.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (15:15 PM)
      difficile de connaître sa véritable sa spécialité? on l'entend intervenir sur tout, sous plusieurs casquettes, avec toujours le titre de professeur. professeur de quoi??????
    • Auteur

      Mbacke Diop

      En Novembre, 2019 (15:31 PM)
      en tout cas on ne pourra pas compter sur des gens au cerveau bkesse comme toi pour redresser d'afrique !!! quest ce que valent 600 ans sur 10.000 ans d'histoire des civilisations africaines ? tu es aussi ignorant que sarkozy en tout cas ...
    Auteur

    L'extremiste

    En Novembre, 2019 (15:09 PM)
    On veut nous inculquer que parce-que lat Dior est mort au combat contre les blancs il est donc le héros national. Or ce que ce propos cache c'est que lat Dior se battait pour son royaume, sa domination à lui sur ses semblables sénégalais. Oui comprenez que beaucoup ont résisté aux blancs non pas par amour pour leur patrie, pour la libération des gens , bref pour la fin de l'injustice mais parceque ils pensaient être comme les blancs les seuls à devoir dominer les faibles braves sénégalais qui subissaient de leur terrorisme eux tous dirigeants politiques de l'époque. Je parle de ces sénégalais réduis à l'esclavage, contraints à être dans la lie de la société, castès et deshumanisès. Ce sont ceux là nos vrai héros !!

    On s'en fous de comment lat Dior est mort à partir du moment où sa politique n'était pas libératrice des éternels sujets de l'histoire du Sénégal.
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (15:55 PM)
      tu es peut-être un descendant d'esclave, ce qui explique ton courroux, mais sache que lat dior était loin de ces considérations. car son lieutenant, celui qui, en un moment donné, dirigeait réellement le cayor, était aussi de esclave de rang(demba war sall). et pourtant, par sa seule valeur, demba war en est arrivé à être parmi les plus puissants du cayor. et même à être bour guet et dirigeant du cayor après la mort de lat dior.
      lat dior lui-même n'était pas destiné à être damel, bien qu'étant de rang noble. mais il l'est devenu par sa seule valeur. donc nos sociétés n'étaient pas figées dans la féodalité. la valeur, le mérite, permettait à des gens, quelle que soit leur condition, de se hisser au sommet.
      c'est cette forme d'ascension qui a produit les familles religieuses d'aujourd'hui, dont les descendants se croient sortis de la cuisse de jupiter alors qu'il y'a deux cents ans, aucun de leurs grands père n'avait de rôle significatif dans la société.
      lat dior luttait pour son royaume qui était le cayor. mais c'était de bonne guerre! ce royaume était un état ! mais ce royaume se trouve dans ce qui est devenu aujourd'hui le sénégal et lat dior luttait contre ceux -là mêmes qui avait envahi et dominé ce qui est devenu aujourd'hui le sénégal. et en cela, il est un héros national.
      d'autant plus que lat dior avait convié tous les royaumes (sine, saloum, fouta, djoloff, jusqu'à lémir du trarza) pour faire un seul bloc contre le toubab. et ce que je dis là figure dans un écrit de pinet laprade qui a intercepté une lettre de lat dior. cette volonté d'unification de tous les royaumes (composant aujourd'hui 90% du territoire sénégalais) n'est-elle pas une lutte pour la libération de ce territoire aujourd'hui appelé "sénégal"?
      si senghor a fait de lat dior un héros national, c'est pour une bonne raison: personne n'a fait comme lat-dior dans la résistance contre le colon; un pays , une nation, a besoin d'exemple.
      comme exemple de refus de la domination, lat dior est la figure la mieux indiquée. si demain des forces étrangères envahissaient le sénégal, pour galvaniser les sénégalais à la résistance, on leur donnera l'exemple de lat dior qui a refusé la domination jusqu'à y laisser sa vie et on demanderait aux sénégalais de faire comme lui.
      on donne souvent l'exemple de souleymane baal avec sa fameuse charte sur la bonne gouvernance. devrait-on dire que ça n'engage pas le sénégal et que c'est plutôt l'affaire du fouta? non! souleymane baal serait sénégalais s'il vivait jusqu' maintenant! donc toutes ses bonnes oeuvres entrent dans le patrimoine du sénégal! alors comme exemple de refus d'une domination étrangère, vous voulez que la résistance de lat dior ne soit pas considérée comme un acte d'héroisme à mettre dans le patrimoine moral du sénégal?
    • Auteur

      L'extremiste

      En Novembre, 2019 (16:51 PM)
      tu persistes dans ta lecture historique partiale, sélective et partisane pour nier le fait que ces rois étaient aussi démoniaques que les blancs. tous se disputaient des territoires pour dominer, esclvagiser, piller. lat dior ne s'est jamais battu pour la liberté, l'égalité de ses sujets ..... mais pour que le blanc ne puisse le gêner dans son despotisme. arrêtes de vouloir dédouaner ce que tout le monde sait déjà, à savoir que ces rois que vous voulez nous imposer n'étaient en rien meilleurs que les blancs. les témoignages sont là glaçants. ils ont contribué à l'esclavage, à la stratification de la société, à la déshumanisation des hommes. et aujourd'hui des sénégalais continuent à souffrir de leur politique de caste.
      aussi que je rectifie ton mensonge historique de dire que lat dior voulait s'allier aux autres rois pour la libération du ''sénégal, quel mensonge !! ils voulaient s'allier non pas pour unir les royaumes comme le blanc l'a fait du sénégal mais pour juste combatte le blanc et après perpétuer individuellement leur despotisme dans les royaumes. nous ne sommes pas dupes et n'allons plus accepter que l'on nous mente sur l'histoire de ce pays. lat dior ne peut être héros.
      les marabouts dont tu parles ont pour la plus part civilisé les sénégalais, les éduquant , les inculquant des valeurs islamiques d'égalité, de fraternité.... ce que vos rois despotes n'ont jamais fait.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (20:46 PM)
      lol.vraiment vous nous emmerdez avec lay dior ...il y'a mieux que lui....senghor n'est pas un exemple
      ..il n'était vraiment pas la.
    Auteur

    Boy Maroc

    En Novembre, 2019 (15:10 PM)
    Un grand merci a vous Madior Fall Li ngua wakh kou mou nekhou sa thiapa ndaye. VOILA ma ko wakh
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:29 PM)
    respect a lat dior honte au spahis soce sow .

    soce sow spahis reincarne par le spahis du senegal emergeant aux grosses fesses .
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:40 PM)
    la reincarnation des spahis = spahis regiment guerrier = garde rouge au service de faidherbe .

    En raison de l’éloignement, du climat et des facultés guerrières des sénégalais, Faidherbe comprend la nécessité de procéder à un recrutement local. Il nomme dès 1856 un premier officier indigène, le sous-lieutenant Alioune Sall1.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:40 PM)
    combattre le toubab pendant 25 ans waaay lat dior ngoné latyr diop dou tiomo dou tapett dou martat wayyy cagne laniouye amat kou melni mome.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:42 PM)
    comprendre pourquoi macky sall et aliou sall demeureront toujours des traitres .





    En raison de l’éloignement, du climat et des facultés guerrières des sénégalais, Faidherbe comprend la nécessité de procéder à un recrutement local. Il nomme dès 1856 un premier officier indigène, le sous-lieutenant Alioune Sall.



    source wikipedia



    https://fr.wikipedia.org/wiki/Spahis_sénégalais
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (17:39 PM)
      saway tothie ngafi.

      mais je veux dire ceci. il sera difficile de trouver un héros national pour le sénégal si on se fonde sur notre passé récent. en effet, lat dior combattait pour le cayor contre les toubabs et parfois contre des "sénégalais ", alboury ndiaye pour le djolof en annexant des "sénégalais", aline sitoé diatta pour le sud du pays, boursine pour le sine, elhadj omar tall pour l'islam ... donc ménageons notre histoire pour un avenir qui nous rendra fiers tous comme des héros.
    Auteur

    Perspicace

    En Novembre, 2019 (16:05 PM)
    Lat Dior est à l'origine d'un lourd et dramatique contentieux avec le Walo.

    Une page d'histoire du Sénégal où le colon a eu les coudées franches pour annihiler à jamais toute forme de résistance au Sénégal.

    Lat Dior héros national ?! Le doute nous sera-t-il permis?

    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (16:25 PM)
      quel est le lourd contentieux avec le walo? l'histoire de sidya ndatté yalla diop? pourquoi vous ne dites pas la vérité, en l'occurrence, que sidya ndatté yalla diop était lieutenant de spahis aux côtés des toubab et a participé en tant que tel à la domination coloniale avant d'être renvoyé de l'armée française pour "troubles mentaux" et de se transformer, par dépit, en résistant? si lat dior a livré un tel personnage aux toubabs, suite à une trêve qu'il avait conclu avec ceux-ci, c'est de bonne guerre! si sidya n'avait pas été renvoyé du corps des spaphis, il serait comme ce traitre socé sow
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (18:57 PM)
      sidya était officier de spahis. donc du cote du colon pendant un bon moment. Ça au moins tu le reconnais. ensuite sidya était allié de amadou cheikhou, l'homme qui avait tenté d'annexer le cayor. Ça aussi tu le reconnais ( ça vient, les aveux!). dans ces conditions, comment pouvez vous avoir du mal à comprendre que lat dior n'ait eu aucun remords à le sacrifier? pourquoi ne dites vous pas les raisons pour lesquelles sydia a "rejoint son peuple "? il a été renvoyé de l'armée française pour déficiences mentales! c'est pourquoi il est devenu "résistant". voilà la vérité.et vous "oubliez" aussi que sidya, qui voulait le trône du walo, après son renvoi, été pourchassé par le brack du walo lui même.
      lat dior n'est pas le héros d'un jour. il est le héros de tous les temps. ce n'est pas dekheule qui a fait lat dior. c'est aussi ngol ngol, pathé badiane, koki, mekhe...
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (20:39 PM)
      ma diorama tu nous emmerdes!
      mame you traîtres you diaye sene mbok yi ay toubab pour un kilo de sucre wala un , litre de vin.moom d'où niou ay héros national..
    Auteur

    Thiessois

    En Novembre, 2019 (16:12 PM)
    Si tu n´es ne sais pas qui tu es, c est là où tu es vraiment perdu. Ceci tombe à point nommé, au moment où nous discutons de l´histoire générale du Sénégal. Cette histoire qui doit etre écrite par nous memes, car nous sommes à mesure de le faire. Si je peux vous citer jusqu´à 6 de mes grands pères, avec les noms de tous tous enfants , ce n´est pas une histoire díl y´a à peine 150 ans qui soit si lointaine, que les esprits futés de nos traditionalistes ne soient à mesure de la relater fidèlement. Que des soi-disants Professeur aient si confiances aux écrits du colon-envahisseur-oppresseur-menteur pour nous les jeter à la figure, nous surprend au premier degré ! Nos Griots ne sont pas des menteurs et ne l´ont jamais été. Si le colon Valois avait mis la main sur Lat Dior, il lui aurait surement coupé la tete et montré aux alentours comme ils l´ont toujours fait avec leurs ennemis. A chaque fois qu´ils n´ont pas pu trouver leurs ennemis tombés sur les champs de bataille, ils ont cherché jusqu´au bout. C est ainsi avec Fodé Kaba Doumbia, c´est ainsi avec Lat Dior Ngoné Latyr, Paix à son Ame. Celui là qui s´est battu pendant 25 longues années pour la Dignité du pays, liée à son propre destin. Et si aujourdhui nous avons autant de problèmes c´est que ce Djiom, Gueum sa Bopp, Cet Amour de son peuple et de son pays fait défaut presque partout. Nous nous rappelon de Lat Dior, de Fodé Kaba, de Maba Diakhou Bah, de Mamadou Lamine, d´Ehadji Omar, d´Aline Sitoe Diatta, de tous ceux qui pris les armes au prix de leur vie pour l´amour des leurs. Ne cherchons pas la perfestion chez aucun d´eux, ils n´étaient que des etres humains faillibles, mais ils sont ce qu´ils sont: DES HÈROS et notre fierté.

    Vivement notre Histoire racontée par nous et pour nous ! Le Colon en l´écrivant a eu deux buts: Se glorifier et tuer notre esprits de fierté, de patriotisme. Ne tombons pas dans ce piège là.
    • Auteur

      Mendy86

      En Mars, 2020 (13:45 PM)
      thiessois
      el hadj omar tall a fui dans les falaises de bandiangara et jusque à ce jour personne ne l a vu.
      il est loin d être un héro. c est un grand poltron
    • Auteur

      Mendy86

      En Mars, 2020 (13:46 PM)
      thiessois
      el hadj omar tall a fui dans les falaises de bandiangara et jusque à ce jour personne ne l a vu.
      il est loin d être un héro. c est un grand poltron
    • Auteur

      Mendy86

      En Mars, 2020 (13:46 PM)
      thiessois
      el hadj omar tall a fui dans les falaises de bandiangara et jusque à ce jour personne ne l a vu.
      il est loin d être un héro. c est un grand poltron
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:21 PM)
    Lat Dior savait très bien qu'il allait être battu et tué avant le combat de Dekheule.

    En effet quand il avait rendu visite à Serigne Touba, ce dernier lui avait conseillé de ne pas aller se confronter avec le blanc avec des armes parce que ce dernier est plus armé que lui. Le marabout lui a proposé de rester à ses côtés comme l'a fait son frère en lui promettant la récompense de Dieu



    Lat Dior lui a demandé de prier pour lui mais lui a indiqué son statut ne lui permettait pas d'abdiquer.

    Donc soutenir que Lat Dior a fuit durant le combat de Dekheule est un gros mensonge.

    Aujourd'hui on dirait qu'il y a une sorte de vengeance des Nienios.

    Ils essayant de faire comme les torodos qui après avoir été libérés par Almamay ont transformé les anciens guerriers en Thioubali alors que c'est eux qui étaient des pauvres au bas de l'escalier.

    Je ne défend point le comportement sadique des anciens guerriers qui exploitaient les Nienios mais il ne faut pas essayer de falsifier l'histoire.

    De toute façon la vraie liberté c'est dans l'esprit. Nienios ou guers c'est pas important.
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (16:38 PM)
      c'est effectivement une revanche sur l'histoire, par ces intellectuels niégnos qui tentent de ternir l'histoire de nos valeureux ancêtres tiédos et de peindre comme si elle était parfaite, celle des cercles confrériques (confréries créées souvent par des gens anciennement de basse classe sociale qui se sont anoblis par la religion) .
      c'est cette volonté de déstabilisation et de dénigrement qui a poussé ce mbaye thiam à mettre l'accent sur l'insignifiant socé sow qui aurait "achevé " lat dior, histoire d'amoindrir la gloire de ce dernier à dekheulé. au lieu de dire la vérité qui est que lat dior est mot à dékheulé face au colon, il a tenté de créer l'illusion d'un lat dior mort sous les coups d'un vulgaire socé sow. pourquoi ne nous parle-t-il pas d'ailleurs des circonstances exactes de la mort de el hadji oumar, maba diakhou et autres? nous devons rester vigilants face à cette tentative de falsification de notre histoire par des gens mus, qui par la haine du wolof, qui par le besoin impérieux de se venger de l'histoire.
    • Auteur

      Lu

      En Décembre, 2019 (20:16 PM)
      ou est-il écrit que lat dior à visité le marabout dont tu parles avant d'aller à dekhrulé??
      pourtant les écrits mêmes des marabouts contemporains de lat dior montrent que les pires ennemis des marabouts de cette époque étaient non pas les colons mais l'aristocratie qui les maintenaient en captivité.
      allez lire p marty : Études sur l'islam au sénégal 1917 ...gallica.bnf.fr
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:26 PM)
      mon cher, tu confonds nienios et esclaves. les premiers étaient des hommes libres qui ont combattu avec les souverains de l'époque. ils avaient une place de choix dans les différentes cours royales.

      a travers beaucoup de commentaires, on perçoit tout le mal de la colonisation qui a bouleversé un ordre politique et social ( indispensable dans toute société humaine). par exemple, on a réussi à installer dans l'imaginaire de nom deux africains que leurs résistants n'étaient que de vulgaires bandits en soif de sang et de richesses. ce n'est pas vrai ! les blancs ont trouvé d'authentiques patriotes qui n'ont été vaincu que par la force du canon. au demeurant, de nombreux témoignages des coll s font état de guerriers valeureux et intelligents. ces derniers avaient infligé beaucoup de pertes aux blancs en gagnant des batailles. aujourd'hui, la plupart des rues aux noms de toubabs pendant la période de colonisation, sont en fait en l'honneur de soldats français tombés sous l'arme de guerriers ceddo. les autres de maladie, etc.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:26 PM)
      mon cher, tu confonds nienios et esclaves. les premiers étaient des hommes libres qui ont combattu avec les souverains de l'époque. ils avaient une place de choix dans les différentes cours royales.

      a travers beaucoup de commentaires, on perçoit tout le mal de la colonisation qui a bouleversé un ordre politique et social ( indispensable dans toute société humaine). par exemple, on a réussi à installer dans l'imaginaire de nom deux africains que leurs résistants n'étaient que de vulgaires bandits en soif de sang et de richesses. ce n'est pas vrai ! les blancs ont trouvé d'authentiques patriotes qui n'ont été vaincu que par la force du canon. au demeurant, de nombreux témoignages des coll s font état de guerriers valeureux et intelligents. ces derniers avaient infligé beaucoup de pertes aux blancs en gagnant des batailles. aujourd'hui, la plupart des rues aux noms de toubabs pendant la période de colonisation, sont en fait en l'honneur de soldats français tombés sous l'arme de guerriers ceddo. les autres de maladie, etc.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:26 PM)
      mon cher, tu confonds nienios et esclaves. les premiers étaient des hommes libres qui ont combattu avec les souverains de l'époque. ils avaient une place de choix dans les différentes cours royales.

      a travers beaucoup de commentaires, on perçoit tout le mal de la colonisation qui a bouleversé un ordre politique et social ( indispensable dans toute société humaine). par exemple, on a réussi à installer dans l'imaginaire de nom deux africains que leurs résistants n'étaient que de vulgaires bandits en soif de sang et de richesses. ce n'est pas vrai ! les blancs ont trouvé d'authentiques patriotes qui n'ont été vaincu que par la force du canon. au demeurant, de nombreux témoignages des coll s font état de guerriers valeureux et intelligents. ces derniers avaient infligé beaucoup de pertes aux blancs en gagnant des batailles. aujourd'hui, la plupart des rues aux noms de toubabs pendant la période de colonisation, sont en fait en l'honneur de soldats français tombés sous l'arme de guerriers ceddo. les autres de maladie, etc.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:21 PM)
    Lat Dior savait très bien qu'il allait être battu et tué avant le combat de Dekheule.

    En effet quand il avait rendu visite à Serigne Touba, ce dernier lui avait conseillé de ne pas aller se confronter avec le blanc avec des armes parce que ce dernier est plus armé que lui. Le marabout lui a proposé de rester à ses côtés comme l'a fait son frère en lui promettant la récompense de Dieu



    Lat Dior lui a demandé de prier pour lui mais lui a indiqué son statut ne lui permettait pas d'abdiquer.

    Donc soutenir que Lat Dior a fuit durant le combat de Dekheule est un gros mensonge.

    Aujourd'hui on dirait qu'il y a une sorte de vengeance des Nienios.

    Ils essayant de faire comme les torodos qui après avoir été libérés par Almamay ont transformé les anciens guerriers en Thioubali alors que c'est eux qui étaient des pauvres au bas de l'escalier.

    Je ne défend point le comportement sadique des anciens guerriers qui exploitaient les Nienios mais il ne faut pas essayer de falsifier l'histoire.

    De toute façon la vraie liberté c'est dans l'esprit. Nienios ou guers c'est pas important.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:21 PM)
    Lat Dior savait très bien qu'il allait être battu et tué avant le combat de Dekheule.

    En effet quand il avait rendu visite à Serigne Touba, ce dernier lui avait conseillé de ne pas aller se confronter avec le blanc avec des armes parce que ce dernier est plus armé que lui. Le marabout lui a proposé de rester à ses côtés comme l'a fait son frère en lui promettant la récompense de Dieu



    Lat Dior lui a demandé de prier pour lui mais lui a indiqué son statut ne lui permettait pas d'abdiquer.

    Donc soutenir que Lat Dior a fuit durant le combat de Dekheule est un gros mensonge.

    Aujourd'hui on dirait qu'il y a une sorte de vengeance des Nienios.

    Ils essayant de faire comme les torodos qui après avoir été libérés par Almamay ont transformé les anciens guerriers en Thioubali alors que c'est eux qui étaient des pauvres au bas de l'escalier.

    Je ne défend point le comportement sadique des anciens guerriers qui exploitaient les Nienios mais il ne faut pas essayer de falsifier l'histoire.

    De toute façon la vraie liberté c'est dans l'esprit. Nienios ou guers c'est pas important.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:21 PM)
    Lat Dior savait très bien qu'il allait être battu et tué avant le combat de Dekheule.

    En effet quand il avait rendu visite à Serigne Touba, ce dernier lui avait conseillé de ne pas aller se confronter avec le blanc avec des armes parce que ce dernier est plus armé que lui. Le marabout lui a proposé de rester à ses côtés comme l'a fait son frère en lui promettant la récompense de Dieu



    Lat Dior lui a demandé de prier pour lui mais lui a indiqué son statut ne lui permettait pas d'abdiquer.

    Donc soutenir que Lat Dior a fuit durant le combat de Dekheule est un gros mensonge.

    Aujourd'hui on dirait qu'il y a une sorte de vengeance des Nienios.

    Ils essayant de faire comme les torodos qui après avoir été libérés par Almamay ont transformé les anciens guerriers en Thioubali alors que c'est eux qui étaient des pauvres au bas de l'escalier.

    Je ne défend point le comportement sadique des anciens guerriers qui exploitaient les Nienios mais il ne faut pas essayer de falsifier l'histoire.

    De toute façon la vraie liberté c'est dans l'esprit. Nienios ou guers c'est pas important.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (17:30 PM)
      il sera difficile de trouver un héros national pour le sénégal si on se fonde sur notre passé récent. en effet, lat dior combattait pour le cayor contre les toubabs et parfois contre des "sénégalais ", alboury ndiaye pour le djolof en annexant des "sénégalais", aline sitoé diatta pour le sud du pays, boursine pour le sine, elhadj omar tall pour l'islam ... donc ménageons notre histoire pour un avenir qui nous rendra fiers tous comme des héros.
    • Auteur

      L'extremiste

      En Novembre, 2019 (17:44 PM)
      merci à toi le deuxième commentaire.
      c'est tellement vrai ce que tu dis que mon projet est de restaurer la vraie histoire pour bien sûr donner la place qu'ils méritent, les éternels sujets deshumanisès, castès, violentès tantôt par des rois autochtones tantôt par les blancs. ce sont ceux là nos vrais héros . l'aventage avec cette vérité historique c'est donner la valeur humaine à ceux qui subissent toujours de la stratification du passé. on en a besoin pour l'égalité, la fraternité des sénégalais pour une nation unie et une.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:16 PM)
    Héros National???
    Auteur

    Perspicace

    En Novembre, 2019 (17:31 PM)
    Thiessois.

    Vous affirmez :"Et si aujourdhui nous avons autant de problèmes c´est que ce Djiom, Gueum sa Bopp, Cet Amour de son peuple et de son pays fait défaut presque partout." La triade "Djom", "Gueum sa bopp" et "Amour de son peuple" est la triade des défauts. En opposition la triade des excès :"la soif de trôner", "la vision loufoque" et la "traîtrise". C'est bien cette triade des excès qui est à l'origine de notre défaite et du triomphe de la colonisation.

    Les véritables héros ? On en parle pas ! Cherchez pourquoi il en est ainsi.
    Auteur

    Seneweb

    En Novembre, 2019 (17:32 PM)
    Je crois que certains commentaires ne sont pas rédigés au Sénégal n'y par un Sénégal il faut faire attention de ne pas tomber sur leurs pièges
    Auteur

    M

    En Novembre, 2019 (17:47 PM)
    On Sen fout! Occupons-nous du présent, pas du passé de pseudo héros esclavagistes.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (18:09 PM)
    On ne nous dit pas combien de soldats de sous-Off et d'officiers Français venus de France étaient basés au Sénégal, et combien de Sénégalais, des traitres étaient à leurs côtés ! Ces informations permettent d'imaginer ce qui a pu se passer durant cette périodes jusqu'à la défaites de nos résistants. Pour les Sérères du Sine, on sait que c'est eux qui étaient les amis, les hommes de confiance des occupants Français .
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (18:21 PM)
      apparemment tu aurais aimé qu'ils soient du côtés des colons sénégalais ?
    Auteur

    Ngor De Ndiosmone

    En Novembre, 2019 (18:22 PM)
    Tjrs ce nationalisme bon marché! La réalité, c'est qu'aujourd'hui, collectivement nous sommes des zeros: le toubab nous a dominé depuis le 15e siecle et continue sa domination aujourd'hui. Ce qui est curieux c'est que nous (les Africains) ne sommes pas les seuls à avoir été dominés mais tous les autres sont sortis - il est vrai a des degrés divers - de cette domination. Qd Sarkozy avait dit que "l'Afrique n'était pas très entrée dans l'histoire", moi je trouve qu'il avait simplement omis de préciser quelle époque de l'histoire. Oui, parce qu'effectivement nous ne sommes pas présent dans l'histoire contemporaine. Les peuples d'Asie ont généralement des cultures millénaires, mais n'empêche ils ont été dominés. Et ils sont allés chercher la source de cette domination: le progrès scientifique et technique: le Japon avec l'ère du Meiji, l'inde de Nehru avec un robuste programme d'enseignement et recherche scientifique et technique, la Chine communiste plus particulièrement avec le virage de Deng Xiao Ping, les différents dragons d'Asie (tirant le maximum de profit du soutien anticommuniste des États-Unis), les militaires brésiliens, des années 1960 au milieu des années 80. Cela leur a permis de pouvoir discuter d'égal à égal avec les anciens dominateurs. A titre d'exemples: bcp de programmes de Microsoft sont écrits à Bengalore, la Silicon Valley indienne et l'Inde a essayé d'envoyer un engin sur la lune, la Chine est la 2nde puissance économique du monde, le Brésil est autonome en termes d'informatique et d'aéronautique. Et nous? Ne pouvant pas faire face, nous en sommes à faire référence à une histoire vieille de 200 ans pour la plus récente, ou à l'Egypte ancienne, aux royaumes du Ghana, du Mali, ou du Monomotapa (Zimbabwe) - pour ne citer que certains - pour montrer que nous existons encore. Quelques fois nous poussons l'audace jusqu'à poser un débat sur des réparations qui nous dues. Nos plus sérieux débats maintenant tournent autour de Lat-Dior, de Aïda Diallo, d'un 3ème mandat, avec de temps en temps un os jeté par Iran Ndao ou Selbé Ndom. Tout cela est aveu d'impuissance. O soumadi kertienn na gnou si continé rek!

    PS: Mbaye Thiam était bien professeur d'archivistique à l'EBAD et historien de formation. Je crois qu'il est à la retraite maintenant. Donc, il est historien. Mais le titre d'historien-politologue qu'on lui colle parfois me parait un peu pompeux.
    • Auteur

      Le Banlieusard

      En Février, 2020 (05:55 AM)
      contribution très riche. rien à ajouter. merci pour votre clairvoyance.
    • Auteur

      Le Mauritanien.

      En Avril, 2020 (12:50 PM)
      n'oubliez jamais l'afrique n'est pas que l'afrique francophone. ailleurs, l'afrique est autre. dangote avait raison de dire que "ce qui l'agace c'est que l'afrique francophone est encore colonisÉe". nous galois noirs sont encore sous le joug des français. c'est ça la réalité.
    • Auteur

      Le Mauritanien.

      En Avril, 2020 (12:50 PM)
      n'oubliez jamais l'afrique n'est pas que l'afrique francophone. ailleurs, l'afrique est autre. dangote avait raison de dire que "ce qui l'agace c'est que l'afrique francophone est encore colonisÉe". nous galois noirs sont encore sous le joug des français. c'est ça la réalité.
    • Auteur

      Le Mauritanien.

      En Avril, 2020 (12:50 PM)
      n'oubliez jamais l'afrique n'est pas que l'afrique francophone. ailleurs, l'afrique est autre. dangote avait raison de dire que "ce qui l'agace c'est que l'afrique francophone est encore colonisÉe". nous galois noirs sont encore sous le joug des français. c'est ça la réalité.
    Auteur

    Deug Rek

    En Novembre, 2019 (18:38 PM)
    SIDIYA NDATTE a été livré au colon par Lat Dior DIOP.

    Seul khadimou Rassoul a battu les colons.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (19:37 PM)
      en faisant quoi ? lui endonner le fils de cheikh ibra fall comme soldat ou en lui donnant de l´argent pour soutenir le franc ? pourquoi voulez vous accaparer notre histoire au profit des marabouts ? surtout ceux là qui ont si peur des blancs qu´ils ne voulaient meme pas avoir un fusil de chasse ? ne soyons pas dupes ! sérigne touba s´occupait de dieu, mais pas du colon. c est la stricte vérité .
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (20:28 PM)
      le sens du témoignage de bour sine , c'était justement de confirmer au procès de bamba que ce dernier n'a jamais cherché à combattre le colon. et ce témoignage est considéré comme véridique par tous les mourides.
      donc de grâce, ne venez pas nous parler d'une victoire de bamba sur le colon.
    • Auteur

      Mbacke Diop

      En Novembre, 2019 (23:26 PM)
      on ne combat pas seulement qu'avec les armes et la violence, devant un adversaire mieux armé cette stratégie est coûteuse en vie humaines et souvent inefficace. ou alors il te faudra aussi décréter que mahatma ghandi et martin luther king étaient aussi des "collaborateurs" des anglais et des segregationnistes respectivement. réfléchis un peu mon frère !!!
    Auteur

    En Novembre, 2019 (20:21 PM)
    Il donne et endosse ( étonnant pour un intellectuel) les conclusions d'un rapport, lequel?( son pas clair à ce niveau), fait par qui? des français sans doute. Crédibilité réelle? J'ose espérer que ce gars n'exécute pas une commande en cette période de grande déconstruction de l'histoire du Sénégal.
    Auteur

    Diop

    En Novembre, 2019 (20:39 PM)
    PROFESSEUR IL FAUT EXPLIQUE AUSSI POURQUOI LE CHEVAL MALAW EST ALLEZ J'USQU'A N'DANDE ET REFUSE DE VOIR LES RAILS ?
    Auteur

    En Novembre, 2019 (22:24 PM)
    Du Trarza, désormais affaibli, Sidya, qui rêvait de la constitution d’un front de libération nationale, envoya des lettres à Alboury Ndiaye, roi du Djolof, et Lat Dior Ngoné Latyr Diop, roi du Cayor, en juin et juillet 1875.



    Mais, souligne Abdou Khadre Gaye, chercheur-écrivain, président de l’Entente des mouvements et associations de développement (Emad), malheureusement pour lui, Lat Dior était, entre temps, redevenu l’allié des Français, en particulier du colonel Brière de l’Isle. Ensemble, ils organisèrent sa capture.



    Ainsi donc, Lat Dior répondit-il à l’appel de Sidya Diop, et lui envoya des troupes à Banghoye, mais il s’agissait en réalité d’un guet-apens.



    Sidya Diop s’y rendit donc, en toute confiance, avec son état-major. Une fois sur place, les troupes envoyées par Lat Dior tuèrent 12 de ses officiers, le capturèrent et l’emmenèrent à Saint-Louis pour le livrer au gouverneur Valère. C’était le 21 décembre 1876.



    Cette violation, par le roi du Cayor, des traditions séculaires du respect de la parole donnée, de l’hospitalité et du droit d’asile, si chères au peuple wolof, était une première en terre sénégambienne.



    Voici ce qu’écrivit, à juste titre, le gouverneur Valère, dans sa correspondance, en date du 20 janvier 1876, adressée au ministre des colonies : « C’est la première fois qu’on voit au Sénégal, un souverain en livrer volontairement un autre sur ordre du gouverneur.



    Ce fait prouve l’importance que nous avons acquise sur les populations noires, en particulier sur les Wolof.



    Je dois ajouter qu’un grand nombre d’habitants ont été étonnés et mécontents de la conduite de Lat Dior et que celui-ci s’est fait des ennemis, s’est trouvé en butte aux réclamations et aux reproches de plusieurs de ses sujets ».
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (23:35 PM)
      grande leçon pour les honnêtes africains: ne jamais livrer son compatriote même " tordu " un envahisseur ou un infidèle...
    • Auteur

      Madior Fall

      En Novembre, 2019 (18:32 PM)
      ce qui évoquent le sort de sidya ndatté yall diop passent sous silence toute l'histoire.
      sidya ndatté yalla diop était d'abord un lieutenant de spahis. donc aux côtés des toubabs, il a participé militairement à l'expansion coloniale. il n' a quitté l'armée française que sur révocation pour troubles mentaux. ce n'est qu'après sa révocation qu'il a voulu s'emparer du trône du walo et fut chassé par le brak d'alors, ce qui le mena en mauritanie.
      ensuite, sidya , après son renvoi de l'armée française, a été l'allié d'ahmadou cheikhou contre le cayor et donc contre lat dior qui était en combat contre le conquérant ahmadou cheikhou.
      donc pour tout cela, lat dior ne pouvait avoir aucune scrupule à livrer ce sidya ndatté yalla aux toubabs avec qui il avait, entre temps conclu un accord. voilà la vérité, cher monsieur. la vérité, il faut la dire entièrement.
    Auteur

    Lucide

    En Décembre, 2019 (18:12 PM)
    @posté : ACCROCHAGE PAR HASARD , dites vous ?? Non monsieur, Deukhelé n'à pas été un accrochage par hasard et, contrairement à ce que racontent les ennemis d'hier et d'aujourd'hui, notre grand herô national à été le premier à faire tonné la poudre dans cette bataille ultime.

    Il en a mené et remporté bien d'autres et ce sont ses ennemis mêmes qui ont chanté don courage, sa bravoure quand ceux qui sont célèbrés aujourd'hui chantaient les envahisseurs pour les avoir libéré de la captivité.

    Il est vrai que l'homme noir est le premier ennemi de l'homme noir ; il est vrai aussi que les esclaves d d'hier ne peuvent dire du bien , même en reconnaissant les mérites de leurs maîtres d' hier sauf s'il s'agit de leurs maîtres esclavagistes arabo-musulmans castreurs et genocudaires.

    Lat Dior aurait pu fuir, se laisser emprisonner ou déporter ..mais fidèle à son credo ( GARAB FI MOU SAX LAY DANO) il a préféré tomber dans d on Czyo et Natal.
    Auteur

    Lucide

    En Décembre, 2019 (20:27 PM)
    @post 1 : ACCROCHAGE PAR HASARD , dites vous ?? Non monsieur, Deukhelé n'à pas été un accrochage par hasard et, contrairement à ce que racontent les ennemis d'hier et d'aujourd'hui, notre grand herô national à été le premier à faire tonné la poudre dans cette bataille ultime.

    Il en a mené et remporté bien d'autres et ce sont ses ennemis mêmes qui ont chanté don courage, sa bravoure quand ceux qui sont célèbrés aujourd'hui chantaient les envahisseurs pour les avoir libéré de la captivité.

    Il est vrai que l'homme noir est le premier ennemi de l'homme noir ; il est vrai aussi que les esclaves d d'hier ne peuvent dire du bien , même en reconnaissant les mérites de leurs maîtres d' hier sauf s'il s'agit de leurs maîtres esclavagistes arabo-musulmans castreurs et genocudaires.

    Lat Dior aurait pu fuir, se laisser emprisonner ou déporter ..mais fidèle à son credo ( GARAB FI MOU SAX LAY DANO) il a préféré tomber dans son Cayor Natal.
    Auteur

    Mendy86

    En Mars, 2020 (13:13 PM)
    DOU, Lat Dior n a jamais été un héro. C est de la politique pour croire aux generations futures que ce gars était un héro.

    C est faux. Lat Dior a même collaboré dans les blancs contre les intérêts du Sénégal.

    Et cette collaboration continue de nos jours sous une autre forme
    Auteur

    Moi

    En Avril, 2020 (23:09 PM)
    À défaut de pouvoir aider un blessé grave ,il a fallut l'achever pour lui épargner trop de souffrances .donc ce soce Sow est un héros. Vous voyez comment l'histoire peut être interprétée ?
    Auteur

    Guilaye A Ndiaye

    En Avril, 2020 (00:07 AM)
    Donc NOS heros nont pas eye Tues par le Blanc mais par leur semblables c can qu il faut analyser

    Auteur

    Bouba

    En Avril, 2020 (00:14 AM)
    Tout pays à besoin d'écrire sa propre histoire mais je me demande comment les "resistants" ont été des héros. Ils n'ont pu empêcher le colons de s'implanter je me demande vraiment où se trouve le mérite. Dëgg neexul.
    Auteur

    En Avril, 2020 (03:05 AM)
    Damel MADIOR FALL



    TOUS LES SENEGALAIS ÉPRIS DE VÉRITÉ SAVENT QUE VOUS AVEZ RAISON !

    LAT DIOR EST LE HÉROS NATIONAL

    DU SÉNÉGALL TOUTES ETHNIES ET RELIGIONS CONFONDUES

    LAT DIOR TOUT LE MONDE CONNAIT !

    ET VOS CONTRADICTEURS ,. PEUVENT,- ILS SEULEMENT CITER CINQ DE LEURS ANCÊTRES ?

    KHOULO AK GNOUKO DIAR !!!!

    AGISSEZ EN PRINCE. DITES CE QUE VOUS AVEZ À DIRE ET LAISSEZ- LES S'ÉGOSILLER

    LAT DIOR EST LE HÉROS NATIONAL DU SÉNÉGAL. DE TOUS LES SENEGALAIS !!!

    Ce n'est pas une histoire de TOUCOULEUR, wolof ou de Walo- Walo.





    Auteur

    En Avril, 2020 (03:05 AM)
    Damel MADIOR FALL



    TOUS LES SENEGALAIS ÉPRIS DE VÉRITÉ SAVENT QUE VOUS AVEZ RAISON !

    LAT DIOR EST LE HÉROS NATIONAL

    DU SÉNÉGALL TOUTES ETHNIES ET RELIGIONS CONFONDUES

    LAT DIOR TOUT LE MONDE CONNAIT !

    ET VOS CONTRADICTEURS ,. PEUVENT,- ILS SEULEMENT CITER CINQ DE LEURS ANCÊTRES ?

    KHOULO AK GNOUKO DIAR !!!!

    AGISSEZ EN PRINCE. DITES CE QUE VOUS AVEZ À DIRE ET LAISSEZ- LES S'ÉGOSILLER

    LAT DIOR EST LE HÉROS NATIONAL DU SÉNÉGAL. DE TOUS LES SENEGALAIS !!!

    Ce n'est pas une histoire de TOUCOULEUR, wolof ou de Walo- Walo.





    • Auteur

      Fall Nande Ak Thiolom Fall

      En Avril, 2020 (12:13 PM)
      ‘’lat-dior ngoné latyr diop était désormais l'allié des français, en particulier du colonel brière de l'isle. ensemble ils organiseront la capture de sidya diop. lat-dior répondit à l'appel de sidya diop, et lui envoya des troupes à bangoye, mais il s'agissait en réalité d'un guet-apens. sidya diop s'y rendit seul avec son état major. une fois arrivé, les troupes envoyées par lat-dior tuérent 12 de ses officiers dont le prince loggar sayoo yacine pathé mbodj capturèrent sidya, le blessèrent et l'emmenèrent à saint-louis chez le gouverneur valére, c'était le 21 décembre 1876. trahi par lat-dior, sidya à saint-louis sera jugé par un tribunal colonial le 17 janvier 1877. en février il sera déporté au gabon dans un asile, sur une île nommée neugé neugé, en pleine forêt équatoriale, à l'âge de 28 ans. là-bas, sidya gagna la sympathie des officiers colons, qui décidèrent de le ramener au sénégal, sous prétexte qu'il souffrait de maladie mentale. il embarqua dans un bateau à destination de dakar, mais une fois arrivé à dakar, le gouverneur brière de l'isle refuse son retour et exige son renvoi immédiat au gabon. meurtri, sachant qu'il ne pourra plus retourner au sénégal, son pays natal, sidya ndaté yalla diop se suicide en se tirant une balle au cœur, le soir du 26 juin 1877. depuis 1996 le maire de la commune de dagana ne cesse de demander aux autorités françaises et sénégalaises de procéder au rapatriement de son corps du gabon au sénégal’’.
    Auteur

    En Avril, 2020 (03:05 AM)
    Damel MADIOR FALL



    TOUS LES SENEGALAIS ÉPRIS DE VÉRITÉ SAVENT QUE VOUS AVEZ RAISON !

    LAT DIOR EST LE HÉROS NATIONAL

    DU SÉNÉGALL TOUTES ETHNIES ET RELIGIONS CONFONDUES

    LAT DIOR TOUT LE MONDE CONNAIT !

    ET VOS CONTRADICTEURS ,. PEUVENT,- ILS SEULEMENT CITER CINQ DE LEURS ANCÊTRES ?

    KHOULO AK GNOUKO DIAR !!!!

    AGISSEZ EN PRINCE. DITES CE QUE VOUS AVEZ À DIRE ET LAISSEZ- LES S'ÉGOSILLER

    LAT DIOR EST LE HÉROS NATIONAL DU SÉNÉGAL. DE TOUS LES SENEGALAIS !!!

    Ce n'est pas une histoire de TOUCOULEUR, wolof ou de Walo- Walo.





    Auteur

    Depuis Canada

    En Avril, 2020 (04:34 AM)
    Lat Dior est un Heros .

    Il est parti combattre alors qu'il savait qu'il sera tue et comment encore il va essayer de s'enfuir une fois au champs de Battaille..

    Il a meme dit a ces guerriers qu'ils ne vont pas revenir.. Lat Dior est Diambaro , notre Heros National.

    Je suis du Fouta pas du Cayor .. Mais disons la verite et soyons reconnaissant..
    • Auteur

      Fall Nande Ak Thiolom Fall

      En Avril, 2020 (12:14 PM)
      ‘’lat-dior ngoné latyr diop était désormais l'allié des français, en particulier du colonel brière de l'isle. ensemble ils organiseront la capture de sidya diop. lat-dior répondit à l'appel de sidya diop, et lui envoya des troupes à bangoye, mais il s'agissait en réalité d'un guet-apens. sidya diop s'y rendit seul avec son état major. une fois arrivé, les troupes envoyées par lat-dior tuérent 12 de ses officiers dont le prince loggar sayoo yacine pathé mbodj capturèrent sidya, le blessèrent et l'emmenèrent à saint-louis chez le gouverneur valére, c'était le 21 décembre 1876. trahi par lat-dior, sidya à saint-louis sera jugé par un tribunal colonial le 17 janvier 1877. en février il sera déporté au gabon dans un asile, sur une île nommée neugé neugé, en pleine forêt équatoriale, à l'âge de 28 ans. là-bas, sidya gagna la sympathie des officiers colons, qui décidèrent de le ramener au sénégal, sous prétexte qu'il souffrait de maladie mentale. il embarqua dans un bateau à destination de dakar, mais une fois arrivé à dakar, le gouverneur brière de l'isle refuse son retour et exige son renvoi immédiat au gabon. meurtri, sachant qu'il ne pourra plus retourner au sénégal, son pays natal, sidya ndaté yalla diop se suicide en se tirant une balle au cœur, le soir du 26 juin 1877. depuis 1996 le maire de la commune de dagana ne cesse de demander aux autorités françaises et sénégalaises de procéder au rapatriement de son corps du gabon au sénégal’’.
    • Auteur

      Hkam

      En Avril, 2020 (16:12 PM)
      les français ont commis bcp d'atrocites
      dites nous aussi les derives dé lat dior et sa bande de thiedo qui ecumaient le canon. ...........
    • Auteur

      Hkam

      En Avril, 2020 (16:13 PM)
      les français ont commis bcp d'atrocites
      dites nous aussi les derives dé lat dior et sa bande de thiedo qui ecumaient le cayor
    Auteur

    Lol

    En Avril, 2020 (10:15 AM)
    Au cadior. La trahison est un sport national
    Auteur

    Latidiop

    En Avril, 2020 (12:50 PM)
    kathior khatior day wooor
    Auteur

    Soce Sow

    En Avril, 2020 (12:57 PM)
    lat dior etait un ceddo, soce sow musulman et soldat sous drapeau, donc a quoi sert cette information? Soce sow ne pouvait s'empecher d'achever lat dior, puisqu'il etait un ennemi pour lui? ou bien? deuxio, lat dior avait aussi livré des chefs africains et pas des moindres. Je me demande comment maba a pu l'heberger .
    Auteur

    En Avril, 2020 (13:21 PM)
    depuis canada merci est encor merci verite absolut
    Auteur

    Le Dakarois

    En Avril, 2020 (09:56 AM)
    au lieu de s'investir pour élucider la mort du guerrier, j'aurai préféré que vous les historiers que vous fassiez ressortir les réalisations de ces personnages à l'image des rois français ou africains (les réalisations en termes de constructions, de systèmes d'organisation écocomiques et social. On m'a appris que ce guerrier est mort à Dekheulé. Faites un tour dans cette partie du cayor et vous vous rendrez compte très vite de l'extrême pauvreté de cette localité. Alors arrêtez de nous fatiguer avec ces figures qui ont plus servi le colon que leur peuple.
    Auteur

    En Avril, 2020 (12:08 PM)
    • Auteur

      Fall Nande Ak Thiolom Fall

      En Avril, 2020 (12:11 PM)
      saint-louis (sénégal), 11 dÉcembre 1875.


      je m'empresse de vous annoncer qu'une colonne expéditionnaire est partie de saint-louis le 8 de ce mois, à quatre heures du matin.

      elle se compose de cent vingt hommes d'infanterie de marine, cent vingt tirailleurs indigènes, soixante spahis d'un détachement d'artillerie et du train des équipages. elle est commandée par le lieutenant-colonel d'infanterie de marine bégin.

      cette colonne a reçu l'ordre de marcher contre un agitateur indigène nommé sidya, qui, dit-on, a recruté un grand nombre de partisans dans le oualo, d'où il nous menace et nous brave.

      le gouverneur, colonel valière, partira demain pour richard-toll, où il doit rejoindre la colonne expéditionnaire.

      il remontera le fleuve sur l'aviso le phaëton, ayant pour escorte une section d'infanterie de marine.

      je vous enverrai des détails sur les opérations de cette petite campagne aussitôt qu'ils me seront parvenus.
      auguste marcade

      quotidien le figaro du 6 janvier 1876
      dakar, sénégal 16 décembre
      la petite expédition que nous avions entreprise dans le oualo, a été promptement et heureusement terminée.

      le chef indigène sidya, contre qui elle était dirigée, vient d'être pris par notre allié lat-dior, sans doute dans une embuscade, car on annonce qu'il n'y a même pas eu d'engagement avec nos troupes.

      sidya va être conduit à saint-louis et jugé comme traître notre cause.

      c'est un noir âgé de trente-cinq ans environ, qui a été élevé au collège indigène d'alger, et qui avait été même pourvu, il y a quelques années, d'un grade d'officier dans le bataillon de tirailleurs sénégalais.

      on pense ici qu'il sera condamné soit à la peine de mort, soit au bannissement. dans ce dernier cas, il serait déporté sur les côtes insalubres du gabon.

      quotidien le xixème siècle du 14 janvier 1876
      on écrit de gorée-dakar, le 22, aux tablettes des deux-charentes :
      la colonne expéditionnaire doit rentrer à saint-louis, le 27 décembre : elle n'a pas eu l'occasion, jusqu'ici, de tirer un seul coup de fusil. sidya est pris néanmoins ; il a été écroué à la prison de saint-louis.

      c'est lat-dior, notre récent allié du cayor, qui l'a livré pieds et poings liés, avec quatre de ses lieutenants.

      ils vont sans doute être envoyés sur gabon.

      il faudrait prendre maintenant elie, l'oncle de sidya. et roi des maures ; mais celui-là est plus difficile à joindre.

      en voyant lat dior livrer sidya à l'autorité française, tous ceux qui savent que les noirs ne se mangent pas entre eux, se demandent ce que lat dior exigera de la france, en retour de ce service?

      il avait écrit au gouverneur pour lui demander sous quelle forme, il voulait recevoir sidya et ses quatre grands chefs, dont il était prêt à envoyer les têtes et les jambes.
      le colonel valière s'est contenté de les réclamer vivants.
    Auteur

    ????????

    En Avril, 2020 (12:17 PM)
    Quoi? Lat Dior a collaboré activement avec les européens? Je tombe des nues!
    Auteur

    Docteur Nikolas Huchard

    En Avril, 2020 (09:42 AM)
    Qu'est ce que le nom dexécutant SOw Goudiaby Sarr peut il changer dans le cours de l' histoire qui s'est passé il y a 133 ans .

    Il n y a rien de nouveau.



    Ohh tchiey l'émotion étriquée des nègres. Lat Dior a- t-il plusieurs fois Damel .

    Lat Dior était il à Paos Koto ( nov 1865 ): Oui. Sinon demandez Pinet kiné Laprade

    Lat Dior est- il le fils de Ngoné Latyr elle -même fille du roi Meissa Teind Dior Oui.



    Lat Dior DIOP fils du gouverneur - bargueth Sakhewer a t' il été un homme public pendant 25 ans.: oui !

    Combien de fois avait il été présent sur le théatre des opérations ? des dizaines de fois .

    Si Lar Dior n'avait pas été un souverain avisé, aurait il eu comme garde des sceaux , un savant comme le jurisconsulte Cadi Madiakhaté Kala ?

    Si Lar Dior n'était pas un homme perspicace aurait-il eu comme conseiller juridique le vénérable Momar Anta Sally Mbacké ?



    Qui est le grand officier qui a dit de Lat Dior que ses choix militaires notamment à Ngol Ngol ( dec 1862 ?) n'aurait été contredit par un officier

    sorti des plus grandes académies miltaires du monde ? Son énnemi Louis Faidherbe lui même.

    Lat Dior Ngoné Latyr n'avait pas plus de défaut que les aieux de la plupart de nos comptemporains .



    Oui. Le fils de Ngoné Latyr, qui a accédé a pouvoir à 20 ans , était bel et bien , malgré ses travers, un très grand Sénégalais.
    Auteur

    Menteurhuchard

    En Avril, 2020 (14:15 PM)
    Lat dior n etait pas snegealais, mais cayorien...............le senegal a 60 ans.
    • Auteur

      Dr Niko Huchard

      En Avril, 2020 (14:22 PM)
      il a lat dior n etait pas snegealais ( sic) !?
      il a raison puisqu'il est cayorien du sénégal
      je ne suis point dioriste mais le nègre doit être fier de ses propres histoires et les préférer à la critique émotionnel éthérée et stérile.

      mais mon cher ,
      tu ne peux pas te permettre d'adherer à la clique des bonimenteurs de ndiobèntaye
      tu ne dois pas souscrire à la thèse du nanisme d'esprit.
      le mot sénégal est mentionné dans tous les textes français depuis des siècles.
      même la commune de dakar date de 1957 .

      certes, il aura fallu que senghor et dia nous libèrent sur le papier après que le plus illustre des vénérable , celui qui est revenu de de déportation du gabon consacre notre de sénégalais le 11 novembre 1902.
      celui là même qui a offert 500 000 francs à l'état du sénégal en 1921.
      des mecs comme louis fadherbe ou w. ponty été nommés gouverneur du ... sungal ou songhaï.?
      a notre connaissance , les soldats engagés à partir de l'afrique de l'ouest pendant la première guerre s'appelait tirailleurs sénégalais.

      pour revenir à silmakha diop ngoné latyr, il s'est bien et bel battu depuis berry ngaraf jusque dans le niany , en passant par ngol ngol, loro paos koto, mekhé , louga. ce sont des villes du sénégal .
      ce preux prince de 20 ans, à l'allure altière a marché résolument vers dekheulé ce matin là du 26 octobre .
      vive le sénégal , vive l'afrique
    Auteur

    Smbow

    En Avril, 2020 (06:53 AM)
    Professeur mbaye Thiam tu es un rancunier qui cherche à diviser les peuls sow et des wolof Diop ya bone ya yeess tu n'y réussira jamais
    Auteur

    Ibn Jack

    En Avril, 2020 (09:21 AM)
    Je vous met ici juste un passage

    Comment Lat Dior ce fameux héros a été une girouette durant sa vie et un traitre aussi à sa nation

    Il s’est convertie à l’islam juste par nécessité et besoin car il a sollicité l’aide de l’empire Toucouleur de Amadou Tall pour une alliance contre les colons et par la suite s’allier avec les français contre les peulh mais Al hamdoulillah l’empire Toucouleur a résister plus longuement jusqu’en 1896 que tout autre empire de la région le plus grave c’est que c’est les Wolof et bambara allié à la France de Faidherbe qui ont contribué à sa chute





    Lat Dior s'exile au Sine où il demande l'asile politique au roi sérère animiste, Maad a Sinig Coumba Ndoffène Famak Diouf (également connu comme Bour Sine Coumba Ndofféne Famak Diouf), qui accepte de l'aider, mais lui impose de rudes conditions. [réf. nécessaire]



    Lat Dior va donc au Saloum, où règne avec le titre d'almamy le marabout Maba Diakhou Bâ, disciple de El Hadji Omar Tall. Celui-ci accepte d'aider Lat Dior dans sa lutte à condition qu'il se convertisse à l'islam. Lat-dior, qui était de religion tieddo ou ceddo, se convertit donc à l'islam sous le nom de Silmakha Diop, mais se met alors à dos une bonne partie de ses tiédos, très attachés à l'animisme. Demba War Sall, le farba kaba, chef des tiédos de Lat Dior, se retourne contre lui pour toujours et participera à sa chute. Lat-dior rencontrera le fondateur de la confrérie musulmane soufi venu du Baol, Cheikh Amadou Bamba.



    Maba Diakhou Bâ fera de Lat Dior le général de son armée, et Lat Dior l'aidera dans ses combats. Ensemble ils marcheront sur le Sine, le Baol et le Djolof. Pinet-Laprade et ses spahis se rendent au Saloum pour rencontrer Maba et Lat Dior : c'est la bataille du Rip, le 30 novembre 1865. Pinet-Laprade perd énormément d'effectifs, mais réussit à les dissuader. Maba Diakhou Bâ est tué (à la bataille de Fandane-Thiouthioune, également connu sous le nom de la bataille de Somb) peu de temps après, en 1867, en allant combattre le Maad a Sinig Coumba Ndoffène Famak Diouf.



    Après la mort de Maba, Lat Dior revient au Cayor, où il trouve les maladies, les invasions de sauterelles, la guerre civile, la famine. Lat Dior en rejette la responsabilité sur les colons et la population voit en Lat Dior un espoir, alors que les colons commencent à être de plus en plus mal vus. Pinet-Laprade cède quelques territoires à Lat Dior pour apaiser la situation, mais celui-ci refuse, car il souhaite récupérer le Cayor tout entier.



    Lat Dior, musulman, s'allie avec l'almamy du Fouta-Toro, Cheikhou Amadou, qui est également l'ennemi des Français et qui le rejoint avec son armée à Mekhe, au Cayor : c'est la bataille de Mekhé. Les Français sont battus le 3 juillet 1869. Pinet-Laprade meurt du choléra le mois d'août suivant. Lat Dior, commençant à prendre de la hauteur ?, razzie les provinces qui lui sont hostiles, le Saniokhor et le Diander. Avec son armée il se rend à Louga où il rencontre les troupes françaises. Un combat sanglant a lieu et Lat Dior se retire. Les pertes sont nombreuses, malgré cela il réussit à dissuader les colons.



    Le 12 janvier 1871 Lat Dior Ngoné Latyr Diop est reconnu par tous comme le damel du Cayor. La France est affaiblie par la guerre avec l'Allemagne et Lat Dior en profite pour annexer le Baol et cumuler les titres de damel et de teigne. En 1874, le Toucouleur Cheikhou Amadou attaque le Djolof et prend le titre de bourba. Il attaque le Cayor, mais Lat Dior entretient désormais de bonnes relations avec la France, en particulier avec le colonel Brière de l'Isle. En janvier 1875, ils combattent ensemble Cheikhou Amadou et l'écrasent. Lat Dior et les tiédos entretiennent des hostilités. Ceux-ci refusent que le damel Lat Dior transfère la capitale à Keur Amadou Yalla. Finalement, avec la médiation du colonel, la capitale reste a Mboul.
    Auteur

    En Avril, 2020 (17:19 PM)
    Lat Dior est une légende créé de toute pièce avec les colons pour satisfaire les wolof qu'elles baisaient comme des pires. Aline site Diarra est plus courageuse que lat Dior ' c'est quelqu'un qui a passé tout son règne a fuir de royaume en royaume,.si ce n'était pas les toucouleur lambaye gnaww
    Auteur

    Fa

    En Avril, 2020 (02:59 AM)
    Eh iba dans sa fuite il a été tué par boule faille lo de son vrai nom idyl Thiam et oui son sabre été meilleur et oui en temps que forgeron Diop était esclavagiste



    Auteur

    Cinéphile

    En Avril, 2020 (12:59 PM)
    Si c'était un film, je dirais que Mr l'historien nous a servi un vrai navet (film insipide).
    Auteur

    Zeum Thiedio

    En Avril, 2020 (13:34 PM)
    Lat Dior est le seul et unique resistant senegalais. Tous les autres marabouts et autres etaient des collaborateurs des francais.
    Auteur

    Soumfaya

    En Avril, 2020 (16:31 PM)
    Reculer pour mieux sauter Oise replier n'est-ce pas une stratégie ? Comment peut-on dire d'un combatant qui se repli quec'est un traître ? La stratégie de toute guérilla c'est de prendre l'ennemi par surprise et si on est en situation de faiblesse frapper fort et disparaître. Ce n'est pas de la faiblesse mais une grande stratégie.

    Alors imaginer narguer un colon plus puissant et mieux équipé aussi longtemps c'est très fort quand on sait qu'il y'a souvent des traîtres dans nos propres troupes bravo. L'almamy Samory aussi à utilisé la tactique de la terre brûlée pour affamer le colon qui le cherchait partout. Au lieu de vous battre pour l'histoire des toucouleurs et des wolofs pensons d'abord à nous unir.

    Vive l'Afrique. Vive cheikh Anta Diop. For rêver.

    Yes I.

    Auteur

    Ouvre Les Yeux Frere.

    En Avril, 2020 (10:09 AM)
    Tous les noirs sont des heros qui ont soufferts de n'avoir pas eu vent de la tournure de l'histoire du monde au moment où necessité faisant loi les puissances etrangeres emergentes avec la decouverte du nouveau monde obt jeté leur devolu sur le continent Africain aidé en cela par le grand voyage de Mansa Moussa qui leur a mis la puce à l'oreille quant à la richesse du sud sahara.

    A la meme epoque les europeens de la mediteranee( parriculierement italoens et espagnol) etaient mis en esclavage par ceux aui sonr les algeriens aujourd'hui(barbarossa) qui etaient alors vassaux de l'empire ottoman. C'etait l'epilogue des dernieres croisades (sur la baie d'alger on vendait un chretien(europeen(nassara) pour un oignon tellement il y en avait qui venait des cargaisons des corsairs)

    Dans le même temps le commerce transsaharien qui a favorisé l'insurection douce de la religion musulmane au sahel (exeption faite de l'invasion almoravide sur l'ancien Ghana) etait bien etabli en Afrique de l'ouest. Ce commerce d'etoffes,d'epices d'or etait souvent en contrepartie de tablettes de sel des mines de koumbisaleh et d'aiidagost
    • Auteur

      Reply_ouvre Lea Yeux Frere

      En Avril, 2020 (10:33 AM)
      mais le commerce des esclaves etait le plus etabli et bon nombre de nos parents sont partia avec les caravanes arabes d'ou l'expressio fayioo naar bi khoromam parceque les echanges se faisait contre du sel denree rare à l'epoque aussi chere sinon plus que l'or. bref on me dira que c'etait l'epoque mais les puissances etrangeres ont longtemps arreté de se vendre en esclave entre eux parce qu'ils le faisaient pour se decider de labeliser l'homme noir comme le seul propre à cet etat parce qu'on est les derniers à comprendre les enjeux du moment. pour preuve j'ai lu touts les commentaires un à un( c'est la premiere fois que je le fait confinement oblige) et à part quelques rares contributions je ne voit que des senegalais tout à fait erudits pour la plus part mais qui tirent la couverture sur eux et jettent l'obrobre sur l'autre. autant dire qu'on y est encire pour lo gtemps dans le trou.
      parce que ce debat qu'on amene sur le terrain de guer nienio gueweul diam est sterile parce que pour l'oppresseur tous les noirs sont des esclaves pour preuve madjiguene ndiaye fille du bourba diolof a eté capturée et vendu comme esclave au etats unis sous le nom de ana kingsley.
      lat dior est un hero, sidya leo aussi est une victime qui n'a pas demandé à aller à l'exole des otages ainsi que socé sow qui est conscrit dans l'armé du nouveau dominant.ainsi que la forgeron qui non seulement fabriquait l'arsenal militaire mais se battait idem pour le gueweul qui relatait les fait de guerre et se battait ainsi que l'armée d'eaclave souvent captifs de guerres passés d'oú le terme diambar=diam mbaar (caserne soldat) et diaraaf bourou diam gni( general d'armee) comme demba waar sall. diambour:diamou bour garde royale (par extention qui ne repond qu'au roi par ezrention noble.)
      tieddo est un terme generique pour nous non musulmans de l'epoque qui souvent annexions les contrés alentour tous anciens demenbrement de l'empire du mali. la religion musulmane etait alors la religion des elites liés au commerce transahariens plus poir l'aspect pratique car la langue arabe ecrite facilirltait la
    • Auteur

      Reply_ouvre Lea Yeux Frere

      En Avril, 2020 (11:00 AM)
      mais le commerce des esclaves etait le plus etabli et bon nombre de nos parents sont partia avec les caravanes arabes d'ou l'expressio fayioo naar bi khoromam parceque les echanges se faisait contre du sel denree rare à l'epoque aussi chere sinon plus que l'or. bref on me dira que c'etait l'epoque mais les puissances etrangeres ont longtemps arreté de se vendre en esclave entre eux parce qu'ils le faisaient pour se decider de labeliser l'homme noir comme le seul propre à cet etat parce qu'on est les derniers à comprendre les enjeux du moment. pour preuve j'ai lu touts les commentaires un à un( c'est la premiere fois que je le fait confinement oblige) et à part quelques rares contributions je ne voit que des senegalais tout à fait erudits pour la plus part mais qui tirent la couverture sur eux et jettent l'obrobre sur l'autre. autant dire qu'on y est encire pour lo gtemps dans le trou.
      parce que ce debat qu'on amene sur le terrain de guer nienio gueweul diam est sterile parce que pour l'oppresseur tous les noirs sont des esclaves pour preuve madjiguene ndiaye fille du bourba diolof a eté capturée et vendu comme esclave au etats unis sous le nom de ana kingsley.
      lat dior est un hero, sidya leo aussi est une victime qui n'a pas demandé à aller à l'exole des otages ainsi que socé sow qui est conscrit dans l'armé du nouveau dominant.ainsi que la forgeron qui non seulement fabriquait l'arsenal militaire mais se battait idem pour le gueweul qui relatait les fait de guerre et se battait ainsi que l'armée d'eaclave souvent captifs de guerres passés d'oú le terme diambar=diam mbaar (caserne soldat) et diaraaf bourou diam gni( general d'armee) comme demba waar sall. diambour:diamou bour garde royale (par extention qui ne repond qu'au roi par ezrention noble.)
      tieddo est un terme generique pour nous non musulmans de l'epoque qui souvent annexions les contrés alentour tous anciens demenbrement de l'empire du mali. la religion musulmane etait alors la religion des elites liés au commerce transahariens plus poir l'aspect pratique car la langue arabe ecrite facililtait la redactiondes contrats.
      d'ou l'importance des cadi ou khaali en wolof.
      il ne faut pas oublier que le senegal est un petut pays et en 1960 o etait que 3millions d'habitant et que dans une economie agraire et rurale la masse etait servile. c etonnant qu'au senegal tout le monde se reclame prince.
      c un debat sterile mais pour contribuer au sujet voila ce que j'en sait:

      hommes libres:

      guers:garmi (prince) ndiambour (noble) badola (homme libre sans etiquette et sans les moyens de sa subsistance(paysan)

      hommes libres:

      nienio: teugg (balamaysaa) maitre artisan (or metal seegn( polyvalent)
      mabou(bois) lawbe ( bois) oudé (cuir) rabb etc...

      hommes libres;

      gueweul: (historiens, musiciens) art oratoire.

      captifs:

      diam: toutes les categories si dessus qui en avait les moyens pouvait en posseser et leur donnait leur patronymes.

      apres l'esclavage et la colonisation et la dislocation des structures sociales qui n'etaient pas si figé que ça n'y parait aujourd'hui tout le monde veut etrw prince. je veux bien mais où sont passés les autres.
      ce gente de dwbat est sterile mes frwrws et soeurs, faisons du senegal ce que lat dior, sidia , allawone tall mademba thiam mapathé mboup et samba kati ndiaye birane samba diop voudrai qu'il soit un peuple fier,uni wt visionaire. melangons nos sangs poir que tout le monde soit prince au service du senegal. tous les pays du monde qui o reussi leur mue se sont developés.
      ne faisons pas exeption. mame cheikh ibra fall disait; se debarasser de la quete du gain pour le gain et du prestige est l'une dws clés dw la reussite.

      parole d'un nienio non moins garmi petit fils de biram njemé coumba. on est nombteux au senegal que certains commentaires à coté de la plaque desolent. mais je vois aime tous sincerement dans votre diversité.
      comme l'a dit un homme politique au senegal un jour: on est tous d'anciens supermatozoides et futurs cadavres par la grace dw dieu le swul wt l'unique digne d'adoration.

      assalamou aleykoum warahmatoulah.
    Auteur

    Noble

    En Avril, 2020 (04:30 AM)
    DEMBA WAR SALL ANAMOU?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email