Dimanche 31 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Coronavirus au Sénégal : 6 nouveaux cas positifs

Single Post
Coronavirus au Sénégal : 6 nouveaux cas positifs
Sur 199 tests effectués, 6 sont revenus positifs au coronavirus. L'annonce vient d'être faite, ce jeudi 9 avril, par le ministre la Santé et de l'Action sociale, lors du point de la situation du jour sur le Covid-19.

Informant sur les patients testés positifs, à l'issue de la publication des résultats des examens virologiques, Abdoulaye Diouf Sarr a déclaré qu'il s'agit de 6 cas contacts suivis par les services dudit ministère.

Toutefois, il a indiqué que 10 cas infectés, hospitalisés, ont été contrôles négatifs et sont donc déclarés guéris. Du coup, annonce-t-il, ils vont sortir de l'hôpital dans les heures qui suivent.

Le ministre Abdoulaye Diouf Sarr a aussi soutenu que l'état de santé des patients hospitalisés est stable.

Au Sénégal, 250 cas ont été testés positifs, à ce jour. Il s'agit de 123 guéris, 2 décès, 1 évacué et encore 124 patients sous traitement.

Par ailleurs, le ministère de la Santé et de l'Action sociale a renouvelé à la population son appel strict au respect des mesures de protection individuelle et collective. Ce, au regard, du retour des cas issus de la transmission communautaire.


liiiiiiiaffaire_de_malade

30 Commentaires

  1. Auteur

    Aks

    En Avril, 2020 (10:11 AM)
    Al hamdoulillah
    • Auteur

      Abakara

      En Avril, 2020 (10:18 AM)
      la prévention , la vigilance et les gestes bannières sont les seuls moyens qui peuvent nous permettre de faire face à cette pandémie redoublons d’efforts et ensemble on va s’en sortir .
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (10:29 AM)
      le coronavirus est la plus grande arnaque du siècle et les petits pays pauvres qui suivent la meute risquent de sombrer par ce que leurs économies fragiles ne pourront pas supporter. arrêtez pendant qu'il est encore temps laissez les gens vaquer à leurs occupations et ils développeront les anticorps pour faire face des qu'ils seront contaminés. les rares cas qui développeront des forces sévères seront admis dans les hôpitaux. si on décidait de gérer ce coronavirus comme la grippe habituelle vous verrez que y'a aucune différence. les nombres de morts que vous entendez en europe et amérique c'est une grosse arnaque. ils comptabilisent tous les morts dans le pays y compris ceux morts par cancer par maladies cardiovasculaires et même accidents. l'objectif de cette mafia est d'amener à l'usure les pays faibles économiquement et que seuls les grandes puissances vont demeurer.
    • Auteur

      Deug

      En Avril, 2020 (11:35 AM)
      machallah vous êtes entrain de réussir mieux que les autorités occidentales qui ont été très negligentes.au sénégal, c'est le contraire ce sont les populations qui sont très negligentes. donc c'est là que nous avons les médias pour renforcer la sensibilisation. par ailleurs, faites attention les cas guéris ne doivent pas retourner chez eux car on peut-être négatif aujourd'hui (gueri) et redevient positif le lendemain et donc contaminer d'autres personnes.
      my allah bless sénégal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (12:09 PM)
      a leur sortie d'hôpital, s'ils ne retournent pas chez eux, où doivent ils aller ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (14:22 PM)
      et on ose dire des choses pareilles sans vergogne. j'espère que le pr suit ces choses de temps en temps.
  2. Auteur

    Prière

    En Avril, 2020 (10:14 AM)
    Qu'Allah améliore d'avantage la situation dans le monde entier.
    Auteur

    En Avril, 2020 (10:16 AM)
    Fen rek testez les gens 2 à 3 % de la population sont postifs
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (10:20 AM)
      si c'est le cas, c'est très bien puisque nous ne tombons pas comme des mouches .
    • Auteur

      Lll

      En Avril, 2020 (10:25 AM)
      pas besoin de milliers de tests s'il n'y a pas de cas sévére a l'hôpital. prévention, prévention. il faut que l'on s'y met tous si on veut éradiquer cette pandémie
    Auteur

    Khalifa

    En Avril, 2020 (10:17 AM)
    attention, le virus nous endors ! si jamais nous baissez notre garde, on est cuit !!!!
    Auteur

    Guéri

    En Avril, 2020 (10:19 AM)
    Combien de guerri
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (14:07 PM)
      faites attention avec vos contaminés "testés négatifs donc déclarés guéris"
      le scientifiques sud coréens qui sont parmi ceux qui ont le mieux réussi dans la lutte contre le sars-cov2 le virus du covid-19 viennent de publier les résultats d'une étude montrant une recontamination dans plusieurs cas.
      qte
      about 51 patients classed as having been cured in south korea have tested positive again, the cdc said in a briefing on monday. rather than being infected again, the virus may have been reactivated in these people, given they tested positive again shortly after being released from quarantine, said jeong eun-kyeong, director-general of the korean cdc.
      uqte
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (14:13 PM)
      je voulais plutôt dire: une réactivation du virus dans ces et non une recontamination la nuance est grande.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (21:55 PM)
      it is said that in fact in those cases that the patients were not cured the 1st time.
    Auteur

    En Avril, 2020 (10:22 AM)
    On ne déplorera jamais assez le caractère insipide des discours des ministres sénégalais tellement que leurs messages sont pollués de " le président de la république, le président de la république, le président de la république....." A croire qu'eux mêmes sont incapables de réflexion.
    Auteur

    Cinéma

    En Avril, 2020 (10:22 AM)
    Arretez ce cinéma et allez travailler macky .pourquoi vous nous servez chaque matin ce cirque. Tant que vous ne décentraliser pas les test personne ne croira à vos chiffres pasteur rek pourquoi ? Quest ce que vous nous cachez?pourquoi refuser la main tendue du professeur mboup ki peut vous procurer 12mil test par jour ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (10:30 AM)
      monsieur, pr mboup fais des tests c'est lui qui fait tous les tests de la region de thies.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (12:12 PM)
      ils ne s'informent pas et veulent informer et induire en erreur les autres qui croient tout ce qu'ils lisent dans les commentaires.
    Auteur

    Leçons Apprises

    En Avril, 2020 (10:26 AM)
    1.Eriger la cellule ou division de sante communautaire en Direction Sante communautaire car a l'épreuve de la gestion des cas communautaires on se rend compte de la faiblesse de notre système de surveillance communautaire.

    2. Le COUS doit être un centre opérationnel et non u centre de coordination. La coordination est le cœur de métier de la Direction générale de la Sante et le SAMU assure la régulation.

    3. Il nous faut un laboratoire national c'est une question de souveraineté

    4. Je n'ai rien contre la RFM mais organes de presse sont d'égale dignité. Dr Aloyse accorde un privilège inexpliqué à cette radio avec ces déclarations matinales.

    5. Toutes nos félicitations suite au transfert des ressources au MEF mais verifier si les différents centres de responsabilité ont des comptes bancaires traçables au niveau des écritures comptables du MEF.

    6. Bravo pour

    Uvvotre bonne communication mais veiller encore sur l'unicité de la source qui donne l'information cest une clé de sécurité en communication de crise surtout avec l'activation des comités régionaux

    Juste l'avis d'un vaurien chômeur endémique et d'ailleurs le sommeil me rattrape je quitte le clavier et félicitations à toutes les éminences grises du système de sante
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (12:16 PM)
      je pense que le ministère doit avoir d'autres chats à fouetter que d'écouter des vauriens. va te recoucher, maman te fera signe quand le déjeuner sera prêt.
    Auteur

    Sama Xalaat

    En Avril, 2020 (10:27 AM)
    Bravo à tout le personnel engagé dans cette bataille. Toutefois, ces officiels du Ministère de la Santé gagneraient à être un peu plus professionnels en se présentant à l'heure, par exemple. En outre, ils pourraient organiser une séance hebdomadaire de Q&A virtuelle consistant à répondre aux questions de journalistes choisies au préalable et envoyées par le SYNPICS. Cet échange completerait cet exercice robotique, certes important, auquel le ministre et son porte-parole s'adonnent tous les jours.
    Auteur

    Macky Korr Marieme Faye

    En Avril, 2020 (10:30 AM)
    Sarr gueulém Yalla na la Yalla djapalé té moussalgnou si Corona virus bi. Ne baissons pas les bras. Continuons les mesures barrières, le confinement, le lavage des mains, la distance sociale, bref toutes les mesures préventives pour éviter la propagation du covid 19. Mesures qui souvent ,pour certaines du moins sont à l'antipode de notre culture car nous sommes des êtres sociaux. Cependant, c'est le prix à payer, le sacrifice qu'il faut faire dans cette 3ème guerre mondiale contre le Corona.



    May Allah swt grant is success. Ameen.
    • Auteur

      Arretez De Frim!

      En Avril, 2020 (13:10 PM)
      il faut savoir rester modeste, humble! quand on ne meprise pas une langue etrangere, on se garde de l'utiliser pour impressionner les gens!
    Auteur

    En Avril, 2020 (10:31 AM)
    respectez corona,il y a beaucoup de gens qui ont comme nom de famille corona,surtout en italie en spagne et en france
    Auteur

    En Avril, 2020 (10:32 AM)
    Il faut aller avec ses moyens. Ne pas ceder à la panique. Ce ministre fait un good job.

    Restons unis devant cette épreuve.
    Auteur

    En Avril, 2020 (10:33 AM)
    QUAND JE VOIS qu'il ya une nouvelle Bande (si peut dire ) de Talibé vers CASTOR l'etat fait comme il veut on a fermer les mosquées église marchés coup de feu 20heure mais les Talibé ces enfants qu'on exploite on peut rien faire pour eux
    Auteur

    Farou

    En Avril, 2020 (10:37 AM)
    Pour la généralisation des masques c une urgence capitale
    Auteur

    En Avril, 2020 (10:39 AM)
    Svp c 129 tests ou 199? Merci.
    Auteur

    Macky Korr Premiere Djeeke

    En Avril, 2020 (10:45 AM)
    Méfions nous aussi de ceux qui veulent nous faire croire que l'Afrique est relativement protégée contre le covid 19 par son écosystème, ou que le Noir est plus résistant au Corona. En matière de santé, il y 'a des disparités liées à des facteurs déterminants physiques, socio-économiques, biologiques, génétiques,...etc.

    Le covid 19 tue aux états-unis plus d' hispaniques et de Noirs que de Blancs bien que les hispaniques et les Noirs ne constituent qu'une minorité de la population américaine.



    Restons à la maison, lavons nous les mains, pratiquons la distance de sécurité.
    Auteur

    Assumons!!!

    En Avril, 2020 (10:45 AM)
    L Humanité n'est pas encore sortie de l'auberge.

    Nous avons fait beaucoup de tord à nous mêmes.

    Nous avons choisi nos propres lois, notre manière de vivre sur cette TERRE appartenant à un seul dirigeant: DIEU.

    Beaucoup de ses prophètes ont été rejetés; certains même tués. Nous avons préféré Dajjal en lieu et place de Dieu. Alors assumons.!!

    Auteur

    En Avril, 2020 (10:54 AM)
    Merci ,c'est encourageant!!!

    Nombre de guéris = au nombre d'hospitalisès.Du courage.

    Inchallah viendra le jour où le nombre d'hospitalisès sera nul.

    Quant à celui qui souhaite du mal à nos patients,qu'il sache qu'il n'est qu'un mesquin.Comment souhaiter à ses proches des cas graves?Du n'importe quoi.

    Merci Amadou Ba qui s'est très bien exprimè et surtout en langue nationale.A weltanaama sannè.Fuutankoo6è njaarniima.Yaa juut baldhè. Aaamiin!!!
    Auteur

    Ss

    En Avril, 2020 (10:59 AM)
    Vous voyez les gestes barrières sont très importants, y a que ça qui permet de stopper la transmission communautaire. Si ces gestes sont respectés, un cas positif a très peu de chance de contaminer une autre personne. C'est notre combat à tous.
    Auteur

    Dine

    En Avril, 2020 (11:15 AM)
    Bonjour Mr le ministre,



    Dés l'instant que il ya des guéris supérieur au nouveau cas cela veut dire que l’épidémie est maîtrisé.

    Notre Economie est faible si la crise est longue nous risquons de payer trop chers, notamment les contrats pétrolier qui vont être retardé, les emplois perdus, la dette obligatoire nous mettra en genoux.

    SVP relancer l’Économie,

    levons le couvre feu à 00h , rendons le masque obligatoire et rétablissons les ponts maritime.



    Attention pas de transport entre les régions.







    Auteur

    En Avril, 2020 (11:35 AM)
    Quand on n'a pas encore les moyens de tester en masse on fait avec les moyens du bord et ça marche.D'ici la fin du mois d'Avril on saura si vraiment la propagation du virus est reel au Senegal.
    Auteur

    Deug

    En Avril, 2020 (11:36 AM)
    Corona faim contamine plus que Corona virus au Sénégal.
    Auteur

    En Avril, 2020 (11:59 AM)
    L'État doit distribuer à tous les foyers des masques par l'intermédiaire des mairies, maintenir les mesures relatives au transport public à savoir limitation du nombre de passagers, mise à disposition dans tous les lieux accueillant du public, de solution hydro alcoolique, respecter une certaine distance entre individus....on pourra ainsi, sans ouvrir les frontières envisager un début d'activité. Mais c encore tôt.
    Auteur

    Mer

    En Avril, 2020 (12:00 PM)
    C'est connu que Dakar est nouvel épicentre du corona. Mais où sont le gouverneur et les préfets de la région. À part l'action du rond point de leur massar ils sont abonnés absents au moment où leurs collègues des régions sont au front.





    Auteur

    Sante Yalla

    En Avril, 2020 (12:50 PM)
    oubilenn djioumayi dem trokh loudie ballou yalla sounou borom lolou donc mokofiy dieullee wa salam
    Auteur

    Le Thiesois

    En Avril, 2020 (14:01 PM)
    moi chaque jour,quand le ministre commence a faire le point du jour,je ne peux pas m'empecher de trembler.les cas de contamination comminautaire me hante tellement,quand il ya na pas comme aujourd'hui,je dit allhamdoulilah.je demande au senegalais de porter des masques,cest la meilleure solution de combatre cette maladie
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (16:24 PM)
      moi je tremble que ce soit ce ministre qui est encore à lire sa litanie journalière sans aucune compétence.
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:14 PM)
    Avons-nous tu les moyens pour tester par centaines ?

    quand les budgets étaient voté, combien ont été alloués à la santé et spécifiquement à la recherche ?

    institut pasteur comme iressef, si ce n'était que le sénégal, aujourdhui il n'y aurai pas de tests possibles.

    le sénégal teste selon ses moyens et non selon le désir de la population qui n'a jamais fait de la santé une priorité au moment des élections électorales municipales, législatives comme présidentielles.

    maitenant, taisez-vous et laissez ceux qui savent faire, faire leur travail.



    prochainement, avant de choisir un maire, député ou président, pensez aux maladies comme corona ...lol
    Auteur

    Moi Meme

    En Avril, 2020 (14:19 PM)
    Une bombe à l'hôpital de Saint-Louis



    Aujourd'hui la question est comment les autorités responsable de la santé au Sénégal, les médecins de l'hôpital ont pu accepter que le chr de Saint-Louis soit centre d'accueil des malades de la covid-19, alors qu'à la base il était retenu que la dite structure ne devait accueillir que les cas compliqués.

    Tout cela parce que, surtout l'autorité administrative de la région, le ministère de la santé se sont laissé convaincre très facilement par un certain directeur obnubilé par ces intérêts personnels.

    Au meme moment, tout haut, le personnel n'ose pas donner son avis de peur d'être jugé comme étant aux antipodes de la bataille contre le coronavirus.

    La promiscuité de l'hôpital est un élément fondamental que les autorités devaient prendre en compte avant de fixer leur choix sur le chr de Saint-Louis. une meilleure intelligence aurait voulu que le centre de prise en charge des malades non compliqués soient pris en charge en dehors du chr. Un dispensaire, un autre locale dédié à l'occasion.

    Aujourd'hui à l'hôpital de saint-louis dans le meme espace et dans une parfaite promiscuité, cohabite le centre de prise en charge du covid-19, le service des urgences centralisées, le service de stomatologie et la psychiatrie . Sans compter le circulation qui peut être source de tous les dangers. Le personnel, les malades et les accompagnants partageant le meme circuit. Dire que tout ceci est validé par l'autorité.

    Au meme moment le personnel décidé à faire de son mieux pour barrer la route à la covid-19, craint pour la santé des accompagnants, pour sa propre santé. sans compter le fait que l'hôpital est de plus en plus délaisser par sa population par crainte d'être infectée. Crainte légitime.



    Le remède est pire que le mal
    Auteur

    Detective

    En Avril, 2020 (14:24 PM)
    Continuer le combat ne pas baisser les bras continuer la sensibilisation la protection et la proprete. Le virus est sournois. Fin Avril annoncera si reelement le virus est maintrise.

    Auteur

    Baye

    En Avril, 2020 (22:35 PM)
    Lors de l’émission Jaakarlo du vendredi 03 avril dernier sur la TFM, qui a eu lieu en présence du Ministre Sénégalais de la Santé, les plus hautes Autorités sanitaires de notre pays, tout en remerciant Touba pour sa participation active dans la gestion de la pandémie COVID-19 n’en n’ont pas moins admis de manière inexpliquée une situation irrationnelle dans les résultats positifs extraordinaires atteints par cette ville. Cette déclaration pointant du doigt un miracle évident, sans le nommer, tranche avec les inquiétudes manifestées tout au début de l’épidémie par un certain nombre de nos compatriotes qui avaient, sous le couvert de la participation de l’ex Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne à une séance de Prière du vendredi à Touba, tenu des propos imprudents tendant à faire croire que Touba, nageait à contre courant de la stratégie arrêtée au niveau national. Certains ont poussé l’outrecuidance jusqu’à, de manière très péjorative et avec dérision, rappeler que le virus ne connaissait « ni Serigne, ni talibé ni Baye Fall ».?

    ?Un mois après l’apparition du virus au Sénégal, la vérité commence à tomber.?

    ?Mais avant d’en venir à cela, intéressons nous d’abord à la trajectoire de l’arrivée du COVID-19 au Sénégal.?

    ?De manière assez rationnelle, ce virus frappant le genre humain au plan mondial, avait des risques plus grands d’apparition dans les grands centres urbains peuplés, exerçant un attrait certain en terme d’exode, parcequ’offrant les meilleures perspectives économiques ; mais aussi les grands foyers religieux du monde vu les mouvements de populations qui les caractérisent. Je ne citerais pour étayer mon propos que la Chine premier pays affecté, nation la plus peuplée de l’humanité et principale usine de notre planète, l’Europe, foyer important d’émigration pour le reste du monde, les Etats Unis, première puissance mondiale, et l’Arabie Saoudite, berceau de l’Islam (couvre-feu à la Mecque et à Médine, abritant le tombeau de notre cher Prophète, le meilleur des êtres Seydina Mouhammadou PSL).?

    ?Au niveau de notre pays, cette logique n’a pas été démentie puisque les deux premières zones touchées sont les deux principales locomotives du pays à savoir Dakar la capitale et Touba la deuxième plus grande agglomération par le nombre d’habitants, représentant une ville phare pour des millions de Sénégalais d’ici et de la diaspora.?

    ?De manière ésotérique, je suis de ceux qui pensent que notre Seigneur ALLAH SWT en ciblant ces différentes contrées au niveau mondial a voulu envoyer un message symbolique à l’humanité, en créant le déclic dans les esprits, tout en demandant à ces sphères d’influence de susciter des dynamiques absolument nécessaires de changement de comportement dans l’humanité. Par ailleurs, je convoque aussi dans mon raisonnement ésotérique, en ce qui concerne le cas particulier de Touba, la proximité de Khadim Rassoul avec son modèle, le Prophète Mouhammadou PSL. Tout ce qui touche le meilleur des êtres, touche par ricochet son serviteur. On se rappelle des caricatures de Jeune Afrique sur Serigne Touba qui ont suivi celles de Charlie Hebdo sur le Prophète PSL. Sans oublier les épisodes d’exil et de vie mouvementés qui on émaillé la vie de ces deux importants personnages. Enfin, dans les causes ésotériques, je ne pourrais ne pas convoquer le rapport que Serigne Touba a toujours entretenu avec l’épreuve salutaire. Ses différentes péripéties au Gabon et en Mauritanie considérées comme des épreuves mondaines, n’en n’ont pas moins été des épisodes d’espoir pour l’humanité. Une façon pour lui de supporter à notre place des épreuves qui devaient nous atteindre. Le résultat tangible et sans ambages est qu’en fin de compte, il a pris incontestablement le dessus sur le colonisateur.?

    ?Mon analyse de l’arrivée du COVID-19 au Sénégal m’a permis de tirer plusieurs enseignements dont le maitre mot est miracle en ce concerne Touba.?

    ?Le premier miracle me semble être le fait qu’une agglomération aussi dense en population avec près d’un million cinq cent mille habitants, qui capitalise des milliers d’émigrés à travers le monde et où les flux humains venant de l’intérieur comme de l’extérieur du pays sont denses pour des raisons liées à l’attrait que représente Serigne Touba, n’ait été affecté que par un seul cas contact. Le 11 mars 2020, seul un émigré sur les milliers que compte la ville sainte dans la diaspora a été touché localement.?

    ?Le deuxième miracle semble lié aux résultats positifs inexpliqués atteints. Vers le 14 mars 2020 on dénombrait 17 cas positifs sur un nombre de cas total de 19 au niveau national (sources hebdomadaire français le point) soit 89,4% pour la seule ville de Touba; Devenue l’épicentre du coronavirus, durant les premiers jours de la maladie au Sénégal, avec 26 cas, la ville a enregistré une guérison quasi totale de l’ensemble de ses malades que beaucoup jugent miraculeuse. Touba ne compte plus que deux cas positifs sous traitement. Aucun nouveau cas n’a été noté depuis le 26 mars dernier, dans un contexte de vie normale qui se poursuit sans confinement intégral ni port généralisé de masques mais dans le respect rigoureux des consignes sanitaires. Au même moment, le pays se retrouve paradoxalement avec des cas en augmentation : 129 patients sous traitement répertoriés au 07 avril 2020. De 89,4%, Touba ne représente plus que 0,01% de la population affectée au niveau national.?

    ?Au niveau international, la situation est pire puisque la pandémie affecte au 07 avril 2020, 1,3 millions de personnes, a entrainé le confinement de 4 milliards d’êtres humains et a fait 75 000 morts.?

    ? ?

    ?Les Autorités sanitaires nationales ont été très lucides et inspirés en parlant de situation irrationnelle. Bien entendu inexplicable par la seule logique médicale.?

    ?Le troisième miracle semble lié à la façon dont Touba a obtenu ces résultats positifs dans un temps relativement court dans un contexte de carte sanitaire locale très faible. Selon des données statistiques de l’ANSD publiés en 2016, Dakar à elle seule recensait 6 543 personnels de santé soit 6 fois plus que la région de Diourbel qui abrite Touba. Pourtant, le rapport en termes de population n’est que d’environ 2 pour Dakar.?

    ?En termes de structures sanitaires, l’écart est abyssal : 13 hôpitaux pour Dakar contre 3 pour l’ensemble de la région de Diourbel.?

    ?Malgré un système de santé très insuffisant, TOUBA a réussi à maitriser la maladie.?

    ?Il est difficile d’expliquer ces résultats irrationnels mais on ne peut pas passer sous silence les appels incessants à la prière et à des séances de récital du Saint Coran lancés par les hautes autorités de Touba, le caractère sacré de la ville et une stratégie bien réfléchie et équilibrée dont l’objectif était de protéger la santé des populations tout en respectant les préceptes divins. Touba, comme d’habitude, très lucide, a joué sur tous les compartiments : reconnaissance de la maladie dès son apparition, appropriation, dès les premières heures de l’épidémie, des recommandations des autorités sanitaires, contribution financière significative et d’avant-garde mais aussi et surtout maintien des préceptes de l’islam. En matière de contribution financière, les 200 millions de FCFA consentis par la Confrérie dans le cadre de la lutte contre la pandémie constituent une suite logique de la posture que Touba a toujours eue dans l’appui solidaire à la nation sénégalaise. On se rappelle des 550 Francs de contribution remis au mois de mai 1909 par Cheikh Ahmadou Bamba aux Autorités coloniales pour la construction d’une infirmerie à Diourbel. Il convient de souligner aussi qu’en 1926, il remit à lui seul un don de 500 000 Franc dans le cadre de la campagne de contribution volontaire au relèvement du Franc. A l’époque, le total des contributions de la colonie du Sénégal ne dépassa guère les 3 millions de Franc. Plus récemment, Serigne Saliou Mbacké consentit 10 millions de FCFA aux victimes de l’accident d’ammoniac de la SONACOS intervenu le 24 mars 1992 sans oublier les 10 milliards de FCFA qu’il remit au Président Abdoulaye Wade pour entamer les grands chantiers de Touba en 2006. Serigne Cheikh Sidi Mokhtar Mbacké en ce qui le concerne consentit en 2012 une enveloppe d’un milliard à l’Etat dans le cadre de la lutte contre les inondations.?

    ?Touba a poussé l’Intelligence au paroxysme en réussissant à concilier deux attitudes à priori très contradictoires à savoir respecter la décision des Autorités interdisant les rassemblements tout en maintenant le calendrier de journées de prières initialement programmées en changeant leur format.?

    ?Enfin, un dernier facteur non moins important est à chercher dans le rôle pivot important joué dans la lutte par une association d’avant-garde qui fait aujourd’hui la fierté du Mouridisme, je veux citer Touba Ca Kanam ; une association qui a l’ambition de regrouper plus de deux millions de mourides avec une perspective de mobilisation de 24 milliards de FCFA par an pour financer le développement de la ville. Sa contribution, comme d’habitude a été décisive dans la lutte contre le COVID-19 avec un plan de riposte et d’endiguement important évalué à 45 millions de FCFA. Celui -ci a permis de :?

    ? ???? doter les Structures sanitaires, les Agents de la santé, les Forces de l’ordre, les Daara, les Mosquées, les lieux à grande affluence de produits antiseptiques (Madar Eau de Javel et Gel Hydroalcoolique)?

    ? ?

    ????? mettre à la disposition des Agents de la santé de Touba leurs ambulances et leurs postes de santé en cas de besoin?

    ? ?

    ????? collaborer avec le Service national d’hygiène pour la désinfection et la désinsectisation de la Ville Sainte de Touba et environs (nébulisation fumigations) ?

    ? ?

    ????? doter les acteurs en carburant (3.000 litres) pour faciliter leurs déplacements?

    ? ?

    ????? budgétiser 5 Millions de FCFA pour venir en aide aux Daaras et aux familles mises en quarantaine ?

    ? ?

    ????? mener une campagne de sensibilisation d’information et de communication (Caravanes avec Camion Led , Spots audiovisuels)?

    ? ?

    ?En conclusion, nous estimons que ce cas d’école de Touba mérite d’être étudié dans la stratégie mondiale de lutte contre le COVID-19. De manière plus élargie, le modèle de société que propose à l’humanité cette grande ville, symbole d’une Afrique audacieuse qui se prend en charge, devrait être largement vulgarisé. Celui-ci est basé sur des principes économico-religieux solides. On peut citer entre autres, une philosophie d’autonomie, le culte du travail incarné par les Baye Fall, le respect des valeurs religieuses, une discipline communautaire impeccable, la gratuité de l’eau pour ses habitants, l’appropriation après valeur ajoutée de certaines denrées internationales comme le café Touba, une vision en matière de décentralisation endogène, une politique de financement de projets communautaires basée sur l’autofinancement intégral sans oublier le respect voué à l’Etat central et à la vie en communauté au niveau national. Près d’une centaine d’années après la disparition de son fondateur, cette branche de l’islam regroupe un vivier de personnalités de premier plan, dans toutes les sphères de la vie nationale : religieuse, politique, économique, sociale, culturelle et sportive pour ne citer que celles-là.?

    ? ?

    ?Je ne saurais terminer ce papier sans me rappeler un échange que j’ai eu en 1994 avec feu Jacques Bugnicourt, un grand spécialiste du développement communautaire, d’origine Française à l’époque Directeur Exécutif d’Enda tiers monde. Il me disait qu’au moment où le Président Abdou DIOUF donnait à la communauté mouride les 45000 ha de forêt classé de Mbegué (khelcom), il faisait partie de ceux qui avaient exprimé leurs réserves pensant qu’une communauté africaine ne pouvait mettre en valeur un domaine foncier aussi large. Mais m’avoua-t-il, quelques années après, je visitais le site et fus ébahi par la qualité du travail abattu par les mourides. Il concluait que cet exemple était à méditer au niveau national et international.?

    ? ?

    ?Magaye GAYE?

    ?ECONOMISTE SENEGALAIS?

    ?ANCIEN CADRE DE LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) ET DU?

    ?FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) ?



    ?Magaye GAYE?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email