Vendredi 20 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Video

Khalifa Sall: " La CEDEAO, bouée de sauvetage?

Single Post
Khalifa Sall: " La CEDEAO, bouée de sauvetage?

Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Crap Anonyme

    En Juillet, 2018 (00:03 AM)
    La liberation tout de suite
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (07:04 AM)
    KARIM COMME KHALIFA

    Réveillez-vous sénégalais !coup d’état politique, coup d’Etat électoral permanent !sabotage organisé des législatives, Karim comme khalifa traqués pour des raisons politiques et ethniques, avez-vous vu maky traquer un poular ? Nafi OFNAC virée pour avoir osé convoquer Aliou sall. Aliou Sall DG de la CDC, Maky arrache à l’ARMP un droit de regard sur ce que fait son frère qui gère des milliards exempts de contrôle. Pour maky, il faut éliminer avant la présidentielle les candidats wolofs sérieux en oubliant la leçon de Moïse dégageant le pharaon. Le verdict de Maky est dans la poche du juge. Tout le reste c’est théâtre et mackillage juridique destinés à la consommation des moutons, à l’explosion de l’audimat des medias manipulés et aux frais d’honoraires des avocats. Maky délivre aux organismes de contrôle comme l’IGE, la Cour des comptes, ARMP, OFNAC des ordres de mission ciblée vers ses adversaires, reçoit les rapports, fait le tri, met le coude sur les dossiers de son clan, sélectionne et dicte la conduite à la justice qui organise un simulacre de procès.

    Karim , deuxième après les lègislatives truquées, wolof , maky l’exclut

    Khalifa, troisième après des législatives truquées , wolof maky l’exclut

    Attention danger avec l’ethnicisme émergent

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (07:40 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (07:44 AM)
    Donc ça c'est une leçon pour nous les sénégalais et c'est honteux car on'a toujours dit que khalifa est annonçant
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (11:47 AM)
    Je me demande si les avocats de Khajifa Sall dans leur propension à faire du dilatoire par son usage abusif de recours et, n'ont pas commis l'erreur de recourir premarurement à la Cour de la Cedeao alors que le jugement en premier ressort est frappé d'appel ou on va statuer sur le fond comme sur la forme ,ainsi donc la tache de cette Cour va etre facilitée parce qu'elle va statuer en tenant compte s'il y a lieu des observations procedurales faites par cette Cour de la Cedeao transformée à l'occasion en conseiller technique de la Cour d'Appel
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (12:25 PM)
    L'affaire du PRODAC est là et nous reclamons justice , le ministre des finances parlit de la disponibilite du rapport final alors qu'il est fin pret qu'attendez -vous pour la traduction du ministre mbaye niang et de l'ex coordonnateur jean pierre senghor.

    BASSIROU GUEYE CEST LA OU NOUS VOUS ATTENDONS VRAIMENT

    L'affaire du PRODAC est là et nous reclamons justice , le ministre des finances parlit de la disponibilite du rapport final alors qu'il est fin pret qu'attendez -vous pour la traduction du ministre mbaye niang et de l'ex coordonnateur jean pierre senghor.

    BASSIROU GUEYE CEST LA OU NOUS VOUS ATTENDONS VRAIMENT

    L'affaire du PRODAC est là et nous reclamons justice , le ministre des finances parlit de la disponibilite du rapport final alors qu'il est fin pret qu'attendez -vous pour la traduction du ministre mbaye niang et de l'ex coordonnateur jean pierre senghor.

    BASSIROU GUEYE CEST LA OU NOUS VOUS ATTENDONS VRAIMENT

    L'affaire du PRODAC est là et nous reclamons justice , le ministre des finances parlit de la disponibilite du rapport final alors qu'il est fin pret qu'attendez -vous pour la traduction du ministre mbaye niang et de l'ex coordonnateur jean pierre senghor.

    BASSIROU GUEYE CEST LA OU NOUS VOUS ATTENDONS VRAIMENT
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (14:47 PM)
    Ce n est que justice qui a été DITE.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (11:29 AM)
    Dommage pour notre pays, le Sénégal. Que de positions infondées ou non sur des institutions régionales. Sur l'arrêt de la Cour de Justice concernant Khalifa Sall, le débât de fond devrait plutôt de savoir si les décisions prononcées par cette Cour de Justice sont oui ou non d'application obligatoire par les Etats membres. Si la réponse est négative, comme l'affirme notre Ministre de la Justice, à quoi sert alors cette Cour ? Une institution régionale de plus ? Que pense Monsieur Moustapha Cissé Lô, qui est le Président du Parlement de la CEDEAO, sur le rôle de cette Cour et sur que le Sénégal doit faire ? Que pense l'honorable Président sur les prérogatives de la Cour de Justice de la CEDEAO et peut être même sur le Parlement de la CEDEAO ? S'il ne répond pas à ces questions, il y aura de quoi désespérer de la CEDEAO ! Elevons le niveau du débât et ne laissons pas nos institutions entre les seules mains des juristes et autres tailleurs de textes politico-constitutionnels !!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR