Mardi 14 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Mort de George Floyd : heurts près de la Maison Blanche, la tension ne faiblit pas

Single Post
Des manifestants qui dénoncent les violences policières et des policiers se sont face à quelques rues de la Maison Blanche à Wahisngton, le 31 mai 2020. Des manifestants qui dénoncent les violences policières et des policiers se sont face à quelques rues de la Maison Blanche à Wahisngton, le 31 mai 2020.
La colère qui a explosé à Minneapolis, dans le Minnesota, après le décès lundi dernier de George Floyd, ne retombe pas. Les manifestations se propagent dans d'autres villes du pays, notamment à Washington.
Une semaine après la mort de George Floyd, la colère est toujours aussi vive. Ni à Minneapolis, ni dans les autres villes des États-Unis, comme à Washington. Dimanche 31 mai, dans la soirée, la police a utilisé du gaz lacrymogène près de la Maison Blanche pour disperser des manifestants n'ayant pas respecté le couvre-feu instauré dans la capitale.
FR NW GRAB Q1 PIERRICK LOS ANGELES 09H

Le calme est depuis revenu. Plus tôt dans la journée, une foule s'était massée près du siège de l'exécutif pour dénoncer les violences policières et le racisme, scandant des slogans, allumant des feux et brandissant des pancartes.

Le couvre-feu a été imposé à Washington, Los Angeles et Houston pour empêcher que les manifestations ne débouchent sur de nouvelles violences et de nouveaux pillages.  Des milliers de soldats de la Garde nationale ont été déployés dans quinze États et à Washington.

Donald Trump mis à l'abri

Confronté aux désordres civils les plus graves de son mandat, Donald Trump a fustigé les "anarchistes". Le New York Times a révélé que le président américain avait été emmené vendredi à l'abri dans un bunker souterrain par le Secret Service – service de protection du président et de personnalités –, lors d'une manifestation similaire devant sa résidence.

Avant cette sixième nuit de manifestation, des élus et responsables locaux ont exhorté les manifestants à la retenue tout en disant comprendre leur colère.

 
La colère qui a explosé à Minneapolis, dans le Minnesota, après le décès lundi dernier de George Floyd, ne retombe pas. Les manifestations se propagent dans d'autres villes du pays, notamment à Washington.

Une semaine après la mort de George Floyd, la colère est toujours aussi vive. Ni à Minneapolis, ni dans les autres villes des États-Unis, comme à Washington. Dimanche 31 mai, dans la soirée, la police a utilisé du gaz lacrymogène près de la Maison Blanche pour disperser des manifestants n'ayant pas respecté le couvre-feu instauré dans la capitale.

FR NW GRAB Q1 PIERRICK LOS ANGELES 09H

Le calme est depuis revenu. Plus tôt dans la journée, une foule s'était massée près du siège de l'exécutif pour dénoncer les violences policières et le racisme, scandant des slogans, allumant des feux et brandissant des pancartes.

Le couvre-feu a été imposé à Washington, Los Angeles et Houston pour empêcher que les manifestations ne débouchent sur de nouvelles violences et de nouveaux pillages.  Des milliers de soldats de la Garde nationale ont été déployés dans quinze États et à Washington.

La police durcit le ton

Mais à Minneapolis, les tensions ne faiblissent pas. Pour Matthieu Mabin, envoyé spécial de France 24 dans le Minnesota, il faut souligner "la cohérence des manifestants, la journée, qui descendent dans la rue pour dénoncer les pratiques policières et le racisme". "Cela n'a rien à voir avec la nuit, où des casseurs, des policiers et des manifestants s'affrontent, parfois extrêmement violemment, avec de vastes interpellations", ajoute-t-il.
FR NW GRAB Q1 MABIN MINNEAPOLIS 07H

La police a "durci le ton ces dernières 48 h", précise l'envoyé spécial, "notamment en tirant avec des balles en caoutchouc sur les journalistes pour endiguer cette couverture médiatique qui, selon Donald Trump, aggrave la situation". Son administration qualifie de terroristes les instigateurs des émeutes.

Un camion-citerne force le passage


Toute la soirée, une image tournée à Minneapolis a circulé en boucle sur les réseaux sociaux. Un camion-citerne a tenté dimanche de forcer le passage au milieu d'un cortège composé de milliers de manifestants. Les forces de l'ordre ont dû intervenir pour arrêter le conducteur du camion sur un des ponts du centre-ville. "L'image, aussi spectaculaire qu'elle fut, ne résume pas la journée de manifestation à Minneapolis", estime Matthieu Mabin.

Pendant ce temps, l'enquête se poursuit. Le policier impliqué dans la mort de George Floyd, Derek Chauvin, a été arrêté vendredi et inculpé d'homicide involontaire. C'est lui que l'on voit dans une vidéo virale maintenir pendant de longues minutes son genou sur le cou du quadragénaire, qui se plaint de ne pouvoir respirer. Il doit comparaître pour la première fois lundi devant un tribunal.



liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (10:59 AM)
    Continuez les manifestations jusqu'à destitution du président comme ce fût le cas du printemps arabe. C'est la seule façon de faire réfléchir le prochain gouvernement face aux exactions sur les noirs
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (11:02 AM)
      le nouvel ordre mondial avait prévu des soulèvements populaires suite au covid19 et destitution de certains présidents, comme trump déjoue leurs plans ils veulent commencer par lui.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (11:18 AM)
      toi même manifeste devant le palais jusqu'à ce que macky et sa dynastie faye sall démissionnent.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (01:03 AM)
      ils ont surtout construit l'amérique, mais vos frères que vous leur avez vendu étaient des noirs voyoux et leur décendant aussi, alors quand un dealer se fait tuer sa fait toujours des émeutes et on dit que c'est du racisme alors que c'est du nettoyage
  2. Auteur

    En Juin, 2020 (11:17 AM)
    Moi j'y étais et je suis déçu que personne ne manifeste au Sénégal.

    Aux sénégalais...l'esclave qui s'apitoie sur son sort ne mérite pas d'être défendu...dixit Thomas Sankara
    Auteur

    Xénophobie , Haine Et Cruaut

    En Juin, 2020 (19:15 PM)
    Bravo les gars , bel hommage pour GEORGE FLOYD , et les quatre assassins qui doivent être lyncher . La détention de DERECK CHAUVIN , est une mascarade pure , et simple . Sa Détention = PROTECTION par le pouvoir en place , ne soyons pas dupes .
    Auteur

    En Juin, 2020 (01:01 AM)
    en amérique ceux qui tu le plus ce sont les noirs. ceux qui tu le plus de noirs ce sont encore les noirs. des policier blancs ou noirs tués par des noirs sont plus nombreux que des noirs tuer par des policier, voila la vérité !
    Auteur

    Anti Salopard

    En Juin, 2020 (01:14 AM)
    Je décerne la palme de plus beaux salopards, connards, bêtes, racistes, fachos...aux auteurs des cômmentaires 5 et 8, et si c'est la même personne qu'il/elle porte en solitaîre sa courônne d'épînes. Si seulement il y avait une pandémie mortelle qui n'affécte que les cons racistes!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email