Lundi 26 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Serigne Mountakha : "J'ai l'obligation de parler car…"

Single Post
Serigne Mountakha : "J'ai l'obligation de parler car…"

Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Boy Maroc

    En Juin, 2019 (18:58 PM)
    Dieureu dieuf Mbacke ni la serigne si danon wara wakh ndakh kay wakh diote na bala rewmi di tak. Wakh dji rafetna lol
    • Auteur

      Seugn Bi Baal Gniou Deh.

      En Juin, 2019 (19:11 PM)
      goorguii rousnaagnioulaah. lool. sounou so moy yow boul wax daraah.

      deja toujours yanguii djappaleh say say bout yaakkha komkom ou senegal - dicko satchia. de bah rekk hôpital naar ambulaace gnar youfa amoon daniou pane. malade yi djaakhleh

      alors ki di macky di leen djookh sounou ay terangah aak komkom. kone santa bi gnoun gnoko yello waye dou macky sasay.

      seugnbii defaa comme roi yi di deff. boul dougou si wax bii. macky woroulaa geuneul wa senegal.

      wassalam. akassa djadjeuf serigne touba.


      wa bitiim rew beugouniou khalifa bi dougou tchii biimii. meunaah yakkhaal yonou mourides loubari
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (20:43 PM)
      mountakha mbackÉ veut se positionner comme un sage de la nation.
      hélas, sa propension à amasser de l'argent chaque jour et partout l'en dissuade.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (23:22 PM)
      e cheikh ahmadou bamba a saint-louis

      le décret du 16 juin 1895 institue l’a.o.f qui est composée de huit (8) territoires : sénégal, mauritanie, mali, burkina faso (haute-volta), niger, bénin (dahomey), côte d’ivoire et guinée. saint louis était la capitale.

      le cheikh ahmadou bamba en arrivant à saint louis se dirige vers la résidence du gouverneur général où à la surprise générale, il fut prié de revenir le lendemain.

      le gouverneur général connu pour son caractère violent et méchant essaya d’intimider le cheikh ahmadou bamba qui ne cessait de remuer les lèvres sans jeter un regard autour de lui, mais devant l’attitude impassible du visiteur finit par le congédier poliment. dans son carnet de voyage il mentionna avoir récité la fatiha cinquante (50) fois lors de son entrevue avec le gouverneur.

      le cheikh passa la nuit chez la famille du cheikh qoreichi avant de retourner le matin à la résidence du gouverneur où il fut soumis à un interrogatoire sur sa fidélité à la france et aux lois républicaines. le cheikh se refusait de prendre part à ce jeu et déconcerta le gouverneur par son air absent et ses attitudes méditatives. il fallait l’intervention de bou el mogdad l’interprète en titre pour trouver un terrain d’entente. lettré, subtil et fin diplomate bou el mogdad était très apprécié tant des français que des sénégalais et des maures et bénéficiaient de l’estime de tous pour sa vaste culture et sa générosité légendaire. il aimait le cheikh ahmadou bamba et le respectait et fit savoir au gouverneur général qu’un homme comme ahmadou bamba devait être traité avec les égards dû à son rang, et qu’il se chargeait de transmettre les préoccupations et les interrogations du gouverneur français au cheikh ahmadou bamba et d’inquiéter les mots et les pensées du cheikh.

      bou el mogdad excellait dans ce jeu subtil et réussit à rassurer le gouverneur en travestissant la pensée du cheikh ahmadou bamba qui se contentait de répondre par des versets coraniques exprimant sa pensée où sa réponse dans un langage concis et précis, que bou el mogdad se faisait fort de transmettre paraboliquement dans un sens favorable à l’attente du gouverneur.

      il fut question d’une réunion importante de tous les marabouts célèbres de l’a.o.f afin de mettre en ordre la législation dans le pays.

      quatre vingt et quatre (84) marabouts furent convoqués et saint louis devint le centre des préoccupations de tout l’a.o.f.

      le cheikh ahmadou bamba demanda à doudou ibnou bou mogdad pourquoi il avait agi de la sorte, alors que ses réponses avaient un tout autre sens et que rien ne lui avait échappé des propos du gouverneur que bou el mogdad dans sa subtilité essayait de rendre plus agréable aux oreilles du cheikh.

      doudou ibnou bou mogdad s’excusa et dit qu’il avait agi de la sorte que pour protéger le cheikh et qu’il précisa connaissant assez bien les français pour savoir les manipuler. le cheikh ne dit rien. les marabouts de l’a.o.f se présentèrent aux convocations et des textes furent distribués avec des explications concernant l’application des lois républicaines dans l’a.o.f, et les principes de la laïcité qui impliquait le fait que la religion est une affaire individuelle qui ne peut en aucun cas interférer dans la législation et que toute mesure administrative avait force de loi, même si elle s’opposait à l’esprit et la lettre des lois islamiques. des débats commencèrent à agacer le gouverneur général qui demanda de procéder à la signature des documents légaux et menaça les réfractaires d’une mort atroce en les jetant aux fauves du parc zoologique de sor qui abritait de beaux spécimens de lions que l’on avait mis affamés pour la circonstance. les marabouts consternés devaient délibérer et chercher dans l’arsenal juridique du fiqh et dans les recours légaux des autorisations canoniques de la « taqi’a », « dissimulation en cas de force majeure », les arguments leur permettant de signer les documents en question sans renier leurs valeurs islamiques. une liste dressée par les autorités coloniales montrait que le cheikh ahmadou bamba portait le numéro 4, les numéros un, deux et trois portaient les noms des marabouts de coki qui étaient les chérifs de la famille lô, des inconditionnels du cheikh ahmadou bamba. une version historique affirme qu’ils avaient refusé de signer à l’instar d’ahmadou bamba qui demanda qu’on lui achète une plume qui n’avait jamais servi et il signa avec en lettre arabe sur toute la surface du document, dis, il n’y a de dieu, qu’allah, sans commencement, sans fin et il n’a point de pareil » sourate el ikhlass.

      cette fois, doudou ibnou bou mogdad ne peut trouver aucune explication et la fureur du gouverneur général atteignit son comble et il demander qu’on jette les quatre marabouts aux lions sans ménagement.

      les quatre vingt (80) autres marabouts signèrent sans réserve les documents et s’efforcèrent de calmer les foudres du gouverneur envers les marabouts tout en se félicitant d’être sortis de cette malheureuse affaire. certains même blâmèrent « l’intransigeance inconsciente » d’ahmadou bamba.
    • Auteur

      Imhotep R

      En Juin, 2019 (23:29 PM)
      le proces du cinq (5) septembre 1895

      les marabouts condamnés à servir de repas aux fauves du jardin de sor, furent déchiquetés par les lions affamés. mais à la grande surprise des gardiens ahmadou bamba fut épargné. le lion qui fut conduit dans la cellule du marabout se tenait pieusement devant lui et empêchait qui que ce soit d’entrée dans la pièce. on alla chercher le gouverneur qui ne pouvait que constater les faits. il fut convenu de donner des assurances à cheikh ahmadou bamba pour qu’il accepte de sortir de la pièce et suivre le gouverneur dans résidence où il sera logé en attendant de statuer sur son cas.

      l’interprète bou el mogdad fut sollicité, comme garant et se chargea d’informer le marabout, qui accepta la proposition.

      toute la ville de saint louis fut au courant de l’incroyable événement et la population dans le bonheur d’avoir appris le salut du cheikh ahmadou bamba, oublia le sort malheureux des trois marabouts de coki.

      les notables et les ulémas de saint louis, se réunissaient chaque jour pour essayer de trouver une solution satisfaisante entre le marabout et le gouverneur, qui avait convoqué le conseil prié pour le jeudi cinq (5) septembre 1895 à neuf (9) heures du matin.

      conseil prive

      président, m. mouttet: gouverneur par intérim.

      de kersaint-gilly : commissaire des colonies, chef du service administratif.

      boyer: lieutenant-colonel, commandant supérieur des troupes par intérim.

      jurquet: directeur de l’intérieur par intérim

      cnapelynck: procureur général par intérim

      clarac: médecin principal, chef du service de santé, par intérim.

      nogaret: lieutenant de vaisseau délégué du commandant de la marine.

      j. berziat: conseiller privé titulaire.

      saimbain: conseiller privé suppléant.

      m. superville: secrétaire -archiviste par intérim.

      après que la séance fut levée à neuf (9) heures, les débats agitèrent l’assemblée.

      le rapport du directeur des affaires politiques m. merlin fut lu à haute voix: « quand à ahmadou bamba, lui-même, il avait aussitôt après la disparition de lat-dior, jeté son dévolu sur le baol. cette province était alors commandée par thieyacyne fall, tiédo brutal et ivrogne dot l’autorité n’était plus soutenue que par quelques favoris qui profitaient de ses vices pour razzier constamment la population. ahmadou bamba pouvait donc espérer prendre un jour en main la direction de la partie musulmane de la population , déposer thiéyacine devenu insupportable et lui succéder où si la chose n’était pas possible, placer du moins à la tête du baol, un chef acquis à ses idées et ses intérêts. tanor cogna par exemple. aussi, le marabout décida t-il d’aller s’établir non loin de ngabou où résidait l’assassin du lieutenant minet.

      il se rendit dans la province de lah aux environs de mbacké où il fonda un grand village appelé touba.

      l’endroit était bien choisi, à l’extrême est du baol, sur la frontière du djoloff en dehors de toute vois suivie. sur les confins du ferlo, à distance égale du toro, du rip te de la gambie. le marabout pouvait rapidement se porter sur les lieux où il aurait appeler tout mouvement politique où religieux de même en cas d’alerte la fuite lui était possible à travers les plaines et les forets du ferlo, soit vers la haute gambie et le fouta djallon soit vers le rip et saint marie de bathurest où il aurait retrouver ennemi saer maty avec lequel il entretenait d’ailleurs des relations suivies. c’est lui si mes informations sont exactes qui servit d’intermédiaire entre le marabout du rip et tanot cogna quand celui-ci devint par une étrange fortune, teigne du baol. aussi, pendant les huit ans qu’ahmadou bamba passa à touba l’appui de tanor ne lui fit t-il pas défaut. grace à ces circonstances, son influence grandit singulièrement et son village devint le rendez vous d’un nombre considérables de disciples, de pèlerins qui tous ne manquaient pas d’apporter au marabout vénéré d’importants cadeaux.

      ‘’a cet époque, il fut déjà l’objet de plainte de la part du bour ndiambour dont la province était troublé par ses talibés.’’

      ‘’ toute personne ayant l’expérience du pays et des agissements des prêcheurs de la guerre sainte, acquérra la conviction profonde qu’ahmadou bamba sans paraître lui-même avec une habileté très certaine préparait quelque coup de main pour un temps qui n’est pas éloigné pour la saison sèche sans doute.

      d’ailleurs depuis qu’ahmadou bamba nous est connu, il n’a pas en d’autres façon de procéder que les maba , les ahmadou cheikhou, les mamadou lamine et les samba diama.’’

      ‘’ l’exposé de la situation que fait dans son rapport m. l’administrateur principal leclerc, les inquiétudes te les plaintes des chefs avoisinants la région habitée par cheikh ahmadou bamba, les agissements de ses talibés, le passé même du marabout montrent clairement que nous avons affaire en lui à un homme fort intelligent, très avisait, habile à ne pas se compromettre et dont l’esprit d’hostilité, les projets de conquête, les rêves d’ambition sont certains et poursuivis avec une obstination qui, si elle dénote un esprit de beaucoup supérieur à ceux de ses congénères, n’en est que plus dangereuse à notre influence.

      aussi est-il de toute nécessité, monsieur le gouverneur pour ramener le calme dans le ndiambour, le djoloff et l’est du baol, pour ne pas mériter la même reproche de ‘’tolérance excessive ‘’que prononça faidherbe au sujet de notre attitude à l’égard de mamadou lamine en 1886, d’enlever ahmadou bamba non seulement à la région où son action se faisait le plus immédiatement sentir, mais au sénégal même et de l’interner au moins pour quelques années dans un pays éloigné tel que le gabon.

      le cheikh ahmadou bamba qui n’avait pas assisté au débat, fut introduit dans la salle du conseil.

      il tenait son tapis de prière et un de ses disciples s’avança pour asperger la terre avec de l’eau qu’il avait dans une bouilloire.

      le cheikh déroula son tapis et fit prière de ‘’deux rakaas ‘’. l’assemblée regardait cet homme habillé de blanc, d’une taille de 1m55, qui semblait à mille lieux de leur préoccupation.

      quand, le gouverneur signifia l’acte d’accusation, le cheikh se contenta de demander la comparution des témoins à charge.

      les membres du conseil se divisèrent en trois groupes, les uns avaient pris fait et cause pour le directeur des affaires politiques, les autres ne croyaient pas un mot du rapport et dénonçaient un tel acharnement sur cet homme qui semblait appartenir à un autre univers.

      les troisièmes avouaient ne rien comprendre dans cette affaire.

      on l fit sortir le cheikh pour délibérer,

      ‘’le gouverneur sur l’avis unanime du conseil, adopte les conclusions du rapport de monsieur le directeur des affaires politiques. ‘’

      et déclara la levée de la séance à 11heures 30minutes.

      d’après le procès- verbal (archives du sénégal 3e/55)

      dans un courrier du 16 septembre 1895, le gouverneur du sénégal, annonce au ministre des colonies la décision du conseil privé.

      ‘’le marabout ahmadou bamba sera dirigé sur libreville par le paquebot passant à dakar le 21 septembre. une pension de cinquante francs (50frs) lui sera servie pendant la durée de son internement. ‘’

      le 18 septembre, une lettre du gouverneur du sénégal au commissaire général du gouvernement au congo français- libreville-, révèle les intentions de l’autorité coloniale qui veillaient au grain sur l’ordre dans les colonies.

      ‘’ monsieur le commissaire et cher collègue :j’ai l’honneur de vous faire connaître qu’une décision du 05 septembre 1895 , prise en conseil privé a prononcé l’internement au congo français du marabout ahmadou bamba dont les agissements et ceux de ses talibés menaçaient de troubler la, tranquillité du bas- sénégal. cet indigène doit être interné dans les mêmes conditions que ceux de ses compatriotes qui l’ont précédés au congo français. vous voudrez bien lui faire assurer une allocation mensuelle de cinquante francs pour subvenir à se besoins. signé l. mouttet.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (23:41 PM)
      et c’est elhadji malick sy etait le premier a signer que dieu n‘hesiste pas et apres khali madiakhate kala et ainsi de suite et les archives sonts la....
  2. Auteur

    En Juin, 2019 (19:19 PM)
    Ce matin la Chine est devenue la première nation à maîtriser seule le lancement d'une fusée spatiale depuis une plateforme en mer, sans transes.

    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (21:31 PM)
      en quoi le fait la chine se rend au ciel améliore ta santé mentale et spirituelle???? lol
      sais tu que il ya des chinois qui vivent dans la pauvreté en chine?????
    Auteur

    Pathé

    En Juin, 2019 (19:53 PM)
    Parler pendant 15mn pour ne rien dire, et vouloir faire semblant d'avoir dit des choses extraordinaires. Pauvre Sénégal !
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (01:40 AM)
      en tout cas aujourd'hui lors d'une emission speciale suite au defit des tidjianes aux mourides de prouver la version des vonvocation au bureau de saint louis , serigne mbaye gueye , un chercheur mourides historien respecté d'eux tous a fait des révélations montrant que jamais 84 marabouts furent convoqués ensemble à saint louis et que serigne touba lors de sa présence à saint louis , il n' y avait aucun marabout dans les parages. c'était un procès personnel pour dire l'histoire.

      mais voici ma réaction après vision de l'émission :
      serigne mbaye gueye est un vrai falsificateur de l'histoire qui dit grosso modo que la venue de serigne touba à saint louis est le résultat de son absence à la convocation antérieure de tous les marabouts de l'aof pour la signature d'un texte anti islamique. et il le dit à partir de la réfutation du procès verbal du procès, en disant que parce-que le procès verbal était, selon lui, écrit avant la délibération donc on ne peut s'y baser pour déterminer les causes de l'arrestation de cheikh ahmadou bamba. pour que nous comprenions tous mieux , il nous demande de réfuter la source historique pour nous baser sur ses propres interprétations qui cherchent à rejoindre la tradition orale mensongère et propagandiste. comme ça on en arriverait comme il en est arrivé lui à dire que serigne touba a été convoqué en procès justement pour signer le texte. chose qu'il a refusée et qui lui valu l'exil. l'ambiguïté est que si c'était simplement pour signer le texte on ne parlerait pas de procès mais d'une convocation comme les autres. serigne matar gueye est tellement contradictoire qu'il a rappelé sans le savoir l'une des raisons pour lesquelles serigne touba a été arrêté pour un procès, à savoir qu'il avait pris le werde tidjiane( serigne ne veut pas le nommer pourquoi? ) qui rappelait aux colons cheikh omar foutiyou , le seul marabout souverain ayant résisté aux colons. je n'oublie pas non plus l'aveu que des plaintes étaient faites contre lui. donc c'est un mensonge de faire une telle réduction pour justifier le pourquoi du procès de serigne touba.
      toujours sur la malhonnêteté du vieux , c'est que malgré tous ces rappels à l'ordre important et partiel sur l'histoire , il n'aurait jamais tenu un tel discours d'éclaircissement sans le défi tidjiane de prouver les dires sur les événements de saint louis. parce-que ils ( eux mourides) se sentent en dange par une tournure aux sources historiques scientifiques ils tempèrent pour balayer les falsifications qui les permettaient de coloniser psychologiquement.
      il reste maintenant à dire aux talibes que la prière sur l'eau est aussi du n'importe quoi car n'existant ni dans les écritures de serigne touba ni dans celles des colons.
      vive serigne touba et vive les sources historiques
    • Auteur

      Imhotep

      En Juin, 2019 (01:47 AM)
      mr mbaye gueye syl fait du diplomatiquement et religieusement correct mais l‘histoire des 84 marabouts convoqués à ndar est une vérité historique .
      ceux qui s’etaient servis de la taqia sont connus lol
    Auteur

    En Juin, 2019 (20:10 PM)
    En tout cas que les mourides nous expliquent scientifiquement où dans les khassida et où dans les archives il est mentionné :

    1) la prière sur la mer.

    2) la convocation de 84 marabouts pour leur faire nier Dieu et que c'est le pourquoi de l'exil de serigne touba.



    Moi je défie tous les mourides qu'ils en sont incapables.
    • Auteur

      Take It Easy R

      En Juin, 2019 (20:20 PM)
      yow wakh ba beugue and we do not have your time.
      par contre tu es libre de croire ou de ne pas croire. personne ne t’y oblige.
      thxs
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (20:39 PM)
      les mourides savent que c'est une légende cette affaire de prier sur les vagues. une affaire de dupes.

      aucune archive coloniale n'atteste l'existence de cette affaire à faire dormir debout.

      ces gens-là sont des comédiens qui jouent sur la mentalité des hommes et des femmes ensorcelés, envoûtés.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (22:12 PM)
      bou el mogdad seck interprète ne connaît pas ahmadou bamba.
      bou el mogdad est né en 1826 et décédé en 1880 .comment peut il assisster au procès de amadou bambou qui a eu lieu en 1895?
      l'interprète en activité lors de l'arrestation de amadou bamba s'appelle monsieur paul marty un fin arabisant qui a pratiqué amadou bamba qu'il connaît mieux que quiconque et son livre est accessible à tous les intellos aujourd'hui.
      oh la honte !!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (22:24 PM)
      seneweb pourquoi supprimer les fables ?
      donnez nous le plaisir de les démonter.
      merenaleen tropp
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (23:46 PM)
      on va pas polémiquer sur l'âge de la circoncision de paul marty. l'important c'est qu il était le chargé des affaires religieuses de la colonie et qu'il a écrit du vivant de ahmadou bamba qu'il connaît bien et qu'il a pratiqué.
      et son livre suffit largement à tout eclairé en quête de la vérité.
      on ne peut pas lire paul marty sans être frappé par une stupéfaction de vérité. c'est comme ci il a écrit hier.tout est clair et frappant au sujet du comportement mouride.les fables et inventions mourides dont il s est bien moqué.le fanatisme et le prosélytisme mouride qui s'exerce sur les enfants des non mourides.les tapage, l'indiscpline, les disciples qui se recrutent au niveau de la racaille...
      paul a rendu fidèlement je le dirai à sa maman.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (00:42 AM)
      haha seneweb interdit paul marty, vous faites du communautarisme lol !

      citons encore l'intellectuel :

      «
      la décision de 1895
      fut rapportée et le sérigne autorisé à revenir au sénégal.
      il y débarquait en novembre 1902. trois mois ne s'étaient
      pas écoulés que l'agitation recommençait : les talibés
      accouraient autour de lui, des dons énormes lui étaient
      versés. on disait que le sérigne était allé volontairement
      au gabon, après avoir prié dieu de lui faire subir une
      grande épreuve, et qu'il en était revenu de son plein gré,
      en dehors de l'administration et sur l'intervention du
      député du sénégal. il avait d'abord pensé revenir par les
      airs, avec les ailes que le prophète voulait lui donner ; mais
      par modestie il s'y était refusé. cette réputation croissait ;
      les fidèles s'exaltaient ; l'inquiétude devenait générale.
      »
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (00:49 AM)
      ce caractère du juif talmudiste envers serigne touba est semblable à ce que disaient les yehouds sur le prophète.
      ils ne pouvaient pas croire à sa prophecie .
      pour ces gens, le noir ne peut être un saint
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (00:55 AM)
      paul marty montre son vrai caractère quand il traite les noirs africains de moutons de panurge qu’un prophète venu d’israël allait rassembler une fois leur confréries désintégrées.
      il faut être un innocent pour prendre paul marty comme source historique lol
      yenn beuguolenn sen bop rek xamni lol
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (00:57 AM)
      a méditer. sans la censure on pourrait avoir un intéressant débat intellectuel.

      « les mourides, qui obéissent sans peine aux chefs fran-
      çais, deviennent facilement rebelles et insolents vis-à-vis
      des chefs indigènes. ils affectent de ne pas les connaître
      ne relevant, disent-ils, que de leur cheikh spirituel. quand
      le chef leur transmet un ordre de l'administrateur, ils en
      demandent confirmation par leur sérigne. cette résistance
      passive, et quelquefois franchement injurieuse, a le don
      d'exaspérer les chefs indigènes et peut provoquer des con-
      flits locaux, sur ce point encore, le remède est facile, il
      convient d'arrêter net toutes ces tentatives de substitution
      d'autorité que les cheikhs mourides ne demanderaient
      qu'à opérer à leur profit, et d'affermir dans toute sa force
      le pouvoir du chef régulier dans son district.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (01:40 AM)
      en tout cas aujourd'hui lors d'une emission speciale suite au defit des tidjianes aux mourides de prouver la version des vonvocation au bureau de saint louis , serigne mbaye gueye , un chercheur mourides historien respecté d'eux tous a fait des révélations montrant que jamais 84 marabouts furent convoqués ensemble à saint louis et que serigne touba lors de sa présence à saint louis , il n' y avait aucun marabout dans les parages. c'était un procès personnel pour dire l'histoire.

      mais voici ma réaction après vision de l'émission :
      serigne mbaye gueye est un vrai falsificateur de l'histoire qui dit grosso modo que la venue de serigne touba à saint louis est le résultat de son absence à la convocation antérieure de tous les marabouts de l'aof pour la signature d'un texte anti islamique. et il le dit à partir de la réfutation du procès verbal du procès, en disant que parce-que le procès verbal était, selon lui, écrit avant la délibération donc on ne peut s'y baser pour déterminer les causes de l'arrestation de cheikh ahmadou bamba. pour que nous comprenions tous mieux , il nous demande de réfuter la source historique pour nous baser sur ses propres interprétations qui cherchent à rejoindre la tradition orale mensongère et propagandiste. comme ça on en arriverait comme il en est arrivé lui à dire que serigne touba a été convoqué en procès justement pour signer le texte. chose qu'il a refusée et qui lui valu l'exil. l'ambiguïté est que si c'était simplement pour signer le texte on ne parlerait pas de procès mais d'une convocation comme les autres. serigne matar gueye est tellement contradictoire qu'il a rappelé sans le savoir l'une des raisons pour lesquelles serigne touba a été arrêté pour un procès, à savoir qu'il avait pris le werde tidjiane( serigne ne veut pas le nommer pourquoi? ) qui rappelait aux colons cheikh omar foutiyou , le seul marabout souverain ayant résisté aux colons. je n'oublie pas non plus l'aveu que des plaintes étaient faites contre lui. donc c'est un mensonge de faire une telle réduction pour justifier le pourquoi du procès de serigne touba.
      toujours sur la malhonnêteté du vieux , c'est que malgré tous ces rappels à l'ordre important et partiel sur l'histoire , il n'aurait jamais tenu un tel discours d'éclaircissement sans le défi tidjiane de prouver les dires sur les événements de saint louis. parce-que ils ( eux mourides) se sentent en dange par une tournure aux sources historiques scientifiques ils tempèrent pour balayer les falsifications qui les permettaient de coloniser psychologiquement.
      il reste maintenant à dire aux talibes que la prière sur l'eau est aussi du n'importe quoi car n'existant ni dans les écritures de serigne touba ni dans celles des colons.
      vive serigne touba et vive les sources historiques
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (01:56 AM)
      si mouridisme fait trop de bruit sur la période coloniale dans le but de s'approprier la résistance, c'est parce que c'est une confrérie sans histoire militaire, sans batailles.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (03:52 AM)
      et ceux qui.croyaient posséder des expériences militaires et bataille ont vite calmé par le colon. lol
      le seul jihad qui vaut est celui qui est dirigé contre son propre égo mais les jihadistes africains imbus de leur réflexe de domination et d’esclavagiste contre leur propre peuple l’avaient oublié. lol
      serigne touba amoul morrom.
      irkham jami al wara . ( o seigneur pardonnez à toutes les créatures sans exception.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (03:54 AM)
      et ceux qui.croyaient posséder des expériences militaires et bataille avaient vu leurs ardeurs calmées vite par le colon. lol
      le seul jihad qui vaut est celui qui est dirigé contre son propre égo mais les jihadistes africains imbus de leur réflexe de domination et d’esclavagiste contre leur propre peuple l’avaient oublié. lol
      serigne touba amoul morrom.
      irkham jami al wara . ( o seigneur pardonnez à toutes les créatures sans exception.
    Auteur

    Xalas

    En Juin, 2019 (20:59 PM)
    j'ai ecoute attentivement pour comprendre le discours mais j'arrive pas a comprendre le sens et la porté discours, quelqu'un peu m'aider?
    • Auteur

      Kassida Rabbi

      En Juin, 2019 (21:06 PM)
      irkham jami alwara.
      de la miséricorde divine pour toutes les créatures.
      love pour toutes les creatures est le message de serigne touba et c’est tout ce que le khalife a rappelé au monde et l’ensemble des créatures sans exception.
    Auteur

    Fady

    En Juin, 2019 (21:07 PM)
    SVP QUELQU'UN PEUT M'EXPLIQUER CE DISCOURS?

    C'EST VRAIMENT FASTIDIEUX.
    • Auteur

      Mathieu 13-13

      En Juin, 2019 (21:13 PM)
      “c'est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu'en voyant ils ne voient point, et qu'en entendant ils n'entendent ni ne comprennent “
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (01:40 AM)
      en tout cas aujourd'hui lors d'une emission speciale suite au defit des tidjianes aux mourides de prouver la version des vonvocation au bureau de saint louis , serigne mbaye gueye , un chercheur mourides historien respecté d'eux tous a fait des révélations montrant que jamais 84 marabouts furent convoqués ensemble à saint louis et que serigne touba lors de sa présence à saint louis , il n' y avait aucun marabout dans les parages. c'était un procès personnel pour dire l'histoire.

      mais voici ma réaction après vision de l'émission :
      serigne mbaye gueye est un vrai falsificateur de l'histoire qui dit grosso modo que la venue de serigne touba à saint louis est le résultat de son absence à la convocation antérieure de tous les marabouts de l'aof pour la signature d'un texte anti islamique. et il le dit à partir de la réfutation du procès verbal du procès, en disant que parce-que le procès verbal était, selon lui, écrit avant la délibération donc on ne peut s'y baser pour déterminer les causes de l'arrestation de cheikh ahmadou bamba. pour que nous comprenions tous mieux , il nous demande de réfuter la source historique pour nous baser sur ses propres interprétations qui cherchent à rejoindre la tradition orale mensongère et propagandiste. comme ça on en arriverait comme il en est arrivé lui à dire que serigne touba a été convoqué en procès justement pour signer le texte. chose qu'il a refusée et qui lui valu l'exil. l'ambiguïté est que si c'était simplement pour signer le texte on ne parlerait pas de procès mais d'une convocation comme les autres. serigne matar gueye est tellement contradictoire qu'il a rappelé sans le savoir l'une des raisons pour lesquelles serigne touba a été arrêté pour un procès, à savoir qu'il avait pris le werde tidjiane( serigne ne veut pas le nommer pourquoi? ) qui rappelait aux colons cheikh omar foutiyou , le seul marabout souverain ayant résisté aux colons. je n'oublie pas non plus l'aveu que des plaintes étaient faites contre lui. donc c'est un mensonge de faire une telle réduction pour justifier le pourquoi du procès de serigne touba.
      toujours sur la malhonnêteté du vieux , c'est que malgré tous ces rappels à l'ordre important et partiel sur l'histoire , il n'aurait jamais tenu un tel discours d'éclaircissement sans le défi tidjiane de prouver les dires sur les événements de saint louis. parce-que ils ( eux mourides) se sentent en dange par une tournure aux sources historiques scientifiques ils tempèrent pour balayer les falsifications qui les permettaient de coloniser psychologiquement.
      il reste maintenant à dire aux talibes que la prière sur l'eau est aussi du n'importe quoi car n'existant ni dans les écritures de serigne touba ni dans celles des colons.
      vive serigne touba et vive les sources historiques
    Auteur

    En Juin, 2019 (21:26 PM)
    Uh discours d'adieu
    Auteur

    En Juin, 2019 (22:23 PM)
    Senegalese people you are very rude.
    Auteur

    En Juin, 2019 (22:30 PM)
    Pour ce khalife Serigne Touba a tout prévu pour les mourides’´serignbi defna ay fagandikou » »
    Auteur

    Abraham Lincoln Fall

    En Juin, 2019 (22:48 PM)
    Lol Qui a eu peur de la vérité historique avant de gommer mes textes? Lol

    Qui veut n’a qu’à laisser son email je vais lui servir lol
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (23:21 PM)
      je veux que tu me cites ici le nom des livres pour que j'aille vérifier par moi même au près des sources. c'est un défi
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (23:53 PM)
      montre nous l'archive qui prouve la présence de ce bou el mogdad au procès.
      je t'attends et épaagner moi de ces fables qui me poussent à des éclats de rire il fait nuit là..
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (01:45 AM)
      je ne demande plus rien en personne.on m'a assez menti dans ce senegal sur l'histoire de ahmadou bamba.je dis bien donne moi le nom du livre ou de l'archive qui relate la présence de ce bou el mogdad au procès de ahmadou.g vérifié le père décédé en 1880 tu reviens me dire que plutôt c'est le fils g vérifié et moi même g vu sa photo avec la petite présentation que tu as couper-coller ici mais je veux que tu me prouve sa presence et ses ecrits sur le procès c'est ça l'essentiel et j'en ai vraiment besoin.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (01:55 AM)
      doudou seck est le fils el mokdag seck c’est pourquoi on dit ibnou el mokdag seck.
      mais va te faire voir . who cares if you believe it or not
      kawtef lol
      il existe même des gens qui croient que jesus fils de marie n’a jamais existé.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (02:07 AM)
      né saint-louisien en milieu wolof, doudou seck est un pulaar dont la famille vient de la région de boghé. c’est son grand-père, abdalla cheikh seck qui serait le premier à se faire connaitre par le milieu savant et commercial du n’darr (saint-louis) de l’époque (18-19èmes siècles).

      un n’darr foisonnant de richesses et d’échanges intercommunautaires. cadi, il est très vite adopté par les locuteurs arabes qui venaient chercher refuge auprès de ce grand érudit qui parlait parfaitement leur langue.

      quand il eut un enfant, il lui donna le prénom de mokhtar (élu, choisi) et le surnomma ibn el moghdad en souvenir d’un soufi marocain qui avait marqué l’époque par un passage dans le sud-ouest de ce qui sera la mauritanie et dont le centre était n’darr justement. ce fils aura des enfants qui sont : souleymane seck, aynina seck et doudou seck. c’est ce dernier qui sera adopté par les bidhânes sous le nom de wul ibn el moghdad. c’est lui qui a accompagné es colons comme interprète, comme guide en territoire saharien.
    Auteur

    Sylla

    En Juin, 2019 (23:20 PM)
    Soyons poli et respectont tout le monde et suivront tous le coran et sa Souna comme le ferai maodo et Bamba
    • Auteur

      Abraham Lincoln Fall

      En Juin, 2019 (00:17 AM)
      yal nanou yallah fayal mame maodo malick sy (ra)
      jamais au plus grand jamais vous ne me verrez dire du mal sur mame maodo..
      je sais juste que serigne touba amoul morrom comme vous avez le droit de placer cheikh ahmed tidjane (ra) au dessus des saints.
      salam.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (01:39 AM)
      en tout cas aujourd'hui lors d'une emission speciale suite au defit des tidjianes aux mourides de prouver la version des bureau de saint louis , serigne mbaye gueye , un chercheur mourides historien respecté d'eux tous a fait des révélations montrant que jamais 84 marabouts furent convoqués ensemble à saint louis et que serigne touba lors de sa présence à saint louis , il n' y avait aucun marabout dans les parages. c'était un procès personnel pour dire l'histoire.

      mais voici ma réaction après vision de l'émission :
      serigne mbaye gueye est un vrai falsificateur de l'histoire qui dit grosso modo que la venue de serigne touba à saint louis est le résultat de son absence à la convocation antérieure de tous les marabouts de l'aof pour la signature d'un texte anti islamique. et il le dit à partir de la réfutation du procès verbal du procès, en disant que parce-que le procès verbal était, selon lui, écrit avant la délibération donc on ne peut s'y baser pour déterminer les causes de l'arrestation de cheikh ahmadou bamba. pour que nous comprenions tous mieux , il nous demande de réfuter la source historique pour nous baser sur ses propres interprétations qui cherchent à rejoindre la tradition orale mensongère et propagandiste. comme ça on en arriverait comme il en est arrivé lui à dire que serigne touba a été convoqué en procès justement pour signer le texte. chose qu'il a refusée et qui lui valu l'exil. l'ambiguïté est que si c'était simplement pour signer le texte on ne parlerait pas de procès mais d'une convocation comme les autres. serigne matar gueye est tellement contradictoire qu'il a rappelé sans le savoir l'une des raisons pour lesquelles serigne touba a été arrêté pour un procès, à savoir qu'il avait pris le werde tidjiane( serigne ne veut pas le nommer pourquoi? ) qui rappelait aux colons cheikh omar foutiyou , le seul marabout souverain ayant résisté aux colons. je n'oublie pas non plus l'aveu que des plaintes étaient faites contre lui. donc c'est un mensonge de faire une telle réduction pour justifier le pourquoi du procès de serigne touba.
      toujours sur la malhonnêteté du vieux , c'est que malgré tous ces rappels à l'ordre important et partiel sur l'histoire , il n'aurait jamais tenu un tel discours d'éclaircissement sans le défi tidjiane de prouver les dires sur les événements de saint louis. parce-que ils ( eux mourides) se sentent en dange par une tournure aux sources historiques scientifiques ils tempèrent pour balayer les falsifications qui les permettaient de coloniser psychologiquement.
      il reste maintenant à dire aux talibes que la prière sur l'eau est aussi du n'importe quoi car n'existant ni dans les écritures de serigne touba ni dans celles des colons.
      vive serigne touba et vive les sources historiques
    • Auteur

      Imhotep

      En Juin, 2019 (01:48 AM)
      mr mbaye gueye syl fait du diplomatiquement et religieusement correct mais l‘histoire des 84 marabouts convoqués à ndar est une vérité historique .
      ceux qui s’etaient servis de la taqia sont connus lol
    Auteur

    Sowlove

    En Juin, 2019 (22:08 PM)
    Bayileen wiri wiri bii,yé wakh ak macky macky sall mo gueunn

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR