Mardi 12 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Touba : Le Directeur de la police ne veut plus de “deux roues” au Magal

Single Post
Touba : Le Directeur de la police ne veut plus de “deux roues” au Magal

La présence des motos sur les routes de la capitale du mouridisme n'est pas du goût des autorités de la police nationale. Elles avaient annoncé des mesures fermes contre ces engins roulants au cours du Comité régional de développement (Crd) consacré aux préparatifs du Magal, soutenant que les deux roues sont impliquées dans de nombreux cas de décès accidentels.

Le Directeur général de la Police nationale (Dgpn), Oumar Mal vient de réitérer sa volonté de rayer les deux roues de la circulation, lors des évènements religieux au Sénégal.

A Touba, le patron de la police nationale a visité deux postes de police avancés, ce matin, avant de se rendre aux domiciles du Khalife Général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké, et de son porte-parole, Serigne Bassirou Abdou Khadre.

Devant ce dernier, le Dgpn a évoqué les cas d’accidents dans lesquels les deux roues sont impliqués, informant que les motos (toutes catégories confondues) seront interdites d’accès dans la ville Sainte, dès le prochain Magal, renseigne un communiqué, parvenu à Seneweb, signé par l’adjudant Moustapha Ba, Chef Adjoint du Bureau des Relations publiques de la Police Nationale.


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Vérités

    En Novembre, 2016 (02:48 AM)
    Je pense que cela est faux d'affirmer que les deux roues fonds plus d'accidents de circulation au Sénégal. Toutefois, soyons conséquent avec nous même, les deux roues sont comme les autres moyens de transports ou véhicules utilitaires, qui dans certains endroits sont les seuls moyens de transports, et que les gens circules avec les moyens à leur porté. Il faut être malhonnête et inintelligent pour interdire les deux roues. DANS QUEL PAYS SOMMES NOUS ?Je pense que les autorités de ce pays doivent être conséquent avant de prendre certaines décisions. TROUVEZ UNE SOLUTION POUR REGULARISER, ASSURER, SECURISER ET SENSIBILISER LES USAGERS DES DEUX ROUES ( vous êtes payé pour réfléchir et trouver des solutions MMDR !). Tout citoyens a le droit de circuler avec les moyens à sa porté. LE CITOYEN A LE DROIT DE CIRCULER AVEC LE MOYEN DE TRANSPORT EN FONCTION DE SES MOYENS. Cessez de vous foutre de la gueule des gens. De toutes les manières, vous n'y pouvez rien sur les gens qui doivent mourir ou pas. LAISSEZ LES DEUX ROUES TRANQUILLE. Moi, je trouvent que rouler en deux roues est beaucoup plus pratique. Wassalam.  :bindeu:  :sunugaal: 
  2. Auteur

    Weuz

    En Novembre, 2016 (00:16 AM)
    Ils ne réfléchissent pas, surtout à l'heure actuelle ou il faut réduire les empreintes de CO2, les 2 roues doivent être favorisé au contraire des voitures diesel (les européens comment à les limiter).

    Faire le bilan de ces événements sans complaisance pour situer les responsabilités des conducteurs privés (moto et autos), des transports publics (taxis, cars rapides,"ndiaga ndiaye", des charrettes, des marabouts et des rôles des forces de sécurité sur leurs stratégies. Par exemple, interdire les «Jakarta" est une stratégie élémentaire qui mettra en danger d'autres secteurs (ventes motos et migrations de conducteurs de Jakarta vers scooters).Donc cela ne résous pas le problème mais le déplace. Si cette stratégie continue ainsi, on interdira après les Jakarta, les scooters, vélos, motos, puis charrettes, puis voitures....et finalement le magal!



    Je sais que je suis dans un petit ou on n’aime pas faire le bilan, ni des réflexions poussées, un pays ou c'est toujours la première idée qu'on applique, telle est notre réalité. Avec zéro Jakarta, voilà 13 morts hors retour et c’est dommage. Faisons en une affaire sérieuse.

    VIVE LES 2 ROUES ET LA LIBERTE DE DEPLACEMENT DE LA JEUNESSE (pas seulement des jeunes car c’est aussi un état d’esprit et généralement ceux qui n’ont pas fait les 2 roues sont intolérants)



    Auteur

    Frustration

    En Novembre, 2016 (10:46 AM)
    c' est une decision mal refléchit, discriminatoir et injuste pour un pays democrate.

    moi j'ai un scooter venant qui a payé la douane senegalaise, payé les frais de mutation au service des mines , payé l'assurrance d'un ans, je roule avec mon permis et carte grise du scooter. Dieu merci j'ai les moyens pour me payer une voiture mais j'ai choisi le scooter j'ai le plein droit et je suis satisfait des avantages de mon deux roues.

    Si vous interdisez un tel deux roues en regle vous allez interdir les voiture qui n'ont rien de plus légal que mon scooter.

    Le pire vous voyez et laissez circuler les NDIAGA NDIAYE, CAR RAPIDE et CLANDO avec des visites techniques trafiqué vue leurs etat trés vétus toujours impliqué et acteurs des d'accident mortel avec de lourd bilan.

    Bref le senegal ne vous appartien pas; tant que les voitures roulent les deux roues vont aussi rouler.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email